15 et 25 Septembre 2004

15/09/04 .... Rien de ce qui se fait, ne peut arriver sans la Volonté ou la permission de DIEU, le Bien comme le mal, mais SES fins ne sont pas habituellement les nôtres ... Confions-nous donc aux souffrances de Jésus et Marie sans juger ....

Récapitulation....

Vous êtes, malgré tout, assez nombreux à suivre ce site www.f-v-m.net qui reste pourtant en marge de ce qui se fait habituellement, pour vous en récapituler les deux fondements:

1/ L’essentiel pour tous bien sûr est l’aboutissement, avec les nôtres, à une éternité d’un bonheur inouï, promise par la foi qu’on l’ait abandonné ou non; la souffrance soumise à DIEU enseignée par Jésus-Christ et SON Église, préparée par la joie, ouvrant nos âmes et nos coeurs, si nous le voulons librement, à l’humilité et à l’amour de DIEU sans fin.... Nos premiers efforts doivent donc converger là et ne rien négliger pour approfondir et renouveler l’enseignement de l’Unique Rédempteur du monde, Jésus-Christ, qui n’exclue aucune religion bien-née ...

2/ Le sort de la vie terrestre demeure, pour beaucoup, cependant le souci primordial. C’est en ce sens que ce site www.f-v-m.net fait suite à des intuitions peut-être prophétiques, bien qu’on ne puisse mettre en doute que La Providence (il serait impropre d’employer un autre mot) , sans cesse créatrice, ne peut chercher autre chose que d’arriver à la plénitude du nombre des esprits humains pour la Gloire éternelle. Mais la liberté humaine intrinsèque n’a-t-elle pas à travailler aussi à la coopération de cette plénitude comme à celle de l’univers? La réponse qui semble avoir été donné ici paraît promettre un temps d’épanouissement conditionnel dont d’autres, parfois pourvus de manifestations mystiques plus étonnantes, ne semblent pas avoir une appréhension aussi précise et concrète.

Merci donc de continuer à suivre ce site www.f-v-m.net de très près, non pour lui-même mais pour la promesse qu’il peut représenter.

Amitiés francis

.... commentaire de la prophétie du 15 février 2001 (cf. "Journal" au site www.f-v-m.net):

--- Si la plénitude de son rôle spirituel, du fait de l’Incarnation du Principe Divin refusé et confié alors à l’Église catholique, est terminé, l’épopée d’Israël n’en continue pas moins. En effet la pensée des savants, par la reconnaissance qui lui sera due, provoquera le premier règne intermédiaire sur terre du juif Jésus-Christ, pour un temps dépendant de la grâce de DIEU soutenue par la pénitence humaine, qu’il faut espérer de plus de mille fois mille ans. En suite par ce que se donnant à l’antéchrist, la destruction et la fin de l’univers seront programmées en même temps que le règne éternel du Christ Trinitaire et la résurrection des corps , bienheureuse pour les uns ---

25/09/04     Appréhension catholique:

Le 15 Septembre dernier il a été envoyé à l’ensemble de mon carnet d’adresse, comprenant un certain nombre de paroisses françaises, ayant du reste souvent aussi comme référenceur CATHOLIENS et ayant surtout visitées plutôt le site restreint, une récapitulation explicite du site www.f-v-m.net.à diffuser.

Ayant la suite d’autres adresses de paroisses, je leur demande donc de se référer au journal du site www.f-v-m.net à la date précitée et en profite pour donner à tous des précisions supplémentaires nécessaire à la lecture de ce site plus élaboré et complet:

1/ Parlé de DIALOGUE INTER-RELIGIEUX consiste essentiellement ici à chercher à toucher les âmes-de-rien de toutes religions, peu sensibles aux doctrines, bien que la doctrine catholique mise en pratique contienne tout, et pour qui l’essence de la Passion du Christ suffit.

2/ Les données de l’ ART et de la SCIENCE dans leur prophétie réaliste établies dans ce site www.f-v-m.net, sont à l’origine du journal spirituel et forment un exposé très particulier mais à appréhender de près (épanouissement conditionnel du monde  avec le retournement d'Israël au sujet de Jésus).

3/ En PHILOSOPHIE le témoignage succinct de la métaphysique qui est donné, est considéré comme une nécessité d’unité du futur à venir des sciences humaines et religieuses.

4/ Le journal-de-SPIRITUALITÉ a pour but essentiel, en donnant sa place à la mystique, de développer la nécessité de symbiose de l’humilité ET de l’amour de DIEU que l’on ne peut séparer. En effet l’être humain dans un orgueil viscéral, appelé par l’Église péché originel, dont on voit les séquelles par l’amour-propre de vanité, de cupidité et de sensualité qui nous atteint tous, a tendance a vouloir considérer un DIEU lui ressemblant, c’est à dire un DIEU d’orgueil et non pas, malgré la foi universelle enseignée, CELUI que Jésus-Christ nous révèle comme un DIEU d’humilité autant que d’amour. Il est en effet difficile pour nous de comprendre l’humiliation qui en découle dans la création, et que nous devons suivre, du DIEU Tout Puissant et Éternel ...

Amitiés Francis

15 février 2001

3e semaine septembre 2004     4e semaine septembre 2004