3e semaine août 2006

24/08/06 Trinité quaternaire ....

DIEU Seul S’aime en Trinité, Père, Fils et Esprit Saint et veut faire partager cet Amour unique à SA créature dans une Quaternité Éternelle ....

25/08/06 réponse aux questions de "angle" ...

Il faut bien comprendre que ce site www.f-v-m.net, initié péniblement il y a maintenant des années, reposait sur les données intuitives concrètes de la conversion du monde entier. Il impliquait donc un approfondissement des données de la foi universelle, applicable à tous, puisque la science était appelée à se fondre à la religion. Mais d’un autre côté l’ambivalence de la science nécessitait de descendre, sans ambiguïté possible, jusqu’aux profondeurs irréversibles de la destinée humaine..... On m’a accusé " d’être trop direct et de faire fuir tout le monde". C’est le prix à payer. Car dans un temps proche où elle n’est pas obligé de s’arrêter, malgré tout le bénéfice qu’en tirerait l’épanouissement de l’être humain, la science dans son unité religieuse peut prouver la nécessité du sentiment de la foi et dans un autre temps futur avec le même réalisme son contraire. Ce problème ne déconcerterait pas ceux qui vivent une très forte spiritualité , encore que?, mais de toute façon il est nécessaire que tous soient préparés. C’est pourquoi il ne fallait pas avoir peur d’attaquer de front le problème lancinant pour l’homme de la souffrance et déjà comprendre qu’il est étroitement lié à l’état d’humiliation, physique, moral ou spirituel. Ensuite il fallait constater cet atavisme de la révolte, sous toutes formes possibles, qu’il générait. Après il fallait bien reconnaître la réalité d’une déviance générale à un moment donné. Ainsi donc cette révolte contre la souffrance ne serait-elle pas, plus ou moins, un rejet d’état moral général d’humiliation qui aurait été celui de l’humanité d’origine? En conséquence qu’on ait des sentiments religieux ou non, on ne peut que concéder que cet état de refus réel est étroitement assujetti à une connaissance explicite de DIEU même, survenue à un âge donné de la paléontologie. Il n’y a pas de telle connaissance plus explicite que celle mystique, donc d’une union mystique succédant à la perfection d’une lente évolution sociale et religieuse. On a admis dans le conte de Noël 2005 de ce journal que cela aurait pu être l’expérience d’un couple déterminé, destiné à la transmettre autour de lui et qui aurait failli à sa tâche.... Quoiqu’il en soit, on ne peut que remarquer maintenant cet état âpre d’amour-propre (ou de quelqu’autre nom qu’on puisse lui donner) de vanité, de cupidité et de sensualité exactement contraire à un état moral bienheureux d’humiliation dont on aurait perdu l’idée. Toute question sur la souffrance revient donc à celle de la révolte originelle humaine ( entretenue par nous, aussi, continuellement) qui nous aveuglerait sur cette nature Divine révélée par le Messianisme du Christ, comme humble et doux en SON centre.... Il est évident que si le temps de convergence de la science et de la religion dans la foi est souhaitable et apporterait un bienfait sans précédent pour le développement humain, son évolution prévisible nécessite une acuité rigoureuse dans la logique des fondements de son destin. Il faut donc travailler avant toutes choses dès maintenant et jusqu’à la fin des temps à la reconnaissance de l’humiliation temporelle Divine (et donc de SA souffrance), source d’unité et de toute voie, par ceux qui avant tout en sont ou s’en veulent capables, quitte à n’être pas compris ....

26/08/06 personnalité .....

Pour étendre SON Règne, sur terre comme au Ciel, et exalter SON humble Gloire temporelle, indiquant Celle sans mesure éternelle, une seule route: le coeur à coeur qui ne finira jamais, ne LE voyant que LUI Seul à travers Tout... LUI saura se servir de la personnalité qu’il nous a créée à travers les événements. ... Le coeur à coeur de Marie a été plénitude dès sa conception.... Mais les douleurs de ce monde n’ont aucune comparaison possible avec l’intensité infinie des jouissances de l’autre, n’est-ce pas ? ....

27/08/06 temps radieux ....

