Avril 2003

 

Introduction-Conclusion

Si l'on a introduit ce témoignage que donne l’esprit d’une âme de rien par une conclusion, c'est par une introduction qu'il faut la conclure.

En effet la vision de l'univers que devrait avoir le monde scientifique s'il veut progresser jusqu'au fabuleux "intégrateur de Puissance" ou "moteur à ion intégral" doit être une vision d'unité et non plus de détail. Il devra embrasser à la fois le multiple et le Un. J'essaie de m'expliquer plus au long sur le site www.f-v-m.net.

C'est le regard d'unité sur le monde qu'a eu un Teilhard de Chardin. C'est la conscience qu'en a eu déjà et au delà dans son incarnation l'homme-Dieu, le juif Iéshoua, Jésus-Christ. C'est la foi que devra embrasser l'humanité et d'abord ses savants. C'est l'adhésion au messie retrouvé que devra avoir Israël. C'est enfin le retour intermédiaire du Christ, avant la parousie, que nous devrons concevoir.

Mais c'est un retour du Christ laissé à notre liberté et dont il faudra maintenir l'existence à la force de la foi vivante de tous et notamment de ceux qui plus que d'autres en comprendront la nécessité et sauront mener une vie de pénitence.

C'est pourquoi, il est tant insisté, à travers les données d'une foi catholique entièrement soumise à l'Église, sur la nécessité d'une ferveur renouvelée pour les âmes vivantes de toutes religions, dans l'optique d'un amour de Dieu sans mesure et du prochain, non plus seulement comme nous pouvons nous aimer nous-mêmes, mais comme nous devons comprendre que Dieu nous aime c'est à dire loin de nos idées étroites et terre à terre mais d'une manière suréminente.

Voilà donc bien l'introduction à une vie nouvelle qui nous est demandé.

La reconnaissance de l’humiliation infinie du Christ certifiée par une souffrance sans borne, d’abord par ceux de toutes religions qui en comprennent le sens ensuite par le monde entier, établira un épanouissement sans précédent de l’humanité.

On terminera cette brochure* par le dernier journal publié sur internet....

* "Témoignage Mystique d'un site internet"

§§§§§

Avril 2003

 

01/04/03 Il semble étrange que puisse être choisi celui qui paraît être le moins approprié à l'ordre de sa mission, mais le Seigneur dans SA Toute Puissante humilité amoureuse, aime l'impossible.... Efforçons-nous de faire de même....

02/04/03 La Toute Puissante livraison de Jésus-christ lève le monde entier dans son tourbillon salvateur. Heureux ceux qui se laissent faire...

03/04/03 Il y a beaucoup de petites âmes mystiques dans le monde. Elles forment le berceau du Christ.....

04/04/03 Offrir DIEU, dans Sa profonde humilité, à DIEU, dans Son être glorieux....

06/04/03 "Ne prendre que la vie que Dieu (veut et ) peut nous donner" LUI et moi".

07/04/03 Tout est souffrance sur terre pour le Christ hormis la confiance que nous LUI portons et qui fait SA joie, quelque forme que nous LUI donnons.

08/04/03 Offrir sans cesse nos misères au Christ pour qu’ IL s’en serve pour guérir les misères de ceux qui par orgueil ne veulent pas encore les LUI donner...

09/04/03 Venir et revenir sans cesse malgré nos fautes incessantes.....

10/04/03 L'orgueil éhonté (du commun des mortels) ou subtil (des religieux même avancés ), s'il LUI est offert, Jésus le détruit par la plénitude de l'amour....

11/04/03 Obtenir la fusion de toutes les âmes qui nous entourent, à la quaternité Trinitaire.....donc dans le respect de la personnalité unique de chacune....

12/04/03 Comme nourriture, manger le pain Divin de l'humiliation de Jésus Christ, jusqu'à SA poitrine transpercée et en nourrir le monde pour son salut.

 

14/04/03 Que Dieu remplisse l'abîme de notre orgueil, de la plénitude de Son humiliation volontairement amoureuse.....

15/04/03 C'est en se sauvant nous-même, dans l'humiliation de Dieu en Son Fils Unique, qu'on peut servir à sauver le monde et tous ceux qui nous entourent....

