3e semaine avril 2006

24/04/06 palefrenier du Seigneur .... Même si nous ne pouvons qu'être le palefrenier du Seigneur, il ne faut jamais oublier que nous portons son éminente livrée rédemptrice universelle de la croix percée de clous et éraflée des épines de SA couronne . Cependant la jouissance si ténue et si pleine de l'Esprit Saint dépasse de toute SA grandeur toutes celles de la terre, même quand elle semble s'évanouir à jamais ....

25/04/06 croissant ...

Sachant qu’il n’y a pas d’autre moyen plus efficace pour briser l’orgueil humain originel, par l’interférence des esprits, il nous faut accepter de chercher, par tous les moyens, à fusionner notre volonté à la Volonté à souffrir du Christ Jésus, en nous laissant offrir à DIEU, tels une étoile Islamique ou de David au pied de la croix soutenue par le croissant de Marie et de tous les saints ....

26/04/06 hiérarchie .....

Bien que chacune puisse augmenter, selon ses désirs, pendant sa vie sur terre le nombre de ses mérites, s’accroissant ainsi d’autant au Ciel, les âmes ont une hiérarchie déterminée depuis toujours par le Père Céleste.... Certaines, peu nombreuses il est vrai, ( les enfants-de-rien), sont appelées librement à comprendre dès ici-bas la délicatesse sensible infinie de DIEU, combien l’orgueil du péché LE blesse profondément et combien elles en sont responsables elles-mêmes jusqu’à l’extrême, demandant avec le Christ une réparation instante de chacune selon leur échelle ... On ne peut pas comprendre cette sensibilité sans mesure de DIEU, qui réclame la contre partie, tant qu’on n’a pas pris une conscience aigue de SON but qui est avant tout la Vie éternelle, à étendre dans son exigence d’humilité et de douceur ( fondement de l’Amour, de la Compassion, de l’Adoration, de l’Obéissance, et des voies de toutes religions bien nées) au monde temporel.

27/04/06 Qui ....

Qui peut conduire, à travers la tourmente, à la liberté et à la légèreté nécessaire au rappel, aussi mince soit-il, de SA croix, dont les enfants-de-rien ont le plus grand besoin?... sinon le Christ LUI-MÊME, accompagné de SA Mère et de tous les saints connus ou inconnus .....

28/04/06 chasteté ....

Croire à l’absolue chasteté de Joseph, père adoptif de Jésus, fils de David lui-même, dans cette généralisation débridée de la sexualité du monde, c’est se porter garant de la virginité de Marie, SA Mère, et donner à ce saint sa véritable stature ( et par là même la nôtre) dans la Rédemption du genre humain apportée par le Christ. Ainsi à sa mort, St. Joseph à offert à Jésus et Marie toute l’église à venir.... La chasteté de St. Joseph a été analogue à celle préconisée en son temps par les esséniens mais plus humble. En effet les esséniens, moines et moniales de Qumrân, quatrième groupe d’influence en Israël du temps de Jésus, avec les saduccéens, les pharisiens et les zélotes, imbus de leur ascétisme, méprisaient ceux qui se mariaient (attendant un messie tout spirituel) et ne suivaient pas leur vertu. Sans aucun doute, en embrassant leur chasteté mais en se mariant humblement, sans consommation possible, Joseph a été à même de comprendre l’énormité de l’incarnation virginale en Marie et d’être un moment effrayé face à la responsabilité en découlant .....

29/04/06 Aime ....

Jésus c’est la voie de l’Amour que suivent les autres voies de Compassion, d’Obéissance, d’Adoration, etc... En retournant la question, apparaît la nature Messianique de l’homme-DIEU, humble et doux de coeur, totalement opposée à celle de l’homme-créature, orgueilleux et violent en lui-même... On voit bien alors que le centre Divin de l’Amour provoque à la guerre en nous-même plutôt qu’à la tranquillité. Car il nous faut choisir entre l’Amour (suivi des autres voies) et son contraire, deux camps irréductibles ... Mais ils sont étroitement mélangés comme l’ivraie et le bon grain dans le champ du Seigneur. Ce choix nous est demandé alors à tous les étages de notre vie et conditionne, par l’interférence des esprits, celle du monde. L’évangile et l’église nous en donnent la clef qu’il faut accomplir dans le rappel, aussi mince soit-il, de la mort d’Amour, magnifiée comme la mort de Joseph, en celle de Jésus et Marie ....

30/04/06 foi ....

La foi chrétienne est à la fois rigoureuse solitude avec DIEU ET en même temps rigoureuse communautarité avec les créatures (DIEU est un et multiple) .... Principe de contradiction Moral, ainsi que nous pourrons LE concevoir dans notre petit esprit, nous avons à en assumer le coeur .....

1e semaine mai 2006