Juillet 2005

01/07/05 Ne pas se tromper ....

... Avec la blessure du coeur de Jésus, il nous sera donné de proclamer SA royauté, des pieds et poings liés, de l’oripeau sanglant de dérision impériale jeté sur SON dos arraché, de SON front frappé d’une couronne d’épines longues et dures, pour sceptre un manche à balais, les yeux aveuglés par un bandeau hideux, couvert de sang et de crachats .... Voilà la source dont on ne saurait toucher le fond, de la puissance et de la gloire de l’esprit d’Amour pour un monde perclus d’orgueil jusque dans ses saints, mais appelé pourtant à une Gloire éternelle sans tache ..... Il faut cependant sans cesse se reprendre pour descendre toujours plus bas en soi-même jusqu’à accueillir les âmes au lourd handicap ....

 

02/07/05 L’intuition ....

Dans ma note du 30/06/05 sur l’esprit, il faut distinguer la hiérarchie qui est DIEU, Un et Multiple, Trinitaire, incluant dans SA Gloire éternelle comme dans SON humiliation temporelle, la quaternité de SES créatures. C’est pourquoi dans la connaissance de DIEU qui est forcément toute chose en tout ( la discussion moderne de SON existence étant complètement stérile puisqu’IL EST donc aussi bien ÊTRE que néant, Principe de Contradiction Morale ) hormis ce que l’Église appelle le péché (cf. 17/06/05), il est nécessaire d’employer pour nous, humains des approximations.... Ainsi on appellera l’Esprit-DIEU dans la connaissance qu’IL nous donne de LUI-MÊME, ESPRIT-SAINT, et dans la manière de pilotage dont IL SE sert pour permettre aux créatures de se diriger, l’intuition. Sans vouloir entrer profondément dans des discussions philosophiques à ce sujet, on remarquera que dans tous les domaines comme je l’ai dit, le travail du savoir humain intéressé se tend vers l’intuition comme un désir plus ou moins rationnel du chercheur. L’intuition répondra ou ne répondra pas, provocant le succès ou l’insuccès .... Dans le domaine religieux qui investit la totalité du fond de l’individu le désir que l’ESPRIT SAINT demande va beaucoup plus loin. C’est pour nous chrétiens dans les évangiles, accomplissement de la Bible, annoncés par l’Église que dans la foi on en trouvera les clauses universelles. Ainsi se fondre et fusionner dans le Christ-Trinitaire et SON Église, disparaître en LUI, c’est sauvegarder totalement par l’Esprit notre propre personnalité, parachevant l’enseignement d’autres religions, en lui-même imparfait puisque ne possédant pas l’essence de la Personnalité de toutes les personnalités qu’est l’homme-DIEU intégral, Jésus-Christ ....

Ma foi ...

Si on met en cause la catholicité de ma foi qui s’exprime, c’est vrai, en termes nouveaux assis cependant sur des choses anciennes, je la résumerai ainsi:

... cherchant et recevant, par la foi en la livraison du Christ et des SIENS, grâces sur grâces, je n’en retombe pas moins presqu’à chaque fois dans ma révolte initiale et chaque fois par cette même foi, il m’est donné de m’en redresser, continuant à être gracié de plus belle, vivant ainsi continuellement de pardons et de remerciements. En un mot je ne vis que par la blessure du coeur de Jésus et de SON Église, n’ayant d’autre tâche que de permettre en moi l’union ou davantage d’union de DIEU à SES âmes, selon ce qui est donné ..

03/07/05 Le prêtre catholique ...

Comprenons bien.... Tous les fidèles catholiques, sans aucune exception, sont intégralement prêtres. Car tous sont appelés à être sacrificateur du Christ qui pour nous se livre, à la messe, le long des siècles comme il y a 2000 ans. Chacun le fait selon l’exemplarité de sa foi pendant la Passion: abandonnant ou reniant Jésus-Christ comme la presque totalité des disciples, ou fidèlement au pied de la croix comme Marie, Jean ou les saintes femmes, ou bien encore le sacrifiant de facto comme la majorité des religieux de son époque et la foule qui les entourait ou celle qui se terrait. Nous avons le choix du sacrifice. Mais comme dans la procréation humaine le sexe masculin seul éjacule faisant de l’homme le géniteur, de même l’Église catholique le choisit comme consécrateur eucharistique, réincarnation Divine chaque fois nouvelle, que nos frères protestants refusant la consécration dans la mémoire faite de la cène ne peuvent comprendre et à un degré moindre nos frères orthodoxes ou anglicans qui refusent la rigueur de l’autorité dernière voulue par Jésus. L’intercommunion oecuménique serait du reste facile si on restaurait canoniquement le commandement de St Paul: " ceci étant le corps et le sang du Christ, que chacun donc s’éprouve lui-même avant de le recevoir". Mais pour cela il faudrait une plus grande maturité du peuple catholique dont entre autre le forum de Partenia qu’il m’est donné de fréquenter pour sa liberté unique, ne donne peut-être pas forcément l’exemple. De plus il est évident que la continence demandée au consécrateur catholique apostolique et romain brise toute confusion entre action génitrice sensuelle et spirituelle, qui est souvent pour l’orgueil physique de l’être humain une pierre d’achoppement.....

Ligature ...

Toute cette magnificence de la nature qui nous entoure comme les miracles du Christ ou ceux des chefs d’oeuvre humains, c’est un peu de DIEU qui anéantissant SA Gloire éternelle fabuleuse dans l’univers temporel restreint, ne peut y empêcher une effluve de SA Beauté et de SA Magnificence. Tous nous commençons peut-être par prendre cette effluve pour SA Personne. Mais de même qu’un parfum de femme n’est fait que pour mener au corps de l’épouse, de même ce parfum de DIEU dans l’univers n’est fait que pour mener à LUI tout entier. DIEU incarné nous le dit et redit: "mon royaume n’est pas de ce monde ". Alors pourquoi cet esclavage réduit à une senteur Divine provisoire qui inverse le jugement du monde? Il faut bien y reconnaître la ligature stérile de l’orgueilleuse faute originelle.... Comme on me le fait remarquer justement, ce ne sont pas des seules paroles d’internet qui changeront le cours des choses et obtiendront le salut du monde mais comme avec l’Église je ne cesse de le dire peut-être sans le faire assez, seulement une vie livrée à l’image de celle du Christ, selon ce qui peut être donné. On devrait s’arrêter là, mais on peut aussi en développer, envers et contre tout, les modalités ....

04/07/05 vivre ...

..... vivre TON Abaissement ..... je ne suis pas habilité à convaincre; TOI Seul le fait ; mais à témoigner .... Il y a le tout petit nombre de ceux qui renouvellent TA Passion, ceux qui veulent la rappeler et ceux qui en cherchent les mérites .....

05/07/05 hiérarchie des âmes ....

Tous sauvés, c’est entendu .... J’attirerai tout à moi dit Jésus ... mais aussi: .... ceux qui m’auront suivis jugeront les douze tribus d’Israël ... au ciel les places de choix sont pour ceux à qui elles ont été préparées .... efforcez-vous d’entrer par la porte étroite ... il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus ... la géhenne, un feu qui ne s’éteint pas ... Tout l’enseignement du Christ dans les évangiles se trouve, qu’on le veuille ou non, truffé d’élitisme. Pourtant il est bien évident que DIEU est le Bon DIEU et qu’IL ne saurait refuser l’Esprit Saint donc le salut à tous ceux qui le demandent....

Alors? ... Il y a toujours eu dans l’histoire de l’Église une tension à ce sujet. En effet nous sommes tous devant DIEU sur un même pied d’égalité humaine.... Comment donc concilier dans notre monde moderne qui le réclame à corps et à cris, ne serait-ce qu’à travers l’oecuménisme et le dialogue inter religieux, ces antinomies? ... Il n’y a en fait guère d’autres solutions, de même que dans toute vie sociale, que de reconnaître sur le plan spirituel une hiérarchie des âmes, invisible certes puisque DIEU Seul juge, mais n’en existant pas moins.... Il est du reste tout aussi évident que si la vue de cette hiérarchie (sur terre toujours aléatoire puisque nous avons sans cesse à veiller et à prier) demeure réservée à la Divinité dans sa réalité dernière, on en a ici-bas des approximations, ne serait-ce que par l’élection des hiérarchies religieuses visibles plus responsables qu’aucunes autres face à l’éternité..... Donc sans juger acceptons ensembles ces hiérarchies visibles et invisibles qui dépendront en partie de l’effort que nous avons à faire de nous-même sur nous-même, compte tenu des talents spirituels qui nous sont confiés et que nous avons à faire fructifier .....

06/07/05 double-clic mystique ....

Les mystiques de toutes les religions, sans exception, remarquent que pour accéder au fichier réel de l’Esprit, une double opération conjointe est nécessaire comme un double clic de la souris informatique. D’abord en premier le clic d’une prise de conscience véritable de ce qu’on est soi-même, suivie immédiatement, mais sans précipitation, d’un deuxième clic résidant en une prise de conscience de L’incommensurable que révèle les religions..... Prendre conscience de ce qu’on est soi-même est une chose primordiale, à tous les échelons de profondeur, mais finalement de peu d’utilité sans la conjonction, à la même échelle, de la véritable connaissance de l’Au-delà. Devient mystique qui commence à entrevoir cela. Ne serait-il que le dernier des croyants, alors que celui qui ne saurait ou ne voudrait pas le faire, fut-il très élevé dans la hiérarchie religieuse, n’aura rien à voir avec un mystique. Comme je l’ai dit le 16/06/05 la mystique étant plus intime avec le Ciel que n’importe quelle autre voie, détient une responsabilité éminente dans la marche temporelle comme éternelle du monde. Aussi le centre de cette responsabilité étant représenté par le coeur humilié du Christ-DIEU, tel que soeur Faustine, béatifiée par Jean Paul II et plus fortement encore le message de soeur Josefa Menendez, morte en France à Poitiers en 1923, nous l’ont décrit, c’est ce coeur blessé qui doit être l’emblème du rassemblement des mystiques de toutes les religions et de ceux qui les suivront. Car compte tenu de ce qu’il m’a été donné de voir de l’avenir scientifique du monde, sa durée ne peut dépendre que d’une conversion générale appelant celle des savants eux-mêmes. Pour cela les mystiques rassemblés ont à jouer le rôle d’entraîneur de tous par une ferveur d’amour renouvelée en l’humiliation de DIEU .....

07/07/05 trouver ....

Trouver DIEU, c’est avec SA grâce, LUI venir et LUI revenir sans cesse en esprit et vérité ....

08/07/05 fusion ...

Pire que le néant est la révolte de l’être humain .... tout faire pour l’offrir à la fusion de la parfaite livraison du Christ et de SA Mère Marie, suivie par celle des saints .... Mais nul ne sait, sur terre, s’il est digne d’Amour ou de haine ...

Nécessités dernières ...

C’est vrai que j’ai confirmé, prophétiquement, pour les temps qui s’ouvrent, la nécessité concrète d’un rassemblement de tous autour du Christ Juif, Jésus. Il va sans dire que cela ne change en rien la liberté de choix spirituelle dernière inscrite au fond de chaque être humain, ni non plus que cela ne change en rien, sinon l’optique de l’oecuménisme et du dialogue inter religieux, du moins la ligne de vérité de la foi catholique conduite par le Pape... Ce rassemblement général dans la foi des "bons" et des "mauvais" nécessite une assise d’autant plus forte des enfants-de-rien, supporters du monde. C’est pourquoi, bien que l’Esprit Saint qui les anime, sache se servir de SA propre Puissance pour les guider, il faut donner les conditions sans équivoque dans lesquelles ils se reconnaîtront et pourront prendre davantage leur élan....

Libre choix ....

La révolte de l’homme est plus forte que lui-même car elle a été supportée par DIEU dès que le premier couple humain a été en âge d’en assumer librement le choix. Aussi tous sans aucune exception, en dehors du Christ par nature et d’une créature SA Mère par grâce unique, nous y sommes soumis. Nous avons vu le 17/06/05 qu’il s’agit du "çà" ou de quelqu’autre nom qu’on lui donne et qui forme un fond suprême d’orgueil qui dépasse même l’humilité humaine. Donc ce que DIEU demande et peut obtenir par SON propre sacrifice douloureux en Jésus-Christ, c’est de nous efforcer de ne pas tenir à cette révolte. Mais nous devons faire ce que nous pouvons pour la LUI remettre afin d’en obtenir, en étant pénitent, le pardon à chaque fois qu’elle nous fait chuter sous quelque forme (de péché) que ce soit. Il s’agit en fait là du libre "jeu du je" temporel qui conduira l’âme et le corps transfiguré à la Gloire éternelle du Ciel ou bien s’il est préféré véritablement à la désespérance sans fin de l’enfer.... L’enjeu de la vie terrestre à travers toute sa complexité n’est pas mince, mais les enfants-de-rien en ont une responsabilité particulière ....

Confiance ....

Jésus nous veut tels que nous sommes, avec nos vices et nos défauts, connus et inconnus, mais c’est évidemment pour nous changer et nous transformer jusque dans d’autres LUI-MÊME, étant, sur terre comme au ciel, le Seul Être sain d’où découle toute sainteté. Il nous faut donc, en nous confiant totalement en LUI, comme IL le désire, être attentif à SA volonté de nous guérir et ne pas rechigner à la première médication qu’IL nous présente. Que penserait-on d’un patient pauvre reçu gratuitement par un éminent spécialiste, s’il ne mettait pas toute sa confiance dans ce dernier et ne cherchait pas à se conformer à son traitement, lui-même entièrement gratuit? Nous agirions ainsi en refusant ce que l’Église comme La Providence nous dit en SON nom. Il faudrait alors essayer de se demander pourquoi. Car il est connu que dans certaines pathologies dangereuses le mal portant peut quelquefois refuser de se reconnaître malade ....

09/07/05 excommunions eucharistiques ....

