1e semaine décembre 2005

08/12/05 www.f-v-m.net ... précautions ....

Il faut bien faire attention que le contemplatif laïc peut arriver à une très haute science religieuse à laquelle le religieux actif le plus chevronné et le plus instruit n’atteint pas. Même s’il lui est donné de l’exprimer, il n’y a pas lieu de s’étonner de l’aveuglement des actifs car il est donné à l’Église catholique, même avec la révolte de certains, de défendre envers et contre tout les fondements de la vérité contemplative. Et si elle n’est pas plus explicitée publiquement par les actifs, c’est simplement que le temps n’en est pas encore venu. Toutefois le contemplatif laïc doit sans cesse revenir au même état d’ignorance que l’actif et comprendre que ce qui lui serait donné en plus ne l’est que pour qu’il s’abaisse toujours davantage devant la Gloire de DIEU et SON salut .....

09/12/05 www.f-v-m.net média ....

Il n’existe forcément aucun média qui puisse supporter la mystique contemplative. Cela pour la bonne raison que cette dernière apparaîtra un moment à l’extrême de chaque bord en particulier, tantôt ultra traditionaliste , tantôt ultra progressiste mais toujours parfaite en une unité insaisissable. Et pourtant chaque média devrait bon gré mal gré en publier un témoignage contre sa propre vision des choses. En réalité seul le miracle de l’Église catholique dans son magistère la soutient, malgré l’incompréhension de beaucoup... De fait la médiocrité et la rébellion abaissée mais toujours renaissante est le lot du croyant ....

10/12/05 www.f-v-m.net regard .....

Avec Marie au coeur de la croix douloureuse et humiliante de Jésus porter la vanité des hommes dont la sienne propre, le regard fixé au Centre humble et doux de DIEU, fondement de toutes religions et non-religion, bien nées, sans exception. Comment sans une conversion du peuple catholique entier dont nous-même qui en avons reçu le dépôt par Amour, pourrait-il être révélé au monde entier?.... Pour nous arracher au poids énorme de l’orgueil originel ( de vanité, cupidité et sensualité) qui nous enserre, il ne faut rien moins que les souffrances sans mesure du Christ, accompagnées par celles de SA Mère et des nôtres .....

11/12/05 www.f-v-m.net deux manières ....

Pour tous, laïcs comme religieux, il y a deux manières d’aller à DIEU, soit DIRECTEMENT, c’est la meilleure mais le lot incompris et plus dur intérieurement tout en étant plus efficace en esprit du petit nombre, soit INDIRECTEMENT et plus attaché à la créature ce qui est le lot davantage naturel du plus grand nombre souvent jaloux des premiers. Il faut savoir choisir l’une ou l’autre en se connaissant bien soi-même.. Le choix du reste découlant du même enseignement ne dépend pas peut-être entièrement de nous-même. C’est pourquoi nous n’avons jamais à juger ......

12/12/05 www.f-v-m.net brouillage ...

Devant le vieillard esseulé, le Seigneur passe mais regarde .... C’est LUI qui a voulu le brouillage des gestations humaines pour que un chacun se détermine mieux, dans sa liberté, à chercher uniquement la Vérité éternelle révélée en SON Incarnation et SA Vie. C’est par la volonté Trinitaire de cette révélation que nous-même, le monde et les âmes sont rétablis dans l’ordre. Donc ne pas se lamenter de n’être bon à rien, mais plutôt s’en réjouir en luttant puisque cela permet la pleine manifestation temporelle Divine ...... Du reste aux souffrances humiliantes et Saintes du Christ et de ceux qui avec Marie, SA Mère, y communient d’une manière ou d’une autre (joyeuse ou douloureuse) appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire ......

13/12/05 lutter ....

Lutter et aimer sans autre consolation que la Paix du Christ (sentie ou non )......

14/12/05 la soif ...

J’ai soif .... dans ce que tu es .... Le Christ nous recrée du néant... Par SA croix nous communiquons en SON centre d’humiliation amoureuse source de joie et de douleur .....

15/12/05 le goût .....

....communier sans cesse à l’humiliation amoureuse des saints obscurs, sur terre ou au purgatoire, dont l’union à celle sans mesure du Christ maintient la vie au monde et redonne la vie aux âmes.... Mais ce goût de sainteté, amant de DIEU, n’a rien à voir avec l’expression du goût naturel avec lequel on est né. C’en est l’opposé, amer pour la nature, qu’il faut désirer. Cependant l’Esprit Consolateur sait, en l’accompagnant, le mesurer pour tout un chacun ....Christ dont toute la vie depuis SON Incarnation n’a été qu’amertume désirée de la croix sainte qu’IL savait Rédemptrice de la révolte ignominieuse originelle de l’être humain. Car à DIEU Seul revient de faire surgir l’ÊTRE éternel du néant librement offert de SA créature et que le Christ a embrassé pleinement ....

3e semaine décembre 2005