Octobre 2004

01/10/04 Jésus-Christ vient nous chercher, douloureusement mais dans SA Paix, jusqu’aux extrémités des abîmes de la terre. Comment mesurer ce que nous pouvons faire pour LUI, sinon nous reconnaître lié par ce que nous sommes ....

02/10/04 Tout ce que, sur terre, l’homme appelle mal peut être un effet de l’humilité de DIEU; tout ce qu’il appelle Bien peut être un effet de SA douceur mais l’un comme l’autre sont la manifestation de SON Amour ....

.... Pour les enfants ...., avec Jésus-Christ, être témoin de la Miséricorde sans mesure de DIEU, jusqu’à la déréliction dernière ...

03/10/04 Celui qui mange le corps et boit le sang du Fils de l’homme, en esprit et en vérité, ne peut faire autrement que de se livrer comme LUI pour ses frères, Gloire de DIEU .....

04/10/04 .... Remerciements ....

05/10/04 Je ne puis croire, comme les anciens, que le pain eucharistique une fois mangé, lorsqu’il se dissout, empêche le corps du Christ d’être présent dans SA transformation en notre chair pour la nourrir petit à petit jusqu’au bout des ongles et faire que le Règne de DIEU dans SA Volonté ne cherche à arriver pleinement sur cette infime partie charnelle de la terre que nous représentons.

Malgré les souffrances infinies que DIEU a enduré pour nous en la chair broyée de SON Fils Jésus-Christ, sa joie surérogatoire est grande lorsqu’étant encore sur terre nous LUI donnons notre misère qui n’est que l’effet de l’attache de notre volonté au péché (c’est à dire au néant), pour recevoir SES dons (c’est à dire l’Être) surtout bien sûr les dons spirituels présages de la vie éternelle. ....

06/10/04 L’Église ne se critique pas, Elle se sanctifie... C’est pourquoi l’homme de douleur incarnée demande des actes spirituels incarnés tout aussi bien que matériels ...

.... C’est en se sauvant soi-même que l’on sauve le monde, c’est à dire en se perdant à ses yeux, notre volonté crucifiée avec Jésus-Christ ...

07/10/04 J’ai demandé mon inscription au Congrès International de Nouvelle Évangélisation qui se tient cette année à Paris . Voilà si je le puis les points que je voudrais y défendre:

A/ Il faut élargir la notion d’ Esprit et considérer que le nom plus général de son action qu’on peut lui donner est INTUITION; l’ INTUITION SAINTE ou Esprit Saint, personne Divine, ne pouvant être reçue par ceux que l’apôtre Paul stigmatisait en son temps. Mais l’intuition des savants, artistes, etc... et de bien des gens est aussi une manifestation même inférieure de l’Esprit de DIEU. C’est pourquoi tous doivent bien faire attention de rendre à DIEU ce qui LUI appartient faut de se condamner soi-même.

B/ Dans cette foulée, on doit élargir également la notion de communion des Saints et comprendre qu’elle dépend de la communion des esprits en général, bons ou mauvais. C’est pourquoi nous devons envisager intérieurement une lutte serrée entre eux. Et avant toute nouvelle évangélisation, il y a d’abord à examiner de quel esprit on est, en implorant DIEU sans cesse de nous mettre dans SON camp, "en esprit et en vérité".

C/ Le troisième point qui a été toujours présent à l’enseignement de l’Église, mais qu’il faut absolument souligner réside dans la non séparation de l’annonce de l’ Amour Divin d’avec SON humilité. Toute la vie de Jésus-Christ la révèle et cela malgré toutes nos préventions. En fait ce qu’on appelle l’humilité de l’homme, déjà si mal acceptée, n’est que la recherche, lorsqu’elle est véritable, toujours commencée et recommencée de l’humilité infinie de DIEU qui SE livre tout entier à nous.

D/ sur le mode prophétique, il faut se rallier sur le fond aux intuitions qu’a eu le philosophe Auguste Compte mais en comprenant que cet abandon de la recherche scientifique qu’il préconise (et si nécessaire pour le développement de l’humanité, après qu’elle en aura touché les fondements eschatologiques), doit se fonder sur la personne de Jésus-Christ dans la proclamation universelle que l’Église en fait, avec comme responsable le Pape régulièrement élu, et d'aucune autre manière.

08/10/04 .... Aussi infime qu’en soit l’acte (de communion), il nous faut communier à la libre Volonté du Fils de l’homme de souffrir (ce que ne peut aimer la nature humaine et moins encore celle trois fois sainte de Jésus-Christ), sous la contrainte provoquée par le péché, pour la Vérité, DIEU Amour ET humilité.... En cela nous rejoignons aussi la Vierge Marie .....

09/10/04 Aussi infime qu’elle soit en acte, c’est à la liberté de souffrance que le Christ nous appelle .... IL nous arrache ainsi à l’ennemi, IL nous arrache à nous-même ....

10/10/04 Si le Christ nous a ordonné d’être parfait comme le Père des Cieux l’est, ce ne peut que nous être possible mais AVEC LUI car sans LUI nous ne pouvons rien.... Si nous voulons comprendre un peu en quoi réside cette perfection demandée, il faut bien se remplir de l’image extrême que Jésus-Christ nous donne de son implication Divine et qui est le dernier acte d’anéantissement de la croix, bien avant SA résurrection ...

11/10/04 .... qu’est-ce que DIEU peut faire d’une enveloppe vide, à condition qu’elle veuille bien le rester (seule la Passion du Christ peut réaliser pleinement cette vacuité), sinon de la remplir selon la taille et la qualité que LUI Tout Puissant veut bien lui donner ....

Je vous remercie, cher Père Bandelier, d’avoir pris position dans Famille Chrétienne sur cette belle et émouvante illustration de la Passion par Mel Gibson que je viens de voir seulement en DVD, n’ayant pas eu le courage auparavant de l'affronter en salle publique.

Le Père Caffarel (et non Loew) qui n’a pu voir ce film, a écrit cependant sur cette dichotomie de sensibilité, qui a toujours existé dans l’Église, suivant les époques et celle des âmes, à propos de la représentation de la Passion et du crucifix, soit réaliste (genre école Rhénane) soit idéaliste (genre école St Sulpicienne).