Comme je l’ai déjà dit le 03/07/05, il serait extrêmement facile pour l’église catholique de régler la question de l’intercommunion confessionnelle et celle de la communion des divorcés remariés. ( Il lui suffirait donc d’insérer canoniquement dans la messe les instructions formelles de St. Paul à ce sujet: "ceci étant le corps et le sang de Jésus-Christ, que chacun s’éprouve par conséquent lui-même avant de le recevoir".) Pourquoi la hiérarchie catholique responsable de la communauté ne peut-elle en réalité le faire dès maintenant? C’est simplement parce que le corps constitué de l’ensemble de l’église est malade et incapable de prendre conscience d’elle-même. Car il ne suffit pas de s’agiter et de pousser des cris au chevet d’un mal portant pour le guérir, mais il faut lui donner le traitement approprié.... Ainsi si l’on ne peut agir beaucoup sur les autres confessions, du moins pouvons-nous agir sur ce qui nous concerne, nous catholiques.... En effet il n’est pas interdit entre autre à un divorcé remarié fervent de se présenter humblement à l’eucharistie et de demander à embrasser l’hostie... Il n’est pas interdit pour ceux qui peuvent communier de penser que le corps de Jésus continue à nourrir les cellules de notre propre corps, après sa réception.... Il n’est pas interdit de continuer à remercier Jésus dans la journée ou la nuit, n’importe où ou bien dans une église devant le lumignon rouge de cette boîte du St.Sacrement où IL étouffe de solitude et d’incompréhension .... Il n’est pas interdit de se rappeler ou d’apprendre que le nouveau droit canon autorise la participation journalière à deux eucharisties.... Il n’est pas interdit de penser que Jésus-Hostie n’est pas seulement présent que dans l’ostensoir... etc .... Ce qui est permis pour rendre efficacement la santé eucharistique au corps chrétien n’est pas limité ... Quant à moi, TU fusionnes TA Livraison à l’horrible et faible chose que je suis. Garde la fidèle jusqu’au bout!

Merci, Pardon ... Car c’est en fusionnant ainsi qu’on entraîne la fusion de plusieurs pour le retour des âmes, Gloire de DIEU ....

Dolorisme ...

Pourquoi des cris d’orfraies de certains lorsqu’on parle des souffrances de DIEU éprouvées en SON Fils Jésus-Christ? La question vaut qu’on se la pose en détail... En effet il ne s’agit pas même de nos propres douleurs mais de CELUI qui nous a créé. Premièrement pourquoi ne voudrions-nous pas que DIEU partage celles que nous éprouvons?... Par délicatesse pour LUI? Soit! Mais alors nous savons bien que les tourments nus et absolus qui sont les SIENS ne sont dûs qu’à nos propres fautes.... et c’est là que peut-être le bât blesse. On a du mal à se considérer tels que nous sommes et comme le disait un humoriste antique "un simple sac à merde". L’image n’est guère jolie bien que dans le fond assez suggestive. Car si nous le sommes pratiquement sur le plan physique, il n’en est pas moins vrai que sur le plan moral ou spirituel c’est encore pire. Nous n’aimons pas cependant avoir recours à de telles ressemblances et préférons peut-être encore nous voir traiter d’"image de DIEU". La question n’est malgré tout que déplacée: DIEU personne ne L’a jamais vu en dehors de l’approche de quelques rares mystiques à la parole obscure!!! Le Christ-DIEU LUI est sans ambiguïté: c’est quand nous LE voyons, LUI, que nous voyons le Père des Cieux. Tout donc se résume à "voir Jésus". Qu’entendrions-nous donc par LE voir tel qu’IL EST, si nous sommes incapables de nous voir d’abord tels que nous sommes, ou ne le voudrions pas?... C’est le fond de cette question que, moi si frêle mais regardé par le Seigneur, je pose sans désemparer et qui heurte ou fait fuir. Qui de fait attend la réponse?.....

10/07/05 le but ...

Un seul but: TA Livraison, salut du monde, Gloire du Ciel ..... et où irais-je, moi, sinon à TON humiliation amoureuse et de quoi parlerais-je sinon de cela même ... L’enfant-de-rien, vraiment le dernier des derniers de tous .....

L’amour rédempteur ...

J’ai donc à prophétiser d’une manière encore plus précise.... Par suite de l’évolution des connaissances humaines, notamment scientifiques, l’Église catholique va être amenée à recevoir dans son sein la marée humaine des mal croyants et des incroyants. À ce sujet, Jésus-Christ met en garde SES disciples les avertissant qu’ils risquent d’en être dévorés tout en leur prescrivant de ne rien cacher de ce qui leur est dit à l’oreille. C’est qu’à cet océan du monde de déviants spirituels que DIEU veut réunir autour de SON Fils doit faire front en même temps une doctrine évangélique toujours plus exigeante, élaborée et forte qui défendra le petit troupeau, appelé de toutes les religions, restant à la fin des temps. L’Église va donc avoir un double devoir qui sera de protéger, encourager et enseigner ses enfants-de-rien arrivés ou potentiels et d’autre part accueillir la masse humaine qu’elle-même désire donner au Christ dans sa totalité et pour laquelle elle devra tout faire, quoiqu’il en soit. Le rôle fidèle à Jésus-Christ des enfants-de-rien venus de toutes religions demeurera prépondérant dans le fondement de cette marche jusqu’à la fin ....

11/07/05 travailler ...

...Travailler avec Jésus et tous les saints à arracher les âmes, dont la nôtre, au péché originel comme actuel, selon ce qui nous est donné. Mais y étant nous mêmes attachés nous avons sans cesse à remettre librement le canevas sur le métier .... à cause de notre ignominie, voir toutes choses du Ciel et de la terre, au centre de la croix de Jésus-Christ et de tous SES saints ....

12/07/05 Puissance ...

La livraison souffrante du Christ lie notre révolte et instaure le Ciel sur la terre; car la Toute Puissance de l’Esprit Saint est limitée par SA Volonté qui est ici-bas humiliation d’Amour en vue de la Gloire éternelle du Père ....

 

 

.... écrire sur une table trop haute ...... mais présente ....

13/07/05 communauté de saints ...

Bien que l’Église ait encore à amplifier la compréhension de l’enseignement du Christ, les siens n’ont pas à la critiquer mais à la sanctifier.... Comment comprendrons-nous donc cette sanctification nécessaire au déroulement des secrets qui n’avaient jamais été révélés jusqu’à ce jour? .... Car l’Église catholique n’est ni une démocratie ni une théocratie mais une communauté de saints, certes en puissance et qui viennent peut-être de loin mais que la foi à la vie du Christ transforme petit à petit. Ne nous étonnons pas que la barre en soit maintenue haute par les Papes. Car il y a une évolution à venir en nous et que la vie chrétienne doit développer. Si l’un d’entre nous se reconnaît être un "éléphant d’orgueil" , après lui, que seront donc les autres? Puissent-ils ajouter que le Seigneur Rédempteur est avec eux! En effet ce groupement de fidèles ne ressemblent à rien de ce que l’on voit ailleurs. Il n’est composé que de "fauteurs". Seule la foi vivante en la livraison du Christ les justifie. Tous nos soins doivent donc se résumer à la recherche de la qualité de cette foi.... Faut-il encore accepter ses conditions, même si on est éloigné de les vivre et ne pas chercher à les rabaisser à notre pitoyable état. C’est en cette acceptation que doit consister, en cherchant à la réaliser, la conversion des nations dont la mienne, entraînée par l’augmentation de ferveur des enfants-de-rien ....

 

14/07/05 censure sur Partenia le 12/07/05 ....

.... Mais c’est la Vérité qui nous rend libres ..... être aveugles dans la main de DIEU-Christ, infiniment souffrant de nos fautes et pourtant infiniment joyeux de notre salut, pour aider, puisqu’IL le permet, à la Paix des libertés révoltées dont la nôtre .... La vie sur terre est prenante mais insuffisante dans sa durée et son expression pour l’Amour qui LUI a besoin de l’éternité ...

Amitiés francis delaye www.f-v-m.net

www.f-v-m.net révolte .....

La souffrance et la douleur en même temps que la paix et la joie nues et absolues, dans la progression de la vie de l’enfant Jésus amèneront la transformation du monde ... Mais où irions-nous sinon à cette abîme d’humiliation fondement de SON Amour. En effet à l’homme il est impossible d’arracher la révolte originelle inscrite dans sa chair. À DIEU seul rien n’est impossible. IL a voulu nous en montrer le pouvoir, en nous donnant par la foi la livraison et la résurrection de 40 jours sur terre avant l’ascension de SON FILS, DIEU absolu, pour anéantir cette révolte, si nous le voulons, d’instant en instant, toujours davantage, jusqu’au début définitif de l’Éternité promise ....

 

15/07/05 www.f-v-m.net comprenez bien .....

Ce n’est pas parce que il m’a été imposé, sur un forum qui se voudrait totalement libre (?), d’une manière impromptue, un identifiant comportant une partie de mon nom ( et pourquoi pas l’autre ou ce par quoi j’identifie mon activité de prophète: "l’âne qui brai "?) Que cela peut changer quoi que ce soit. Il ne s’agit là que de puérilité.... Plus grave serait que les prestations du 12/07/05 aient été supprimées, non par une fausse manip’ informatique, ce qui peut toujours arriver, mais sciemment et volontairement.... De toutes façons ces notes peuvent toujours être consultées sur le journal spirituel de cette date, avec en plus une image, sur ce site www.f-v-m.net .....

www.f-v-m.net s’abreuver ....

..... S’abreuver par la Livraison (incarnation, Passion, résurrection) du Christ à l’Éternité ...... Car, par là, il est donné, même aux plus simples, de se nourrir du pain des anges .....

www.f-v-m.net secours ....

Ce que DIEU nous donne, c’est par SON Christ de pouvoir nous relever chaque fois que nous tombons dans une faute ou la révolte, même si le sentiment de ce relèvement nous manque et doit être remplacé par une certaine patience. En même temps IL nous donne de ne jamais tomber, quoiqu’il puisse nous en sembler, au-delà de nos forces. Car le Règne de DIEU sur terre qu’on peut assez raisonnablement assimiler à une humiliation, n’est qu’un appel pour la Puissance effective de l’Esprit ici-bas à SA Gloire d’Éternité. C’est là la victoire de la livraison du Christ-DIEU.... Mais au sujet de notre libre fidélité nécessaire, nous devons toujours agir avec crainte et tremblement et ne jamais cesser d’implorer, dans la confiance et non dans la présomption, SON secours avec celui de Marie SA Mère comme celui de tous les saints .....

 

16/07/05 www.f-v-m.net utilité ....

... visiblement ou invisiblement .... plus on souffre (dans la Paix du Christ), plus on sert (au salut du monde) .... De là on peut juger de notre utilité .....

 

 

17/07/05 www.f-v-m.net oecuménisme théologie mystique ....

Tout l’enseignement catholique des évangiles tend à révéler en même temps la Gloire éternelle et en même temps l’humiliation temporelle de DIEU. Ce contraste lié est difficilement et différemment reçu par chacun. Mais s’il vaut mieux accepter l’enseignement de l’humiliation sans mesure du Christ plus proche de ce que nous sommes, il faut bien reconnaître que beaucoup d’âmes renâclent devant cette réalité. Ainsi l’Église catholique enseigne cette humiliation jusque dans la "réincarnation" (pour ne pas employer le mot trop savant de "transsubstantiation") de Jésus-Christ dans l’Eucharistie. Ce n’est pourtant pas du jour au lendemain que les fidèles même fervents vont la reconnaître comme telle au fond d’eux-mêmes, sans compter ceux qui la refuseront dogmatiquement ou au contraire en déformeront la présence. De même dans la proclamation de l’humiliation infinie de la Majesté Divine, réclamant la nôtre, l’Église enseignera la nécessité de l’intervention du culte de la Vierge Marie et des saints, ce à quoi certains ne sont pas prêts à se soumettre. De même toujours dans cette reconnaissance de l’humiliation de DIEU, proclamée de facto par l’Église, se cachant dans SA Providence derrière SES créatures, certains ne sont pas encore prêts non plus à reconnaître la primauté du Pape ou de la hiérarchie, etc.... La liste peut s’allonger encore ... Mais notre temps réclame que l’Église catholique apostolique et romaine admette ces difficultés vécues par beaucoup qui forment des différences du reste pas forcément irréversibles tout au long de la vie de chacun devant le fondement de sa réalité. On pourra même être amené à étendre l’acceptation de ces réticences à la religion juive actuelle et à beaucoup d’autres religions dans un véritable dialogue inter religieux théologique. Ceci ne peut néanmoins en aucun cas remettre en question la prééminence traditionnelle de la doctrine de l’Église qui reste un idéal accessible à tous malgré des dénégations quelquefois véhémentes qui peuvent n’être, au corps défendant, que momentanée. Il y aurait beaucoup à dire sur ce sujet .....

www.f-v-m.net devoir ....

Pour être utile à soi-même comme au monde, les enfants-de-rien, responsables de l’entraînement de la foi des masses quelqu’en soit l’état, doivent se nourrir sur terre toujours davantage de l’humiliation sans mesure de DIEU ...

 

18/07/05 www.f-v-m.net transformation ....

... L’efficience de l’humiliation douloureuse sans mesure du Christ ramasse notre révolte jusque dans le fond de son abîme, et transforme les enfants-de-rien en des Fils de DIEU pour l’éternité ....

www.f-v-m.net les pécheurs ....

... ceux que l’on appelle les pécheurs, sont ceux justement qui se croient sans péché ou n’y croient pas, ce qui est le pire des péchés .... Ce sont généralement ceux-là même qui s’offusquent le plus des fautes d’autrui ou du monde. Les justes, donc ceux qui se pensent pécheurs en esprit et en vérité, n’ont pour arme, afin d’obtenir cette certaine disposition à s’humilier en eux-mêmes comme pour obtenir celle des autres, à travers leurs prières et pénitences, que les souffrances infiniment rédemptrices et Toutes Puissantes de Jésus-Christ (auxquelles sont associées celles de tous les saints à commencer par celles de Marie l’immaculée, Sa Mère) ... L’offrande fervente qui en est faite sans cesse, en pensée et en acte, sur terre comme au ciel, par les enfants-de-rien permettra la conversion du genre humain.... Quant à moi, je ne suis qu’un enfant-de-rien parmi d’autres, simplement plus âgé, c’est tout, la prophétie n’étant, comme beaucoup d’autres choses, qu’oeuvre morte, cependant à considérer .....

www.f-v-m.net approximations ....

.... Comment ne pas reconnaître que c’est l’Amour humilié qui a créé le ciel et la terre pour SA Glorification de l’Empyrée... Mais pour la créature humaine, prisonnière de sa propre révolte, il est difficile de l’admettre autrement que dans la progression de toute une vie et quelquefois même à la dernière minute de la mort. C’est pourquoi, bien que sachant l’intégralité de la foi catholique être la vérité, il n’est cependant plus possible à l’Église, devant les progrès des connaissances humaines, de ne pas accepter le lent cheminement des âmes à travers même des approximations tout à fait erronées .....

 

19/07/05 www.f-v-m.net enfant-de-rien ....