16/04/03 Notre pauvre et misérable amour de Dieu et du prochain n'est que le très pâle reflet projeté par l'amour incommensurable du Christ qui se penche sur nos horreurs sans cesse combattues parfois en vain (et on oserait presque dire surtout dans ce cas, tellement la patience impliquée qui en résulte est méritoire) appelé par notre fidèle confiance (sentie joyeusement ou au contraire douloureusement insensible) .

17/04/03 Offrir la virginité de la vieillesse.

18/04/03 L'humilité infinie de Dieu pousse ses racines dans la boue ignominieuse de notre orgueil si on le lui offre en une confiance vivante.....

20/04/03 L'être humain est appelé à une prodigieuse fusion unitive à Dieu, fusion intégrale qui respecte cependant l'unité personnelle de chaque être.

Reconnaître l'amour humilié de Dieu et se mettre sous son joug suave...

L'amour incommensurable du Christ veut enfermer en LUI notre pauvre et misérable amour et lui faire porter des fruits qu'il ne connaît pas...

21/04/03 Inséré dans la croix, le cœur du Christ nous veut saint.....sainteté dès cette terre, en attendant celle du ciel...

23/04/03 Que Dieu règne totalement dans la cellule d'univers qui nous a été confiée et dans laquelle nous avons été appelés à résider temporairement....

24/04/03 Pour inoculer à l'orgueil de l'humanité, le vaccin, en plénitude, de Son humilité infinie et amoureuse, Dieu n'a pas trouvé de moyen plus parfait que les souffrances ineffables de toute la vie de Son Fils Jésus-Christ, assorties de sa résurrection de 40 jours sur terre , suivie de son Ascension.

25/04/03 C'est pourquoi nos plus infimes indispositions, physiques, morales ou spirituelles, unies, dans un perpétuel recommencement, à celles infinies du Christ (ou à défaut de Celui dont notre foi d'une autre culture nous représente les vertus), sont d'une valeur concrète pour l'évolution spirituelle du monde comme de notre âme. Il en est de même pour les plus petites joies unies à la joie sans mesure que le Christ a ressentie en vue du salut de l'humanité qu' IL est venu apporter par Ses souffrances sans nombre ....

26/04/03 Chaque journée nouvelle qui s'ouvrait au Christ, depuis Son Incarnation, était un jour de souffrance nue, absolue, ineffablement douloureuse que sa nature humaine rejetait de toutes ses forces mais que LUI cependant assumait pleinement pour notre salut rappelant ainsi chaque fois le paroxysme de Sa Passion...

27/04/03 En regardant les souffrances absolues du Christ et de Sa Mère, il nous faut absorber jusqu'à la moindre pensée de soi, en voulant tout pour Dieu et ceux qui nous entourent jusque pour la moindre parcelle de l'univers entier......

28/04/03 Comment servir un Dieu Tout Puissant et infiniment humble en même temps que trois fois saint, avec un habit de pécheur orgueilleux, sinon en teignant ce dernier dans la foi à l'humble sang rédempteur de Jésus-Christ. A ce moment nous ne serons peut-être pas Ses saints mais en compensation sûrement SES pécheurs, qui sont toujours en lutte constante contre eux-mêmes.

29/04/03 Dieu veut que nous gagnons notre fusion, unitive, parfaite à SA Gloire éternelle, à travers l'humble épreuve de la foi libre et de ses tentations terrestres...

30/04/03 En vers et contre tout, jusqu'au bout de tout, la vie éternelle.....

Avec le Christ, sur terre l'humiliation (au moins intérieure); dans la cité éternelle, la Gloire..

mois de Mai 2003 

02/04/03 Face à l'orgueilleux pouvoir des hommes, Dieu a concrétisé Son humiliation d'amour en Son Fils Jésus-Christ, qu' Il nous a donné comme Messie.

03/05/03 Pour obtenir la conversion du monde, c'est à dire cette disposition intérieure à s'humilier, il faut commencer par obtenir d'augmenter cette disposition dans les âmes de toutes les religions qui peuvent en comprendre la nécessité...

