Juillet 2004

01/07/04 "La souffrance fera triompher l’ Amour" (josefa Menendez)..... Aussi ne vaut-il pas mieux que le monde fasse de lui-même une légère pénitence, d’une valeur infiniment plus grande parce que libre, que de subir ce qu’on appelle improprement, la colère de DIEU. Les âmes de rien ,de toutes les religions, en s’unissant dans cette démarche sainte, peuvent éviter le pire .....

J’ai l’air de dire dans le site qu’il y a deux camps irréductibles, celui de l’ amour et celui de la haine. C’est vrai. Mais le camp de l’amour par son combat de livraison douloureux de lui-même à l’adversaire est appelé à vaincre, même extérieurement, jusqu’au temps fixé dépendant de son action qui demeure toujours celle de la prière et de l’humble pénitence. L’aide matérielle du pouvoir de DIEU, neutralisant les effets de l’orgueil, c’est vrai aussi, saura se présenter dans la limite illimitée de l’"intégrateur de puissance", d’après ce que j’ai vu, sous les conditions qu’il m’a été donné de mentionner. Cependant même dans les hauteurs du Bien il faut encore se tenir à carreau vis à vis de soi-même.....

02/07/04 Imbibés de SON corps et de SON sang et de leurs mérites par la communion eucharistique nous pouvons nous offrir avec Jésus-Christ, même si nous n’en avons aucun sentiment et que notre coeur paraisse plus dur que de l’acier, ce qui est souvent pour nous plus avantageux que le contraire. Mais à côté de la souffrance sans mesure des 33 ans de vie de Jésus-Christ, nos petits inconforts ne semblent absolument rien, bien que chez certains ils puissent atteindre des degrés intenses que nous devons tout faire pour soulager ou orienter...

03/07/04 Avec Jésus, se mettre en dessous de ce que nous sommes, aussi bas soit-on déjà, pour que par SON Esprit IL puisse anéantir en nous tout ce qui n’est pas du Père....

Malgré mon âge, j’ai bien des choses à dire à ce sujet sur le plan de la pensée mais pour qu’elles soient raccordées aux approximations humaines précédentes, j’attends de pouvoir être aidé techniquement, sinon elles risquent d’être mal interprétées. En attendant, quoi qu’il en soit, ce que j’en ai esquissé jusqu’à maintenant, suffit amplement pour ceux qui veulent chercher en esprit.....

04/07/04 .... Avec Christ, union de l’incommensurable avec l’insignifiant, par Marie .... Être toujours en "état de messe", que Jésus nous vive ....

05/07/04 .... Avec Christ le combat est exaltant car IL s’assujettit toutes choses sur terre et pour l’éternité dans la seule arme de la livraison en esprit et en vérité de soi-même aux autres comme à DIEU. Nous n’avons pas même à nous préoccuper de leur aspect extérieur car nous vivons de foi...

06/07/04 ... Comment obtenir la libre et nécessaire humiliation de l’humanité entière devant DIEU, SON Christ et soi-même - en commençant avec les âmes de rien qui peuvent mieux le comprendre - sinon en se livrant comme Jésus en esprit et en vérité, dans les conditions qui sont les nôtres, même pour un reste de vie, c’est à dire en embrassant sans condition l’humiliation d’ Amour Divin .....

.... anéantis-moi en TOI.... En TON Fils TU en a pris les moyens.... TU me L’ as donné ....

07/07/04 Il n’y a pas de doute possible. Le monde est fissuré en deux camps, déterminés , entre autre, l’un par ceux qui éprouvent la compassion de la Passion du Christ, dont Mel Gibson dans son film a donné une toute petite idée, l’autre par les doctrinaires, de toutes religions, y compris chrétiennes, même de hautes formations, qui se refusent à l’accepter. J’ai vu que le premier camp, malgré un fort fléchissement dans ce combat, devait dans l’immédiat l’emporter complètement et l’humanité trouver un épanouissement sans précédent. Mais je n’ose pas en dire encore les modalités que je ne comprends pas bien, l’essentiel et la chose unique restant la fusion au coeur de Jésus ....

08/07/04 .... Si TU voulais TE servir de ce qu’il y a de plus faible au monde, de ce qui est vraiment "incapable de tout", pour TA plénitude d’Amour, humble et douce, nous refuserions-nous, sûrs d’être traités comme la prunelle de TON oeil!?....

Je n’ai peut-être rien à ajouter sachant que même si DIEU disparaît de l’horizon sensible de l’homme, celui-ci doit, dans cette épreuve, être fidèle à SA pensée et SON amour envers et contre tout.

09/07/04 ..... prière et pénitence .....

10/07/04 ... quels que soient les motifs qui nous font agir, ils doivent rester inclus dans le but du salut éternel des âmes. Je sais bien que les contraintes immédiates des choses terrestres pèsent en premier lieu sur tous. C’est là l’épreuve de la foi confiante qui est demandée à l’être humain pour s’unir à l’ Amour sans fin de l’humble DIEU Tout Puissant... Mais dans son orgueil, l'homme se dresse contre la Divinité en disant, puisque tout LUI est du, comment peut-elle être humble?!..

11/07/04 L’histoire de l’Église:

Il faut d’abord bien comprendre ce qu’est l’être humain, c’est à dire une créature spiritualisée viscéralement révoltée par orgueil contre DIEU, depuis l’homme le plus religieux et le plus saint qui soit, jusqu’au plus mécréant et au plus vicieux. Alors il faut accepter de comprendre que Jésus-Christ est annoncé comme totalement le contraire, c’est à dire une créature humaine entièrement soumise à la Divinité et ne faisant qu’un avec elle, dans une humilité sans borne. Moyennant quoi on peut admettre que Jésus a voulu s’humilier pour révéler de plus en plus SON visage, petit à petit, à travers l’assemblée d’hommes et de femmes qu’il amène à adhérer à SA personne, tels qu’ils sont, et qui formera l’Église catholique en but aux différents déchirements de l’orgueil à travers le temps, mais cependant toujours constante dans l’enseignement du mystère de la rédemption du Christ. C’est pourquoi notamment dans l’oecuménisme chrétien et le dialogue inter religieux, l’Église catholique a à se réformer sans cesse elle-même pour révéler toujours de mieux en mieux cette humilité et douceur de l’amour de DIEU si inverses de l’esprit humain. ...

Ainsi donc DIEU confirme qu’ IL a pris sur LUI, par SON Christ, nos humiliations .....

Compétition: .... Lorsqu’on a tout fait pour être le premier dans quelque occupation que ce soit, il faut se mettre en esprit le dernier de tous et tout attribuer à la volonté de DIEU....

12/07/04 ... le matériel et le tangible ne sont que le pâle reflet de l’image d’être sur le néant qu’il nous faut librement quitter pour avoir accès à la plénitude de l’Être. Cela ne va pas sans souffrance, mais quelle a été celle de Jésus-Christ, seul homme à posséder l’Être déjà sur terre et, comme tous, à devoir le quitter ......

....dans la foi catholique la hiérarchie des âmes doit, pour être pleinement efficace, se soumettre à la hiérarchie des corps que représente l’Église visible ....

13/07/04 ... comprenons bien l’humble tendresse de DIEU qui veut nous unir à SA joie sans limite pour l’Éternité. C’est vrai que les conditions humaines en sont partiellement dures. Mais luttons pour nous laisser soulever par la foi, et la souffrance inhérente à notre état en sera allégée.....

14/07/04 La souffrance de DIEU causée par le péché (séparation de SA créature d’avec LUI) est sans limite et n’a d’égal que SON désir de pardon à celles qui le veulent librement ....

15/07/04..... L’incommensurabilité de DIEU se livre à nous, pour enserrer notre insignifiance comme dans un cocon .....

... du reste si les paroles (saintes) sont plus nécessaires pour la conversion des âmes que les miracles, la souffrance, si minime soit-elle, l’y est encore plus ...

16/07/04 ... Jésus-Christ, par SES souffrances, SON incarnation et SA résurrection a racheté la conversion du monde entier. C’est aux âmes de rien ( dans leur hiérarchie; ma condition étant l’une des plus basses) à appliquer les effets de ce rachat et obtenir la transformation de l’humanité.

