1e semaine aout 2007

08/08/07  honorer…
Honorer les souffrances du Christ qui sont celles du monde passé, présent et à venir, c’est nous humilier toujours plus profondément sans limite et aimer DIEU comme les autres…. Il y a des âmes du reste de tant d’injustices, subtiles ou non, de péchés et d’ingratitudes qui ne peuvent que compter sur l’Infini de la Miséricorde et de la Bonté  Divine. Oserait-on dire que ce sont SES préférés ? …..

09/08/07 Ne chercher …

Ne chercher dans la Paix du Christ qui dépasse toute joie, que le bois sec et nu, sans aide ni saveur qui viendront d’elles-mêmes si cela est utile ….

10/08/07 genèse du terme …

Il est à noter que toutes les définitions concernant le terme « humiliation » ou, autrement dit l’abaissement pénible de l’amour-propre, ne prennent en compte que l’acte résultant soit des autres, soit de nous-mêmes, jamais celui résultant de la Transcendance…. Et pourtant c’est bien dans ce dernier point que se trouve le fondement de ce malaise qui n’existe que chez l’homme… À ce sujet on ne peut faire l’économie de l’étude de la grande transmutation morale humaine, que l’Église appelle « péché originel » , qui semble avoir eu lieu vers 7000 ans avant notre ère, n’étant pas exclus qu’elle ait été progressive. C’est en effet vers cette époque qu’on commence à voir l’érection de dolmens ou autres monuments de ce genre ainsi qu’un changement de comportement éthique social de l’humanité entière…. Mais la nouvelle mutation morale inaugurée par Jésus-Christ nous oblige à croire à la présence universelle de DIEU qui jamais ne s’impose, S’abaissant à S’incarner « univers » et jusque dans un homme-DIEU livré sans défense…. Ce qui fait que prenant conscience de « notre libre rien » nous avons à nous y unir en le faisant, dans Son humiliation, volontairement vivre ici-bas ….

11/08/07 réalité de la foi humble ….

Demander sans cesse en la Paix de Jésus-Christ avec Sa Mère Marie la réalité de l’humble foi : un moment de libres malaises dans la temporalité pour une éternité définitive de jouissance au Ciel ….

12/08/07 fusionner …

Fusionner en Marie la volonté d’union jusqu’à la livraison de son Fils, DIEU-homme …..

13/08/07 dessin …

DIEU a dessiné dans la temporalité la liberté une et multiple du néant dont nous avons à offrir le brisement à l’ÊTRE éternel… Et malgré ce que nous sommes IL fusionne déjà sur terre avec nous , si nous le voulons ….

14/08/07 agneau …

L’ÊTRE éternel  de DIEU, non pas tyran exigeant du néant mais agneau immolé pour le libre-néant par tendresse… Donc négation de nos goûts, au-delà de toutes souffrances, et de notre volonté (ou non-volonté….) pour Celle du Christ Trinitaire …..

15/08/07 vivre …

Vivre de tout contraire à la nature pour nous unir à Jésus-Christ et pour y entraîner, visiblement ou invisiblement, ceux qui sont loin encore en esprit…. En effet la sur-nature s’empare de la souffrance et de la joie que veut bien lui laisser librement la nature pour régénérer les âmes en vue de la glorification éternelle…. S’offrir à DIEU, avec Marie immaculée, pour se laisser faire et embrasser sans condition les imprévus Divins ….

3e semaine août 2007