Pour que l’Église catholique puisse élargir en son sein la liberté de pensée religieuse jusqu’à celle

réclamée par l’évolution de la pensée moderne, il faut d’abord une recrudescence de la ferveur des enfants-de-rien qui eux ont à vivre l’intégralité des données de la foi..... Qui sont ces enfants-de-rien? Comme le nom l’indique, ils ne sont d’abord, tout au moins à leurs yeux, rien, zéro, nul, pur néant mais ensuite surtout encore moins que rien car ils traînent en eux la conscience aigue de la révolte humaine innée et générale. Aussi sont-ils plus préoccupés en premier lieu des fautes qui en résultent pour eux-mêmes que de celles des autres. Ainsi sans aucune complaisance pour eux, ils sont plus intimes et confiants en esprit et en vérité avec le Christ rédempteur comme avec SES saints entraînés à LUI par Marie et prompt à défendre dans la délicatesse du coeur de Jésus la totalité de SA livraison enseignée par l’Église. Mais on ne naît pas enfant-de-rien. On le devient et on le reste librement en dépit de nos révoltes toujours renaissantes, avec la grâce de DIEU ....

 

 

20/07/05 www.f-v-m.net sans cesse ...

Du fond de notre révolte, il faut sans cesse venir et revenir à la Livraison du Christ, humiliante sur terre et Glorieuse au Ciel, que nous avons à rappeler visiblement ou invisiblement .....

www.f-v-m.net livraison ....

DIEU ou la Livraison du Christ sont une seule et même chose. Chercher la livraison initiée par Jésus-Christ, c’est trouver DIEU. Sous toutes les formes possibles et imaginables, sous le nom d’Amour donné par Israël ou sous tout autre nom, c’est LUI.... Mais il faut le chercher, non pas une fois mais sans cesse. Étant donné qu’elle nous révolte à tout moment par le fait de notre constitution fautive due au péché originel, nous cherchons plutôt à la fuir ou à la laisser échapper qu’autre chose. Notre marche en avant vers elle ne peut donc qu’être une suite de chutes et de redressements. Nous devons reconnaître que tous sans aucune exception (en dehors de Jésus et de SA Mère) nous sommes dans le même bain. C’est pourquoi il nous est impossible, en esprit et en vérité, de nous juger les uns les autres. Nous devons plutôt, étant donné que notre vie éternelle, pour la Gloire ou le jugement, en dépend, nous entr’aider non pas trop par de vaines consolations si faciles mais par de sains encouragements souvent plus difficiles.... La livraison du Christ a mis sur SES épaules, à un prix insondable, la tyrannie de notre révolte, dès maintenant et pour l’éternité, si nous le voulons. Quant à moi, l’horreur de l’horreur, qu’IL ramasse cette révolte et fasse de moi ce qu’IL veut ....

 

21/07/05 www.f-v-m.net mission ...

Le don de la vie rédemptrice du Christ, développé par SON Église, est si grand que la mission de le rappeler ne peut qu’englober non seulement tout le monde terrestre entier mais encore tous les autres mondes interstellaires s’il y avait des créatures capables d’en recevoir l’annonce. Chaque fidèle, vraiment conscient, ne peut qu’y souscrire dans l’enthousiasme, visiblement ou invisiblement, pour la libération des êtres vivants comme pour ceux qui sont encore douloureusement en attente entre Ciel et enfer.... Et devant la réalité de la Gloire éternelle promise comme devant la réalité de la damnation, ils doivent abaisser leur jugement en comprenant que DIEU seul, dans SA parfaite et unique autorité, a la clef du mystère infini de la liberté humaine qu’il n’est pas permis à la créature de contester mais seulement d’accomplir dans le temps ...

www.f-v-m.net Victoire ....

Pourquoi en tous cette ignominieuse révolte dans le courant de la vie contre l’Incommensurable TOUT BIEN, LE BON, DIEU, depuis une manifeste grossièreté jusqu’à une infime subtilité .... On ne peut cacher que de nos jours elle prend souvent la forme de l’indifférence méprisante ou des déviations voulues de la foi chrétienne. Mais de fait elle se cache dans l’intimité profonde de chacun d’entre nous. Les enfants-de-rien croient cependant à la victoire sans contestation possible, mais respectant notre liberté, de La Livraison du Christ sur cette révolte orgueilleuse. C’est donc à eux qu’il revient de s’y associer pour l’amener à son terme sans ambiguïté. En effet il s’agit d’une victoire humiliante qui n’a SA gloire que dans l’éternité, même si elle doit se manifester aussi dans les temps qui viennent.... Existe-t-il des enfants-de-rien en nombre sur internet?... Quoiqu’il en soit, même le dernier de tous, ne doit pas se lasser de les interpeller. La Toute Puissance comme la direction appartiennent à l’Esprit Saint... Que DIEU nous donne la grâce de nous unir avec SON Christ, à notre échelle, pour nos frères, au relèvement de cette misérable révolte qu’IL entreprend pour nous à chaque instant, sans désemparer! ....

 

22/07/05 www.f-v-m.net attentats .....

Jésus parle dans les évangiles de ce qui touche à ces attentats. IL cite les galiléens assassinés par Hérode dans le temple. IL y ajoute les accidentés atteints mortellement par la chute de la tour de Siloé. Se référant à la croyance du temps IL affirme donc que ces victimes n’étaient pas plus coupables que d’autres, ce dont à notre époque nous croyons être surs.... IL se sert de cela pour faire la comparaison que si nous ne nous convertissons pas, nous périrons tous de la même manière... Ne nous trompons donc pas. Cherchons d’abord le royaume des Cieux ET ( jamais l’un sans l’autre) SA justice, le reste nous sera donné par surcroît.... Ne nous trompons pas encore. La justice du royaume des Cieux n’est pas forcément celle de ce monde et ne consiste pas d’abord à dénoncer la paille qui se trouve dans l’oeil des autres, paille facilement assimilée aux scandales du monde ( il est indispensable que ceux-ci arrivent; malheur à ceux qui en sont l’auteur, redit Jésus) . Elle consiste donc d’abord et avant tout à rechercher de retirer la poutre du péché qui est dans notre propre oeil et nous empêche de voir clair en esprit et en vérité ....

www.f-v-m.net constitution Européenne ....

... Donc le péché est en fait de se croire soi-même sans péché ou de ne pas le voir. L’inverse toutefois ne suffirait pas non plus. C’est pourquoi Jésus-Christ rédempteur se livre perpétuellement à nous comme nous devons nous livrer perpétuellement à LUI malgré l’état de révolte dans lequel sur terre l’homme sera toujours enfermé par la permission de DIEU. Mais cet état de péché, la grande majorité a du mal à le reconnaître et en conséquence la rédemption du Christ qui l’implique. Et on voit des nations entières comme celles de l’Europe, monstrueusement coupables, vouloir se regrouper sous l’égide d’un Benoit symbole de justice appuyé non sur le Christ-DIEU mais seulement sur elles-mêmes, c’est à dire sur leur propre iniquité... Bel exemple de la révolte insidieuse de la créature, qui, qu’elle le veuille ou non, n’a le choix qu’entre son propre orgueil destructeur cause de division ou la reconnaissance constructive de l’humilité Divine Miséricordieuse ...

 

23/07/05 www.f-v-m.net accomplissement ....

Qu’est-ce qui peut obtenir cette si nécessaire conversion du monde sinon une motion venue de l’éternité de l’Empyrée et dont la figure magistrale sur terre est le génie du juif Jésus-Christ?... Ne nous trompons donc pas sur LUI et SON enseignement mais que toutes les forces vives de l’humanité aussi bien mystiques que rationnelles se mettent au service de SA connaissance. Car c’est SA motion qui accomplira la plénitude des temps ... Il ne faut pas cependant oublier que pour chacun d’entre nous comme plus douloureusement encore pour ceux qu’on aime, la plénitude du temps est le passage de la vie temporelle à la vie éternelle qu’on appelle la mort. Mais la fin des temps pourrait-elle avoir lieu avant que SON Église ait terminée de développer les richesses inouïes de SON don ineffable?...Car c’est LUI, ce calvaire esseulé au sommet d’un village français indifférent et blasphémateur, c’est LUI ce crucifix défiguré par une religion ennemie au fin fond de l’Afrique, c’est encore LUI ce pain réincarné dans chaque tabernacle catholique du monde.... C’est toujours LUI partout sur terre comme au Ciel, hormis le péché .... Ne cesser de le dire .....

 

24/07/05 www.f-v-m.net L’enfant Jésus ....

Le moindre frôlement de l’esprit du péché devait LUI être une douleur intolérable. L’enfant Jésus douloureux au milieu des fautes de SON peuple visité et surtout de ce terrifiant péché qui refuse de se reconnaître lui-même (et donc refuse de se regretter), vivait en prémonition continuelle les affres de SA Passion. Tout devait LUI être à charge et dans SON violent désir du salut des hommes IL devait même garder la distance de toute consolation jusqu’avec SA propre Mère, cependant la seule immaculée dont la présence LUI permettait uniquement de rester sur terre. Déjà l’enfant-DIEU brisait la révolte de l’humanité et encore SE redonnait à elle plus intensément qu’au Paradis terrestre. Ainsi plus il nous arrive de souffrir un tant soit peu (dans la Paix) plus on se rapproche de la vie de Jésus-Christ depuis SON incarnation jusqu’à SA mort et SA résurrection ....

 

25/07/05 www.f-v-m.net balbutiement .....

La foi même balbutiée conduit à l’Amour en esprit et en vérité ... Encore faut-il accepter de reconnaître l’abîme d’iniquité et de révolte que nous sommes et dans lequel nous sommes attirés malgré nous .....

 

 

26/07/05 www.f-v-m.net interpellation ....

TOI seul TU sais, en nous y associant, la forme du témoignage que TU veux TE rendre, TOI-MÊME, à travers nous... Cette chair criminelle et maudite, révoltée contre TOI, de chacune TU en prends la mesure et TU la nourris de TA propre et douloureuse soumission ...

 

27/07/05 www.f-v-m.net percement ....

C’est vrai, il existe des âmes de basse extraction mais au moins qu’elles le reconnaissent, en s’en accusant et non en s’en vantant. La gloire leur en sera rendu en vérité. En effet c’est à travers le percement de SON flanc après la mort que le Christ a associé la plus grande souffrance de l’humanité (loin cependant derrière la SIENNE) par la souffrance du coeur de SA Mère et des disciples présents, à la rédemption de tous... En nous-même comme dans les autres DIEU ne cesse de nous interroger sur LUI-MÊME. C’est pour SA créature qu’IL a voulu, pour lui ouvrir la jouissance éternelle, souffrir dans le temps l’inconcevable. Avec quelle joie cependant IL le fait si cette dernière consent à l’en remercier. Mais comme il est difficile à l’être humain de se reconnaître d’abord soi-même pécheur avant les autres .....

 

28/07/05 responsabilité partagée ....

Quand même le monde entier se convertirait, ce qui est nécessaire, il n’en resterait pas moins que DIEU serait toujours le méconnu, humilié et méprisé en vérité par le grand nombre. C’est la petite quantité d’émules intimes qui sait consoler le coeur de la Trinité Sainte et sait attirer les bienfaits sur le reste de l’humanité. Faut-il encore que la majorité sache accepter même dans ses propres aperçus de doctrine, dont l’Église catholique a toujours voulu se défendre, la possibilité d’accéder à la vérité entière garantie par le Pape régulièrement élu, à laquelle tous n’arrivent pas sans recherches. La minorité ardente qui en vit ne peut rien cependant sans la bonne volonté déclarée du reste de la population. C’est encore l’histoire du peuple de DIEU qui continue. Il n’en subsiste pas moins que la responsabilité d’un petit groupe demeure éminente. Ceux qui reçoivent davantage de grâces doivent aussi davantage les faire fructifier. Les autres doivent très rigoureusement faire attention à ne pas enterrer stérilement même le peu reçu.....

 

29/07/05 www.f-v-m.net avenir .....

Par cette magnificence de l’anéantissement Divin dans l’eucharistie en une âme donnée, il n’est pas permis de croire autrement qu’en l’impossible. Toutes les impossibilités envisageables, sauf le péché contre l’esprit, s’effacent devant la Toute Puissance du Christ Trinitaire. L’humiliation temporelle vivante de DIEU ne nous permet pas de sortir de LUI et si nous n’étions atterrés par le péché, cette révolte en nous et autour de nous qui sera seulement définitivement jugée au dernier jour, nous vivrions déjà l’éternité. Cette éternité temporelle n’est pas panthéisme. Elle n’est que l’abaissement de DIEU suscitant l’amour libre dans SES créatures jusqu’à l’infini pour une osmose à la Livraison de Jésus-Christ. Mais le royaume des cieux est comme un immense filet ramenant toutes sortes de poissons, des bons comme des mauvais. Il ne faut donc pas laisser pour compte, en dehors de ces mailles, les aberrances doctrinales de la voie commune. Cependant il faut pour les autres resserrer en même temps les données essentielles de la foi catholique. C’est un nouveau dilemme pour l’Église, ce problème se complexifiant avec l’oecuménisme et des temps plus évolués, que jusqu’à présent Elle n’avait pu traiter que par des excommunions .....

 

30/07/05 www.f-v-m.net travail ....

Qui peut activer la ferveur des enfants-de-rien, indispensable à la conversion de tous, sinon le petit nombre d’âmes qui renouvellent, dans le secret, la Passion de Jésus-Christ. Sans exception possible, c’est, à des degrés très divers, le rappel de SA livraison qui rattache la terre au ciel éternel ...... Enfin je comprends qu’on lise relativement peu mon site ou qu’on en soit effrayé. Le prophétisme qui m’a été octroyé dépasse la situation qui se soit jamais présentée sur le plan humain. Il annonce l’idée du triomphe à égalité de la religion en même temps que du scientisme, de la mystique en même temps que du rationalisme, de l’unité des contraires, etc ....mais avec en profil une fin terrible de la raison d’être de l’humanité sans sa reconnaissance de Jésus-Christ comme Messie. Devant toutes les déviations qui peuvent s’en suivre, le travail de l’Église catholique, qui a toujours été le sien, devra consister plus que jamais à gérer ce mouvement sans cesser pour autant de préparer par une plus grande rigueur de doctrine l’achèvement de la fin du monde... Mais de combien de siècles s’agit-il? ....Chacun du reste y est affronté en son temps ....

 

31/07/05 www.f-v-m.net explications ...

Plusieurs s’étonnent à mon sujet d’un langage qu’ils ne comprennent pas.

J’ai déjà donné des explications dans un ensemble de notes (péché et mystique) que j’ai proposé à la publication en un article au journal La Croix mais qui a peu de chance d’être publié, n’ayant d’une part aucune référence sociale et surtout le journalisme ayant horreur de la mystique par essence obscure. C’est justement cette dernière question qu’il me faut bien élucider. Et cela principalement parce qu’il m’a été donné de prophétiser la nécessaire unité à venir du rationalisme et de la mystique.