Le Seigneur a permis ce déchirement actuel d’avec toutes SES créatures, excepté par nature SON Christ et par exception la Vierge Marie, pour leur donner plus de Gloire personnelle dans l’Éternité par l’union sur terre aux souffrances de SON Fils, en mesurant cependant l’épreuve aux âmes faibles ... Nous avons tous du reste à nous fonder sur l’espérance de SA grâce.....

17/07/04 .. Ne nous trompons pas sur la Nature de DIEU, à la fois Toute Puissance de Bien et en même temps humilité infiniment douce et sur la nôtre toute faiblesse sans LUI et pleine d’orgueil et de dureté. Mais si nous savons LUI offrir notre insignifiance totale, IL nous donne la plénitude de SON incommensurabilité. En effet la Puissance du sacrifice de Jésus-Christ sur terre dépasse de loin tout ce qu’on peut en imaginer..... Ne limitons donc pas nos demandes sûrs d’être exaucés en temps voulu .....

18/07/04 LUI à qui tout est dû et qui n’est sur terre qu’humiliation sur humiliation, nous englobe par SES souffrances dans notre vanité orgueilleuse contrite qui renaît pourtant à tout bout de champ... Le monde est vraiment divisé en deux camps. Mais ce n’est pas seulement celui des riches et des pauvres en argent, c’est autrement profond......

.... NON, malgré la répulsion de notre nature et la révolte mondaine, ne cachons pas avec Jésus-Christ la nécessité de la souffrance humiliante, non seulement pour le salut des âmes ce qui est primordial, étant la Gloire de DIEU, mais aussi pour le salut du monde. Pour les âmes de rien de toutes les religions, véritables enfants de DIEU, qui y travaillent d’arrache-pied et doivent être sûrs par la foi du résultat, il ne s’agit pas forcément de grandes douleurs mais de ces petits inconforts, ces petits coups d’épingles à la volonté propre, acceptés volontairement pour l’ Amour de DIEU et des autres.....

19/07/04 Même si la Gloire de DIEU est entièrement mystique, elle n’en prend pas moins racine sur terre dans l’humiliante souffrance...... Et si nous sommes de ces âmes trop faibles pour n’avoir pas les épreuves mesurées, humilions-nous en conséquence.... Quant aux manifestations mystiques qui surgissent dans le monde ici et là, si, ancrées dans le cadre de l’Église catholique, elles peuvent être utiles, avant toutes choses, éprouvons les comme elles ont été éprouvées par la vie de soeur Joséfa Menendez ...

21/07/04 .. C’est parce qu’ils sont écrasés par leur orgueil (amour-propre de vanité, de cupidité et de sensualité) que les hommes ne cherchent pas à servir Jésus-Christ. AVEC LUI allégeons-les!

.... Descendant de l’Éternité et l’Infini, pour la temporalité et la quantativité de l’univers, jusqu’à l’amour de SA créature révoltée, DIEU, dans une humilité et une douceur sans borne, s’humilie de LUI-MÊME à LUI-MÊME, demandant à l’être humain de s’humilier, également par amour, pas tellement devant qu’ AVEC LUI. C’est tout le sens de ce journal spirituel et de tout ce qui est annoncé dans le site.....

23/07/04 .... Jésus-Christ maître de l’histoire ..... abaissons-nous ......

..en contemplant l’ Eucharistie où se concentre toute la souffrance de l’amour rédempteur de DIEU-homme, offrir notre insignifiance et  notre faiblesse contrite, mesure de notre vanité , de notre cupidité et de notre sensualité ....

25/07/04 ..... livraison ..... sans parole ni spéculation .... (les maladies ont du bon qui nous y engagent plus spécialement....)

... OUI, unir la honteuse et effroyable boursouflure (vanité, cupidité, sensualité) de nos âmes, à la livraison trois fois sainte du coeur de Jésus-Christ....

26/07/04 .... AVEC Jésus-Christ, pour l’amour du Père et la réalisation du salut du monde, corps et âme, VOULOIR l’usure lancinante des choses de tous les jours, quelles qu’elles soient. Celles du Fils de DIEU, auxquelles nous avons à nous unir sans cesse, étaient, depuis SON incarnation jusqu’à SA réalisation, le rappel constant et vivant du moment de SA Passion ....

27/07/04 Un article proposé au journal La Croix:

Le "ET" unité de l’Église ....

Il y a quelques années un article publié dans La Croix soulignait l’importance des conséquences dans la vie de l’homme de cette petite conjonction"ET".

Pour aller directement à ce qui nous intéresse, on peut dire en effet que la division des chrétiens en deux camps, d’un côté ceux qui penchent davantage pour l’action sociale et de l’autre ceux qui penchent davantage pour la contemplation orante (n’est-ce pas là du reste l’une des causes de dissension à propos du film de Mel Gibson sur la Passion) se résoudrait d’un coup si comme le disent parfois les bons apôtres on joignait action "ET" contemplation. Mais en réalité et à y regarder de près cette délicate conjonction se révèle insaisissable.

La révélation de la foi chrétienne en Jésus DIEU-homme "ET" homme-DIEU demeure pourtant sans appel: "ET" c’est à dire DIEU s’humiliant devant SA créature jusqu’ à lui donner SA place et prenant la sienne ... Toutefois, en conséquence, reconnaître un DIEU à la fois Tout Puissant "ET" en même temps infiniment humble, jusqu’en action, révolutionne l’être humain dans ses fibres les plus profondes. Nous, dès qu’il s’agit d’approcher de la moindre notion d’humiliation, nous fuyons comme des lapins. Nous mettons devant nous comme une lance sur le flanc du Christ notre imprenable dignité. Aussi saint soit-on, il ne peut nous venir à l’idée que, fait à l’image de DIEU , comme LUI nous avons aussi sur terre à nous humilier. LUI le Créateur de toutes choses, dont tout dépend, qui de SON royaume d’Éternité et d’Infini, descend jusqu’à la temporalité et la quantativité de l’univers pour aller se faire jusqu’à l’esclave de l’homme dans SON Eucharistie...

Ainsi dans notre langage humain une simple particule peut résonner jusqu’aux cieux et narguer si nous ne voulons pas la prendre à bras le corps notre désir d’unité ....

( Même si l’on me dit que dans le site que j’entretiens "que je suis trop direct et que je fais fuir tout le monde" et "que quelques milliers de visiteurs cela est déjà très beau", il me faut prier cette idée et continuer à la proposer, cela en plus d’un environnement prophétique peu courant. Du reste il m’a fallu éditer un livret - Témoignage Mystique sur internet aux édition Photosprintshop 20bis r. Du Grand Séminaire 28630 Le Coudray/Chartres- pour être sûr de ne pas me renier moi-même.)

28/07/04 Aussi faible en vertu soit-on, lorsqu’on est uni en esprit ou en vérité aux humiliations douloureuses de la vie du Christ, l’efficacité spirituelle de nos actions devient immense et nous savons qu’en rendant Gloire ainsi au Père des cieux, nous participons vraiment au salut du monde .....Ceci est notre foi sans condition ...

Jéhovah ayant accordé à Salomon ( qui ne lui demandait rien d’autre) la sagesse, en y ajoutant pourtant des biens immenses de ce monde, aurait-IL abandonné celui-ci dans sa vieillesse. En effet le chroniqueur de la Bible fustige celle-ci parce que Salomon se serait enfermé dans sa citadelle avec toutes ses femmes de religions différentes... Et si DIEU au contraire avait encore amplifié la sagesse de ce dernier pour lui laisser entrevoir l’oecuménisme universel de la religion juive aboutissant à la seule gloire du DIEU unique?.... Car comment les physiciens juifs vont-ils aborder la fusion, à venir, des sciences humaines avec la religion, nécessairement en un homme-DIEU? ..... Pour nous catholiques, avec la primauté du Pape, la question se pose autrement. Nous avons à témoigner jusqu’au bout sous son autorité, de la droiture spirituelle de la religion juive enseignée par et pour Jésus-Christ. Et cela quelles que soient les circonstances qui nous entourent.....

29/07/04 .... le petit troupeau bancal conduit par le Christ .....