04/05/03 Tout doit amener à DIEU SEUL, car tout est DIEU hormis le péché qui n'est qu'orgueil et que par l'amour et Son humiliation Jésus est venu combattre .....

05/05/03 .... sans jamais aucune acrimonie .....

06/05/03 Pour que nous puissions avoir la vie et la joie de servir Dieu, Dieu se met au service de l'homme.....

07/05/03 Toute l'intensité des douleurs, passées, présentes ou à venir du monde ont été expérimentées dans la vie sur terre de 33 ans et neuf mois de Jésus-Christ, Dieu-homme, de sorte que les mérites de Ses souffrances sans mesure permettent aux âmes de vivre de Son amour dès ici-bas et dans l'éternité, si elles le veulent...

08/05/03 En tout et Pour tout, Mon Seigneur et Mon Dieu...

Quitter, en esprit, son pays et la maison de son père, en s'humiliant, avec le Christ, chaque jour davantage pour qu' IL puisse donner la joie du coeur à tous....

Être l'amour visionnaire qui sacrifie toute attache dès ici-bas, pour n'y regarder que Dieu Trinitaire, en oubliant le passé ou l'avenir et en n'y voyant que le présent.....

Rejoindre ainsi par la croix du Christ l'humiliant sacrifice de l'Amour Divin...

09/05/03 Par les mérites de Ses agonies, le Christ nous obtient la foi à oeuvrer.

Dieu Seul est humble et par grâce unique, une créature, la Vierge Marie. L'être humain par suite du péché originel, n'est pas capable de lui-même de véritable humilité, alors que cependant encore pétri d'amour malgré son péché, il est toujours capable d'aimer, c'est à dire de marcher vers le Dieu humble et doux en son centre. C'est pourquoi si le Christ dans son évangile nous rappelle plusieurs fois la nécessité de nous tenir à notre place qui n'est jamais la première, IL ne commande pas à Ses disciples d'être humbles (ce qu' Il dit à propos de LUI-MÊME ) mais seulement d'aimer le prochain comme LUI-MÊME nous a aimé.

10/05/03 Dans l'amour de volonté ... offrir à Dieu la profondeur du néant ... afin qu' IL puisse nous offrir la grandeur de l'Être pour l'éternité ...

En effet l'univers est une expression du néant qui en permet à la créature humaine le libre accès, pour obtenir de Dieu-Amour, Principe de Contradiction Suprême, à la fois immuable et en mouvement, la réalité de l'Être libre éternel.

11/05/03 Non, on ne peut pas comprendre l'amour humble et infini pour Sa créature d'un Dieu qui va jusqu'à s'abreuver de leurs pestilences. Elles qui dans leur orgueil viscéral ne recherchent que leur plaisir les unes vis à vis des autres.

La Toute Puissance de la prière et du sacrifice intérieur, soumise à la volonté de Dieu, dirige et commande le monde entier d'une manière invisible mais certaine....

Rappeler à cette occasion que les fins de Dieu sont rarement les fins de l’homme.

A travers ce que nous sommes, ce qui compte avant toutes choses c'est la fusion unitive parfaite à la livraison sans mesure du Christ Jésus...

Nous sommes des néants révoltés qui devons, avec Jésus et Marie, étirer notre volonté propre contre nous-mêmes, en vue de la vie sans fin du ciel....

12/05/03 Même dans les joies ne jamais oublier les souffrances du Christ......

13/05/03 Si Dieu veut nous laisser sur terre plus longtemps c'est toujours pour une vie éternelle davantage accrue pour les autres comme pour nous-mêmes...

... étirer en Dieu notre amour-propre jusqu'à sa dislocation c'est avancer Son règne sur terre et le nôtre au ciel. Du reste Jésus en supporte les souffrances dont nous ne serions pas capables et s' IL nous en laisse quelqu'une, ce n'est rien à côté des siennes....

Pour obtenir la livraison effective au mieux de nos néants révoltés, bien que tout serve à Dieu, il n'y a que la souffrance, si minime soit-elle, d'amour de volonté, de chacun d'entre nous, unie à celles sans commune mesure de Jésus-Christ...