D’après l’expérience que j’ai vécue, je peux dire que parmi les croyants de tous étages 10% sont violemment axés contre la mystique, que 80% y sont étrangers, que 9% y sont sensibles et seulement 1% en vit réellement. Je pense qu’on peut peut-être étendre ce genre d’observation à la recherche de la foi en général.... Comme je l’ai déjà écrit, Jésus-Christ a emprunté sans conteste possible la voie mystique. Or nous allons arriver à une époque prophétisée où il n’y a plus de place jusque dans les sciences humaines pour le seul rationalisme, si tant est que cela ait jamais été, mais nous allons avoir à faire avec sa fusion à ce qui lui est le plus contraire qu’on appelle mysticisme, c’est à dire le sentiment volontaire de l’Inconnaissable ou DIEU .

Confirmant les pourcentages observés, les évangiles sont très clairs: la majorité des religieux en place sont des aveugles qui conduisent des aveugles. Il est ordonné malgré tout de s’efforcer de leur obéir jusqu’au plus petit "iota de la loi", car il leur est donné d’occuper la chaire des prophètes.

Quant à la parole de vérité dite par Jésus LUI-MÊME elle doit rester obscure, bien que interpellant, pour un grand nombre, de peur en fait que s’ils se convertissaient n’ayant pas encore une assise spirituelle suffisamment profonde, ils ne retombent en la reniant dans un état intérieur pire que le premier. Ainsi la vie religieuse chrétienne, sauf exception, est comme toute autre vie une approche progressive...

Qu’en est-il donc alors de cette révélation des choses cachées depuis le commencement du monde que le Christ est venu révéler? Soumise aux règles précitées, elle est illustrée par la vie même du Christ, depuis SON incarnation, SA Passion et SA résurrection de quarante jours sur terre...

Ces explications susciteront forcément des questions auxquelles préventivement je vais faire des réponses.

www.f-v-m.net réponses aux explications ...

Étant catholique apostolique et Romain, seul le Pape peut me faire taire. En effet je n’ai pas peur de proclamer qu’il m’a été donné d’être disciple du Christ en esprit et en vérité. C’est donc en esprit et en vérité que je rentre dans le vif des écritures saintes. Aussi comme il y a 2000 ans ce que je dis peut paraître en partie choquant et incompréhensible puisque cela tend à remettre à neuf les enseignements de Jésus.....

En ce qui concerne le "iota de la loi", cela signifie que le détail de l’enseignement Divin, du décalogue juif, dont on a tiré "les droits de l’homme", en oubliant le premier précepte concernant les relations de la créature à DIEU pour les dissensions qu’il pouvait provoquer, demeure invariable. Du reste la foi générale en Jésus-Christ provoquera, poussée par les nécessités physiques de l’"intégrateur de Puissance" (cf. Site) , la remise en état de ce premier commandement.....

Quant à l’obéissance aux religieux en place, elle est appuyée de plus par le fait que le fondement des évangiles, même redit aveuglement, demande une remise en question constante pour l’esprit de tous, à laquelle personne ne peut échapper, ne serait-ce qu’au moment de la mort et aussi par le fait métaphysique à venir (cf. Site) qu’on sera amené à reconnaître DIEU en toutes choses et toutes personnes hormis le péché.....

Enfin l’incompréhension, nécessaire au grand nombre, concernant les profondeurs de l’enseignement du Christ ne doit faire baisser les bras à quiconque, chacun pouvant à chaque instant en être relevé. Mais il faut rappeler que cet enseignement se fonde d’abord sur la préparation pénitentielle de St Jean Baptiste, appelant chacun à se préoccuper des besoins matériels, physiques et spirituels de ceux qui nous entourent y compris du service de DIEU...

Pour terminer il faut préciser que de nos jours il est nécessaire de dénuder la foi évangélique pour enflammer davantage la générosité des enfants-de-rien que sont les apprentis mystiques capables de provoquer le retournement de tous les autres. Ce dépouillement a un but qui est la livraison à DIEU et aux autres, en esprit et en vérité ....

Août 2005

01/08/05 www.f-v-m.net Si .....

Si nous aimons vraiment DIEU Trinitaire, commencement et fin de Tout, IL ne peut que vouloir (IL peut tout et veut tout sans condition...) témoigner en nous de SON humiliante souffrance d’Amour, due à ce que nous sommes, pour notre livraison finale ( ou plutôt commençant l’éternité bienheureuse) , et celle de nos frères .......

www.f-v-m.net Trinité .....

Avec DIEU (en croix) offrir DIEU (ressuscité) à DIEU (glorieux).... DIEU-créateur = Christ réunificateur, Esprit exécuteur, Père glorificateur .... Vivons Trinitairement la Quaternité ......

02/08/05 www.f-v-m.net Peuple de DIEU ....

Dans toutes les religions du monde c’est le tout petit nombre de mystiques "arrivés" qui en forme le fondement. Car ils arrivent à transcender la foi... Ils voient ... De leur expérience découle les données si variées qui font la diversité des diverses religions. Que leur expérience soit apparemment originale et crée une nouvelle croyance ou qu’elle confirme une doctrine déjà élaborée.... Tous sont d’accord pour dire qu’à ce degré d’ "arrivée" mystique, il y a disparition de l’égocentrisme humain pour fusionner dans l’ incommensurable avec une délectation qu’aucun mot ne saurait rendre.... Dans toutes les religions ces "saints" ont tendance à susciter des "castes" ( à leur insu ou non) à part pour leurs émules éventuels afin d’enseigner leurs manières d’approche ...

Qu’est-ce qui diffère des autres la foi judéo-chrétienne catholique apparemment pareille dans sa constitution .... D’une part, c’est, avec la personnalité Divine et physique du Christ, la foi que la fusion mystique totale (arrivée) n’est pas la disparition de la personnalité humaine, comme croient pouvoir l’affirmer les religions étrangères, mais une osmose Divine qui imbibe intégralement cette dernière la préservant, même sans en avoir le sentiment (ce qui est la cause de l’erreur contraire) et en l’accomplissant ... D’autre part c’est la foi que cette fusion totale mais unitive mystique ne peut être l’apanage d’une seule caste (moine, brahmane, etc....) Mais qu’elle implique tout un peuple élu dont les bénéficiaires ne sont que le "sel de la terre" devant rayonner à travers tous les autres. L’apôtre des fondations du christianisme est sévère là-dessus: " quand même vous perceriez les secrets des cieux, si vous n’avez pas la charité, vous n’êtes qu’une cymbale vide". C’est donc tout au long de l’histoire de la Bible et des évangiles , tout un peuple ensemble qui est appelé à témoigner de la charité Divine. C’est pourquoi dans la foi chrétienne, le fidèle le plus éloigné de la vie mystique, par un simple acte de charité sera plus proche de la vérité que tous les "arrivés" mystiques du monde autrement et que notamment la division entre communautés chrétiennes séparées est inconcevable catholiquement "vivant "....

www.f-v-m.net .... Peuple de DIEU - suite - ......

Il faut insister sur l’interaction de l’intérieur du peuple de DIEU c’est à dire notamment des populations évangélisées d’occident. Si c’est le tout petit nombre de mystiques qui oriente la religion catholique comme il le fait pour toutes les autres, il faut rappeler que, si cela a d’autant plus d’importance puisque sur cette église repose la pleine révélation de la vérité Divine, il n’en reste pas moins que l’élection et la responsabilité du grand nombre restent entier. Ainsi par exemple s’il est évident qu’il serait éminemment facile pour la hiérarchie de régler canoniquement le problème de l’eucharistie avec les autres confessions chrétiennes ( intercommunion) et aux divorcés remariés comme de l’unité oecuménique, le seul empêchement réside dans la dureté de coeur du peuple catholique actuel.... Il n’y a pas de doute que si c’est l’intensité d’union à DIEU des apprentis mystiques (enfants-de-rien) qui est capable d’entraîner tout le reste, la liberté du peuple de DIEU reste complète, l’acte de charité ne consistant pas seulement à l’application sociale compréhensible mais aussi au culte de DIEU incompréhensible. C’est de plus la fusion à la révélation de la foi chrétienne , qui comme il m’a été donné de le prophétiser, permettra l’épanouissement, même physiquement matériel ( quand?), de l’humanité. Pour l’instant il y a encore divorce sur ces deux plans, d’une part en considérant la charité sur le seul mobile matériel et non spirituel, d’autre part en ne voulant pas considérer la nécessité de la fusion des connaissances humaines et religieuses sous l’égide de Jésus-Christ. Tout au long de mon journal spirituel je ne cesse d’en dire depuis cinq ans les nécessités premières, tout dépendant de la demande de la grâce de DIEU qui ne saurait abandonner le monde avant son plein accomplissement mais qui veut dans SON humilité infinie se cacher derrière les hommes de bonne volonté... Ainsi, mystique ou non, quelque soit le degré d’intelligence spirituelle qui nous est départi, nous avons à le faire fructifier, en esprit et en vérité, par une charité, d’amour de DIEU, incompréhensible, et amour des autres, compréhensible ou non, toujours plus grande de jour en jour....

03/08/05 www.f-v-m.net AVEC ....

Seul le nuage de la quantification nous sépare de l’éternité. Par la foi ne nous laissons pas impressionner par cette infime fumée dont cependant nous avons, avec DIEU-homme, à porter le poids et les lois pour un instant mesuré .....

www.f-v-m.net fusion ....

Le sur-abîme d’abjection auquel l’humilité et la douceur de DIEU a consenti à descendre pour porter, par Amour, l’abîme d’abjection de notre néant à la Gloire de l’Être, qui le célébrera? .... Ainsi à chaque pas en avant que nous faisons nous retombons sur notre ignominieux égocentrisme dont il faut sans cesse nous relever avec l’humilité et la douceur infinies de DIEU, sans jamais nous en faire une habitude ... (en fusionnant la croix des prémonitions ...)

04/08/05 www.f-v-m.net fusion - suite- .....

Toujours fusionner les croix, la minime et l’infinie; ce sont elles qui doublement sauvent le monde des âmes et Glorifient le TOUT, Père en Fils par Saint Esprit .....

www.f-v-m.net fusion -suite 2 - ....

... Rien en dehors de la croix du Christ et de SES mérites pas même dans le repos encore moins dans l’occupation .... par la fusion des volontés et l’union des personnes. Ainsi reste distincte dans la fusion la personnalité de l’âme ....

05/08/05 www.f-v-m.net Règne ....

Le Règne du Christ est vainqueur de notre révolte. La Puissance de l’Esprit engendre la victoire. La Gloire du Père couronne le triomphe ... Mais si le poids du monde écrase la tête du Christ en croix, l’Esprit le ressuscitera 40 jours sur terre et le Père l’élèvera au ciel ...

06/08/05 www.f-v-m.net violence ....

Le centre blessé du Christ nous nourrit de la douce humiliation infinie de DIEU. Par SES souffrances couvrant nos infidélités, il nous offre la violence de la foi pour une étroite intimité ...

www.f-v-m.net unité ....

C’est TOI qui sait , l’humilité et la douceur TIENNES que TU veux, d’abord selon nos demandes, nous donner et dont l’unité constitue l’Amour ... Plénitude de l’Eucharistie catholique au centre de la croix douloureuse et Glorieuse .... Consoler sans cesse dans la Vérité et l’Esprit, DIEU et les autres ...

07/08/05 www.f-v-m.net donc ...

... donc nous nourrir de l’intégralité de la foi eucharistique catholique: présence réelle (réincarnation ou transsubstantiation) , soumission à la hiérarchie tenant son autorité du Pape, communion des saints et de sa priorité de l’immaculée conception Marie, pour être fusionnés à l’humilité et à la douceur Divines qui conduisent en Vérité et en Esprit à l’Amour de DIEU et des autres ....

www.f-v-m.net Eucharistie catholique introduction .....

Il est évident que très rares sont les chrétiens , même se disant catholiques, qui arrivent du premier coup à la plénitude de l’Eucharistie catholique. Il y faut le plus souvent le long cheminement de toute une vie. Mais cette union, voulue plus étroite avec le ressort même du christianisme programmé par Jésus juste avant SA Passion, peut être vue à différents étages. En gros les mystiques (qui ont une vue sur ces sujets plus perçants) disent de l’union à l’Immanence qu’elle procède trois stades, selon d’abord ce que DIEU FAIT, ensuite ce qu’ IL A et enfin ce qu’ IL EST. À ces trois degrés correspondent des visions eucharistiques différentes. Le dommage de la chrétienteté c’est que pour se regrouper entre elles les tendances voisines se sont stratifiées, en se fermant sur elles-mêmes à l’évolution des âmes, l’église catholique demeurant universelle mais peu explicitement sur le reste. Peut-on dire que l’église catholique apostolique et romaine pour tenter d’une part de représenter la vérité toute entière et d’autre part de défendre la faible foi du peuple a eu raison d’excommunier les autres inclinations? C’est une réalité historique où de nombreux facteurs entrent en jeu dont notamment la difficulté d’expliciter la vie intérieure. Le drame est que s’est instauré le soutien pratique à des fractures spirituelles qu’on peut dire normales. En effet les trois degrés énumérés ci-dessus ne sont pas irrémissibles entre eux et peuvent très bien ou se trouver en évolution ou bien évoluer, même timidement, dans chaque âme alors que cette dernière jusqu’à un nouveau moment de conversion, ou seulement par l’impossibilité de s’expliquer, sera fermement persuadée du contraire ...

On peut voir ensuite les approches variées des trois vérités eucharistiques catholiques: I/ présence réelle, II/ soumission à la hiérarchie, III/ communion des saints .....

www.f-v-m.net confirmation ....

C’est la souffrance nue et absolue du Christ qui ouvre, jusqu’à la dernière de toutes les âmes, en SON centre les magnificences de SA grâce et de SA vérité, à laquelle nous ne pouvons accéder  ....

08/08/05 www.f-v-m.net Répondre .....

Répondre à la sensibilité sans pareille de l’Amour  de DIEU dès cette terre. N’alléguons pas, en le reconnaissant, notre petitesse ou nos infirmités physiques et spirituelles.... Jésus-Christ qui possède l’ÊTRE Amour s’est fait le plus petit néant d’entre nous tous, en n’arrêtant pas de guérir ceux qui le LUI demandent ...

www.f-v-m.net la place ....

Le centre de la souffrance nue et absolue de Jésus-Christ nous maintient à notre place qui de toutes est la dernière, à laquelle nous ne pouvons accéder sans LUI et nous envoie aux autres pour les y inviter en vue de leur salut et celui du monde comme de la Gloire de DIEU. C’est qu’en effet la vision de la vie intérieure de l’être humain dès sa naissance se trouve complètement invertie. Pour tenter de redresser cette vision erronée il faut le renouvellement de la Passion du Christ d’un tout petit nombre ainsi que le rappel de cette Passion par d’autres et enfin la recherche de cette livraison par le reste ....

09/08/05 Règne universel ....

À TOI, le Règne sur la croix, la Puissance par l’esprit, la Gloire dans l’éternité ......

www.f-v-m.net condition ...