30/07/04 .... continuer à n’avoir de cesse, malgré ce que nous sommes, que de tourner le visage des âmes, de toutes religions, vers Jésus, Esprit et Vérité ....

Malgré les nuages de mort, vanité, cupidité et sensualité, qui nous serrent de près, le Christ par notre union, nous donne la vie éternelle dès ici-bas ....

31/07/04 ... notre faiblesse (rappeler que sous ce mot bénin se cache notre attache éhontée aux vices de l’orgueil, vanité, cupidité, sensualité, qui dévastent le monde) ne permet pas toujours et même rarement de supporter les souffrances qu’éprouvent les âmes davantage saintes qui de ce fait nous appliquent les mérites des douleurs de Jésus-Christ.... Ce dernier mesure et sait aussi le moment venu donner SA force... humilions-nous .....

..... le blanc-bec .....

 

 

Août 2004

01/08/04 .... blanc-bec .... mais pour qui a tant souffert et est mort Jésus et à sa suite tant d’autres... Le Christ sait, LUI, la miséricorde qu’ IL veut faire au monde ....

02/08/04 .... Garder pour soi les choses trop intimes ......

Avec Jésus-Christ, DIEU Tout Puissant ET infiniment humble se donne à l’être humain, par amour, sur terre , dans les conditions de gestations spirituelles qui sont les nôtres, comme au ciel...

03/08/04 ... entraîner avec soi-même tous les blanc-becs spirituels de toute religion à l’effusion de sang intérieur qu’est le sacrifice de Jésus-Christ et qui seul sauve le monde de l’enfer et rend Gloire en plénitude à DIEU.......

04/08/04 ... les paroles doivent amener aux actes, sinon elles ne sont rien ....

... donner Jésus au monde, c’est nous livrer à LUI pour qu’ IL fasse de nous ce qui LUI plaît....

Avoir sans cesse devant les yeux intérieurs les plaies d’amour de Jésus-Christ soit dans leur douleur soit dans leur Gloire. Mais si leur perception intérieure venait à disparaître, anéantissons-nous encore davantage jusqu’à ce qu’elle revienne par effet de la miséricorde Divine ...

La hiérarchie de l’Église visible ne doit faire qu’enseigner ce que disent et font les saints qui se sont succédés sans arrêt en Elle. C’est pourquoi l’Église ne peut être que sainte....

05/08/04 Les souffrances sans mesure de toute la vie du Christ, couronnées par SA Passion et SA Résurrection, arrachent l’âme à l’hypocrisie ou au cynisme de l’orgueil présent dans l’amour-propre de vanité, de cupidité et de sensualité....

... je ne suis que néant que TU soutiens comme tel et qui le reconnaît dans la liberté que TU lui prêtes, en la foi au Christ ...

06/08/04 .... l’intérêt de ce site est peut-être complètement nul, sinon de m’avoir amené à le constater .... DIEU SEUL en SON Christ Jésus par Marie et tous les saints ....

OUI, si TU veux sauver jusqu’à cet être là, comme TU lui prouves en lui suscitant la foi en TON Fils Jésus-Christ, alors toute la terre peut être sauvée, le Christ intermédiaire peut régner le temps que nous voudrons, et nous pourrons prier sans cesse pour l’épreuve terrible qui attend les chrétiens des derniers temps de l’antéchrist...

07/08/04 Avec Marie, le sacrifice du Christ arrache les âmes à l’immonde amour-propre physique, moral ou spirituel qui détruit le monde et permet ainsi la Gloire de DIEU et le salut de toute l’humanité...

08/08/04 ... trop faible, c’est à dire trop attaché à la vanité, à la cupidité et à la sensualité, pour pouvoir faire le moindre bien de valeur, se fondre en Jésus-Christ qui, LUI, agira....

09/08/04 Seul, Jésus-Christ peut, dans ce mouvement de renouvellement continuel qu’ IL fait pour nous arracher à l’abîme d’ignominie que nous sommes tous (excepté par grâce unique la Vierge Marie) , nous donner de piétiner l’esprit du monde ( ce qui est, malgré lui, profitable à celui-ci). Pourtant nul n’en a été plus sollicité, en même temps que gardé, que moi....

... les enfants de toutes les religions, pour être désaveuglés, ont besoin du sacrifice de Jésus-Christ comme du nôtre. Les doctrinaires, les sages et les savants, fussent-ils chrétiens, ne peuvent le comprendre (remercions la Providence pour le film de Mel Gibson sur la Passion). Et l’eucharistie pétrit notre chair criminelle et maudite d’une pure et toute puissante miséricorde (détruisant l’appropriation du hideux amour-propre, physique, moral ou spirituel) qu’à notre tour nous avons à reporter sur autrui...

10/08/04 .... TU as voulu choisir ce qu’il y a de plus fragile ( c’est à dire de plus facilement attaché à la vanité, à la cupidité et à la sensualité de l’orgueil) ... et TU le gardes comme la prunelle de TON oeil ( c’est à dire TU l’arraches sans cesse à l’hypocrisie ou au cynisme mensonger) ...

10/08/04 Constat :

... Voilà trois ans que j’ai essayé de partager au monde par ce site internet www.f-v-m.net , les dons prophétiques qui m’ont été octroyés, apparemment sans aucun impact. Du reste s’il y en avait eu qu’aurais-je pu faire d’autre que de clamer: pénitence... pénitence... , autant verser de l’eau sur une peau de crocodile!. Mais provoquer les scientifiques-militaire à publier leur recherche et à l’arrêter au "char du Seigneur" (l’intégrateur), Israël et l’humanité à se convertir à Jésus-Christ et le monde à piétiner son propre esprit, DIEU seul en a donné le pouvoir à la venue intermédiaire de SON Fils crucifié et ressuscité d’entre les morts. Voilà ce que je crois... Que dire de plus ...?! Au Christ appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire, sur terre et pas seulement au ciel comme le croient trop de chrétiens, avec cependant la soif absolument primordiale et douloureuse de notre vie éternelle.*

Amitiés Francis Delaye

11/08/04 ... ma mort dans TA mort, source unique de vie ....

12/08/04 *... Il n’y a donc rien de plus urgent que de demander à DIEU, le Père, qu’ IL embauche des ouvriers, laïcs ou religieux, jeunes ou vieux, pour SA vigne. C’est d’eux que dépend le salut du monde.

La Vierge Marie a porté toute sa vie, le corset douloureux de la prémonition de la Passion du Messie, qui a été aussi son Fils. Dans notre abomination demandons d’y participer selon ce qu’il nous est donné de pouvoir ....

...l’humiliation chez l’être humain :

Il aura fallu la venue de la géniale juive Marie, Vierge enceinte (parthénogénèse accidentelle naturelle ou Divine) , pour qu’elle ouvre l’humanité, juive ou non, à la possibilité de l’humiliation comme une donnée bénéfique de la nature humaine. Il aura fallu ensuite la vie dramatique de son fils, non moins génial, Jésus, pour ouvrir l’idée des hommes à la possibilité de l’humiliation de DIEU comme donnée de la création ...

13/08/04 L’amour de la vie sur terre:

... Elle est bien mal vécue par nombre de nos concitoyens. Pour l’apprécier il faut énergiquement tourner les yeux vers la vie éternelle, seul but qui en vaille la peine. Alors la vie matérielle prend tout son admirable sens et , jusqu’en éprouvant ses duretés apparentes, on aime son humiliation...

14/08/04 DIEU veut que nous LUI offrions nos péchés. Car c’est la seule chose que nous possédions et que LUI n’a pas et dont IL veut nourrir SA Miséricorde.... Tous nous sommes liés dans l’amour-propre par la vanité, la cupidité et la sensualité, effet de l’orgueil dans lequel l’être humain a été enfermé (hormis Jésus-Christ par nature et la Vierge Marie par grâce). Mais après cela nous découvrons avec horreur le fin fond ignominieux de l’être humain qui est ou son hypocrisie ou son cynisme. C’est l’amour du coeur du Christ qui dans un mouvement perpétuel nous en arrache par SES souffrances sans mesure et celles de tous ceux qui veulent LUI être fidèles en esprit et en vérité ......