Je comprends d’autre part ce que vous dites à propos de Jacques Duquesne, mais vous pouvez remarquer qu’il semble n’exister aucune revue chrétienne capable d’accueillir à la fois ce dernier et les rectifications nécessaires, de la même manière qu'accueillir à la fois l’opposition au film de Mel Gibson et en même temps le développement de sa contrepartie.

En fait, à mon point de vue, ce sont aux tenants de cette contrepartie, sans rien amoindrir de leur conviction, à s’humilier devant les autres car ils semblent plus proches de la révélation du Christ qui est à la fois humilité ET amour, humiliation et compassion devant la misère humaine.

Il y aurait beaucoup à dire sur ce sujet; c’est ce que je m’efforce de faire au jour le jour dans le journal de ce site www.f-v-m.net où j’y traîne aussi malgré tout le poids d’un prophétisme qui me pèse.

------------------

LE DIALOGUE INTER-RELIGIEUX ET L'UNITÉ SPIRITUELLE INTERNATIONALE DÉCOULANT DE CE SITE À VOCATION PROPHÉTIQUE www.f-v-m.net SONT CONTENUS DANS LES PRINCIPES ÉMANANT DU FILM SUR LA PASSION DU CHRIST DE MEL GIBSON. ILS CONCERNENT LES PETITS ET LES SIMPLES DE TOUTES LES RELIGIONS , SANS EXCEPTION, QUI NE SONT PAS DES DOCTRINAIRES. CE SONT EN EFFET CES ÂMES DE RIEN QUI PAR LES SEULES ARMES DE LEUR PRIÈRE, LEUR PÉNITENCE ET LEUR OBÉISSANCE À L’INTUITION SAINTE SAUVERONT DANS LA COMMUNION DES ESPRITS LE MONDE DE SA PERTE.

 

12/10/04 " Plus tu souffres [ soumis à l’image du Christ, et même d’une manière infime ], plus tu sers " .... Mais ces âmes de rien dont l’horreur et l’ignominie, en fonction même des grâces qui leurs sont concédées et aux quelles elles ne savent pas ou ne veulent pas répondre, dépassent tout entendement, sont seules (avec Jésus-Christ ) en face de la plénitude de la Miséricorde Divine à laquelle elles doivent se rendre ....

 

13/10/04 La CO-RÉDEMPTION consiste à permettre d' appliquer aux âmes, par nos prières et nos sacrifices, les mérites des souffrances et de la vie de Jésus-Christ, unique Rédempteur. En effet bien que le Christ soit le seul sauveur de l’humanité entière, il est nécessaire que notre liberté communautaire et individuelle s’exerce, l’union qui en découle à l’amour ET à l’humilité, essence de la Divinité, ne pouvant être que libre ....

 

14/10/04 Prier pour les âmes du Purgatoire, c’est aussi prier, dans la communion des esprits, pour le salut de toutes les âmes ...

 

15/10/04 Par la communion des esprits, la CO-RÉDEMPTION dans son union même infime à la Passion du Christ est nécessaire pour aider, puisque DIEU permet qu’on L’aide, à sauver les âmes de l’enfer dont la nôtre , et à faire advenir le Règne et la Volonté de DIEU dès cette terre, à rassembler dès maintenant les enfants de DIEU dispersés.

... Qui peut descendre aussi bas, dans un surplus de souffrance unique, sinon DIEU seul? ... et que peut-on faire de mieux que d’accueillir cette miséricorde sans limite pour la partager avec les autres!.....

.... Fondre notre volonté dans TA Volonté jusqu’au rappel, sans attendre, de la croix haute dans le but du salut de tous ...

Si les terribles douleurs physiques de la Passion du Christ ont dû LUI être un soulagement en comparaison des souffrances précédentes de SA vie provoquées par l’état de péché de l’humanité, SES douleurs morales et spirituelles ont dû atteindre là, en fonction de l’accompagnement du paroxysme du péché humain, un degré Divin qu’il sera toujours impossible d’évaluer sur terre.

 

16/10/04 .... Bien sûr que l’accomplissement de la Toute Puissance ET de l’humilité de DIEU est l’amour vivant .... On ne peut rien séparer.... Les uns insistent plus sur la Toute- Puissance et n’aiment peut-être pas la représentation de la Passion dans le film de Mel Gibson, préférant y voir s’exercer davantage cette Toute Puissance. Les autres plus émus des marques de faiblesse et d’humilité Divines comprendront ce que le cinéaste, inspiré par les visions de Ste Catherine Emmerich a voulu représenter. L’essentiel reste l’amour des uns pour les autres en DIEU seul.

... Plus la conscience de notre faiblesse, c’est à dire de notre ignominie, est grande, plus l’effet de la force, c’est à dire de la Sainteté, de DIEU est sollicité....

 

17/10/04 La déréliction dernière de Jésus sur la croix a été de même nature que celle de chacun des instants de SA vie. N’ayons pas peur d’y communier et de l’offrir avec tout ce qui nous concerne et qu’elle a achetée, elle est notre force et notre salut comme elle est la Gloire de DIEU.

Comme l’enseigne Ste Thérèse de l’enfant Jésus, pour devenir un saint il faut souffrir, encore souffrir, toujours souffrir, mais si l’on est trop faible pour cela, il ne faut jamais quitter des yeux les mérites des souffrances de Jésus-Christ quoique même dans le cas contraire il faille faire aussi de même ....

 

18/10/04 .... Par l’union au Christ et à SES souffrances, agrandir l’ ÊTRE en nous et autour de nous dans l’influence des esprits... C’est lorsque le Règne de DIEU arrive dans une âme qu’il peut s’étendre autour d’elle et tendre à remplir le monde ......

.... aussi infime soit-on, par soi-même ou par ses oeuvres,.... livraison jusqu’au rappel de celles de Jésus-Christ .....

 

19/10/04 Les mystiques semblent s’éloigner du monde, mais comment pourraient-ils arriver à s’étonner de sa folie? Le monde est l’écrin de la folie de DIEU qui y cherche jusqu’à une seule âme qui voudrait bien comprendre SON Amour dès cette gestation temporaire à laquelle IL a bien voulu condescendre ..... Mais il faudrait dans ce sens, avant tout, évangéliser d’abord les âmes prêtes à sacrifier leur vie pour l’humilité de DIEU, le Tout Puissant, des âmes de rien, afin de porter cette bonne nouvelle à l’humanité entière ....