Bien que vivant de la Vérité et ayant sans cesse la preuve de son action, il nous faut en même temps accepter notre aveuglement dans sa révélation au monde. Seul le Christ Trinitaire sait la manière en pensée et en acte qui convient pour la révéler aux aveugles. Nous, si nous voulons LUI être fidèles, nous avons à nous enfoncer dans la soumission obscure et nous laisser manoeuvrer de haut en bas et de bas en haut selon ce que l’Esprit décide. C’est une bataille humiliante qui nous pousse à aimer et à lutter, sans honneur, sans gloire et sans consolation autre que la Paix du Christ ...

10/08/05 www.f-v-m.net LA Vérité ....

.... encore faut-il LA vouloir et ne pas s’appuyer sur nos propres oeuvres, être son ami libérateur et ne pas vouloir emprisonner l’Esprit d’où vient TOUT Bien, au Ciel comme sur la terre .....

www.f-v-m.net offrez ....

... lu dans un hebdomadaire chrétien "Nos assemblées sont (peut-être) plus ferventes, elles ne sont pas plus nombreuses".... C’est le regain de ferveur qui peut ré-étendre la véritable pratique de la foi à la froideur, source de mal croyance, dont est atteinte la majorité des chrétiens moyens. C’est une Église fervente en son coeur qui peut rayonner la vérité et la grâce. Dans notre étroite sphère minoritaire de mystiques, c’est là le rôle d’entraînement , dont le Christ sait le comment, par interférence d’esprit qui est nécessaire. D’autant plus que c’est lui qui aura à maintenir la foi jusqu’à la fantastique Parousie dont, à moi, il a été donné d’entrevoir les causes et les effets ....

11/08/05 www.f-v-m.net arcane de l’Amour ....

Nous croyons qu’un seul être humain, Jésus-Christ, parce que de nature Divine parfaite, (et par grâce unique une créature SA Mère la Vierge Marie) a possédé dès SON incarnation la plénitude de l’Amour et sa gratuité. Bien des âmes préfèrent exercer l’amour à leurs conditions propre  à elles-mêmes. De fait il y a une évolution nécessaire de l’approche de l’Amour prôné par la vie du Christ. On peut réclamer qu’elle soit prise en compte, encore faut-il que ces âmes ne se durcissent pas sur un état, bien que paraissant souvent définitif, qui ne peut être que provisoire et acceptent d’en sortir. C’est vrai aussi qu’il y a des maladies dont la caractéristique est de se complaire en elles-mêmes. Certaines dépressions nerveuses en sont peut-être un exemple. Mais il faut bien comprendre que le fondement de l’Amour véritable réside dans l’union de l’humilité et la douceur de DIEU (cette voix au-dedans de nous qu’on appelle la conscience). L’humilité et la douceur que voudrait l’être humain, quelles que soient ses aptitudes, bien que la Puissance de l’Esprit du Christ qui donne talent, succès, génie, etc... , n’y soit pas insensible, sont au mieux insuffisantes. C’est pourquoi nous avons besoin de la personne de Jésus-Christ et de SON enseignement confirmé par l’Église et garanti par la promesse d’infaillibilité au successeur de Pierre. Sans cette promesse la perversion originelle du genre humain aurait vite fait de tout dénaturer ...

12/08/05 www.f-v-m.net épreuve .....

Notre passage sur terre, avec ses joies et ses douleurs, n’est fait que pour nous déprendre librement du néant afin d’accéder à l’ÊTRE éternel - dure et complexe épreuve dont la révolte de l’homme a du mal à concevoir la réalité de l’Amour Divin qui cependant en Jésus-Christ DIEU Trinitaire partage avec nous cette épreuve à des degrés, finis et infinis, que nous ne connaissons pas ...

www.f-v-m.net révélation ....

Au milieu de cette déjection spirituelle qu’est l’homme, l’Amour maintient une perfection de vie en Jésus-Christ... Aussi pitoyable que soit l’être humain DIEU SE met encore plus bas pour le recueillir .... Pour révéler "les choses cachées depuis la création du monde" il ne LUI a fallu cependant que trois années de mission, il y a 2000 ans, dans l’incompréhension générale... Quant à nous qui ne pouvons être qu’un atome dans SA vie, que peut-il en être?.... Quelles qualités malgré tout n’ont pas les autres !... Mais exprimer quelque chose sans le vivre est une aberration redoutable ...

13/08/05 www.f-v-m.net fidélité ....

Quels que soient les dons qui puissent nous être faits ,heureux ou malheureux, que nous LUI soyons fidèles jusqu’au bout! ... Et cela en esprit et en vérité ... telle doit être notre prière constante et continuelle .....

www.f-v-m.net mystique et science ....

On ne tient pas assez compte, dans l’histoire, du nombre d’intelligences foncièrement religieuses, c’est à dire mystiques, qui sont à l’origine de découvertes scientifiques ou autres. C’est qu’en effet l’Esprit est un et c’est Lui qui donne aux hommes la connaissance dans tous les domaines possibles. Leur collaboration, depuis le péché originel, Lui est nécessaire, malheureusement avec cette tendance néfaste à la possession de leur part qui les porte à croire que c’est seulement d’eux-mêmes qu’ils obtiennent ce qu’ils veulent. Cela évidemment pas dans ce qui Le concerne véritablement Lui-Même, mais l’Esprit ne les enseigne pas seulement qu’aux choses Saintes, il est vrai primordiales, mais à tout ce dont les hommes peuvent avoir besoin. D’autre part s’il est Lui-Même infiniment doux et humble, il résistera mal à ceux qui cherchent à le prendre par ces qualités. Toutefois il faut bien noter que si l’Esprit semble se soumettre ainsi à l’être humain qui le cherche, faut-il encore que ce soit en droiture d’intention. Car la plénitude de l’Esprit incarné qu’est le Christ, dit bien que même L’enseignant ou faisant des miracles en SON nom, tous ne seront pas reconnus par Lui au jour du jugement dernier. Il n’en reste pas moins que dans les temps qui viennent la science aura forcément à faire, si l’humanité veut survivre, avec la mystique. On voit bien du reste souvent à travers les mystères du monde, l’interaction de la mystique et de la science à ne pas confondre avec la magie. Cependant dans la vision de l’"intégrateur de Puissance" de l’Escorial (cf.05/04/05), appelé char du Seigneur, il est bien précisé que même les ennemis du Christ en posséderont. D’autre part les diverses prémonitions occidentales à ce sujet, dues peut-être à la finalité apocalyptique de cet engin, restent en-deçà des lois de la religion qui en l’Église ouvrent à la vérité de la vie éternelle ....

14/08/05 www.f-v-m.net science et magie ....

Il n’y a pas grande différence entre la science et la magie. Toues les deux cherchent à domestiquer l’Esprit pour s’en attribuer la Puissance, l’une par la raison et l’expérimentation , l’autre par l’intuition et les rites. La foi de la démarche chrétienne est radicalement différente. Elle n’a de cesse de se soumettre à l’Esprit en le reconnaissant Trinitaire et cela jusqu’à la croix. Ceci ne veut pas dire qu’elle n’ait pas à porter la poussée des deux autres démarches. Il en est ainsi par la connaissance objective du développement humain propre à la science avec laquelle bien qu’elle soit en divorce depuis "l’affaire Galilée" on peut prophétiser qu’elle s’unira de nouveau jusqu’au moment où les fidèles auront à supporter seuls le poids de la foi. D’autre part si elle ne peut faire qu’une condamnation sans appel de l’exclusion découlant de la magie sur l’unité de DIEU , elle ne peut d’un autre côté ignorer ses intuitions spirituelles en les mettant à leur place. On pourrait épiloguer longtemps sur ce sujet en rappelant notamment que ce sont les mages venus d’Orient les premiers après les bergers à venir adorer l’enfant Jésus dans la crèche. On pourrait aussi rappeler que pour les pharisiens, condamnés par Jésus-Christ, SES miracles n’étaient assimilés qu’à de la magie ou à de la science humaine alors que pour LUI ils étaient signes du royaume des Cieux, etc... Il y a bien des points de confusions entre ces trois composants, science, magie et religion pour que des penseurs aient cherché à en débrouiller l’écheveau dans une anthropologie sans fin. Contentons-nous de la recherche d’une foi toujours plus exigeante n’excluant pas la mystique....

www.f-v-m.net réalités mystiques ....

Des notes précédentes sur le péché originel et la mystique ont été regroupées dans un article qui intéresse trop peu de lecteurs pour être publié par les médias quelconques même chrétiens. Le fait que la réalité mystique doit interférer avec la science, sous peine de cataclysme irréversible, est une prophétie peut-être encore trop lointaine pour émouvoir les masses. Il n’est cependant peut-être pas inutile d’essayer de faire comprendre cette démarche du fond de la religion et par conséquent du fond de l’humanité. Dès le début de l’ère chrétienne on voit très bien le rejet de la vision mystique d’un St Etienne par les émules pharisiens d’un Paul de Tarse, qui lui deviendra malgré tout un fondement de la foi chrétienne, qui n’hésiteront pas à le lapider jusqu’à la mort. À notre époque le rejet de la mystique est plus subtil. Elle sera traitée de rêverie, de fuite devant la réalité, d’imagination sans valeur, etc... En fait il faut bien comprendre que la réalité mystique chrétienne, la seule qui nous intéresse d’abord pour représenter la plénitude de la vérité révélée en Jésus-Christ, ne cherche, à travers ses propres données, que la réalité eschatologique. Pour cela entre autres les visions mystiques se serviront de la personnalité variée d’un individu sans la violenter à proprement parler. Ainsi parmi les voyantes de la vie du Christ, l’on verra la Bienheureuse Marie d’Agréda (XVe siècle), formée dès sa jeunesse à une haute spiritualité mariale, affirmer par ses visions que Ste Anne, la mère de la Vierge Marie, serait décédée dès la jeunesse de cette dernière (pour en libérer ainsi son attachement affectif), alors que Ste Catherine Emmerich (XVIIIe siècle) , formée par une jeunesse proprement paysanne, affirmera que Ste Anne, donc grand’mère de Jésus, vécut jusque pendant sa mission évangélique (pour témoigner d’un environnement ordinaire). Les oppositions des réalités dites objectives sont si fréquentes chez les mystiques que les croyants qui se veulent "rationalistes" dont la majorité des théologiens se refusent, avec un soulagement équivoque, à prendre au sérieux le fond de leurs enseignements. Or justement c’est ce fond, invariable dans les mystiques chrétiens, qui structure la réalité de la foi catholique. C’est aussi ce fondement catholique qui révèle la droiture d’intention des âmes, toujours tordues plus ou moins par la révolte initiale humaine ou péché originel (originel et actuel pour être constamment renouvelé) ....

15/08/05 www.f-v-m.net résurrection des corps ....

Si on a l’habitude de méditer les évangiles, il apparaît bien que la résurrection du Christ a été très limitée dans le temps, soit 40 jours, une durée biblique déterminée. On voit que durant SA résurrection il a accompagné SES disciples à SA convenance. L’acte de manger normalement avec eux, ce qui leur paraissait le plus extraordinaire pour un corps ne connaissant pas d’obstacles (et cela davantage que d’être accompagnés par LUI dans leurs courses), a bien été noté. Car il y a là réellement interpénétration entre ce qui est catégoriquement matériel et nécessaire à la vie temporelle des créatures et ce qui peut paraître d’origine typiquement spirituelle. Cet enseignement de la suppression des limites donné par la résurrection du Christ montre bien que si la matière a un fondement spirituel, elle n’est pas entièrement illusion comme on pourrait le croire aisément, ne serait-ce qu’à la disparition de nos propres corps à la mort. Si la matière n’est ni purement illusion, ni purement esprit, c’est donc bien qu’elle est une structure créant la liberté que nous ressentons posséder au fond de nous-mêmes. Nous ne pouvons pas néanmoins ne pas considérer qu’elle est aussi une structure du néant, il est vrai "libre" entre illusion et esprit. Ceci fait adhérer l’Église à la foi au plus de la résurrection des corps au moment du jugement dernier. Et on revient toujours au problème de la mystique qui, elle, touche du doigt la réalité de l’Esprit. Pour répondre aux objections, on peut demander si, en cela même, ne consiste pas l’épreuve de la liberté de la vie intérieure à laquelle l’être humain se trouve soumis pour sa courte durée temporelle qui est en même temps sentiment d’une vie entière? Nous connaissons les conditions de cette épreuve par les lois Divines que Jésus-Christ, plénitude de l’Esprit, est venu nous apprendre à accomplir parfaitement en LUI-MÊME.... En somme il faut nous libérer en même temps que DIEU et avec LUI, toujours ensemble, de la servitude du néant ......

16/08/05 www.f-v-m.net lutte ....

La lutte, insondablement douloureuse, de DIEU contre LUI-MÊME pour nous révéler SA douceur en Jésus-Christ est offerte à tous afin de résorber nos monstrueuses révoltes d’origine et actuelles. ... Irradier, dans l’interférence des esprits (communion des saints) , les mérites infinies des souffrances sans mesure du Christ comme ceux de SON Église dont notre ignominie est recouverte, même jusque dans l’enfer sur terre sans que nous ayons jamais à désespérer .....

www.f-v-m.net à propos de science et magie ...

Il est bien évident que dans l’ordre des choses de la Genèse Biblique, il est compris que tout doit être fait dans l’optique de la soumission parfaite à DIEU. La révolte originelle d’Adam et Eve, dont nous mystiques pouvons avoir une vue spécifique, a bouleversé cet ordre des choses sans toutefois remettre en cause les buts de DIEU qui sont irréversibles et notamment celui de donner à l’être humain la mainmise sur la nature de l’univers dont les sciences modernes , la magie en ayant été l’initiation, sont l’instrument et dont seule la foi catholique sait révéler la finalité véritable ....

17/08/05 www.f-v-m.net expiation ....

Marie, mère de libre offrande expiatoire ..... car c’est vraiment d’expiation avec le Christ de la part des enfants-de-rien dont la révolte dans laquelle est enfermée l’homme, a besoin. Aussi l’Esprit du Christ cherche sans cesse des âmes qui voudraient bien, avec LUI, descendre de leurs hauteurs ....

www.f-v-m.net inclus ...

Être inclus par la foi dans l’offrande expiatoire de Marie en celle de SON Fils, malgré ce que nous sommes, c’est, Miséricorde Divine infinie, là pour pallier à la rébellion contre nature de l’être humain. Car DIEU permet qu’on L’aide ....

18/08/05 www.f-v-m.net à LUI ....

À LUI appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire, .... il faut le vivre sur terre mais dans la vue de l’Éternité .....

www.f-v-m.net immutabilité ....

Il est prodigieux que dans le mouvement perpétuel de l’ÊTRE au néant ET du néant à l’ÊTRE qui est SON immutabilité, DIEU ait pensé de toute éternité à moi, en me créant sur terre, me rachetant de l’anéantissement accidentel et désirant me sanctifier pour fusionner à SON ÊTRE Éternel, dans ma personnalité propre .....