15/08/04 ... Revenir sans cesse à chercher avec Marie la voie de victime d’amour de DIEU et du prochain qui est (ou devrait être) celle de chaque prêtre catholique; toute autre voie est tentation. Le Règne et la Gloire du Christ, même si LUI peut se servir de ce qu’il y a de plus matériel pour le promouvoir (dans un temps que suivant notre état de pénitence, IL saura maintenir), n’a rien à voir avec le règne et la gloire du monde. Ne nous laissons pas tromper. Rien de nous... Prière et pénitence. Mieux que Nicolas Flamelle, Jésus-Christ sait faire de l’or spirituel pur en faisant fuir éternellement, de la puante pourriture humaine, la haine de DIEU et du prochain par SON Amour..

16/08/04 .... Pour rien au monde, l’âme fidèle ne voudrait conduire d’autres âmes autrement que le Christ ne l’a fait sur la croix, en s’humiliant LUI-MÊME jusqu’à la mort. En effet contre l’orgueil d’amour-propre, vaniteux, cupide et sensuel, le seul antidote est l’humiliation volontaire physique, morale et spirituelle. Et ce qui peut faire accepter l’humiliation, c’est l’amour de DIEU et des autres ......

... ce qui compte c’est l’heure de la rencontre avec DIEU, appelée vulgairement la mort, de laquelle avec le Christ nous implorons l’ Esprit Saint pour les enfants de DIEU, les âmes de rien, de toutes les religions sans exception...

17/08/04 La Providence donne un seul film hollywoodien au monde comme celui de Mel Gibson sur la Passion du Christ et le monde peut être évangélisé de fond en comble, sauf les doctrinaires évidemment , les sages et les savants dont parle l’évangile, car pour ceux-là la prière et les sacrifices des simples et des petits sont nécessaires; ils en ont besoin ... Mais ce qu’il faut avant tout, aux âmes de rien de toutes les religions, avides de recevoir ce message juif, c’est la réception de l’Esprit Saint. Elle dépend du sacrifice de chacun dans l’humiliation de la croix du Christ qui nous arrache tous à l’orgueil du péché originel. Car DIEU, le Père, ne peut accorder à l’humanité certaines grâces, que si cette dernière le LUI demande....

La conversion des peuples et de l’esprit du monde, n’est rien à côté du travail d’arrachement aux péchés et aux ingratitudes de cette âme, par Jésus-Christ, tout amour ....

...... Ô humiliation de MON DIEU, règne en cette âme puante d’orgueil ....

Puisque TU descends jusque là et que TU peux même aller jusqu’à la "nuit de l’esprit", telle que St Jean de La Croix l’a décrite, alors les enfants de toutes les religions, les âmes de rien qui veulent bien recevoir le message de TON Christ, peuvent recevoir TON Esprit Saint et travailler à TA Gloire comme au salut du monde ...

.... Ô douloureuse humiliation de MON SEIGNEUR, donnez-nous la vie dès ici-bas ....

18/08/04 ...Offrir aux épaules du Christ l’ignominie humaine, dont la mienne. En échange, IL ne nous demande que de porter nos petites différences de caractères qui nous offensent si souvent et peuvent c’est vrai arriver aussi à un certain paroxysme. Mais sans LUI nous ne pouvons rien faire. C’est pourquoi la foi nous est si nécessaire....

Non, le monde n’a pas besoin des prophéties de ce site www.f-v-m.net, mais de notre humiliation au Christ et à nous (bien que le plus souvent paralysés de naissance).

Être uni à la terrible solitude de Jésus, dans sa fosse de la nuit du Jeudi au Vendredi Saint, voyant celle de tous les Saints Sacrements à venir ...

OUI, nous pouvons avoir peur de ce monstre que nous sommes, mais nous ne devons jamais douter des soins dont La Providence nous entoure...

19/08/04 OUI, l’enfer existe, comme en a donné un saisissant témoignage, soeur Josefa Menendez. Cependant DIEU n’a pas créé l’homme, bien que l’ayant enfermé dans la révolte, pour son malheur, mais pour lui réserver un bonheur éternel hors norme, au risque c’est vrai de l’enfer

... Fusionner avec le Christ dans SON humiliation d’amour pour la Gloire de DIEU et le salut du monde ...

DIEU a enfermé l’humanité dans son ignominieuse révolte mais lui a ouvert infiniment plus SA Miséricorde sans mesure, de sorte que si elle consent à être revêtue de l’habit de noce de l’humiliation de Jésus-Christ lors de SON couronnement d’épines, elle puisse être invitée aux noces royales éternelles .....

20/08/04 Avec TOI et Marie, ma mort dans TA mort, à laquelle TU appelles toute l’humanité....

Dans l’histoire de la métaphysique (philosophie-théologie) il n’y a qu’un homme qui a commencé à aborder l’idée d’un DIEU Principe de Contradiction, à la fois Être et néant, immuable et toujours en mouvement vers le Bien, c’est un cardinal du XVe siècle Nicolas de Cue. Mais il a préféré l’action inter-religieuse et oecuménique au développement métaphysique et son oeuvre dont pourtant l’aboutissement des sciences mathématiques et physiques modernes comme celui de la religion Chrétienne, aurait un grand besoin est restée totalement incomprise depuis. Qui pourrait donc prendre une succession si délicate? En effet cette pensée qui est à la fois unitaire et l’ultime que l’esprit humain puisse concevoir, peut paraître aussi à double tranchant. C’est pourquoi Nicolas de Cue a probablement voulu se contenter de se livrer à l’action d’unité qui en résultait....

La Puissance de la communion invisible des esprits à laquelle nous catholiques, nous croyons, et davantage à la communion des saints, triomphateurs de tout, dépasse de loin la minable solidarité humaine matérielle dont pourtant nous voyons sans cesse l’efficacité apparente ...

... Livrons notre esprit (et notre corps) aux souffrances du Christ pour que les enfants de toutes les religions, spécialement chrétiennes, les âmes de rien, livrent leur esprit (et leur corps) à l’Esprit Saint, pour la Gloire de DIEU et le salut du monde.....

21/08/04 ...Si l’homme accepte la notion de DIEU, c’est un DIEU à son image qu’il veut: c’est à dire un DIEU d’orgueil. C’est pourquoi si peu de chrétiens, même de haut niveau, et si peu d’autres adhèrent en esprit et en vérité à l’annonce de la bonne nouvelle de Jésus-Christ, révélant un DIEU d’humilité et d’humiliation.....

...Témoigner de l’humiliation de DIEU le Père, dans l’univers des hommes, au pied de la croix de Jésus-Christ, place de la Vierge Marie et de ses enfants. Mais malheur à ceux qui s’en moqueront, car c’est la dernière épreuve de l’humanité ..... Et si nous voyons qu’au-delà même du péché originel d’orgueil dans lequel tout être humain est enfermé par son amour-propre de vanité, de cupidité et de sensualité, nous ne sommes encore au fond de nous-même qu’hypocrisie ou cynisme, humilions-nous au coeur d’amour du Christ. Et si nous voyons que de son vivant même Jésus a été vendu par un de ses apôtres et renié trois fois par leur chef, alors humilions-nous au-delà de nous-même .....

22/08/04 Si le bruit ne fait pas de bien, le Bien ne fait pas de bruit, car le BIEN c’est uniquement DIEU et non pas l’homme comme le voudrait ce dernier dans son orgueil démoniaque .....

Il faut rappeler que plus tu souffres plus tu sers à l’ouverture des coeurs à l’Esprit Saint. Mais il y a aussi des souffrances de ne pas souffrir. Humilions-nous....

Qui plus que Jésus-Christ veut demander au Père des Cieux d’envoyer des enfants pour SA moisson? Unissons-nous à SES souffrances ....

23/08/04 Croirait-on que si l’on consent à chercher Jésus dans SES souffrances plus on entre dans une joie profonde, mais il faut, il est vrai, s’humilier toujours plus loin... Et puisque TU descends et TE révèles jusqu’ à ce qu’il y a de plus ignominieux, garde-nous fidèle aussi jusqu’au bout. Mais Père, Père, au secours ...!

Si la Vierge Marie n’avait été fidèle jusqu’au bout, Jésus n’aurait jamais été Jésus-Christ et on n’en aurait jamais entendu parler ...