14/05/03 Tout dans le temps comme dans l'éternité dépend des souffrances de Jésus-Christ.... Chacun peut en saisir les mérites par la foi, dans la joie comme dans la douleur...

Ainsi tout est corps et sang de Jésus-Christ; la messe nous le réactualise dans un peu de pain et de vin pour resserrer notre nécessaire fusion unitive.

15/05/03 Être parfait comme Dieu est parfait et dont le Christ est le visage, est un commandement incontournable de l'Évangile. Mais il faut voir la perfection dans sa vérité, comme, face à notre orgueil natif, n'étant qu'humiliation intérieure sans restriction d'abord vis à vis de nous-mêmes, ensuite vis à vis des autres, enfin vis à vis de Dieu, toujours dans la voie de l'amour de volonté. En effet Dieu glorifié dans SA perfection eschatologique céleste est aussi glorifié dans SON humiliation parfaite à travers l'univers et c'est la manifestation de cette dernière perfection qui est toujours amour à la quelle Jésus-Christ nous invite dans SA souffrance sur terre.

Trouver, c'est communier au FIAT (qu'il me soit fait selon TA Parole) de la Vierge Marie à Nazareth, et au FIAT (qu'il me soit fait selon TA Volonté) de Jésus à Gethsémani. C'est cette fusion unitive parfaite qui ne sera cependant définitive qu'à l'heure de la mort qui est demandé sur terre à tous......

16:05/03 .... S'humilier avec l'humiliation de Dieu.... Nous qui face aux grâces que nous recevons, ne sommes que des criminels endurcis...

17/05/03 DIEU, Principe de Contradiction Suprême, à la fois Être et en même temps néant, à la fois immuable et en même temps toujours en mouvement vers le Bien, à la fois Tout Puissant et en même temps infiniment humble, échappe à la raison idolâtrée par l'homme, alors qu'elle ne lui est qu'un guide à la hauteur de sa minuscule taille.

Cependant l'être humain peut grandir et s'il accepte ce que Dieu est vraiment, en se laissant guider par le Messie universel Jésus-Christ, il peut atteindre un âge adulte en un épanouissement sans précédent.....

C'est tout ce que ce site s'efforce de dire en incitant à la prière et au sacrifice...

18/05/03 Il n'y a pas de mot pour décrire la joie paradisiaque du ciel mais encore moins pour évoquer la gloire éternelle obtenue des souffrances du Christ....

19/05/03 Tout l'univers est le théâtre de l'humiliation d'amour de Dieu. La créature a été enfermée dans l'orgueil pour qu'elle apprenne à s'en humilier avec l'exemple de l'humilité d'amour Divine pour laquelle elle sera faite éternellement.

20/05/03 Dans l'humiliation de Dieu à Dieu, Dieu embrasse sa créature humaine rebelle en une souffrance du Christ sans mesure pour lui donner la vie éternelle...

21/05/03 Si l'on voit DIEU dans Son humiliation d'amour douloureuse,  partout  faut-il LE voir sans exception, hormis dans l'orgueil et ses séquelles.....

22/05/03 Face au déferlement d'indifférence ou de haine du monde, alors que le Christ n'est pas venu le juger mais le sauver, nous ses disciples, n'avons que la reconnaissance contrite de notre incapacité, de notre péché ou pire encore de notre ingratitude, qui nous vaut cependant par la foi l'appui inconditionnel de l'humble Toute Puissance de l' Esprit Saint, seul véritable esprit d'amour...

23/05/03 Pour l'orgueil inouï de l'être humain, ne se fier qu'à l'humble Toute Puissance d'amour Divine, c'est une gageure sans précédent dont peu d'âmes acceptent vraiment le combat. Offrir et notre incapacité et notre indignité.....

24/05/03 Pour DIEU tout recevoir librement et tout prendre de SA créature, c'est normal puisqu' IL est l' ÊTRE absolu et que de plus IL s'anéantit en SON Christ..