19/08/05 www.f-v-m.net gratuité ....

Tout est le fait du Christ Trinitaire, hormis le péché, le libre salut de chacun comme le reste ....

Par grâce unique, IL nous demande de nous associer à SON travail de salut pour nous puisque nous sommes libre, mais aussi pour les autres, bien qu’IL n’ait pas besoin de nous, pour nous faire ce don de SES mérites.... Y mettre donc dans la joie tout notre coeur ... C’est vrai que la préhension de la vie terrestre qui est donnée à tous dès la naissance, forme un attachement qu’il est difficile de dépasser. C’est pourquoi nous avons besoin de pratiquer tous les exercices de foi proposés par la religion .....

20/08/05 www.f-v-m.net patience ...

...fût-on champion toutes catégories, écrasé par notre incapacité, stupéfait de la patience du Christ, il nous reste la fusion unitive ..... Des plaies de la croix à son centre où réside le coeur transpercé de Jésus et de ce coeur aux bras de la croix pour la Gloire de l’humilité et douceur Divines comme pour le salut du monde enlisé dans son orgueilleuse sécession .....

21/08/05 www.f-v-m.net l’Église catholique centre de la Vérité ....

Qu’est-ce qui peut représenter le centre de la Vérité, sinon le centre , le coeur de DIEU Vivant? Comment dire alors qu’un groupement humain , même religieux, peut le faire? ... Mais la volonté de la créature humaine, bien que cette dernière comporte au fond d’elle le sens délicat de la vérité qu’on appelle la conscience, est tellement viciée par la sédition originelle sans cesse renouvelée par celle actuelle, qu’elle se fixe dans une approximation mensongère... Si bien que les pensées de l’homme (qui conduisent ses actes) incapables de communier à la Vérité qui se manifeste par l’union constante à DIEU, errent de côté et d’autres. Tant que n’a pas été saisie l’évidence de cette remarque, il est difficile de concevoir l’utilité et la nature de Jésus-Christ. C’est pourquoi DIEU Trinitaire a voulu s’humilier à dépendre par l’action de l’Esprit Saint, après SA résurrection et SON élévation au ciel, d’un groupe d’hommes et de femmes, l’Église. Sans Elle, le message de l’homme-DIEU n’a aucun sens. En effet l’enseignement de l’Église qui n’est que pleinement celui de l’Amour de DIEU et du prochain, Vérité révélée au peuple Juif tout entier, repose sur l’humilité et la douceur infinie du coeur de DIEU. Cette humilité et cette douceur sans mesure ne peuvent être le fait de la créature humaine, quelle qu’elle soit, (hormis par exception celles de la Vierge Marie, Mère du Christ), la nature humaine blessée ne connaissant pas ces vertus qui peuvent tout au plus n’être chez elle qu’infimes et infirmes. Mais ce fondement de tout Amour, incarné sans mesure par l’Esprit en Jésus-Christ, n’hésite pas par sa démesure même à laisser SON enseignement vivant au rassemblement de ceux qui ont foi en lui, en leur promettant l’infaillibilité sous la houlette du Chef de ses apôtres... Pointe d’aiguille perdue dans les temps et les espaces, nous devons avec le Christ-DIEU (car sans LUI nous ne pouvons rien faire) tout réaliser pour nous anéantir librement afin de recevoir l’ÊTRE de SA résurrection temporelle jusqu’à SON ascension éternelle.... Ainsi plus une âme se rapproche de l’Esprit pur, c’est à dire plus elle descend, ensemble avec le Christ, de sa misérable hauteur de naissance, plus elle diffuse, par interférence, sur les âmes plus éloignées. Les mystiques de toutes les religions, lorsqu’ils peuvent s’exprimer, ne disent pas autre chose dans leurs images spécifiques, s’ils ont découvert ,à travers l’imperfection de leur chemin, le but, c’est à dire la véritable nature du Christ, dont ils peuvent ignorer le nom. C’est pourquoi les fidèles catholiques, connaissant la voie droite et parfaite, sont si privilégiés et ont une responsabilité si grande. On comprend alors les raisons de l’Église catholique et apostolique romaine de chercher à défendre, tout au long des siècles, fût-ce avec la maladresse humaine, le centre de Vérité dont elle a la charge, humilité et douceur infinies de DIEU (et non pas les siennes, infimes et infirmes) fondement de tout Amour révélé ......

22/08/05 www.f-v-m.net librement ....

"Nul ne prend MA vie; c’est MOI qui la donne" ... Le Christ est mort librement pour nous. Que les enfants-de-rien, avec LUI, meurent librement pour LUI ....

23/08/05 www.f-v-m.net panthéisme ....

Beaucoup d’âmes, devant l’immensité de l’univers et même de la variété de notre petite portion terrestre, ont tendance à y inclure la notion de DIEU. D’autre part on y est poussé aussi par la puissance d’attraction du temps, sur lequel on a l’apparence d’une certaine mainmise, hors duquel on paraît complètement aveugle. Pourtant il est nécessaire, ne serait-ce qu’en fonction de l’entropie qui programme notre propre mort ou de l’instabilité des éléments qui obéissent à cette loi, que nous cherchions intimement autre chose. Quant à la chercher en dehors de l’univers, notre orgueil viscéral, sensuel, cupide et vaniteux, oppose sans cesse sa révolte contre la foi qui pourrait nous ouvrir une autre dimension. C’est pourquoi la plupart se nourrisse d’un dieu exclusif à la temporalité. La révélation du Christ est radicale. Si LUI est bien l’incarnation dans le temps de DIEU, SON siège n’est pas de ce monde. Donc ce monde n’est , de DIEU même, qu’un abaissement serein infini, que SA vie terrestre illustre pour y susciter l’union au néant de créatures libres. À l’humilité et à la douceur infinies de DIEU ainsi révélées, le panthéisme objecte la grandeur et l’inflexibilité de la nature. Il faut l’enseignement des évangiles, garanti par l’église catholique , pour commencer , portés par une prière et une méditation continuelles, à nous couvrir du manteau de la Vérité. Mais la liberté de l’homme n’est forcément garantie que par la foi en elle-même dont l’épreuve consiste à se soumettre à l’humilité et à la douceur de DIEU ....

24/08/05 www.f-v-m.net sous le pied de l’enfant Jésus ...

... Sous le pied de l’enfant Jésus, il faut l’ampleur incomparable de SES souffrances comme de SA paix, pour y amener librement tous SES enfants révoltés. Cependant SON coeur fait tout grandir. Car plus on descend, plus on monte .....

www.f-v-m.net profession ...

C’est le tout petit nombre des enfants-de-rien, triomphant avec le Christ dans la souffrance et la paix de la livraison, qui porte le monde. Puisqu’ils n’ont plus besoin de s’enseigner les uns les autres, que leur apporter sinon le témoignage d’un Amour Divin qui sait descendre jusque là.... Offrir les louanges de ceux qui louent dans l’obscurité .... Car si les sciences et la métaphysique tournent peut-être déjà ou vont tourner vers cette fusion de la raison et de la foi qu’il m’a été donné d’entrevoir et qui provoquerait l’épanouissement de l’âge du monde, il n’en restera pas moins à la créature humaine son état de révolte originelle que seule la foi à Jésus-Christ peut juguler.... Que notre volonté soit donc attachée par les clous tachés de sang de SA croix, dont, en en ayant le pouvoir, IL n’a pas voulu se défaire ...

25/08/05 www.f-v-m.net leitmotiv ....

.....Leitmotiv : (même vécu d’une manière infime), plus tu souffres (dans la paix unie à celle du Christ), plus tu sers (au salut des âmes qui est Gloire de DIEU) ...

26/08/05 www.f-v-m.net raisons de publier ....

"Si la multitude est bien appelée, les élus sont peu nombreux"... Ainsi "il est parlé aux foules de sorte qu’elles ne comprennent pas de peur qu’elles ne se convertissent". En effet une conversion prématurée peut provoquer des dégâts spirituels de sorte que l’âme, insuffisamment préparée, "purifiée de son démon peut en quelques temps se retrouver polluée par sept autres démons encore plus méchants". La parole du Christ-DIEU doit-elle donc être réservée pour un cercle sélectionné? En fait la sélection se fait d’elle-même sur le plan de l’esprit et avec LUI. Mais la multitude est aussi appelée et personne ne sait quand et qui sera visité par le Seigneur. Le secret des âmes LUI appartient. La parole des évangiles ne fait que répéter: "tenez-vous prêts, vous ne savez ni le jour ni l’heure" de SA visite et de SON Esprit.... C’est là la démarche foncièrement catholique (au sens large du terme) qui ne doit chercher qu’à préparer les âmes ...

Comment cette préparation des âmes peut-elle se réaliser? La proclamation unifiée des écritures chrétiennes textuelles, comme déjà effectuée avec le "Notre Père" et avalisée sous l’autorité Pontificale, laisse entrevoir l’universalité de l’Église oecuménique en vue de cette préparation. Pour le reste la diversité spirituelle, sous l’effet de l’Esprit, est si grande que c’est aux enfants-de-rien de se regrouper dans le fondement des réalités évangéliques que eux peuvent comprendre afin de le rayonner par l’influence.... Personnellement, je vois qu’avec les évangiles, un livre comme "LUI et moi" de Gabrielle Bossis aux éditions Beauchesne, véritable nouvelle" Imitation de Jésus-Christ", animé par l’Esprit, suffit amplement, bien qu’à moi aussi, il soit donné d’exprimer ce que d’autres ne peuvent formuler. Mais ce qui m’est peut-être spécifique et m’oblige à parler est cette prémonition, si lourde à porter, de la fusion de la science et de la religion, autrement dit de la raison et de la foi qui provoquerait un tournant sans pareil dans l’histoire de l’humanité avec cette obligation imprescriptible de sa libre adhésion à Jésus-Christ. La destinée de l’homme est bien d’arriver, à travers les diversités douloureuses ou joyeuses de la vie terrestre, à ne plus faire librement sa volonté propre qui n’est qu’attachement au néant alors qu’il est promis à l’ÊTRE éternel ....

27/08/05 www.f-v-m.net réalité et beauté ....

La vie de l’univers n’est pas à proprement parler une illusion du néant mais plutôt une réfraction de la réalité de l’ÊTRE, une sorte de mirage de celui-ci.... Mirage qui est en lui-même une inexistence c’est vrai mais qui n’en recouvre pas moins une Existence réelle autre part .... C’est vrai aussi que la nécessité ou nous sommes de quitter l’attachement à ce mirage, quelque nom qu’on lui donne ( notre volonté, le péché, le soi, l’ego, etc.....) est souffrance. Quand elle est là avec une certaine intensité, il paraît du reste de peu d’utilité d’en avoir eu les raisons. Il ne reste en effet rien d’autre qu’elle-même, mettant à nu notre intimité la plus profonde, notre coeur dit-on, ce qui n’est pas beau, sinon , vécue dans la paix (non sentie mais véritable), d’une beauté supérieure hors nature ....

www.f-v-m.net constat ...

Si la Volonté Divine d’union fusionelle sait descendre sur terre jusqu’à ce qu’il y a de plus répugnant, ne croyons cependant pas que le Christ-DIEU n’en ressente pas moins l’horreur douloureuse, cela bien sûr dans la paix de l’humble charité... Témoigner d’un tel excès, dans ce qui nous est donné ....

28/08/05 www.f-v-m.net RE-lutter ...

Lutter et aimer, sans honneur, sans gloire et sans consolation, autre que la Paix du Christ .....

www.f-v-m.net Saint Sacrement ....

DIEU SEUL EST TOUT, PARTOUT, hormis le péché, dans l’univers comme au ciel. IL EST les feuilles d’arbres, les plantes et les animaux, les étoiles et bien plus encore l’être humain créé à SON image. IL EST aussi les produits manufacturés des inventions humaines... Mais IL EST, centre nu et absolu, les bouchées de pain de la cène consacrés par SON prêtre, rayonnant par l’écrin des souffrances de la croix du Christ où IL SE trouve, la conversion de l’humanité révoltée .....

29/08/05 www.f-v-m.net Plénitude ....

Pour qui le veut, Le Christ Trois fois Saint fusionne jusqu’ l’abomination de la désolation, nôtre... Telle est SA Plénitude au centre de SA souffrance dévoilée à ceux qui L’aiment ... témoigner avec LUI d’une telle douce et humble ampleur Divine support de Charité ... Coeur Eucharistique .....

www.f-v-m.net Liberté ...

En réalité le CHRIST SEUL a besoin de nous en vérité quelque soit la nécessité apparente que puisse en avoir d’autres âmes. Et de plus LUI SEUL a les moyens de témoigner ou faire témoigner d’une telle ampleur de Miséricorde dont chacun nous sommes entourés, car elle nous dépasse de tout l’infini ....

30/08/05 www.f-v-m.net unité interreligieuse du site ...

Ce qui fait l’unité mystique de toutes les religions, bien nées, est la prise de conscience de la marche sans fin vers l’humilité et la douceur de l’Incommensurable DIEU qu’il faut poursuivre jusqu’au bout. Tout le reste y compris l’Amour chrétien en dépend et sont des voies pour cette marche. La voie chrétienne de l’Amour catholique est sans conteste la plus douce et la plus totalement parfaite mais ce qui y est appelé euphémiquement la "faiblesse" de l’homme est en fait (la vie entière du Christ l’enseigne) une ignominie sans borne que la révolte initiale de l’être humain a bien du mal à reconnaître ....

31/08/05 www.f-v-m.net savoir ...

Le Christ Trinitaire peut seul savoir comment témoigner jusque dans çà d’un tel prodige d’humiliation et de douceur dont IL nous entoure ... C’est vrai que, prophète au milieu d’un peuple d’aveugles, vivre, peut-être plusieurs siècles en avance, n’est pas une sinécure. Il y faut garder, étroitement serré, sur les yeux le bandeau de la confiance ... Obéissance juive/ adoration musulmane/ tolérance hindoue/ compassion bouddhiste/ animisme des savanes/ consomption chinoise, taoïste ou confucianiste/ .... charité chrétienne/ Amour catholique ou oecuméniste, en Jésus-Christ, le Messie Juif, l’unité du genre humain se retrouvera à Jérusalem .... (on y est encore à élever des murs de séparation! ) ...

www.f-v-m.net triomphons ......

.... contempler sans cesse les souffrances, nues et absolues, Glorieuses ou douloureuses, du Christ pour LUI être uni en esprit et en vérité et témoigner de l’humilité et la douceur de l’Esprit de DIEU .... Ainsi la Libre Volonté de Dieu est de pouvoir témoigner LUI-MÊME dans le temps de SON humilité et de SA douceur d’Esprit, en nous, si nous nous y prêtons, par l’obéissance, l’adoration, la tolérance, la compassion, l’animation, la consomption, ....etc, surtout enfin par l’Amour, pour fusionner d’union à LUI dans l’Éternité nos personnalités créées, en nous arrachant à l’agonie sans fin de la damnation ...

