01/04/05 ... Comme nous devons nous humilier, si nous avons reçu les prémices de la foi !....... Et comme nous devons communier aux souffrances rédemptrices finies, infinies et SUR-infinies du Christ Jésus....

02/04/05 Avec le sang indélébile de Jésus-Christ, c’est le coeur de l’ hors-univers éternel des cieux qui se révèle, gloire Toute Puissante de Miséricorde, dans l’humiliation temporelle Divine..

03/04/05 .... fondus par la foi amoureuse en la SUR-nature du Christ et toutes ses conséquences ....

04/04/05 leitmotiv .... lutter et aimer sans honneur, sans gloire et sans consolation.... Vivre la SUR-éternité du corps et du sang de Jésus-Christ ... Avec Marie vaincre nos réticences .....

05/04/05 L’univers temporel n’est qu’une infime partie de la Toute Puissance créatrice de DIEU, mais il est le lieu de SON humiliation voulue, pour LUI unir étroitement SES créatures dans SON humilité éternelle amoureuse, par l’insertion douloureuse de SON Fils Jésus-Christ il y a 2000 ans en une Vierge Juive nommée Marie ...

Quant à moi, finalement, le peu que j’ai à dire se résume à rappeler que vers 1965 un peintre américain faisait publier dans la presse internationale , la peinture d’un engin très caractéristique qu’il appelait "moteur à ion". C’est seulement en 1998 qu’une voyante Luz Amparo Cuevas à l’Escorial en Espagne en a eu la vision typique en action (telle une langouste crachant un terrible feu) que ses apparitions de Notre Seigneur nommaient "char du Seigneur". En effet cette création scientifique serait absolument fabuleuse, non seulement par ses performances techniques, apportant à l’humanité l’énergie illimitée, douce et gratuite dont elle a besoin en même temps que la possibilité de traction dans le cosmos à des vitesses inconnues jusqu’ici, mais aussi parce que les fondements de son élaboration reposeront sur l’existence d’un monde hors univers corroborant le génie humain du juif Jésus-Christ. Les conséquences en seront donc d’une part le retournement de la position d’Israël vis à vis de Jésus et par voie de fait la christianisation du monde presqu’entier et d’autre part le plein épanouissement de la vocation humaine, mais cependant à la condition essentielle d’être soumis aux lois du Christ enseignées par l’Église catholique faute de quoi on verrait apparaître une dernière ère avant coureur de la destruction de l’univers lui-même.

C’est donc ce tout petit peu dont j’ai à témoigner .... MAIS ON NE DIRA JAMAIS ASSEZ L’UTILITÉ SPIRITUELLE IRREMPLAÇABLE DE LA MOINDRE SOUFFRANCE VÉCUE DANS LA PAIX. C’EST LÀ L’ENSEIGNEMENT PRIMORDIAL DE TOUTE LA VIE DU CHRIST ET DE CELLE DE SES SAINTS. CES SOUFFRANCES DES CRÉATURES SERVENT EN EFFET À RAPPROCHER LES ÂMES, proches ou lointaines, DE l’UNION À DIEU par les souffrances incommensurables rédemptrices uniques du Seigneur Jésus ....

06/04/05 Être petit, c’est être encore quelque chose. Nous par nos péchés et ingratitudes continuelles ne sommes absolument rien. Cependant il nous faut espérer éperdument car même du néant DIEU peut faire encore resurgir ce qui LUI convient par la croix co-éternelle de SON Fils ..

07/04/05 Comment la Vierge Marie à l’ Annonciation de l’Incarnation du Verbe, n’aurait-elle pas eu la vision panoramique de la livraison nue et absolue, en même temps que co-éternelle, pour son Fils et par sa propre association pour elle-même, nécessaire au salut du monde et à celui des âmes.

Jean-Paul II a bien compris l’essentiel du message d’amour du Christ en se livrant pour l’union des âmes à DIEU, proches ou lointaines. Mais bien souvent le Christ, en égard à notre faiblesse, ne nous demande que notre bonne volonté .....

2e semaine avril 2005