25/05/03 Tout appartient et doit revenir à DIEU. L'être humain ne doit vouloir rien posséder, ni talent ou autres possibilités, ni goût du travail ou de quoi que ce soit, ni succès ou autres consolations, ni même sa liberté. Ce qui fait illusion à l'homme c'est le péché originel (de vanité, de cupidité ou de sensualité) qui l'empêche de mesurer l'humilité sans limite de la Toute Puissance Divine pleine d'amour.....

26/05/03 Si, par souci de pastorale, on se penche un tant soit peu sur le monde, le déferlement d'agitation qui l'habite risque d'emporter notre incapacité, notoire à nos yeux, dans notre indignité sans limite. Ne jamais donc cesser d'offrir notre incapacité et notre indignité aux souffrances sans mesure de l'amour du Christ.

Aucune religion n'est exemptée de reconnaître les souffrances du Christ ... Car ces souffrances sont celles de l'Incommensurable de l'humanité...

27/05/03 ... quant aux chrétiens, leur responsabilité vis à vis des douleurs du Christ, est vraiment immense. Tant de gens ont à porter de lourdes croix, qui dans celle infinie du Christ, sont causées par notre propre imperfection...

La reconnaissance de notre incapacité et de notre indignité nécessite les souffrances infinies du Christ unies à celles des saints de toutes religions.

Notre rôle et notre tâche sont déterminés par les desseins de Dieu....

28/05/03 En reconnaissant que face à la réalité Divine, notre vie n'est faite que d'incapacité et d'indignité, il faut l'offrir intégralement aux souffrances sans limite du Christ que personne ne peut remplacer....

29/05/03  Chacun sur terre doit souffrir plus ou moins selon la place de Gloire qui lui est réservée aux Cieux, mais nul ne peut approcher de l'intensité des souffrances éprouvées par Jésus-Christ pour la révolte de l'ombre-libre de Dieu que nous sommes.

30/05/03 Dans la vérité, une seule nécessité, une seule recherche: la Volonté de Dieu.... Tout faire pour augmenter la ferveur des âmes qui le comprennent...

"Plus l'action d'une âme est parfaite et cachée, plus elle est pour DIEU seul et plus elle LUI rend gloire". Mais DIEU aime aussi se cacher derrière l'action des êtres humains et IL choisit pour distribuer SES dons qui IL veut et ceux qu' IL choisit ne sont pas forcément  les plus parfaits. Tous cependant doivent se cacher en DIEU dans tout et partout, à travers les souffrances infinies de Jésus-Christ.....

31/05/03 Eucharistie: Pardon, mon DIEU, de TE faire descendre aussi bas. Merci de bien vouloir le faire et me relever par les souffrances inouïes de TON Fils....

Mois de Juin 2003

 

04/06/03 Par son humilité unique dans l'histoire des hommes, la Vierge Marie a pu arracher pour nous DIEU à DIEU qui se fusionne à nous dans l'Eucharistie...

05/06/03 Ne jamais cesser d'avoir devant les yeux intérieurs, la vue de la pure humiliation du Christ aussi bien dans sa fonction Divine que dans sa totalité humaine.

06/06/03 Communier sans cesse à l'acte pur : avec les souffrances de Jésus-Christ dans l'espérance de la résurrection pour activer le règne de Dieu sur terre. Il ne peut y avoir d'autre sens à donner à ce site que cette évidence de foi.....

Qui perd la terre avec le Christ, gagne le ciel avec Lui, pour soi-même comme pour ceux qui l'entourent ou l'entoureront sous la seule condition de leur liberté.

07/06/03 L' Esprit-Saint descend jusqu'à l'extrémité de l'ignominie pour en relever le frêle être humain, par le sacrifice infini du Verbe incarné, Jésus-Christ......

08/06/03 ......s’en remettre exclusivement à l’union que Jésus nous propose, par une foi toujours plus vigoureuse.

10/06/03 C'est nu qu'il faut aller au Père Trinitaire, en accompagnement de la déréliction de Jésus en croix à la quelle il faut unir toute notre foi et notre amour.

.... enchaîner plus intimement notre chère liberté aux mains de Jésus transpercés.

Le fond du dialogue inter religieux, dont notre temps a besoin, ne peut être révélé que par l'Esprit Saint Trinitaire... Prier pour qu' IL puisse trouver une âme assez anéantie pour pouvoir s'en servir à cet effet...