Le destin de l’être humain consiste en devoir accueillir avec soumission un peu de souffrances pour pouvoir bénéficier d’une vie éternelle sans mesure. Afin d’arriver à cet anéantissement nécessaire de notre volonté, la voie du Christ est l’Amour ...

 

21/10/04 Pour notre joie dès ici-bas et infiniment plus dans l’éternité, par l’interférence des esprits bons et sous l’action de l’ Intuition Sainte, le Christ désire renouveler en nous, chacun selon notre libre vocation, SA propre livraison ....

Nous nous demandons, Jésus réalise... En effet comment pourrions-nous le faire, nous qui avons tant de mal à nous humilier déjà par amour?!

 

22/10/04 ... Il y en a qui savent offrir quelque chose de leur volonté. Ainsi pourront-ils être sauvés. Il y en a d’autres, si faibles dans leur orgueil, ceux dont l’Évangile parle et qui étaient perdus, qui ont besoin de l’union, sans cesse renouvelée, à toute la Volonté de la vie et de la Passion du Christ, livrée librement ( alors que LUI pouvait se libérer facilement de ces souffrances en s’évadant dans l’au-delà) ....

 

23/10/04 Nous sommes morts, Jésus-Christ dans SON humiliation est la vie, communiant à la Volonté de DIEU, chair de SA chair, qui par amour halète de s’unir jusqu’à ce qu’il y a de plus abominablement bas....

 

24/10/04 Jésus-Christ par SA Passion au Golgotha et celle de SA vie entière s’est placé en-dessous des pires abominations humaines dont la plus grande conjointement avec le péché (hypocrisie ou cynisme) est l’ingratitude à ne pas correspondre aux grâces qui nous sont concédées, pour nous plonger AVEC LUI, si nous le voulons librement, dans la Miséricorde infinie de DIEU ....

 

25/10/04 C’est TOI seul qui peut TOI, seul Bien et Sauveur, en TE mettant sous l’abomination, que nous sommes ,c’est à dire toujours prêts à nous séparer de TOI, et ayant toujours à faire, AVEC TOI, un effort pour le contraire ....

... AVEC le Christ, le but: la souffrance, dans la Paix fidèle qui surpasse toute joie ... Comment cela peut-il se faire pour nous qui paraissons incapables de supporter le moindre inconfort?! .....

 

26/10/04 Le sang du Christ peut seul briser en plénitude le roc de l’orgueil humain ....

 

27/10/04 La fidélité du Christ nous relève sans cesse pour nous conduire jusqu’au bout ...

 

28/10/04 Pour celui qui croit en Jésus-Christ, tout est prévu à la seconde et au centime près ....

 

29/10/04 Congrès de la nouvelle évangélisation:

Je remercie d’abord vivement les internautes, dont j’ai eu l’adresse, pour leur patience vis à vis de mes messages dont ils peuvent quelquefois ne pas se sentir partie prenante.

Venant donc de participer à des ateliers du congrès précité qui se tenait à Paris , voici donc ce que j’en ai conclu:

Bien que profondément catholique apostolique et romain, la vision de l’enseignement de ce site www.f-v-m.net déborde complètement sur le plan intellectuel l’étroitesse des termes et des idées qui sont encore employés, notamment dans les rapports avec la science et les autres religions.

Cela me confirme dans la nécessité de toucher les âmes de rien de toutes religions, ayant reçu l’aval de l’Intuition Sainte, en servant de véhicule à leur rassemblement autour de la théologie mystique de Livraison enseignée par celle du Christ et par SON Église.

Le reste, c’est à dire les données prophétiques qui ont présidé à l’ouverture de ce site www.f-v-m.net, forme un poids dont il me faut accepter toutes les conséquences. En effet pour réaliser le fabuleux engin que j’ai appelé "intégrateur de Puissance" et que d’autres appellent "moteur à ion, supposé intégral" ** qui

1°) résoudra le problème de l’énergie sur terre.

2°) permettra une véritable conquête de l’espace

3°) surtout calmera l’orgueil humain sous condition en provoquant un puissant épanouissement de l’humanité,

la FUSION de la science, de la métaphysique (unitaire, cf:www.f-v-m.net rub.philosophie, il est vrai beaucoup trop succincte) et de la théologie sera nécessaire mais DANS LE RESPECT DE LA DIVINITÉ de Jésus-Christ, faute de quoi par le choix d’un orgueilleux antechrist l’existence même de l’univers sera mise en jeu.

** appelé aussi "char du Seigneur" en 1998 par la voyante Luz Amparo Cuevas de l'Escorial en Espagne, mais dont les conséquences qu'elle (ses visions) en donne sont difficilement interprétables.

30/10/04 Embrasser la Volonté de Jésus-Christ d’aller jusqu’au bout .....

 

31/10/04 Pour se rapprocher de Jésus, demander par Marie la souffrance AVEC la grâce pour la porter fidèlement .....

 

Novembre 2004

01/11/04.... le secret .... dans la foi, regarder davantage les souffrances sans mesure de Jésus-Christ (douloureuses et/ou glorieuses) que les nôtres ....

Article proposé au journal La Croix:

Je ne suis qu’un témoin de l’Église. Je ne suis ni un philosophe professionnel, ni un savant, à peine un artiste pour avoir été éduqué à l’école Nle des Bx Arts de Paris et avoir réalisé quelques peintures contestées en leur temps. Mais qui voudrait d’un simple témoin de l’esprit à notre époque où l’on ne cherche que les VIP ou les stars et pourtant voici ce que je puis signifier:

Le support de la pensée humaine qui forme le fondement de toutes choses et devrait essayer de les unifier, semble résider dans la métaphysique, c’est à dire l’approche de leur réalité dénudée qu’on appelle la notion d’ "être".

Jusqu’à présent ce support s’est trouvé profondément divisé en trois approches inconciliables entre elles.

