01/12/02 Ce n'est pas à nous que le Père demande de n'être rien mais à Son Fils Jésus-Christ en nous. Unissons-nous au Christ-néant et Trinitaire, pour la résurrection de l'amour.

02/12/02 Offrir, avec contrition, nos malfaçons au Christ et porter sur soi, avec LUI, les malfaçons des autres.

Ne pas avoir peur de contempler l'atrocité des souffrances de toute la vie du Christ depuis Son incarnation jusqu'à Sa résurrection, en nous servant de Sa passion et comprendre le peu de correspondance que Dieu demande en échange à notre faiblesse qui nous incite à nous humilier chaque jour un peu plus davantage

03/12/02 Ce n'est pas ce que nous faisons pour le Seigneur qui a de la valeur mais c'est ce que LUI fait en nous.

... la misère de la connaissance sans l'expérience ....

... un "néant à qui Dieu a donné le goût de SA Gloire" ...

06/12/02 Si le Christ a porté toute Sa vie les douleurs de toute l'humanité, c'est non seulement pour nous révéler l'humilité et l'amour de Dieu mais c'est aussi pour que par la foi; des plus petites aux plus grandes, nous en soyons soulagés.

2e semaine décembre 2002