Septembre 2005

01/09/05 www.f-v-m.net le cap ....

L’art, ignoble conséquence de la superbe humaine, cependant admise comme charme lorsqu’il la reconnaît ... Mais envers et contre tout garder toujours le cap: l’Éternité ........

www.f-v-m.net répéter ....

Le Christ a porté douloureusement toute SA vie le poids de notre chape de temporalité nécessaire à l’expression de la liberté. De plus IL sait aller jusqu’à ce qu’il y a de plus bas dans l’échelle humaine pour que LUI soit offert jusqu’à cet abaissement et qu’ainsi rien en LUI n' échappe pour la vie éternelle, comme le contraire, qui se refuse du reste, peuplant l’enfer sans fin ....

02/09/05 www.f-v-m.net évolution et fidélité ....

L’évolution de notre vie intérieure est nécessaire et se fait à notre insu chaque jour. Quand elle se manifeste au grand jour, si nous avons été fidèles, nous devons l’accepter de tout coeur bien que ce soit parfois douloureusement. C’est en cela que se montre aussi la fidélité à notre conscience et elle doit se réaliser, avec l’aide du Christ, jusqu’au bout de notre course sur terre ....

www.f-v-m.net ... basse supériorité .....

Aussi insipide soit-on dans l’Église, pour réconforter Jésus-Christ de SON travail en plénitude du salut des âmes, puisqu’IL le permet, il ne faut pas avoir peur d’entrer conjointement dans SA Paix et SA Souffrance.... De même on peut essayer de parler des anges .... Il y a une chose certaine, c’est que nous ne sommes pas comme eux des purs esprits et par conséquent, esprits aussi, mais empêtrés de matérialité nous ne pouvons être en quelque sorte que leurs jouets (car pour eux la matière est aussi esprit), qu’ils soient bons ou mauvais. Mais DIEU, arbitre suprême, pour SE révéler librement dans la temporalité n’a pas choisi l’habit de pur esprit mais celui d’être humain. C’est donc bien là à travers l’humiliation et la douceur spirituelle à la quelle notre chair criminelle et maudite est appelée par celle trois fois sainte de Jésus-Christ, perfection de DIEU-homme, que réside la basse supériorité de l’être humain qui est celle de DIEU et des bons anges ....

03/09/05 www.f-v-m.net réconforter DIEU ....

..... n’est-ce pas LUI à qui on a toujours attribué le pouvoir de réconforter l’homme, c’est vrai avec des aléas....? Mais lorsqu’après une longue progression de l’histoire d’un peuple élu comme l’est le peuple juif, DIEU l’Unique s’incarne dans la temporalité, la bonne nouvelle de la vie éternelle est annoncée pour toutes les créatures qui le veulent .... Mais de plus j’annonce que vient le temps où toutes créatures humaines, par le truchement des connaissances scientifiques physiques et mathématiques, vont comprendre ce pouvoir absolu sur l’univers qui leur donnera une attribution de Divinité!.... Alors la nation juive pourra admettre l’aspect du juif Jésus-Christ qu’elle n’attendait pas et qu’alors elle reconnaîtra comme Messie de l’humanité... Ainsi cette supplication de l’homme-DIEU en agonie demandant la consolation à SES disciples au jardin de Gethsémani prendra toute sa valeur... C’est pourquoi les "âmes choisies", les enfants-de-rien, sont déjà appelés à consoler DIEU en Jésus-Christ et cela jusqu’à la fin des temps .....

04/09/05 www.f-v-m.net foi de papier ...

... assisté hier soir à Chartres à la messe d’adieu de l’évêque nommé à Tours, qui m’a conforté dans le sens que l’Esprit qui nous est donné, ne serait-ce que l’expression d’une foi de papier ou d’internet, l’est pour le bien de toute l’Église. Comme le disait il y a longtemps une princesse protestante ayant dû se convertir au catholicisme par nécessité: Les catholiques disent qu’ils ont la même foi mais il n’y en pas un qui la pense de la même façon ... En effet l’évolution de la foi catholique en chacun n’amène que peu à peu, à se perdre, ne serait-ce qu’à la fin de sa vie, dans le fondement mystique commun. L’Église a défendu, jusqu’ici, ce fondement, irradié par des dogmes, d’une manière parfois inadéquate, mais elle est humaine autant que Divine. L’oecuménisme et le dialogue interreligieux l’invitent désormais à accueillir les approximations et les dérives comme les affluents d’un fleuve dans l’espérance qu’ils ne s’enfermeront pas en eux-mêmes .. Ceux à qui il est donné de voir le fondement sont plus responsables que d’autres ....

05/09/05 www.f-v-m.net enfants-de-rien ......

... il y a des âmes qui sont incapables de faire la moindre chose sans Christ. Et comme IL est DIEU et elles rien, elles ne peuvent donc jamais avoir aucun mérite. Seules leurs appartiennent avec douleur les fautes qui de plus , c’est vrai, peuvent être nombreuses ... Ce sont les enfants-de-rien ... Christ renaît à chaque instant en eux pour une journée de fusion unitive, sinon elles L’espèrent ...

06/09/05 www.f-v-m.net renaissance ....

.... Ne rien savoir d’autre que les souffrances Rédemptrices de Jésus-Christ dans SA Paix, attachant les âmes, qui le veulent, à l’éternité comme le fait SA naissance et renaissance continuelle en nous après chaque chute, en SON agonie de sang.... Nos facultés sont l’oeil de la liberté de notre néant ....

07/09/05 www.f-v-m.net la foi ....

La foi est nécessaire à l’exercice de notre liberté. Mais DIEU ne se cache pas. En Jésus-Christ même IL nous a révélé SON visage. Le grand point d’interrogation d’Éternité qu’est l’être humain n’est dû qu’à notre révolte ....

www.f-v-m.net mise au point ....

... D’un côté la mystique est regardée avec commisération par les religions. D’autre part l’intuition est considérée avec suspicion par les sciences. Qu’en sera-t-il si on écrit que l’intuition et la mystique ont une même origine et que de plus elle est appelée à réunir matériellement et spirituellement science et religion? .... On se demanderait ce que l’on peut avoir à faire encore sur terre si DIEU LUI-MÊME ( en Esprit et Incarné) n’avait voulu dans les douleurs mais dans la Paix qui est SIENNE, l’expérimenter 33 ans et neuf mois.... On peut aussi être réconforté par le fait qu’aucune confiance ne pourra jamais dépasser celle que le Christ a eu de SA propre résurrection temporelle et Éternelle ....

08/09/05 www.f-v-m.net leitmotiv ...

Leitmotiv: aussi insignifiant dans l’espace et le temps soit-on... plus on souffre (dans la paix -joyeuse- du Christ) plus on sert (le salut des âmes qui est Gloire de DIEU) ... Il faut se le rappeler sans cesse. Car la nature humaine, pas plus celle de Jésus-Christ que la nôtre, n’aime cela. Pourtant c’est ainsi que se répand l’Esprit Saint dans les coeurs et que l’on se rapproche du centre de l’homme-DIEU ... Si les mots sont plus importants que les miracles, ils ne peuvent en effet rien sans l’Esprit. C’est donc LUI qui peut nous tirer de notre paralysie. Avec le secours de SA grâce, ne lui disons pas: c’est assez ....

09/09/05 www.f-v-m.net abstinence et élitisme ....

L’abstinence, notamment sexuelle, et l’élitisme, notamment social, sont deux reproches faits souvent à l’Église. On ne comprend pas pourquoi Elle demande à ses prêtres une telle abstention, pourquoi à certains hommes et femmes, manifestement dénaturés, Elle demande de n’avoir pas de relation de ce genre, pourquoi devant un fléau comme le SIDA, elle n’oppose que la continence ... Et enfin dans les relations normales conjugales pourquoi Elle met des obstacles aux progrès techniques et pourquoi Elle va jusqu’à ex-communier les divorcés remariés fidèles à la foi.... Dans tout cela, il ne s’agit en fait que de la suite de l’abstinence générale ou pénitence demandées par St Jean Baptiste pour préparer l’accueil du CHRIST. Ainsi d’une part sans pénitence préalable, imposée par la vie ou volontaire, nous serions incapable d’accueillir JÉSUS en esprit et en vérité. D’autre part si nous sommes bien tous "adultères" spirituellement par la révolte originelle de l’homme, le Christ a parfaitement évoqué la condition d’Eunuque pour la vie éternelle - qui est la seule vie que nous devons ambitionner, même à travers les aléas de la vie temporelle - que certains à qui cela est donné, peuvent comprendre.... D’où maintenant se pose la question d’élitisme de l’Église du reste non pas tellement social qui est normal dans toute société également humaine, mais aussi spirituelle "...Certes la multitude est appelée, mais les élus sont peu nombreux .... efforcez-vous donc d’entrer par la porte étroite car beaucoup le voudront et ne le pourront pas ..." mais d’un autre côté c’est " ... pour une multitude ... "que le Christ est venu et a répandu SON sang. Ainsi à travers ces deux problèmes se pose la question du salut Éternel.... C’est pourquoi la "multitude" aimerait bien pour être fixée que l’Église ne mette pas la barre si haut... C’est oublier de bonne ou de mauvaise foi que le Christ a bien et fermement précisé qu’IL n’était pas venu pour les justes mais pour les pécheurs ( sans qu’il soit nécessaire bien sûr d’en rajouter, sinon le contraire par la pénitence). Mais la nature humaine n’aime pas se voir affrontée à ses quatre vérités ....

10/09/05 www.f-v-m.net foisonnement ....

..... Tout le foisonnement de la terre et de l’univers pour que le CHRIST JÉSUS arrive librement à résorber par l’humilité ET l’amour la révolte humaine ... N’ayons pas peur d’en témoigner ......

11/09/05 www.f-v-m.net union ....

Face à l’ampleur de la mal- croyance et au manque d’unité de la bonne croyance .... uni au CHRIST ... exécuter ... pour le salut des âmes comme pour celui du monde .... avec Jean au pied de Marie, elle-même debout au bas de la croix, le coeur sous le coup de lance dans le côté de SON Fils mort ... La foi jusqu'à l'anéantissement parfait qui permet à DIEU de se révéler ....

 12/09/05 www.f-v-m.net travailler .....

Lorsque le monde semble accepter la doctrine du Christ, c’est qu’il croit pouvoir l’utiliser à ses propres fins et non pas au but de DIEU. Mais seul Jésus-Christ est habilité à réclamer la foi nue et absolue digne de DIEU. Et dans SON amour nous avons à travailler à apporter la connaissance salvatrice de l’humilité et de la douceur de DIEU même pour ceux qui ne veulent pas de nous .....

www.f-v-m.net clarification ....

On peut essayer de clarifier les conséquences de ce que j’écris.... Si certains me remercient d’exprimer ce que eux-mêmes voudraient dire, d’autres ne comprennent absolument pas ou même se révoltent. On a vu un peu de ce phénomène de scission à propos du film sur la Passion du Christ de Mel Gilson qui n’a fait pourtant que reproduire avec à peine de réalisme ce qu’a dû être cet événement capital pour la foi chrétienne. En fait si cette division peut être due à plusieurs causes, elle reste néanmoins récurrente dans la chrétienté. C’est pourquoi d’une part Jésus insiste tant sur l’égalité de l’amour du prochain avec celui de DIEU et pourquoi d’autre part Il demande à ceux qui ont des oreilles pour comprendre de se livrer comme LUI unilatéralement sans compromission. Cette double condition de la foi chrétienne marche avec la nécessité de la nature humaine profonde. Et s’il y a effectivement une hiérarchie du salut, Jésus en met le ressort à nu pour tous. N’ayons donc pas peur de nous conformer à ce à quoi nous sommes appelés, sans nous tromper de voie droite en esprit et en vérité, ni d’arrêter de la proclamer .....

13/09/05 www.f-v-m.net bonne volonté .....

...lorsqu’il ne reste plus rien, il reste l’espérance de volonté ... Et c’est souvent la seule chose que DIEU nous demande: la bonne volonté ......

www.f-v-m.net souffrance ... question ...

... ce que j’aurais écrit jusqu’à ce jour ne servirait donc à rien? .... En effet ce sont les actes d’humiliation et de douceur par lesquels le Christ conforte le témoignage de LUI-MÊME que LUI-MÊME veut donner en nous... En fait la souffrance, qu’elle soit physique, morale et spirituelle, est pour le monstrueux orgueil viscéral , même apparemment infime, humain une humiliation sans borne. Savoir que vécue dans la paix du Christ, elle sert à arracher les âmes (et peut-être le monde?) par l’interférence des esprits (communion des saints) à cet orgueil qui condamne pour l’éternité à la géhenne, n’est pas forcément donné à tout le monde. C’est le domaine de la foi... Mais à travers toutes les religions comme à travers l’humanité existe cet affrontement entre l’amour et la haine, révélé au-delà de tout, par la vie et la mort sans ambiguïté de Jésus ...

14/09/05 www.f-v-m.net plus que leitmotiv (souffrance du Christ) ...

... Il s’agit en fait du fondement de la vie qu’il faut chercher à comprendre par la foi ....

www.f-v-m.net viser ...

Dans cette optique de la fusion généralisée dans le monde de la raison et de la foi qu’il m’a été donné d’entrevoir d’une manière concrète, viser le centre de l’Amour: humilité ET douceur Divines trame et apothéose de la vie catholique ....

15/09/05 www.f-v-m.net combat ....

... pour arracher les âmes ( et le monde, puisqu’ainsi il m’a été donné de voir prophétiquement) à l’orgueil destructeur, par la connaissance de l’humilité et la douceur de DIEU, centre de SON Amour, il nous faut communier aux mérites de la souffrance humiliante, nue et absolue de Jésus-Christ .... La nature humaine ayant trop peur de participer, un tant soit peu, à l’humiliation de la douleur, dans un engrenage nécessaire malgré ce qu’elle est, se rebelle sans cesse ... Mais l’homme-DIEU qui mène, par SA Passion et SA résurrection, le combat à la victoire, nous console ....

16/09/05 www.f-v-m.net de la manière .....

... au centre de l’Amour ..... de la manière que TU Veux ... (ne serait-ce que commencer, recommencer ....) ... l’inconséquence du monde n’étant que la garantie douloureuse de la liberté que nous avons à T’offrir et c’est en cela que l’on est responsable de ses péchés comme des nôtres, car devant tant de grâces et si peu de retour de notre part, les mots manquent !......