D’une part il y a les esprits qui veulent commencer à initialiser l’approche de la notion d’être par l’extérieur des objets. Ce sont les "extravertis" tels que le philosophe grec Aristote sur lequel s’est appuyé St Thomas d’aquin, etc....

D’autre part il y a ceux qui initialisent cette approche par l’intérieur d’eux-mêmes, c’est à dire du sujet. Ce sont les "intravertis" ( et non pas "introverti" qui signifie regarder l’intérieur de soi-même et non la notion d’être qui en résulte) tels que Platon ou St Bonaventure, etc....

Enfin il y a ceux qui refusent de prendre leur parti d’initialiser la notion d’être et qui demeurent en une forme d’expectative. Ce sont les "circonvertis" tels que les sophistes grecs, un philosophe indien antique Nagarjunah, etc... Cette métaphysique instable, non représentée par la scolastique chrétienne du moyen âge dont l’occident a tiré surtout des philosophies anarchistes, a donné cependant en Asie, où les esprits paraissent plus fins, des données positives comme le Bouddhisme.

Mais les deux autres approches se sont trouvées en conflit dans l’histoire de l’Église jusque dans l’une des données de sa théologie, concernant les purs esprits (la guerre du sexe des anges), ce que ne pouvaient supporter les Pères du Concile de Trente (1545/63) dans un souci d’unité (spirituelle). L’Église a donc sacrifié délibérément la vision intravertie de Bonaventure pour imposer unilatéralement celle extravertie de Thomas d’Aquin. Cela pour des raisons du reste prosaïques: St Thomas enseignant plus clairement (Sorbonne malgré des réticences à son égard) que St Bonaventure qui enseignait par image surtout dans les monastères.

Ce choix apparemment dictatorial s’est trouvé efficace, en ce sens que les esprits intravertis dans l’Église n’ont pu s’exprimer qu’en essayant de triturer la pensée extravertie de St Thomas d’aquin, mais sans fonder d’école ( théologique) opposée (sur la nature des purs esprits). Ainsi l’unité intellectuelle (religieuse) a paru être sauvegardée.

Mais de nos jours, la science de même que la théologie ( Teilhard de Chardin) ont besoin de progresser jusqu’à la fusion d’une métaphysique unitaire, au-delà des trois divisions énumérées. Ses bases rudimentaires ont été ébauchées dans le site www.f-v-m.net.

02/11/04 Si nous reconnaissons que DIEU veut reposer sur notre ignominie de révoltés pour l’en arracher par l’humilité et la douceur de SA souffrance nue et absolue en Jésus-Christ à la quelle cependant celle des saints participe et se nourrit , nous augmentons SA Gloire surérogatoire et notre joie dès ici-bas et pour l’éternité ...

En ce qui me concerne, je ne suis rien sur le plan spirituel, pour n’avoir été qu’à peine éprouvé et rien sur le plan humain pour n’avoir qu’à peine les connaissances nécessaires, mais je crois à la Puissance et à la fidélité de DIEU Trinitaire.

03/11/04 Par Jésus-Christ, doux Père unis-TOI à cette misérable créature!.....

04/11/04 ... lutter sans cesse pour nous détacher de l’emprise de la révolte innée qui nous suit comme notre ombre, en fixant des yeux, intérieurs et extérieurs, avec Marie, la vie, la mort et la résurrection de Jésus-Christ ....

05/11/04 Le feu brûlant de la foi en DIEU que Jésus est venu allumer sur terre avec une telle hâte, amène à l’espérance qui conduit à l’humble charité sauvant le monde et les âmes. Buvons à cette foi de Jésus-Christ qui l’unit au Père, sachant que sa déréliction est le plus grand acte d’amour de l’être humain....

06/11/04 Même si d’autres peuvent nous rejoindre et si nous avons à nous joindre en esprits aux autres, l’union à la LIVRAISON du Christ, nécessaire au salut du monde et au nôtre comme à la Gloire d’Amour Divine, reste toujours un acte solitaire entre DIEU, qui sait descendre jusqu’à ce qu’il y a de plus bas ....

07/11/04 Avec Marie, se livrer pour que les enfants de rien, de toutes religions, quels que soient les événements de leur vie, comprennent qu’ils ont à s’unir à la LIVRAISON de Jésus-Christ pour la Gloire de DIEU comme pour l’histoire du salut du monde et celui éternel des âmes .....

08/11/04 Quelles que soient les applications que Jésus-Christ veut faire de notre livraison, il faut nous livrer librement AVEC LUI, comme de fait tous y sont appelés, chacun suivant sa voie ...

09/11/04 Pour l’amour des autres, les enfants de rien ont à témoigner du Ciel et non de la terre. Qu’ils ne se trompent donc pas!

.... L’article proposé au journal La Croix au 01/11/04 était-il nécessaire. En effet ce n’est pas le rôle de l’Église de voir clairement l’avenir humain mais de vivre de prière et de sacrifice. Du reste si le Seigneur veut qu’il en soit autrement, IL a , malgré nos limites, tous les moyens en SA possession, car tous les cheveux de notre tête sont comptés....

10/11/04 ... toutefois, si ce n’est pas le rôle de l’Église de prévoir l’avenir terrestre, il n’en reste pas moins que le bouleversement qui se prépare de la fusion des disciplines de pensées humaines comme de la nécessité de l’unité de celles-ci autour d’une foi en un visage inattendu de Jésus-Christ ne peut la laisser indifférente dans sa vocation d’appel à la pénitence. C’est pourquoi il lui faut engager les enfants de rien à communier étroitement aux souffrances vivantes de Jésus-Christ, qui rachètent le monde entier, notamment dans l’Eucharistie. ..

11/11/04 Pour assurer le triomphe de Jésus-Christ dans le monde actuel, que je vois arriver incessamment malgré des reculs encore à venir, il faut à l’Église, comme en son temps pour l’entrée triomphale du Seigneur à Jérusalem, un âne.... Que ce soit moi, malgré mon âge ou un autre, peu importe, l’espèce n’en est pas rare parmi le genre humain ....

Victoire tu régneras, Ô croix tu nous sauveras! La croix des souffrances de toute la vie sur terre de Jésus-Christ; Victoire de l’humilité et de la douceur de l’amour éternel ...

