16/04/03 Notre pauvre et misérable amour de Dieu et du prochain n'est que le très pâle reflet donné par l'amour incommensurable du Christ qui se penche sur nos horreurs sans cesse combattues (même en vain et on oserait presque dire surtout dans ce cas, tellement la patience impliquée qui en résulte est méritoire) appelé par notre fidèle confiance (sentie joyeusement ou au contraire douloureusement insensible) .

17/04/03 L'arbre de vie pousse ses racines dans la glèbe informe jusqu'à ses fins fonds, là où personne ne sait, pourvu qu'elle s'offre à lui.

Offrir la virginité de la vieillesse.

18/04/03 L'humilité infinie de Dieu pousse ses racines dans la boue ignominieuse de notre orgueil si on le lui offre en une confiance vivante.....

19/04/03 C'est la souffrance, si infime soit-elle (les petites contrariétés de tous les jours,...) qui unie à celles du Christ, met en marche l'amour nécessaire à nous-même comme, par la communion des esprits, à tous ceux qui nous entourent, pour reconnaître l'humilité et la douceur infinies du centre de Dieu qui nous sauvent de notre orgueil damnable.....

20/04/03 L'être humain est appelé à une prodigieuse fusion unitive à Dieu, fusion intégrale qui respecte cependant l'unité personnelle de chaque être.

Reconnaître l'amour humilié de Dieu et se mettre sous son joug suave...

L'amour incommensurable du Christ veut enfermer en LUI notre pauvre et misérable amour et lui faire porter des fruits qu'il ne connaît pas...

21/04/03 Inséré dans la croix, le cœur du Christ nous veut saint.....

22/04/03 ... sainteté dès cette terre, en attendant celle du ciel...

23/04/03 Que Dieu règne totalement dans la cellule d'univers qui nous a été confiée et dans laquelle nous avons été appelé à résider temporairement....

4eme semaine avril 2003