23/08/01 ....piétiné avec le Christ... pour moi c'est simple justice mais pour TOI... Comment comprendre un si doux amour... Croire et espérer....

24/08/01 Même un reste de vie, pour même un peu d'amour; mais quel amour doit être celui-ci!?

25/08/01 Je crois en l'humiliation infinie de TON Amour en moi; Seigneur donnes-moi la Foi.
    Mais le Christ mesure en fonction de la nature de chacun....

26/08/01 Quelle qu'ait été notre vie, il n'est jamais trop tard pour descendre, par amour, avec le Christ les marches de Son humiliation.
Dire jusqu'où doit aller cette intimité reste au-delà des mots humains.

27/08/01 Toutes les âmes, même les plus saintes, d'une manière ou d'une autre, (hormis la Vierge Marie) humilient la sainteté du Christ-Dieu qui cependant expie pour nous. En échange nous devons, avec confiance, LUI demander sans cesse de redresser et purifier l'intention profonde de notre conscience, ce dont LUI seul est capable.

28/08/01 Par TA vie de souffrance sans mesure, Seigneur Jésus, purifie en moi l'Amour, de Dieu et du Prochain, ainsi qu'en ceux de toutes les religions qui sur-croiront en TOI et désireront la Perfection de la perfection.

29/08/01 Plonger en continue l'abîme de ma faiblesse ET de celle du monde dans l'abîme vainqueur pour les siècles des siècles des souffrances de Jésus-Christ.

30/08/01 Les souffrances (humiliations et pauvretés) du Christ ne sont pas tant l'expiation du péché d'orgueil de l'homme, et tout ce qui s'en suit, que la manifestation de la douleur indicible que ce dernier provoque à Dieu et l'expression d'un pardon infini qui se propose à notre liberté. Elles pétrissent et transforment en gloire éternelle ceux qui s'y livrent et sauvent le monde.

31/08/01 Notre Dame Médiatrice obtenez-moi l'union au plancher de la croix pour la Gloire de Dieu et le salut du monde....

1e semaine septembre 2001