DIEU, le Tout ÊTRE, désire avec avidité le don du néant qu’ IL a créé libre, l’homme, pour SE donner à lui, tout entier ....

12/11/04 Les fibres du coeur de Marie forment le coeur de Jésus qui anime l’Église par SON Esprit, les mérites infinies de SA livraison ne pouvant s’appliquer aux hommes que par l’union de leur propre livraison ....

13/11/04 La vision de l’Église que j’ai est si forte, qu’elle tend à bousculer celle étriquée ou au contraire trop laxiste que certains peuvent en avoir. Dans ce que je dis il y a deux positions: 1°/ la nécessité de la vie de perfection ordonnée par le Christ pour les âmes de rien 2°/ la prophétie pratique de la nouvelle situation à venir de l’Église dans le monde avec l’avènement intermédiaire (avant la Parousie finale) de Jésus-Christ. Ces deux points semblent choquer, aussi bien l’un que l’autre.....

14/11/04 L’ÊTRE DIVIN s’est livré tout entier à notre néant libre en SON Fils Jésus-Christ pour qu’AVEC LUI nous nous livrions tout entier à LUI, à travers les éléments de notre liberté, pour le salut du monde et des âmes, Gloire du Créateur ...

15/11/04 Nous ne devons savoir que Jésus-Christ et Jésus-Christ crucifié, tout de qui n’y mène pas, directement ou indirectement, n’est que braiment de baudet, inhérent, c’est vrai, à la nature humaine .....

La conscience des douleurs de Marie amène à celle des souffrances du Christ, son fils ...

16/11/04 "Tout offrir pour la Gloire de l’Amour. Rien autre ne compte ici-bas" (LUI et moi = G.Bossis)

17/11/04 Laisser à DIEU, en y coopérant la trame concrète de notre livraison ....

...La Vierge Marie dans sa douleur présente au Christ, son Fils, nos péchés et nos ingratitudes pour qu’IL les rachète et attache, si nous le voulons, notre volonté perverse à SA croix ...

18/11/04 Les enfants-de-rien , (c’est à dire ceux qui n’ont aucun mérite à croire, mais qui sont déterminés à tout faire pour cela) ,de toutes religions y compris chrétienne, ne comprennent pas assez la force et l’universalité de la LIVRAISON du Christ à laquelle tous sont appelés, même en gardant leur propre forme de foi...

19/11/04 La foi aux souffrances purificatrices du Christ engendre la Paix hors-nature qui caractérise les enfants de DIEU ...

20/11/04 Depuis les entrailles de la terre, la Vierge Marie nous recueille tels que nous sommes pour fusionner notre coeur avec le sien dans le coeur de Jésus ...

21/11/04 .... du coeur à la livraison de la croix ..... pour tous, sans distinction .....

22/11/04 Quand nous n’avons rien à offrir, alors que nous offrions avec ferveur ce rien à l’amour Rédempteur de l’ÊTRE Éternel, Jésus-Christ ....

23/11/04 Le rôle de l’Église est d’annoncer autour du Pape la Vie Éternelle en Jésus-Christ, par Jésus-Christ, pour LUI et avec LUI. Theilhard de Chardin obnubilé par le côté scientifique de sa vision ne s’était pas assez rendu compte des ravages du péché originel dans l’espèce humaine. Pour moi, cette catastrophe mystique je la situe il y a seulement 6000 à 7000 ans quand le premier couple suffisamment évolué a eu accès, au nom de tous les êtres humains, à la plénitude d’union spirituelle avec DIEU ... Un seul Rédempteur a été donné à l’homme, Jésus-Christ. Mais il est probable qu’à la fin des temps, même les chrétiens séparés qui s’étaient réunis à l’Église

se dresseront contre elle, pour adorer l’antéchrist avec tous ...

24/11/04 DIEU se livre entièrement au fil des siècles à SA créature humaine spirituellement et matériellement, la matière n’étant qu’esprit humilié ....

.... Dans ma missive du 29/10/04 le premier point exposé, nécessitant d’abord ma propre livraison, est d’une nécessité vitale. Quant au second point ou il est une manifestation nécessaire de l’ Esprit qui veut se cacher derrière un aliboron ou bien il s’agit d’illusions à connotations véritables. Dans les deux cas c’est une croix à porter ...

.... le 29/08/04 je me plaignais de la déconnections de la douleur des environs du coeur d’avec les sentiments en appelant à la neuro-théologie. Cela rappelle bien que nous ne sommes en fait que des néants physiologiques mais qui doivent croire éperdument à la toute justice de DIEU, non pas tant pour qu’elle nous la rende à nous qui ne méritons que l’enfer mais pour qu’elle se la rende à elle-même pour l’éternité, en l’incarnation, la mort et résurrection de Jésus-Christ ....

25/11/04 Nul plus que DIEU ne veut notre pleine livraison, Gloire de notre éternité... et pour cela IL a fait surgir des profondeurs insondables de la terre la plénitude de l’humilité de la Vierge Marie pour qu’elle nous offre, tels que nous sommes, à la Rédemption unique de son Divin Fils, Jésus-Christ ....

... Quand la douleur du coeur est trop grande ou impropre, regarder les souffrances du Christ dans leur Gloire éternelle de Paix joyeuse hors-nature .... Du reste on doit entrer dans l’ère de SA gloire temporelle ... C’est la prophétie de ce site www.f-v-m.net ...

26/11/04 Dans la contemplation de la dernière parole et du dernier cri de Jésus au Golgotha, il faut rappeler, pour les enfants-de-rien , SA croix d’une manière aussi infime, connue ou inconnue que cela soit, liberté du néant se livrant à l’ÊTRE ...

27/11/04 .. Pas grand’chose dans la société, encore moins dans l’Église et pourtant voulant témoigner de Jésus-Christ, mais LUI sait la manière d’énoncer, comme il convient, le rappel de LA livraison qui sauve le monde, et cela parmi, même chargés, les enfants-de-rien de toutes religions, ignorant ou non SON nom propre ....

28/11/04 .... Ne nous trompons pas! Si ce site www.f-v-m.net prévoit un épanouissement sans précédent de l’humanité, comme certains mouvements religieux diffus le font, il y met trois conditions:

1°/ unification de la foi et de la science dans une métaphysique unitaire. C’est le plus normal.

