4e semaine mars 2006

01/04/06 bogs ....

Depuis le 21/03 dernier une succession de problèmes informatiques ont fait que le site f-v-m.net a complètement disparu d’internet ainsi du reste que la liste de mon carnet d’adresse qui lui servait de support. Cela rappelle bien que la vocation chrétienne est celle de la croix humiliante et anéantissante de Jésus au profit de la seule vie de l’Esprit éternel dans la résurrection et la vie intérieure de l’Esprit Saint dans les âmes. Bien sûr une question d’ordinateur et de témoignage mystique ou même prophétique peut être peu de chose mais aussi un prélude. Le Christ nous "SUIS" petit à petit ... Mon âme magnifie le Seigneur et exulte de joie en DIEU mon Sauveur .......

02/04/06 livrer ...

Livrer par Amour à DIEU l’anéantissement de notre être transitoire comme LUI-MÊME par Amour nous l’a donné pour renaître avec LUI en la vie éternelle..... Si, par défaut de pénitence, nous craignons de regarder la Majesté ineffable et pourtant infiniment humble et douce de l’Esprit Saint, contemplons le corps ensanglanté et humilié de SON Christ Trinitaire, en SA Gloire éternelle ou SA douleur temporelle..... Ainsi nous a été montré par l’Esprit que la Gloire éternelle de SA résurrection et de SON ascension a priorité sur la destruction temporelle et douloureuse de notre corps et de nos facultés toutefois nécessaire à sa participation..... L’attrait puissant si général de la temporalité et contre lequel nous avons tant à lutter demeure la condition expresse de la liberté de notre néant. Mais le Christ-DIEU, humilié, descend tendrement à notre échelle personnelle. N’ayons pas peur de la voir là, dans SON humiliation Divine .....

03/04/06 couronne ...

Sous le transpercement de la couronne d’épines de Jésus-Christ et pour sceptre un manche à balai, c’est l’Esprit qui règne en vérité ...... Ainsi l’Eucharistie, deux natures en une seule personne Jésus-Christ, réincarné dans du pain et du vin consacré apostoliquement (transsubstantiation), nous conduit à l’Esprit Tout Puissant s’humiliant sous le voile de la temporalité et nous conduisant de cette manière à l’unité de l’Église universelle ... Être à travers les âges un infime néant-libre offert à l’ÊTRE Éternel, Jésus-ÊTRE (éternel) s’humiliant à notre néant (temporel) .....

04/04/06 la voie de vérité ...

Tout est humiliation douloureuse et misérable dans la vie et la Passion du Christ. Il y a des chrétiens, même haut placés, qui ne comprennent pas cela. Pour nous, il faut y communier pour obtenir, par l’interférence des esprits, la conversion de ceux qui ne croient pas et guérir l’orgueil de la faute originelle.... Mais on a beau contempler la vie du Christ et se dire que c’est bien par cette humiliation douloureuse et misérable que se fait la victoire de l’Esprit, ce n’est pas avec plaisir qu’on est amené à l’embrasser, sinon dans la paix intérieure, conquise à chaque instant.... Cependant cela n’est que dans l’espérance incertaine de notre fidélité ( et c’est pourquoi, avec la compassion, il nous faut toujours chercher à alléger la souffrance d’autrui) mais aussi sûre de la fidélité du Christ ......

05/04/06 prière ....

Qu’avec la couronne d’humiliation et de douceur de Jésus et Marie l’ Esprit triomphe. Que nous en soyons d’avance en Paix joyeuse bien que cela n’ait rien d’évident, remerciant Jésus-Christ de SA livraison à la croix et des transpercements de la tête, des mains , des pieds et de la poitrine, comme de SA résurrection de quarante jours sur notre terre suivie de SON ascension au Ciel ....

06/04/06 accueil ....

Jésus-Christ accueil parfait de la Volonté de l’ÊTRE éternel, nous fait non seulement à travers les âges, mais de tous les âges, être cet infime néant-libre offert à la résurrection du Père et pour cela être simplement fidèle, par les souffrances de toute SA vie, à notre devoir d’état ......

07/04/06 trop vieux ....

Merci d’ÊTRE TOI... Pardon d’être moi... Que nous soyons Nous .......

... Je suis trop vieux; mes idées sont trop neuves (bien que plongeant dans la tradition); je ne suis pas de ce siècle; ... m’anéantir dans la pratique de l’Église actuelle ......

Plus tu souffres, plus tu sers, par l’interférence des esprits, au rapprochement des âmes avec le Christ Trinitaire. Il ne s’agit pas toujours, loin de là, de grandes souffrances mais aussi de ces multiples coup d’épingles de la vie courante qui exercent tant la patience ....

2e semaine avril 2006