Si nous n’avons rien pour la remplacer, ce qui serait mieux, alors provoquer en nous une petite gêne physique habituelle. Ce n’est pas être un saint, mais simplement nous rappeler aux souffrances rédemptrices du Christ dont la pensée ne doit jamais nous quitter pour la Gloire de DIEU et la salut du monde ...

.... Tout cela n’a de raisons d’être que pour que Jésus puisse SE servir de nous, matériellement, moralement ou spirituellement, selon SA Volonté .... jusque dans notre indignité.

"Ne pas chercher de résultat à notre satisfaction mais à celle de Jésus et Marie" et donner la joie de DIEU au monde jusque dans la souffrance ....

..ET où T’étreindrais-je le mieux que dans cette humiliation de TOI jusqu’où TON coeur condescend en moi ....

....C’est TA Volonté qui veut nous sauver, parce que nous....! Vois et prends pitié .

24/08/04 ... DIEU a bien du mal à SE faire un nom qui ne soit mis à toutes les sauces, chez SES créatures humaines. Aussi chez certaines préfère-t-IL être aimé SANS NOM. Mais quels bienfaits l’humanité ne retirerait-elle pas à sanctifier SON nom de YAWEH en esprit et en vérité. Quant à moi qui ne sait même pas si devant l’épreuve je resterai fidèle, que vais-je faire!?.... (car malgré mes 80 ans, 50 ans de méditations ininterrompues, je ne suis toujours qu’un enfant de lait... dans tous les sens du mot, puisqu'il en est ainsi )

..Cette humiliation sans fond de TOI que TU as voulu en moi par TON Christ, donnes moi la grâce d’y boire sans cesse et d’y amener la terre entière, en commençant par ceux qui m’entourent et mon pays ingrat. Mais il n’est pas donné à tout le monde d’être mystique et beaucoup d’âmes se contentent de très peu de connaissance d’elle-même et de DIEU. Qu’elles acceptent alors  de suivre les petites âmes, les âmes de rien, qui savent se reconnaître , quelque soit leur religion, dans la miséricorde de Jésus-Christ en SA Passion...

Et c’est au pied de la croix dans le coeur bouleversé de Marie  qu’il nous faut chercher l’intégralité du don du coeur de Jésus, transpercé pour nous.......

25/08/04 ... L’Église et le monde entier lui-même sont divisés en deux camps absolument irréductibles. L’un, celui de ceux qui s’appuient sur l’orgueil humain et l’autre celui qui s’appuie sur l’humilité de DIEU et dont les seules armes sont la prière et le sacrifice en vue de la conversion de l’autre camp. Pour l’instant le camp de DIEU est enfoncé sur toute la ligne, mais il n’en sera pas toujours ainsi, car à son chef Jésus-Christ appartient le Règne, la Puissance et la Gloire. Ceux des courageux visiteurs de ce site prophétique www.f-v-m.net pourront même admettre que la victoire actuelle se fera non pas seulement spirituellement, qui est cependant le but dernier du camp Divin, mais aussi temporellement avec l’"intégrateur de Puissance" et les conditions qui en découleront. Courage donc! Et livrons-nous pour ceux qui nous combattent et dont il s’agit d’obtenir le salut ....

Pour un court moment de reconnaissance sur terre, même en une fin de vie, Jésus nous donne la vie éternelle sans fin. Mais si nous sécrétons l’abomination du péché et de l’ingratitude, LUI sécrète sans cesse encore plus la miséricorde et le pardon. Et il n’est pas possible qu’une telle miséricorde qui nous est accordée, ne puisse irradier dans le monde entier, spirituellement, moralement, ou même physiquement ...Il faut cependant toujours y revenir sans désemparer ... Mais les souffrances du Christ pour nous révéler LA Miséricorde Divine dépassent tout entendement.... Communions ....

26/08/04 Quand on se tient dans le secret du coeur de Jésus, on LUI donne plus que si l’on prêchait au monde entier. Mais LUI mesure toujours à l’aune de ce que nous sommes ....

..... S’il y a si peu de mystiques c’est que la plupart des âmes cherchent d’abord à s’approprier des consolations sensibles .....

27/08/04 C’est de notre abîme d’imperfection, de péchés et d’ingratitudes, contrit et offert, dont la miséricorde de Jésus-Christ a soif. Ne LUI refusons pas de boire. Ne cherchons pas d’autre chose que la contemplation de SES tourments vécus un à un dans SA Passion pour cela, afin de reporter le pardon infini dont nous bénéficions sur les autres .....

... en les ayant éprouvées, ne pas se contenter des consolations spirituelles mais nous tenir en présence intérieurement des souffrances de Jésus, même si elles semblent nous échapper ...

28/08/04 .. Chercher à pénétrer , autant qu’il nous est possible, le détail des souffrances sans mesure du Christ que la seule approche de SES créatures, par leur péché, remplissait de tourments indicibles, compensés seulement par la joie de nous sauver. Ainsi pour avoir été pleinement unis à ces souffrances, incommensurablement plus élevées que toutes celles pouvant être endurées par un être humain, les martyrs chrétiens sont morts dans la joie ....

... Malgré notre ignominieuse faiblesse, le coeur immaculé et douloureux de la Vierge Marie veut nous faire entrer dans la réalité de son Fils jusque dans la terrible amertume que nous provoquons sans cesse en SON coeur par nos infidélités constantes ....

... Qui peut purifier une telle ignominie - cherchez-la - sinon Jésus-Christ dans SES souffrances en union de SON coeur au Père Céleste pour amener  le règne de DIEU sur terre?.. Et qui peut amener au Christ sinon, avec l’Esprit Saint, le coeur sans souillure de la Vierge Marie, SA Mère...

.. Que par le coeur du Christ, le règne de DIEU vienne donc sur la terre comme au ciel: cette ténèbre des ténèbres, au-dessus de toute jouissance, dont Angèle de Foligno et d’autres ont fait l’expérience, quelqu’en soit le prix et qui entraîne la paix pour tous ....

29/08/04 Il m’arrive d’avoir d’assez fortes douleurs au coeur, déconnectées de tout sentiment comme cela devrait être, (contrition ou autre), douleurs que j’ai ressenties ainsi  un certain temps après la mort de ma grand’mère que j’aimais énormément. Il m’arrive aussi d’avoir quelquefois une petite toux sèche qui semble avoir un rapport avec un certain malaise cardiaque. Cependant aucun cardiogramme n’a jamais rien donné. De même, il m’arrive d’avoir des tiraillements dans l’oreille gauche quand je semble manquer de confiance (en DIEU!). La neuro-théologie a un bel avenir devant elle et pourrait aider des pathologies mystiques mal dirigées ( un des cas typiques est celle de Vincent Van Goh qui avait trahi sa foi en jésus-Christ pour la diriger sur l’art). Mais ce sont des manifestations trop étroitement liées à la vie intime de l’âme pour ne pas préférer les soigner autrement que de les livrer aux seuls soins de la médecine...

... Avec Marie, associer jusqu’à cette ignominie qui est la nôtre, à la livraison de Jésus-Christ... pour la Gloire de DIEU et le salut du monde ... En effet le Règne et la Volonté de DIEU ne peuvent se réaliser et durer sur cette terre que par le rappel incessant de cette livraison, effectué par tous les moyens en notre possession et en toutes choses, du reste plus en actes qu’en paroles sauf sacramentelles.. Donc transformer cette âme qui n’a pour s’exprimer que ce site internet dont personne autour d’elle ne comprend le sens en dehors de quelques rares internautes , et peut-être sa femme, qui suivent tant bien que mal son dialogue avec Christ, pour en faire avec LUI une âme de livraison ardente ....

... Alors, avec Marie au pied de la croix, à cause même de ce que je suis, rappeler, comme je le peux, la livraison de Jésus-Christ, DIEU même....

30/08/04 .... commencer et recommencer, en contrition mais dans la joie du salut .....

... Il faut le répéter sans cesse:... pour que le règne de DIEU arrive en nous et autour de nous, ne pas quitter des yeux intérieurs, avec Marie, les souffrances douloureuses ou Glorieuses du Christ et chercher à les pénétrer toujours davantage comme ce que nous sommes et en même temps ce qu’EST DIEU ....