Aux noces de Cana, Jésus avait déjà réuni quelques disciples pour leur enseigner la livraison dont la nécessité de la Sienne mais il ne pensait peut-être pas au lourd poids de thaumaturgie supplémentaire qu’il LUI fallait endosser et que SA Mère a mis sur SES épaules, de façon qu’il ne manque rien à SES souffrances rédemptrices (que nous avons à rappeler selon ce qui nous est donné) .... Et c’est au pied de la croix que par le coup de lance, ouvrant le corps mort de l’homme-DIEU, que Marie a été intronisée épouse royale des Cieux et de la rédemption de la terre ....

17/09/05 www.f-v-m.net pixel ...

... que ce pixel créé dans le vaste écran du monde, programmé pour l’Éternité, ne soit pas un pixel mort. Il n’y serait pas toléré dans la perfection des Cieux. De même que la couleur d’un vernis ne peut se mettre au dessus de ce dernier car elle ne brillerait pas, mais doit y être ou mélangée ou en dessous pour rayonner la lumière, ainsi si on ne cherche pas à s’établir au centre de l’Amour, pourrait-on recevoir les grâces les plus extraordinaires ou les plus exquises, notre amour ne serait qu’illusion ....

18/09/05 www.f-v-m.net liberté .....

... que nous soyons cet instant de liberté dans le temps et l’espace, attaché par la révolte à l’ignominie du néant, qui se livre, malgré tout, à DIEU par la grâce du Christ et l’aide de Marie ...

www.f-v-m.net mystique comprise ...

La mystique est une exaltation de la spiritualité, donnée à peu d’âmes. Elle entre à la fois dans des écarts de douleurs et de joies infiniment plus vives que la normale. Mais en même temps, si on sait tenir compte de la personnalité du mystique et de ses impératifs on peut reconnaître en ce qu’il dit ou fait une clairvoyance extrêmement aigue du problème spirituel. C’est en ce dernier sens qu’on ne peut écarter la mystique, comme 90% des religieux le font, notamment des avancées oecuméniques et interreligieuses modernes, de même que l’unité à venir du monde sera contraint , même concrètement, de le faire aussi... Pour défendre la mystique, il est facile de concevoir, étant donné ce qu’EST DIEU, qu’on n’exagérera jamais assez nos relations avec LUI ....

19/09/05 www.f-v-m.net sites interreligieux ....

Il existait un site en anglais "mysticism in world religions" figé en 1998 et maintenant supprimé qui avait très intelligemment essayé de rapprocher les éléments comparables de la mystique des différentes religions du monde. Sa difficulté a été de ne pas partir d’un approfondissement de l’universalité des données mystiques catholiques. ( Il est à rappeler que l’Église ne considère pas comme condition de foi, les phénomènes para-normaux qui accompagnent souvent la mystique. Il serait cependant stupide de jeter le bébé avec l’eau du bain....). De fait il s’essoufflait dans des approches trop complexes et son promoteur a dû probablement s’arrêter en se retournant vers lui-même. Dans le dialogue mystique interreligieux du site que j’entretiens, bien qu’étant parti d’une nécessité prophétique concrète, il a été compris que c’est en approfondissant jusqu’à l’extrême cette universalité de la mystique catholique, dans ses propositions de foi, qu’on pouvait arriver à un fondement général des religions, incluant bien entendu l’oecuménisme chrétien. Toutes les questions et réponses ont été posées de ce fait depuis 5 ans dans le journal spirituel et depuis le 13 juin dernier dans une application plus pratique. Le côte purement catholique apostolique et romain semble cacher une vue dénudée de l’universel religieux. Il n’en est rien car l’universalité religieuse tient en peu de mots mais qu’il n’est pas donné à tous d’appréhender. Seuls les mystiques de toutes religions peuvent y avoir accès et le comprendre, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y ait pas un travail de rapprochement à faire mais qui est facile.... Même pour un reste de vie, communier à la volonté de souffrir le poids humiliant du péché du monde, passé, présent et à venir, qui a été celle de Jésus-Christ durant 33 ans et 9 mois de SA vie sur terre et celle de SA Mère Marie ....

20/09/05 www.f-v-m.net mission impossible ...

Il paraît impossible d’entrer en relation avec les instances normales de l’Église sur le sujet de la mystique moderne. Cela semble un sujet tabou trop vaste alors qu’il est si simple! Pour moi, qui vois la réunion des enfants-de-rien (les mystiques droits) comme une nécessité, cela semble une gageure, d’autant plus que sur internet je suis parfois considéré comme un site ésotérique. Enfin le fait d’avoir toujours à me méfier de moi-même ne m’incline pas à ce travail. Finalement Mgr. Gaillot est bien gentil d’accueillir sur son forum, malgré quelques hésitations, ce qui semble le rebut de tout. De plus j’ai eu l’idée d’ouvrir sur mon site un "forum mystique" qui je le crains risque d’être ouvert à un dérapage continuel, ce qui n’arrangerait rien vis à vis de l’Église. Mais ce qui nous est demandé à tous, est une foi nue et absolue au coeur même de Jésus-Christ ....

21/09/05 www.f-v-m.net idéal européen ...

Ce qui fait la force de l’Amérique du nord, ce n’est pas seulement son idéal de liberté politique démocrate mais aussi celui de liberté religieuse chrétienne. L’Europe , elle, ne peut accepter ni tout à fait l’idéal du modèle politique Américain gangrené par trop d’inégalités sociales, ni son idéal de modèle religieux gangrené par trop de sectes, pas plus que le retour d’une chrétienté européenne repliée sur elle-même.... Il lui faut trouver un idéal religieux capable d’accueillir autrement celui de toutes les religions de bon aloi. C’est la France, à mon avis, qui est le mieux placé pour cette recherche... Prière: .... Seigneur donne-nous TA Volonté de souffrir le poids humiliant du péché du monde et le nôtre. Alors nous ne craindrons plus l’effroyable ignominie de ce que nous sommes... Mère qui debout au pied de la croix l’avez reçu en héritage sous le sang et l’eau du dernier coup de lance à votre fils torturé mort, daignez nous l’obtenir......

www.f-v-m.net Esprit ...

DIEU étant TOUT hormis le péché, au ciel comme dans l’univers, il ressort que l’Esprit-DIEU, dans toutes les acceptions du terme, sert la vie commune des créatures. La distinction que les Évangiles et la Bible font entre les esprits soumis à DIEU et les esprits impurs n’implique pas qu’il y ait plusieurs sources d’Esprit, mais une seule qui, DIEU s’humiliant dans l’univers comme au Ciel jusqu’à l’extrême, se met à la disposition des hommes et des anges pour l’application qu’ils voudront faire faire de LUI-MÊME, restant malgré et contre tout en SON essence le BIEN MORAL suprême, l’Esprit Saint troisième personne de DIEU Trinitaire. La prise de conscience de cette unité de l’Esprit, aliéné à la liberté des créatures, est donc bien appelée à se faire ici-bas .....

www.f-v-m.net Esprit (suite) ...

Theilhard de chardin confond Jésus et l'Esprit dans l'évolution de l'humanité qu'il prévoit mais pas plus que joachim de Flore (XIIe siècle) ne voit le risque encouru .... À moi et à d’autres, il a été donné d’entrevoir les conditions concrètes de la spiritualisation de l’humanité ( intégrateur de Puissance), spiritualisation qui avait été soupçonnée jusqu’à présent sans savoir comment mais c’est surtout la drastique nécessité de foi catholique en Jésus-Christ pour la survie de l’humanité à la fois temporelle et éternelle qui s’impose.... Ces données prophétiques quand devront-elles se réaliser? J’ai dit ce que je pensais du secret militaire qui semble entourer les recherches scientifiques et qui fait que le public n’est pas au courant des avancées qui l’intéressent au premier chef. Mais ce n’est pas mon problème. Le mien (quelque temps qu’il me reste à vivre) demeure le coeur de la question spirituelle, cette universalité nécessaire des profondeurs de la foi .....

22/09/05 www.f-v-m.net douceur ....

... Rien n’est effrayant en DIEU à condition de Le voir en esprit et en vérité avec la douceur du "ET" qui coordonne les contraires .....

23/09/05 www.f-v-m.net jugement normatif des prêtres ...

Ce n’est pas à la société civile de juger le délit des prêtres, car ces derniers, quelque soit la gravité de leur crime, conservent leur caractère sacré, gardant la validité des sacrements qu’ils confèrent et représentant le corps humilié du Christ-DIEU en personne. Du reste la moindre faute vénielle doit rester pour eux quelque chose de grave. Dans les faits il faudrait que chaque pays redonne à la "Rote" Romaine qui est l’instance de jugement de l’Église, une autorité de droit spécial concernant ce sujet sur sa propre justice, n’inférant avec cette dernière que si elle le lui demande. Mais la perte de foi vivante des sociétés occidentales les enferrent dans un blasphème continuel ...

24/09/05 www.f-v-m.net tout ...

... de Jésus à Marie et de Marie à Jésus ... ainsi plus sûrement du pied de la croix au centre de la croix dans un mouvement continuel d’action de grâces en esprit et en vérité, notre propre livraison, avec LUI en croix haute, ayant à rappeler l’enseignement nécessaire de la Livraison du Christ. Car pour DIEU la livraison de tout (physique, moral, spirituel) n’est-elle pas normale puisqu’en dehors de SA fusion unitive rien n’a d’existence Bienheureuse dans l’éternité? Mais ne nous étonnons pas la révolte est innée en nous .....

25/09/05 www.f-v-m.net chemin ....

..... dans ce chemin de livraison, DIEU s’abaisse sans cesse à nous relever pour nous donner la Vie ....

26/09/05 www.f-v-m.net faire ....

... faire, envers et contre tout, comme si on avait été choisi ... dans SA mouvance à LUI, Jésus-Christ .... au centre de SES souffrances d’humilité et de douceur trois fois saintes, dans la fusion unitive de notre chair fautive à SA chair immaculée, pour la Gloire de l’Éternité et le salut du monde .... Ainsi se relever c’est s’abaisser avec LUI sans cesse encore davantage .....

27/09/05 www.f-v-m.net gageure ....

.... dire la nécessité de Jésus-Christ pour le salut à la fois temporel et en même temps éternel de l’humanité, semble une gageure pour un vieil homme.... Avec LUI et Marie, il doit donc rappeler SA livraison qui est le fondement de tout, dans ce mouvement syncopé, celui de la vie terrestre, fait de chute et de redressement intérieurs jusqu’à l’embrasement final de la mort, entrée dans la vie éternelle .....fermer les yeux sur DIEU, c’est à dire ne les ouvrir que sur LUI, c’est ainsi que Joseph voyait et aimait Jésus et Marie dont il avait la charge .....

28/09/05 www .f-v-m.net bilan ...

Bénéficiant avec intérêt depuis le 13/06/05, dans le même quota habituel de 10% de vif soutien, de 80% d’incompréhension, et de 10% d’hostilité, du forum de Mgr. Gaillot qui est sur internet le seul forum chrétien ouvert à tous, il faut bien préciser que la joie sur laquelle est établi le désir de la religion, est celle de l’Esprit Saint, appelée aussi Paix dans les évangiles. Elle n’a que peu de choses à voir avec le bonheur donné par les événements extérieurs. D’autre part cette joie ou Paix donnée par le Christ, n’en requière pas moins une mortification et ascèse intérieure à soi-même si non extérieure, légère ou pas. Mais sur terre, TOUS, révoltés ouvertement ou non, appartiennent au Christ (et c’est là que je rejoins pleinement l’évêque de Partenia)... C’est la réponse profonde et temporelle de chacun qui détermine qu’il en soit de même pour l’Éternité .... Porter, avec Jésus et Marie, le lourd poids de notre insignifiance dont la pesanteur est due à la fois au sentiment d’être l’image de DIEU et à notre révolte innée contre LUI due au péché originel ....

29/09/05 www.f-v-m.net .. Problème posé ....

Il est de bon ton dans tous les milieux intellectuels modernes, religieux ou non, à la suite de la vision tronquée de Teilhard de Chardin et sous le coup d’une prémonition notoire générale d’un changement de cap de l’humanité, dont moi-même je me fais en partie l’écho prophétique, de nier l’existence du péché originel. J’ai déjà dit ce qu’il en était et je le répéterai encore plus bas. Mais il est un fait que pour le comprendre il faut accepter une vision mystique des choses et que la question principale reste de savoir quels rapports on veut avoir soi-même avec la mystique ....... Ainsi il n’y a peut-être pas plus de 6000 ou 7000 ans, date à laquelle un paléontologue semblerait avoir observé un changement radical du comportement des civilisations humaines (!?), un couple humain arrivé à l’apogée de ses facultés sociales et religieuses, dont la Bible mystique parlerait comme la véritable création, serait passé à l’union mystique parfaite. Il est évident que de cette fusion divine unitive sans faille ne pouvait résulter qu’une vie de béatitude, véritable jardin d’Eden et que d’autre part cette fusion béatifique était destinée par le truchement de ces "premiers" parents mystiques à s’étendre au monde entier. Depuis cette rupture, due à leur préférence de l’amour-propre, alors qu’ils n’auraient pas dû connaître la mort mais une élévation corps et âmes dans les limbes, ni non plus ce rejet de la souffrance qui est notre lot, il nous est resté à nous débattre avec nos instincts naturels. Par la suite des "saints ou prophètes" ont essayé de renouer plus ou moins bien avec cette fusion unitive mystique dans toutes les civilisations en donnant parfois naissance à des formes de religions. Nous, chrétiens, savons que seul Jésus-Christ, messie promis à tout un peuple, les juifs, a pu bénéficier, de par SA nature Divine même, à la plénitude de cette fusion avec par grâce unique, une créature, SA Mère. Nous savons comment par la foi, il a pu dans SA mort Rédemptrice et SA Résurrection pallier à cette faute originelle ...

www.f-v-m.net coeur ....

Jésus-Christ EST le Seigneur des Seigneurs, humble et doux de coeur, dans l’univers comme au Ciel. IL porte LUI-MÊME l’insignifiance de ceux qui se veulent SES disciples et en fait le sel de la terre, à condition qu’ils ne s’affadissent pas devant l’épreuve en s’éloignant de SON propre Centre....

30/09/05 www.f-v-m.net appui .....

.... toujours ne pas se tromper.... La meilleure manière de faire avancer et de servir le salut du Christ réside dans le leitmotiv (cf. Site) bien que la nature n’aime pas cela et le meilleur appui réside encore dans la foi obscure. Jésus-Christ dans sa vie sur terre n’a voulu aucune consolation, pas même celle de la compréhension de SA Mère qui pourtant souffrait comme LUI du péché du monde ....

www.f-v-m.net gommé ....

Avec la grâce et la vérité de DIEU, en commençant et recommençant sans cesse jusqu’au bout: effacé, gommé, rien .... dans la Paix du Christ (sentie ou non) qui surpasse toute joie..Remplace ...