2°/ reconnaissance de la gloire temporelle et spirituelle de l’homme-DIEU, Jésus-Christ, tel que l’Église catholique le prône.

3°/ renoncement désormais de l’humanité entière au prolongement de la recherche scientifique tel qu’un philosophe comme Auguste Compte en a eu la prémonition.

Ces trois conditions qui peuvent voir leur nécessité dans la conversion de pays entier comme la France, comme l’oecuménisme, le dialogue inter-religieux, etc... ont pour priorité absolue que les enfants-de-rien (ceux qui ont conscience de leur propre horreur) de toutes religions élargissent leur foi jusqu’au rappel de la livraison du Christ, nommé ou non ..... Tout dépend d’eux .....

29/11/04 Tout le mal qu’on voit dans le monde, n’est absolument rien à côté de celui qu’il y a en puissance au fond de chacun d’entre nous, jeune ou vieux, quel qu’innocent qu’on soit cru. Cependant les enfants-de-rien, de toutes religions, qui se voient tels qu’ils sont ( hypocrites ou cyniques, tout mensonge, mais les yeux levés vers la livraison Rédemptrice du Christ, nommé ou non) où sont-ils ? Seul l’Esprit peut les rassembler et descendre aussi bas ...

30/11/04 Sous des noms multiples, les enfants-de-rien n’écouteront pas d’autre voix que celle intérieure du centre de Jésus-Christ, car ils LUI appartiennent.....

Décembre 2004

01/12/04 Il faut le répéter: Plus on souffre, même d’une manière infime, avec la soumission du Christ, plus on sert à appliquer au monde les mérites de SA Livraison ...

La Vierge juive, Marie, a reçu le pouvoir d’offrir le monde entier, tel qu’il est, nous compris, aux souffrances de son Fils, Jésus-Christ, unique Rédempteur ....

02/12/04 .....Sans justification devant Jésus-Christ autre que SA Puissance infinie de Rédemption, débordante, et l’exercice de notre volonté d’en accueillir la foi .....

03/12/04 J’ai beau lire avec attrait les théologiens catholiques, je n’en vois aucun qui semble comprendre, comme je le vois, la primauté de l’humilité et de la douceur de DIEU dans la création. C’est vrai qu’humilité et amour sont les deux facettes d’une même médaille. Mais il est si évident que l’humilité-douceur Divine est primordialement nécessaire à l’interférence qui s’annonce, de la science et de la foi qu’on ne peut en faire l’économie ...

04/12/04 NON, les enfants-de-rien ne jugent pas, ni ne donnent des conseils (comment pourraient-ils le faire?! Puisqu’ils ne cherchent que la Miséricorde Divine en même temps que la connaissance de leur propre abîme) , mais par eux-mêmes ils sont jugement et conseil. .... et ils ne doivent pas avoir peur d’en porter toutes les conséquences jusqu’à l’extrême limite ....

05/12/04 Attention: se glorifier de son néant, ce n’est pas s’en satisfaire mais faire sans cesse le nécessaire impossible pour espérer y recevoir l’ÊTRE, Jésus-Christ, selon SA promesse .....

Au centre de la croix marquée par l’emplacement des clous et à la tête par celle des griffures de la couronne d’épines, s’unir au coeur transpercé de Jésus entouré de celui de Marie, SA Mère .....

06/12/04 La foi est la vision de la Vérité sur terre et si elle est vécue comme il faut, l’entrée dans le royaume des cieux ... Mais, moi, prophète, j’ai à annoncer cette chose extravagante que DIEU veut donner, pour le temps de sa pénitence, la foi au monde entier, et cela à travers les sciences humaines et leur application, ainsi que dans SON Fils, le juif Jésus-Christ. Je comprends que l’on me récuse de tous bords... Livraison nue et absolue pour ceux qui en voudraient ...

07/12/04 OUI, la Vierge Marie recueille l’abomination de ce que nous sommes pour en offrir la livraison nue et absolue à son Fils, Jésus, unique Rédempteur ...

08/12/04 La finalité de l’être humain est de livrer totalement sa liberté à DIEU comme DIEU livre la sienne dans le temps, pour la retrouver magnifiée dans l’éternité. C’est pourquoi la vocation des voeux religieux, pour la communion des esprits, est une chose si précieuse .....

09/12/04 Les enfants-de-rien de toutes croyances sans exception, malgré un peu de piété et quelquefois des apparences contraires, savent qu’ils sont même le rebut de leur religion .... Ils en tirent les conséquences d’une Miséricorde Divine au-delà de la justice, tout en ne cessant de lutter contre eux-mêmes .....

10/12/04 ... Précisons que les enfants-de-rien sont la pépinière et les prémices de ceux qui peuvent aller jusqu’au bout, en le demandant et en se confiant au centre de la Vierge Marie (co-rédemptrice) où réside, à notre taille présente, l’humilité et la douceur du coeur de DIEU. OUI c’est la pureté douloureuse du coeur de la Mère du Christ, qui en nous recueillant, nous permet de nous nourrir et nourrir les autres, des souffrances Rédemptrices de son Divin Fils. Car de nous-mêmes nous ne sommes que moqueries éhontées ....

11/12/04 Tout est DIEU, hormis le péché qui est la libre volonté de sa séparation d'avec LUI, hors de l’univers comme dans l’univers, mais dans l'univers tout (la nature, les objets manufacturés, l’être humain à l’exception de sa révolte, ....) est DIEU dans SON humiliation d’Amour ....

La Mère et le Fils (DIEU incarné librement) versent un sang unique de leurs coeurs broyés par le libre péché humain; l’un qui, par sa pureté, ramasse l’ignominie humaine et l’autre qui, par SA Divinité, la rachète ....

12/12/04 .... En regardant, alternativement, ou bien, simultanément dans l’extase* (je reviendrai sur ce thème ultérieurement), les souffrances Rédemptrices, nues et absolues, de Jésus-Christ ET l’offrande que celles de Marie, SA Mère, y fait de nous (absolument tels que nous sommes, alors même que nous serions pires que Judas) , il faut aimer DIEU et les autres jusqu’à la haine et l’anéantissement de soi ....