... Cette souffrance de TON ÊTRE que TU as voulu manifester en TON FILS Jésus-Christ, donne-nous de la reconnaître et d’en vivre, car elle noue le ciel et la terre, l’humiliation, physique, morale et spirituelle, en étant le fondement ...

... nous réfugier au pied de la croix dans TON coeur infiniment humilié, reçu au coeur de Marie par le court moment où TU nous a voulu sur cette terre afin de nous donner la vie éternelle ...

31/08/04 OUI, l’Église et le monde entier sont bien divisés en deux camps. Le nôtre semble pour l’instant enfoncé sur toute la ligne. J’ai cependant à prophétiser sa victoire pour un temps qui avec la grâce de DIEU dépendra de nous. Mais pour cela il faut être vigoureusement résolu à se servir de nos seules armes et souffrir avec le Christ dans l’humiliation pour la conversion de l’autre .....

NON, il n’est pas possible qu’acceptant de descendre aussi bas que nous sommes, TU ne puisses faire déborder la Miséricorde Divine, dont TU nous imprègnes,et sur le monde entier et principalement sur les âmes de rien, de toutes les religions, qui TE cherchent avec ardeur.....

Septembre 2004

01/09/04 Nous ne sommes que le recel de la Miséricorde Divine qui fait de nous des voleurs du ciel, encouragés dans ce sens par les relations du Christ sur la croix avec le bon larron ....

Bien que l’esprit du monde se soit toujours montré l’ennemi de l’enseignement de Jésus-Christ, il n’est pas insensé de prophétiser la victoire du Christ sur ce dernier qu’IL peut parfaitement orienter, comme dans son entrée à Jérusalem sur un petit âne. La venue du "Christ intermédiaire" ne peut empêcher de se souvenir que, en esprit et en vérité, SON royaume n’est pas de ce monde.

L’ignominie contrite (si nous ne le sommes pas humilions-nous) que nous sommes, perdue dans l’infini de la Miséricorde Divine répare avec le Christ pour les autres comme pour elle-même; Ce que l’on à peine à faire entendre ... fusionner dans la souffrance ....

02/09/04 "Quoi de neuf .... : DIEU" (LUI et moi)

... Nous ne sommes qu’un court moment dans le temps et l’espace mais promis à la vie éternelle de DIEU, si nous le voulons; inconnu de tous, même de nos proches, sauf de DIEU; ignoré dans la masse, même si nous nous croyons un grand nom, sauf de DIEU; seul avec DIEU en tout et pour tout puisqu’ IL est tout, même ce qui nous environne, hormis le péché, le Christ s’incarnant en notre volonté dans la communion eucharistique et la séparant du péché ( qui n’est que néant), si nous le lui donnons .... Comprenons bien notre volonté intérieure.....

... Les tourments de l’enfer sont plus ressentis par DIEU que par les damnés, mais c’est le risque nécessaire à la liberté de notre volonté pour qu’elle s’unisse en LE consolant dans la jouissance éternelle, à l’humilité et l’amour de DIEU ( Les sentiments apparemment opposés de joie et de douleur peuvent être concomitants dans la vie mystique) .

...Certains ont fait de terribles pénitences qui en toute justice sont dues à DIEU, comme Pierre d’Alcantara et tant d’autres. Nous, paralysés par nos péchés qui LUI sont si douloureux, nous ne pouvons que vouloir nous approcher de SON humiliation pour essayer de LE consoler un peu ...

03/09/04 Souffrir avec patience, en nous humiliant, de ne pas souffrir, c’est préparer les moments inverses nécessaires....

La Vierge Marie, aux noces de Cana, avait compris que la faiblesse des premiers disciples de Jésus ne tiendrait pas très longtemps sans l’aide de la thaumaturgie à laquelle elle a convié son Fils...

Il faut exercer la liberté de notre volonté intérieure à fuir de toutes nos forces, en commençant et recommençant sans cesse, le péché que nous appréhendons. Alors petit à petit, de la marche vers le néant qui est le péché, Jésus incarnera dans notre volonté la marche vers SON Être pour l’éternité....

C’est en communiant à la volonté de souffrir sans mesure du Christ, depuis son Incarnation jusqu’au paroxysme vainqueur de SA Passion, pour ouvrir les âmes à l’humilité de DIEU et à SON Amour que nous pouvons travailler efficacement au salut du monde ....

04/09/04 .... accepter l’amertume des perpétuels recommencements .....

..Jésus-Christ est l’unité de la terre et des cieux. Obtenez-nous, Ô coeur immaculé et douloureux de Marie, de rappeler au monde , au moins dans ce qui nous reste de vie, l’essence de SA vie ....

05/09/04 ... rappeler l’essence de la vie de Jésus-Christ c’est vouloir y communier et s’unir à DIEU en plénitude ....

Tout ce qui est fait ( par notre liberté relative naturelle et celle absolue intérieure dans l’oeil de notre conscience) ne l’est que pour obtenir cette solitude à deux, DIEU et chacun d’entre nous, réduite à une, DIEU Seul qui alors débouche sur toutes choses et tout être....

06/09/04 Tout ce que nous aurons fait pour notre propre service, disparaîtra misérablement. Seul subsistera ce que nous aurons fait pour l’amour de DIEU ....

..avoir compassion de la douloureuse attente de Jésus pour la réalisation de SA Passion ...

Ci-dessous, entre autres, instructions reçues par Thérèse d’Avila:

"Penses-tu, ma fille, que le mérite consiste à jouir? N'est-il pas plutôt à travailler, à souffrir et à aimer? Tu n'as jamais entendu dire que saint Paul ait goûté plus d'une fois les joies du ciel, tandis qu'elles sont nombreuses celles où il a souffert. Considère ma vie; elle est marquée par une souffrance constante; tu n'y trouves qu'une seule joie, celle du Thabor. Ne t'imagine. pas, quand tu contemples ma Mère me tenant dans ses bras, qu’elle ait goûté une si haute faveur sans éprouver les plus cruels tourments; dès le jour où elle entendît les paroles du vieillard Siméon, elle reçut de mon Père une claire vue de mes souffrances futures. Aussi les grands saints du désert guidés qu'ils étaient par Dieu se livraient également aux plus austères pénitences, et ils avaient encore à soutenir de terribles combats contre le démon et contre eux-mêmes; ils passaient de longs jours sans goûter la moindre consolation spirituelle. Sois-en bien persuadée ma fille, plus mon Père aime une âme, plus il lui envoie de tribulations; celles-ci sont en rapport avec son amour. En quoi puis-je moi-même te montrer plus d'amour, si ce n'est en voulant pour toi ce que j'ai voulu pour moi? Contemple mes plaies; jamais tes souffrances n'arriveront jusque-là. Voilà le chemin de la vérité, Comprends-le, et tu m'aideras à pleurer la perte où courent les victimes du monde dont les désirs, les soucis et les pensées sont complètement opposés à ces vérités."

Comprenons bien ce texte. Si nous pouvons facilement concevoir que, vu ce que nous sommes, le Père peut aimer d’autres âmes plus que nous-mêmes, bien que SON amour, puisque Divin, s’étende sur chacun avec la même intensité mais avec la plus grande considération pour notre faiblesse, il ne nous est pas possible de concevoir que nous, nous l’aimions moins qu’elles. Alors? Eh bien les plus petits inconforts de contrariétés physiques, morales ou spirituelles, tout autant que les joies que le Père nous donne, si nous les offrons en Christ, c’est à dire en nous humiliant par amour, tiendront lieu de ces austères pénitences des grands saints du désert, en attendant d’autres preuves d’amour...

07/09/04 La souffrance soumise, à l’image de celle du Christ, sert à ouvrir les âmes, proches ou lointaines dont la nôtre, à l’humilité et à l’amour de DIEU pour l’éternité. Celle qui est révoltée, ne fait que nous condamner .....

.... la souffrance ... le but .... sans autre consolation que la joie indicible d’éternité que DIEU donne, non au monde mais à SES fidèles, s’IL le juge bon ....