L’humilité et la douceur sans mesure du coeur de DIEU n’hésite pas à s’unir sans compter SA douleur temporelle mais interpellée d’une sur-joie éternelle aux bas-fonds extrêmes de l’être humain, physique , moral ou spirituel ..... un seul son peut être émis: DIEU À DIEU ...... Il est en effet annoncé un temps terrestre radieux. Les intuitions frustes de mouvements religieux plus ou moins structurés en font état sous toutes les formes. Qu’en est-il pour nous chrétiens? Une demande expresse en est faite dans la prière commune du "Notre Père" réclamant que la Volonté de DIEU soit faite sur la terre comme au ciel. Bien sûr il faut entendre cette prière d’abord sur le plan intérieur pour que cette Volonté Unique du Père soit faite avant tout en chacun de nous qui représentons particulièrement à notre manière propre la terre. Mais il est aussi de tradition chrétienne d’en espérer un moment temporel, rejoignant ainsi les divers mouvements instinctifs. Il m’a été donné d’en indiquer les prémonitions concrètes qui permettraient, avant la fin définitive de l’univers appelée à succéder, de rassembler le monde entier sous la houlette ( notionnelle ou non ) du Christ Jésus. Aussi malgré tout le Règne de DIEU éternel n’ayant absolument rien à voir avec celui temporel il convient d’abord pour ceux qui y sont incités et ensuite pour les autres de le préparer dans une vie intérieure intense. Déjà dans une approche de cette optique les responsables des nations ont élaborés "les droits de l’homme". C’est aux individus à se grouper pour en souligner la correspondance mystique.... Le supplice humiliant du Christ et SA résurrection nous arrachent au lourd poids de la bagatelle écrasante mais provisoire pour le fardeau léger de l’Esprit libérateur et éternel, n’est-ce pas ? .....

28/08/06 demander ....

" Qui donc est quelque chose en face de DIEU? " Il y a pourtant une âme montrée tellement insignifiante et débile en face des grâces qui lui sont concédées, que s’en est vraiment plus étonnant qu’autre chose. Mais tous, par Volonté Divine, sont appelés à une participation au salut du monde qui est Gloire de DIEU, joie éternelle et douleur temporelle.... Demander à s’humilier jusqu’à la fin et laisser de cette façon DIEU reposer sur le néant et SE donner ainsi ......

29/08/06 sacrifice .....

C’est en se servant du sacrifice souvent très sensible de la prenante "bagatelle" qu’on fusionne à la Vérité, la rayonnant dès ici-bas et pour l’éternité .... Sacrifice de notre volonté (qui est liberté spécifique ou personnalité créée liée au néant) nécessaire pour recevoir l’ÊTRE éternel... Jésus-Christ parfait sacrifice de la Volonté-libre humaine et Divine est l’ÊTRE éternel parfait .... Voilà les fondements de la création temporelle et la maturation de toute une vie terrestre selon la hiérarchie spirituelle qui nous est donnée ( avec le risque du refus de cet anéantissement qui est refus éternel de l’ÊTRE et sa fuite tragique dans une course éternelle vers le néant qui s’appelle l’enfer) .....

30/08/06 forme .....

Les grâces de DIEU les plus choisies vont aux plus misérables.... Encore faut-il se reconnaître tels et comprendre que les dons Divins n’ont pas forcément la forme qu’on attendrait ... Mais la révolte originelle toujours présente n’a été vaincue définitivement que par la Passion de Jésus-Christ suivie de SA résurrection ... C’est pourquoi nous avons besoin de TON corps déchiqueté .....

31/08/06 disposition ....

La sensualité, la cupidité et la vanité alourdissent notre orgueil originel et actuel comme le poids des douleurs que nous avons à porter. Leur sacrifice, même infime, nous allège d’autant.... À qui donc demanderions-nous cette disposition à souffrir qui de plus nous fait participer à la rénovation du monde comme à la Gloire de DIEU?.... De même quand nous avons commis une faute dont le manque de sentiment de contrition nous travaille, humilions-nous jusqu’à ce que le Seigneur veuille bien nous le donner ou redonner ....

1e semaine septembre 2006