16/12/04 .... Il ne faut pas avoir peur de creuser toujours davantage la connaissance de notre abîme d’indignité avec la certitude contrite que DIEU est encore infiniment plus grand que tout abîme......  L’incarnation localisée de Jésus-Christ ne doit pas nous faire illusion sur SA nature...

17/12/04 .... Pour les enfants, quels qu’ils soient, d’Église ou non, en communiant à SA Volonté, rappeler, même d’une manière infime en fonction de ce que nous sommes, la livraison de Jésus-Christ .....

18/12/04 OUI, pour rappeler, même de la manière infime due à notre faiblesse, la livraison de Jésus-Christ, salut du monde comme du nôtre, nous avons besoin de communier à la force infinie de SA Volonté incarnée ....

OUI, à l’image du coeur blessé de Jésus-Christ, entouré par celui immaculé et transpercé par une épée de SA Mère Marie, placé au centre de la croix portant les stigmates des clous aux mains et aux pieds et à la tête ceux des griffures de la couronne d’épines, il faut bien sûr ajouter aux quatre angles les rayons de l’espérance à la Vie éternelle de la quaternité Divine: Père, Fils Saint-Esprit et créatures divinisées.

OUI, il m’a été donné de créer un art plastique classique d’avant-garde. OUI, il m’a été donné en 1964 des intuitions scientifiques peu ordinaires qui m’ont poussées à prophétiser sur ce site internet www.f-v-m.net et ont abouties le 21 Mai dernier en stéréoscopie. Oui, il m’a été donné d’entrevoir la finalité de la pensée humaine en métaphysique. OUI, il m’a été donné d’établir, tout au long d’un journal spirituel, des données mystiques éclairées. Mais tout cela, sans la livraison parfaite, rappel de celle infinie et seule Rédemptrice du Christ, n’a pas de valeur en soi..

19/12/04 doctrine Catholique et oecuménisme:

Contrairement aux doctrines des chrétiens séparés qui sont toujours fondamentalistes au moins par un côté, la doctrine catholique est d’abord mystique donc toujours en mouvement de progrès. D’autre part elle doit se manifester par l’adhésion de tout un peuple d’où les lenteurs, les incompréhensions et les affrontements multiples. Ce qui fait l’unité de l’Église qui doit rassembler les chrétiens séparés réside dans la conception de la livraison totale du Christ, établie par le credo originel, issu des Évangiles.....

L’évolution de la voie catholique devra s’appuyer sur la co-rédemption de la Vierge Marie, immaculée dans sa conception, et par là même de tous les saints, offrant les âmes, telles qu’elles sont, à la Rédemption unique du Christ, pour une quaternité Divine, éternelle, Trinité et créatures divinisées.... L’autorité spirituelle du Pape dans sa temporalité et l’évolution de la doctrine catholique ne peuvent qu’être contestées par les chrétiens séparés. Aussi l’oecuménisme s’il doit commencer par les relations de tolérance spirituelle, comme elles se pratiquent de nos jours, puisque la foi et les degrés de foi sont un don gratuit de DIEU, ne pourra se réaliser qu’avec l’appoint des sciences humaines confirmées par les retombées pratiques. Ce ne sera du reste valable que jusqu’aux derniers temps où les chrétiens séparés unifiés prendront le parti avec tous de l’antéchrist, par manque de doctrine, et se dresseront à ce moment contre l’Église catholique, seule autour du Pape, régulièrement élu, à rester fidèle ....

20/12/04 .... Plus on sollicite de grâces, notamment dans l’Eucharistie, plus on en reçoit et plus on voit notre effroyable abomination, à ce point qu’on ne peut plus même dire que l’on a péché mais que nous sommes "le péché",dans toute son horreur variée, et en même temps, plus on voit la profondeur infinie de l’humilité et de la douceur de DIEU, fondement de SON Amour et de SA Miséricorde. Nous ne pouvons savoir si nous serons sauvés, mais enfants-de-rien, réunis et inutiles, nous maintenons notre espérance sur la table de l’immolation comme la flamme brûlante et fragile du cierge....

21/12/04 ... La sanglante livraison du Christ donne à la flamme vacillante et inutile que sont les enfants-de-rien SA chaleureuse espérance d’éternité .....

22/12/04 ..... Christ, don ineffable .......

23/12/04 Il n’y a rien à faire, que ce soit dans la Gloire ou dans la douleur, il nous faut toujours fixer les souffrances du Christ .....

4e semaine décembre 2004