08/09/04 .... Ainsi donc je me désabonnes d’une revue catholique que j’avais suivi dès pratiquement son commencement. Depuis la mort de son créateur elle a glissé imperceptiblement dans le camp des "philistins", ceux qui s’appuient sur l’orgueil humain et non pas sur l’humilité de DIEU. Évidemment elle ne s’en rend même pas compte, car il est difficile, et pour un journaliste plus peut-être qu’aucun, de résister à l’air ambiant. Mais l’Église ne se critique pas on doit seulement la sanctifier, avec audace certes et c’est ce qui avait fait dans le temps la réputation de ce magazine; mais sanctifier même avec audace ce n’est pas critiquer, cela va bien au delà...

09/09/04 La Vierge Marie, recevait, sans aucun doute, au pied de la croix, au moment où était percé la poitrine de Son Fils, la plénitude des souffrances du Christ, autant qu’une simple créature peut la ressentir. Ceci pour appliquer aux âmes et aux coeurs les mérites des douleurs rédemptrices de Jésus-Christ, véritable DIEU, et la rendre ainsi co-rédemptrice, comme nous-mêmes, mais à notre échelle, nous devons être aussi co-rédempteurs....

10/09/04 On ne doit pas cesser de penser et de communier aux plaies de Jésus-Christ, douloureuses au calvaire ou glorieuses à SA résurrection, jusqu’à notre commencement dans l’éternité où nous verrons celles-ci dans tout l’éclat de leur magnificence, car ce sont leurs mérites qui font fuir sans fin l’ignominie de l’être humain en en brisant l’attache ...

Il est sûr que nous ne devons pas nous reposer avant notre entrée dans la vie éternelle. Examinons-nous....!

11/09/04 Jésus-Christ, Unique Rédempteur du monde, n’excluant aucune religion bien-née malgré la soumission à SON Église, nous a enseigné, par SA vie, que les plus petites souffrances comme les plus grandes, soumises à DIEU, de même que les joies dont on sait s’humilier, servent à ouvrir les âmes et les coeurs, proches ou lointains, à l’humilité et à l’amour de DIEU. La souffrance n’est rien d’autre qu’une effroyable humiliation pour l’orgueil viscéral humain. Le Christ en prenant sur LUI tous nos péchés ( sauf celui du refus de les LUI donner en contrition) a souffert l’impensable, puisque DIEU. C’est pourquoi les âmes de rien, les simples et les petits, qui le comprennent, cherchent à communier à la "volonté" de souffrir de la Vierge Marie, seule créature exempte de la faute originelle d’orgueil , pour pouvoir fusionner à la volonté de Jésus-Christ ......

12/09/04 Qu’il est doux de se sentir infirme dans la main de DIEU, dans le coeur du Christ, si peu semblable à ce que sont devenus les nôtres ....

13/09/04 Plus on est éloigné des occasions de pécher, plus la moindre faute est grande .....

... Tout est fait sur terre pour la vie éternelle des âmes et la résurrection des corps dans la nécessité absolue de la libre reconnaissance de l’humilité et de l’amour de DIEU ...

... Jusqu’à quel abîme de notre faiblesse TU viens?!... TA Toute Puissance est terrifiante mais la douceur de TA descente jusqu’à ce que nous sommes est d’autant plus digne d’adoration, de louange et d’amour ..... Qu’est-ce donc que la plus énorme éruption volcanique sur terre à côté de la plus petite éruption nucléaire du soleil?....

.... Un seul instant de plénitude Divine, ne serait-ce qu’au moment de notre mort, entrée dans la vie éternelle, suffit à remplir toute une vie d’inutilité ou d’insuffisance ...

... Bien que ce soit le seul bien qui mène à l’amour de DIEU et du prochain, on ne peut pas dire que la véritable humilité existe sur terre, en dehors de celle de Jésus-Christ parce que DIEU et par grâce unique de celle de SA Mère Marie, . C’est pourquoi nous devons sans cesse en faire la recherche....

14/09/04 ... Sans plus de sentiment de foi, unissons-nous fermement au dernier cri vainqueur de Jésus sur la croix remettant l’esprit à SON Père ....

15/09/04 .... Rien de ce qui se fait, ne peut arriver sans la Volonté ou la permission de DIEU, le Bien comme le mal, mais SES fins ne sont pas habituellement les nôtres ... Confions-nous donc aux souffrances de Jésus et Marie sans juger ....

Récapitulation....

Vous êtes, malgré tout, assez nombreux à suivre ce site www.f-v-m.net qui reste pourtant en marge de ce qui se fait habituellement, pour vous en récapituler les deux fondements:

1/ L’essentiel pour tous bien sûr est l’aboutissement, avec les nôtres, à une éternité d’un bonheur inouï, promise par la foi qu’on l’ait abandonné ou non; la souffrance soumise à DIEU enseignée par Jésus-Christ et SON Église, préparée par la joie, ouvrant nos âmes et nos coeurs, si nous le voulons librement, à l’humilité et à l’amour de DIEU sans fin.... Nos premiers efforts doivent donc converger là et ne rien négliger pour approfondir et renouveler l’enseignement de l’Unique Rédempteur du monde, Jésus-Christ, qui n’exclue aucune religion bien-née ...

2/ Le sort de la vie terrestre demeure, pour beaucoup, cependant le souci primordial. C’est en ce sens que ce site www.f-v-m.net fait suite à des intuitions peut-être prophétiques, bien qu’on ne puisse mettre en doute que La Providence (il serait impropre d’employer un autre mot) , sans cesse créatrice, ne peut chercher autre chose que d’arriver à la plénitude du nombre des esprits humains pour la Gloire éternelle. Mais la liberté humaine intrinsèque n’a-t-elle pas à travailler aussi à la coopération de cette plénitude comme à celle de l’univers? La réponse qui semble avoir été donnée ici paraît promettre un temps d’épanouissement conditionnel dont d’autres, parfois pourvus de manifestations mystiques plus étonnantes, ne semblent pas avoir une appréhension aussi précise et concrète.

Merci donc de continuer à suivre ce site www.f-v-m.net de très près, non pour lui-même mais pour la promesse qu’il peut représenter.

Amitiés francis

.... commentaire de la prophétie du 15 février 2001 (cf. "Journal" au site www.f-v-m.net):

--- Si la plénitude de son rôle spirituel, du fait de l’Incarnation du Principe Divin refusé et confié alors à l’Église catholique, est terminée, l’épopée d’Israël n’en continue pas moins. En effet la pensée des savants, par la reconnaissance qui lui sera due, provoquera le premier règne intermédiaire sur terre du juif Jésus-Christ, pour un temps dépendant de la grâce de DIEU soutenue par la pénitence humaine, qu’il faut espérer de plus de mille fois mille ans. Ensuite par ce que se donnant à l’antéchrist, la destruction et la fin de l’univers seront programmées en même temps que le règne éternel du Christ Trinitaire et la résurrection des corps , bienheureuse pour les uns ---

16/09/04 Pour nous, les Jean-de-rien, ombre de l’apôtre Jean, nous devons mettre toute notre volonté à nous tenir au pied de la croix, où gît Jésus-Christ, le dos arraché jusqu’à l’os, les poignets et les pieds étirés et cloués, le front transpercé, jusqu’au défoncement de la poitrine par la lance livrant le coeur de Miséricorde tout entier à SA Mère Marie pour le donner à l’humanité ...

La souffrance, aussi minime soit-elle, unie à Jésus-Christ et à Marie SA Mère, obtient le développement de l’adhésion des âmes, proches ou lointaines, au Saint Esprit ...

17/09/04 en Christ .... mort-vivant ......

.... pour honorer et appliquer leur rédemption aux âmes comme au monde, contempler sans cesse les souffrances de Jésus avec les yeux de Marie ....

18/09/04 La vérité éternelle nous rendra libre (jean 8.32) et est donc l’union éternelle à l’ÊTRE, l’esclavage étant l’attache au péché et donc la fuite éternelle de l’ÊTRE ....

19/09/04 ... L’univers nous paraît immense et cependant ce n’est rien. Il est le lieu de l’humiliation Divine nécessaire à la reconnaissance de l’humilité de DIEU source de SON Amour ....