13/12/04 ...l’extase* spirituelle dont on parle pratiquement seulement à propos d’exemple les plus forts est en réalité un état qui va du plus extrême jusqu’au plus commun. C’est un état par lequel le mystique expérimente occasionnellement ce qu’est le sentiment HORS NATURE de DIEU. De là découle des expériences sur-naturelles: coeur brûlant, visions, charismes divers, simultanéité des extrêmes (joie et douleur) .... Toutefois l’Église a raison, malgré tout, de ne pas s’arrêter à ces manifestations qui peuvent laisser des séquelles d’amour-propre. Son rôle est de vérifier les vertus. Toute vertu est bien sûr l’union de déréliction à l’humiliation de la mort de Jésus-Christ qui débouche sur la résurrection .....

14/12/04 Il y a la foi en DIEU qui sauve et la foi qui condamne. Si le monde entier est à la veille de recevoir, s’il le veut, le don de la foi, il n’en reste pas moins que l’Église catholique devra toujours veiller fermement à l’humilité de la foi de ses enfants ....

15/12/04 ... même un reste de vie pour même un peu d’Amour, commencé et toujours recommencé , amène à SA Totalité, rappel de la Livraison du Christ, Rédempteur unique .....

16/12/04 .... Il ne faut pas avoir peur de creuser toujours davantage la connaissance de notre abîme d’indignité avec la certitude contrite que DIEU est encore infiniment plus grand que tout abîme..... L’incarnation localisée de Jésus-Christ ne doit pas nous faire illusion sur SA nature...

17/12/04 .... Pour les enfants, quels qu’ils soient, d’Église ou non, en communiant à SA Volonté, rappeler, même d’une manière infime en fonction de ce que nous sommes, la livraison de Jésus-Christ .....

18/12/04 OUI, pour rappeler, même de la manière infime due à notre faiblesse, la livraison de Jésus-Christ, salut du monde comme du nôtre, nous avons besoin de communier à la force infinie de SA Volonté incarnée ....

OUI, à l’image du coeur blessé de Jésus-Christ, entouré par celui immaculé et transpercé par une épée de SA Mère Marie, placé au centre de la croix portant les stigmates des clous aux mains et aux pieds et à la tête ceux des griffures de la couronne d’épines, il faut bien sûr ajouter aux quatre angles les rayons de l’espérance à la Vie éternelle de la quaternité Divine: Père, Fils, Saint-Esprit et créatures divinisées.

OUI, il m’a été donné de créer un art plastique classique d’avant-garde. OUI, il m’a été donné en 1964 des intuitions scientifiques peu ordinaires qui m’ont poussées à prophétiser sur ce site internet www.f-v-m.net et ont abouties le 21 Mai dernier en stéréoscopie. Oui, il m’a été donné d’entrevoir la finalité de la pensée humaine en métaphysique. OUI, il m’a été donné d’établir, tout au long d’un journal spirituel, des données mystiques éclairées. Mais tout cela, sans la livraison parfaite, rappel de celle infinie et seule Rédemptrice du Christ, n’a pas de valeur en soi..

19/12/04 doctrine Catholique et oecuménisme:

Contrairement aux doctrines des chrétiens séparés qui sont toujours fondamentalistes au moins par un côté, la doctrine catholique est d’abord mystique donc toujours en mouvement de progrès. D’autre part elle doit se manifester par l’adhésion de tout un peuple d’où les lenteurs, les incompréhensions et les affrontements multiples. Ce qui fait l’unité de l’Église qui doit rassembler les chrétiens séparés réside dans la conception de la livraison totale du Christ, établie par le credo originel, issu des Évangiles.....

L’évolution de la voie catholique devra s’appuyer sur la co-rédemption de la Vierge Marie, immaculée dans sa conception, et par là même de tous les saints, offrant les âmes, telles qu’elles sont, à la Rédemption unique du Christ, pour une quaternité Divine, éternelle, Trinité et créatures divinisées.... L’autorité spirituelle du Pape dans sa temporalité et l’évolution de la doctrine catholique ne peuvent qu’être contestées par les chrétiens séparés. Aussi l’oecuménisme s’il doit commencer par les relations de tolérance spirituelle, comme elles se pratiquent de nos jours, puisque la foi et les degrés de foi sont un don gratuit de DIEU, ne pourra se réaliser qu’avec l’appoint des sciences humaines confirmées par les retombées pratiques. Ce ne sera du reste valable que jusqu’aux derniers temps où les chrétiens séparés unifiés prendront le parti avec tous de l’antéchrist, par manque de doctrine, et se dresseront à ce moment contre l’Église catholique, seule autour du Pape, régulièrement élu, à rester fidèle ....

20/12/04 .... Plus on sollicite de grâces, notamment dans l’Eucharistie, plus on en reçoit et plus on voit notre effroyable abomination, à ce point qu’on ne peut plus même dire que l’on a péché mais que nous sommes "le péché",dans toute son horreur variée, et en même temps, plus on voit la profondeur infinie de l’humilité et de la douceur de DIEU, fondement de SON Amour et de SA Miséricorde. Nous ne pouvons savoir si nous serons sauvés, mais enfants-de-rien, réunis et inutiles, nous maintenons notre espérance sur la table de l’immolation comme la flamme brûlante et fragile du cierge....

21/12/04 ... La sanglante livraison du Christ donne à la flamme vacillante et inutile que sont les enfants-de-rien SA chaleureuse espérance d’éternité .....

22/12/04 ..... Christ, don ineffable .......

23/12/04 Il n’y a rien à faire, que ce soit dans la Gloire ou dans la douleur, il nous faut toujours fixer les souffrances du Christ .....

24/12/04 ...C ‘est avec regret que le Seigneur se sert pour les âmes des défunts du délai du purgatoire. Aidons-LE, puisqu’IL autorise qu’on L’aide, à nous éviter ce damne stérile, par une confiance sans limite en SES souffrances ....

