23/08/03 St Jean de La Croix nous dit que le démon suscite toutes sortes de connaissances et éventuellement même de ferveur aux âmes qu’il voit prêtes à entrer dans la pacification obscure de l’esprit qui est sur terre le début de la Gloire de DIEU, pour les empêcher d’y accéder. La lutte, c’est vrai, est sévère contre nous-même, le démon et la vie du monde. C’est pourquoi nous devons tout faire pour ne pas mettre de limite à l’humble confiance d’amour enseignée par la petite voie de Thérèse de l’enfant Jésus. Car nul plus que le Seigneur n’est avide de voir les âmes parvenir à ce stade, véritable commencement ici-bas de la plénitude de Sa Gloire, et capable de les y amener, chacune selon ce qu’elle est.

24/08/03 L’amour-charité, de même que toutes les autres vertus, naît de l’humilité. Mais cette dernière ne peut qu’être entière. On ne peut pas être "un peu humble". Et Moïse, l’humble des humbles, pour avoir frappé sans humilité suffisante le rocher de Mériba pour la deuxième fois a été durement sanctionné. DIEU Tout Puissant seul est humble et par grâce unique, une créature, la Vierge Marie, mère de DIEU-homme. Tel est le fondement de la foi catholique. Apprenez-le et proclamez-le!... Mais pour inculquer cette vérité de la Vérité à l’orgueil de l’être humain, DIEU n’a choisi rien de moindre que d’embrasser la douleur humiliante, nue et infinie, pendant toute la vie d’homme de Son Fils Jésus-Christ, jusqu’au paroxysme de Sa Passion, en ressuscitant trois jours après Sa mort ici-bas pendant 40 jours, avant son ascension dans l’empyrée.

Il n’y a pas d’âge ni de religion pour se convertir et commencer avec Marie une véritable pénitence.... et apprendre petit à petit avec elle à ne pas fuir le mal-aise de la pénitence qui nous rapproche du mal-aise rédempteur ineffable de toute la vie de Jésus.

25/08/03 Accompagnons, dans l’amour (la compassion, l’adoration, l’obéissance, ....), en Marie, l’humiliation VICTORIEUSE (sans quoi ce serait proprement intolérable), physique, morale et spirituelle, du CHRIST dont le monde a tant besoin....

Car qui peut obtenir des hommes cette humiliation de la foi, nécessaire à leur survie (matérielle et spirituelle), sinon le Christ-Dieu et (par la communion physique et spirituelle) tous ceux qui l’accompagneront dans Son chemin....

26/08/03 L’amour du Christ absorbe sans cesse, si nous le voulons, par SES souffrances, humiliations, nudités infinies, toutes nos imperfections de la plus petite à la plus grande (mais autant qu’il nous est possible, n’en rajoutons pas et faisons-en pénitence), pour que nous puissions vivre, chacun selon notre état, la vie parfaite dès ici-bas en DIEU le Père. Nous arriverons ainsi à l’apothéose amoureuse de la mort, toute à DIEU, c’est à dire sans appui ni sur terre, ni au ciel, ni à droite, ni à gauche....porte d’entrée à la vie éternelle.

C’est la Vierge Marie, éclaboussée du sang de Son Fils au pied de la croix, qui donne à notre hypocrisie, l’audacieux courage de recevoir la sensibilité, si saintement délicate, de la chair de DIEU dans l’Eucharistie.

Ce ne sont pas les consolations spirituelles ni même les belles pensées qui font les saints, mais le fait de ahaner la foi en la Volonté de DIEU quotidiennement....
Qu'au moins dans la succession des temps, je sois ce néant sur lequel aura pu se reposer la Toute Puissante et souffrante Miséricorde Divine.

27/08/03 Ce n’est pas une exagération lorsqu’on dit l’immondice sans nom de la créature humaine, son hypocrisie de fond, son mensonge continuel, mais le pire de tout en est sa volonté de possession, son refus de les donner à l’humilité de DIEU, pour qu’en reposant dessus IL nous transforme par le reflet rédempteur de SA perfection infinie dont l'effet, il est vrai, ne sera définitif que dans la vie éternelle.

L’amour du Christ, pour nous sauver, n’a besoin ni de nos vertus, encore que ce qu’ IL nous demande implique qu’on les recherche ( et notamment la vertu de piété générale, avec ou sans sentiment consolateur, qui fait tant défaut à notre époque), ni de nos talents, encore que nous puissions être amenés à les développer, mais uniquement de notre humble confiance.... (que l’ Évangile a comparé cependant à une monnaie appelée "talent" inégalement possédée selon chacun).

28/08/03 DIEU a donné à la créature humaine le pouvoir de LUI offrir librement Son néant, pour pouvoir l’associer à Son Être.
Quelle merveille! Merci, pardon... Le Christ dans son Amour crucifié en est venu chercher ce qui était perdu.... La Vierge Marie ramasse les miettes (prenons garde que d’aucuns disent que seules les miettes sont valables).

Déjà sur terre, même pour un reste de vie aussi minime soit-il, donner à DIEU la plus grande Gloire possible, sans malmenée sur nos âmes mais accréditée par une pénitence unie à celle de la Vierge Marie, cherchant à rejoindre l'ineffable pénitence de la vie de Son Fils Jésus-Christ....

29-08-03 DIEU seul, dans Son humilité incarnée et intégrale: Jésus-Christ et Sa souffrance (douleurs, humiliations, nudités) jusque dans le prochain dont moi-même ...

Comment T’aimer, Ô Mon DIEU, autrement que dans un recommencement sans fin??? "puisqu’après avoir relevé la tête, nous retombons tous, même les meilleurs, sur notre point central, l’égoïsme" (LUI et moi).....

30-08-03 Quelle haute estime DIEU fait de notre liberté pour avoir accepté à ce degré dans le monde le mal et l’indifférence générale ! Combien sont responsables ceux qui se laissent ouvrir par LUI à la liberté de l’amour pur et humble en Jésus-Christ .....

31-08-03 Fusionnons à la foi vivante de la Vierge Marie et à sa volonté humiliée de marcher toujours plus loin dans la pénitence, aussi infime puisse être la nôtre ..

Dans Son humilité, l’enfant Jésus était vu incapable de s’aider humainement, paraissant aux yeux du plus grand nombre comme un demeuré. IL est pourtant la Vérité et la Vie....

1° semaine septembre 2003