L’"oraison de recueillement" (ch.XXX et XXXI du chemin de la perfection de Th. D’Avila), si puissant, si nécessaire et porte ouverte à la vie de l’esprit, n’est-elle pas simplement le regard intérieur constant sur l’humiliation de la Divine Trinité dans l’univers et jusqu’au fond de nous-même?!

... Magnifier les mérites de la souffrance du Christ et les appliquer en commençant et recommençant sans cesse à y unir la nôtre infime...

... en dehors de toutes doctrines, exceptée catholique vivante mise en pratique, il y a les grandes âmes, les âmes du commun, les petites âmes et ensuite tout ce qui était perdu que Jésus-Christ est venu spécialement chercher, les âmes de rien de toutes religions confondues ...

.... travailler par amour à arracher le monde à l’emprise de l’orgueil, avec l’humiliante Passion de Jésus-Christ, en commençant par elles-même, tel est le destin des âmes de rien, de toutes religions... C’est remettre l’univers aux mains de DIEU ... Travailler à arracher le monde et les âmes à l’emprise de l’orgueil qui n’est que néant, c’est rappeler de toutes les manières possibles la Passion de Jésus-Christ seule habilitée à une telle oeuvre ...

20/09/04 ... c’est quand on a le moins envie de se mortifier qu’il faudrait en réalité le faire davantage ! ...

21/09/04 "Faites attention à la manière dont vous écoutez, car à celui qui n’a pas, on enlèvera même ce qu’il croit avoir (luc8.18)". En effet la parole de DIEU est acte. Donc si nous n’avons pas d’actes, prenons garde que notre écoute ne soit qu’illusion, bien que les simples désirs que nous pouvons former, en soient déjà des promesses...

... Le sang rouge du manteau de dérision dont Jésus, couronné d’épines et un manche à balai en main, avait été revêtu pour LE bafouer chez Pilate, doit imprégner tout notre être dans l’Eucharistie afin de l’appliquer au monde ....

22/09/04 ... si insipide, et cependant en tout : .... rien ..... TOI .... Nourri de TON amertume victorieuse offerte à notre liberté ....

23/09/04 en Jésus-Christ souffrant ... rien, moi .... en Jésus- Christ Glorieux ... TOI, TOUT

Non, DIEU n’avait aucune obligation d’incarner la souffrance sans mesure en SON Fils Jésus-Christ. IL l’a fait pour arracher SA créature à la damnation et lui obtenir la plus grande Gloire éternelle, alors que nous nous en sommes à mégoter l’inconfort ....

24/09/04 Plus on reçoit de grâces, plus on est responsable aux yeux de DIEU et, étant donné notre nature, plus en fait on est coupable, peut-être beaucoup plus que le pire criminel de la société. C’est pourquoi on doit sans cesse s’unir aux mérites sans mesure de la souffrance absolue de Jésus-Christ comme de SA joie pacifiante qui sauvent les âmes éternellement et le monde temporairement, en même temps que l’on doit communier plus qu’un autre à la miséricorde infinie Divine qui nous sauve .....

25/09/04 Appréhension catholique:

Le 15 Septembre dernier il a été envoyé à l’ensemble de mon carnet d’adresse, comprenant un certain nombre de paroisses françaises, ayant du reste souvent aussi comme référenceur CATHOLIENS et ayant surtout visitées plutôt le site restreint, une récapitulation explicite du site www.f-v-m.net.à diffuser.

Ayant la suite d’autres adresses de paroisses, je leur demande donc de se référer au journal du site www.f-v-m.net à la date précitée et en profite pour donner à tous des précisions supplémentaires nécessaire à la lecture de ce site plus élaboré et complet:

1/ Parlé de DIALOGUE INTER-RELIGIEUX consiste essentiellement ici à chercher à toucher les âmes-de-rien de toutes religions, peu sensibles aux doctrines, bien que la doctrine catholique mise en pratique contienne tout, et pour qui l’essence de la Passion du Christ suffit.

2/ Les données de l’ ART et de la SCIENCE dans leur prophétie réaliste établies dans ce site www.f-v-m.net, sont à l’origine du journal spirituel et forment un exposé très particulier mais à appréhender de près (épanouissement conditionnel du monde avec le retournement d'Israël au sujet de Jésus).

3/ En PHILOSOPHIE le témoignage succinct de la métaphysique qui est donné, est considéré comme une nécessité d’unité du futur à venir des sciences humaines et religieuses.

4/ Le journal-de-SPIRITUALITÉ a pour but essentiel, en donnant sa place à la mystique, de développer la nécessité de symbiose de l’humilité ET de l’amour de DIEU que l’on ne peut séparer. En effet l’être humain dans un orgueil viscéral, appelé par l’Église péché originel, dont on voit les séquelles par l’amour-propre de vanité, de cupidité et de sensualité qui nous atteint tous, a tendance a vouloir considérer un DIEU lui ressemblant, c’est à dire un DIEU d’orgueil et non pas, malgré la foi universelle enseignée, CELUI que Jésus-Christ nous révèle comme un DIEU d’humilité autant que d’amour. Il est en effet difficile pour nous de comprendre l’humiliation qui en découle dans la création, et que nous devons suivre, du DIEU Tout Puissant et Éternel ...

Amitiés Francis

26/09/04 Aimer, mais chercher le coeur de l’Amour .....

27/09/04 Seules les souffrances de la Passion de Jésus-Christ arrachent intégralement l’être humain, s’il le veut, à l’attache de son orgueil viscéral qui n’est qu’attache au néant ....

28/09/04 L’intuition ou l’Esprit Saint sont une seule et même chose. Le nom de l’un est appliqué aux manifestations de l’Esprit de DIEU dans les choses mineures, l’autre aux choses plus élevées de la connaissance de DIEU LUI-MÊME. Mais que ce soit de l’un ou l’autre mode il est nécessaire de rendre à DIEU ce qui LUI appartient ...

DIEU est amoureux de notre néant qu’IL a créé libre ... Communions donc aux mérites rédempteurs infinis de la souffrance libre du Christ si infime soit la nôtre ....

29/09/04 .... tout cela me dépasse; je suis comme une larve d’homme sous la tente du Seigneur. Pénitence donc aussi infime soit-elle, toujours commencée et recommencée, et soumission à l’ Intuition Sainte .....

Je crois à l’ Intuition Sainte, manifestation de la Divinité, dans la communion des esprits pour un DIEU Tout Puissant ET infiniment humble qui nous arrache à la damnation par le sang de l’Innocent en esprit et en vérité, le juif Jésus-Christ et ceux qui LUI ressemblent, en rendant à DIEU présent jusque dans l’être humain ce qui LUI appartient , tout cela inclus pleinement dans l’Église catholique apostolique et Romaine....

Pour être un véritable ouvrier de DIEU, il faut s’humilier (la souffrance est humiliation) avec Jésus-Christ pour obtenir non seulement le salut des âmes mais aussi la sauvegarde du monde par une certaine volonté d'humiliation nécessaire ....

30/09/04 nouvelle évangélisation:

Je m’excuse d’avoir à revenir de nouveau sur le site www.f-v-m.net et prie les webmaster qui ne comprendraient pas l’utilité de ce qui est écrit de le transmettre cependant à l’ensemble de leur communauté et de ses responsables dans lequel peut résider une petite minorité intéressée....

Il n’y a pas lieu de cacher la fracture spirituelle de l’humanité, présente aussi dans toutes les religions et qu’a touché du doigt un film comme celui de Mel Gibson sur la Passion du Christ, car elle est un puissant moyen de ferveur, peut-être douloureuse, sur les âmes-de-rien, les simples et les petits de tous bords qui n’ont comme seules armes, en toute liberté d’esprit, que la prière, la pénitence et la soumission à l’Intuition Sainte.

De même qu’il n’y a pas lieu de cacher plus longtemps, dans le domaine intellectuel, la fracture de la philosophie scolastique chrétienne à propos de la notion des purs esprits (appelée par dérision, faute de la comprendre, guerre du sexe des anges, et que l’Église a voulu étouffer en imposant St Thomas d’Aquin seul), car elle peut devenir aussi un puissant moyen d’unité (cf.www.f-v-m.net réf. Philosophie) pour le monde entier comme pour les religions.

Amitiés Francis Victor Marie