.... Vous souhaitant un Noël de fond joyeux et responsable, je m’excuse encore auprès de tous ceux qui figurant dans mon carnet pour une raison ou pour une autre, n’ont pas de prédispositions mystiques, de leur parler du site www.f-v-m.net

Mais pour l’Église comme pour le monde cet étrange témoignage ne doit pouvoir que conforter dans la confiance qu’il est nécessaire d’avoir dans l’avenir aussi bien temporel, auquel on est si fort attaché, qu’à celui éternel pour lequel, bien qu’il soit notre destination ultime, nous avons toujours un effort à faire ...

... En ce qui concerne le journal spirituel, au jour le jour, que certains semblent suivre régulièrement, il convient surtout de continuer à prier pour moi comme vous le faites déjà .....

Amitiés Francis

25/12/04 Les relations humaines internationales se concrétisent par la déclaration des Droits de l’homme . En creux elle indique les devoirs de l’être humain tenant en une ligne issue de la Bible et sous-tendue dans toutes les religions: NE FAITES PAS AUX AUTRES CE QUE VOUS NE VOULEZ PAS QUE L’ON VOUS FASSE À VOUS MÊME. Si on a un regard sans complaisance sur nous-mêmes, que l’on soit un particulier ou un groupe, on voit bien qu’on est loin de compte. Pourtant ceux, particulier ou groupe, qui acceptent la vérité de ce regard sont très peu nombreux. C’est pourquoi il est nécessaire que des enfants-de-rien n’aient pas peur de faire exception, sans limite, pour palier ce défaut de l’humanité .....

26/12/04 Pour répondre à la vision que j’ai de la Miséricorde de DIEU sur le monde à venir, il est nécessaire de ramasser la raclure des croyants fervents de toutes religions, ceux qui malgré leurs maigres efforts n’ont aucun mérite, pour que même les miettes de la table du Seigneur puissent servir, comme on le fait pour celles qu’on jette aux petits oiseaux afin que rien ne soit perdu à la fin d’un repas ....

27/12/04 ... Chercher l’humilité et la douceur (l’un ne peut se concevoir sans l’autre) de DIEU Omni Puissant, sans s’arrêter au peu, hormis dans les Évangiles, qu’il en a été dit jusqu’ici, en n’ayant pas peur de creuser l’indicible, quoiqu’on puisse penser de nous ...

.... La communion eucharistique sans cesse renouvelée , en esprit et en vérité, jusque dans la manducation des repas ordinaires .....

.... l’être humain, abomination rachetée .......

28/12/04 .... recevoir les grâces de Gloire ou de douleurs nous enrichit et rejaillit sur les autres...

..... Tout le long de SA vie la volonté du Christ a été mise en échec.....

.... La liberté du néant de l’homme se concrétise par l’obéissance aux lois physiques, morales et spirituelles ....

... la tentation est continuelle d’intervenir, au lieu de laisser faire La Providence, dans cette union des sciences humaines et mystiques ....

29/12/04 .... Par les souffrances infinies de toute la vie du Christ, l’humiliation sans mesure et temporelle de DIEU nous nourrit de SA Gloire éternelle, si nous le voulons librement .... En effet Tout est DIEU sur terre, depuis la nature jusqu’à l’homme et ses inventions, comme au ciel, hormis le péché qui est le refus du néant libre qu’est la créature de fusionner à l’Être dans la personnalité particulière que DIEU S’est créé pour chacun d’entre nous ...

Ainsi dans cette conception, nous vivons toujours fondés en DIEU TRINITAIRE DANS NOTRE PERSONNALITÉ COMMUNE et nous le voyons partout agissant, évidemment plus étroitement en l’homme avec sa libre révolte congénitale, pour se L’unir éternellement ....

Donc, à notre tour par notre esprit d’humiliation continuelle, nous ne sortons jamais de DIEU quoiqu’il arrive, dans SA hiérarchie créatrice et nous reconnaissons SON règne dès ici-bas. Mais il nous faut prier et contempler sans cesse avec un minimum de mortification .....

30/12/04 J’aurai beaucoup de choses à dire .... Mais pour celui qui aime Jésus, un leitmotiv : " Plus tu souffres, Plus tu sers" ( même d’une manière infime) ....

31/12/04 Je publie pour tous la lette de remerciement adressée à un ami de Santiago du Chili qui m’a gratifié d’une surprise étonnante:

Mon Cher Paul,

Je ne sais comment vous remercier du cadeau magnifique et délicat de cet oeuf de grande taille en céramique sur lequel votre petite fille Paulina, avec un grand talent, a reproduit mon tableau de l’apocalypse. Il vient à point non seulement pour m’encourager, car c’est là l’origine de mon site www.f-v-m.net (où il est reproduit dans les peintures "classique 1") qui ne semble rencontrer qu’incompréhensions multiples, et en même temps pour me rappeler que cette vision de l’apocalypse qui est la mienne, bien que très précise n’est encore qu’embryonnaire dans son expression.

L’enfant de ce tableau me représente évidemment. Mais pour calmer l’emballement d’une telle monture, seule la foi au Christ Trinitaire peut lui être un secours. Du reste un de mes correspondants internet de bonne volonté (ce qui est rare) m’avait écrit: " J’ai lu soigneusement tout votre site, mais comment voulez-vous que les scientifiques renoncent jamais à la recherche?". En effet, bien que la découverte de l’intégrateur de Puissance ou "moteur à ion intégral" soit de nature à satisfaire l’esprit humain dans ce qu’il a de plus exigeant (puisqu’il alliera la science et la foi) , il faudra bien que la foi vivante au Christ contienne la démangeaison orgueilleuse de l’homme et cela il faut espérer pour plus des mille ans de l’apocalypse de St Jean.

Toutefois il est bien évident que tous, chacun et en groupe, ne sommes dans le temporel qu’un point de liberté perdu dans l’éternité et que le phénomène d’entropie est irréversible .....

Aussi, il ne faut pas, nous, chrétiens fervents à qui il est donné de vivre déjà l’éternité sur terre (par la contemplation dans la Gloire ou la douleur de l’humiliation des souffrances rédemptrices du Christ) que nous faisions autre chose que d’encourager l’espérance de l’être humain, sans nous cacher ce que nous sommes.

Je vous souhaite à vous et à tous une nouvelle année 2005 responsable d’une foi vivante.

Vives amitiés Francis