13/06/03 Toute pensée unie à celle du Christ ou de Son Esprit rend gloire à Dieu. Mais c'est la volonté de livraison à DIEU et aux hommes, qui ne peut éviter la souffrance sinon la vouloir, unie à celle ineffable de Jésus-Christ qui rend efficace la parole Divine auprès des âmes les plus éloignées......

Pour nous créatures humaines , en révolte, qui ne sommes que les ombres-libres de DIEU le VERBE-DIEU s'est fait ombre-libre, soumise, pour instaurer le règne du Père dès ici-bas, en nous unissant à SON ESPRIT.

16/06/03 Il y a des âmes qui sont "nécessité de Gloire pour DIEU" et d'autres qui sont "Son luxe de Gloire", mais toutes doivent être ou devenir en état de livraison..

Il faut sans cesse revenir et s'intégrer aux souffrances sans mesure du Christ, dans le bonheur comme dans le malheur. C'est notre orgueil spirituel inouï qui peut nous le faire craindre comme si nous étions capable, dans notre faiblesse et indignité sans nom, de supporter ce que LUI ou les saints ont pu souffrir pour notre salut....

C'est à la Vierge Marie, aux noces de Cana, que nous devons le poids thaumaturgique supplémentaire supporté par Jésus pour nous dans l'Évangile.

Oui, c'est la souffrance unie à celles ineffables de Jésus-Christ qui dénoue le lien du péché des âmes, et même si l'on n'en est pas capable ou de peu, il faut sans cesse se plonger en pensée dans l'agonie de toute la vie du Christ, si l'on veut participer réellement à faire vivre le monde.....

17/06/03 Ne cherchons jamais à nous justifier, car l'homme est injustifiable. Seules les souffrances Divines du Christ qu' IL a portées pour notre amour, si nous les acceptons, permettent faire de nous des justifiés gratuits, malgré tout...

Lutter et aimer, sans honneur, sans gloire et sans consolation autre que TA paix...

21/06/03 C'est une très dangereuse tentation dans la joie matérielle comme spirituelle de ne pas contempler les souffrances du Christ. La surnature est sur terre un élément extrêmement délicat et fragile qu'il faut protéger et entretenir par tous les moyens en notre possession, le meilleur étant la pratique de l'Évangile....

Qui dira jamais l'infinie sensibilité de l'humilité Divine. Elle commande Sa création.

Le mal-être est produit partout dans le monde, à propos de n'importe quoi. Avec Jésus, il faut le porter car il est aussi nécessaire à la liberté vitale de l'amour...

22/06/03 Comment descendre assez bas dans notre grossièreté spirituelle, sans vouloir mesurer dans la foi la douceur et l'humilité Divine qui s'offre sans cesse par la chair et le sang trois fois saints de Jésus-Christ, en une douleur sans limite...

.....fusion unitive....

Ô Mère du Verbe (co-rédemptrice) qui avez enfanté Jésus à chaque instant de SA vie (sans quoi IL n'aurait pu rester sur terre) daignez enfanter cette âme en LUI pour que la Volonté du Père se fasse en elle comme tout autour d’elle...

25/06/03 En Marie, aimer DIEU (et dans le prochain) avec SA Volonté d'amour, inséparable des souffrances portées pour nous par Jésus-Christ.

26/06/03 L'air spirituel empoisonné que le monde respire n'est dû qu'à l'exhalation de l'amour-propre de chacun. Pour rendre cet air plus respirable, les esprits religieux fervents doivent tout faire, avec les souffrances de Jésus-Christ, pour que DIEU neutralise leur propre amour-propre humain, physique, moral et spirituel.

27/06/03 Quelque soit notre condition intérieure, chercher dans la foi à avoir accès au sentiment de surnaturel en pensant que nous sommes toujours indignes de le recevoir et que DIEU donne cet accès dès cette terre à qui IL veut, pour atteindre d'autres, soit par la prière et le sacrifice, soit par l'influence d'âmes.

La liberté de l'homme est de sacrifier cette liberté à DIEU, car DIEU seul est tout. Jésus-Christ-DIEU nous accompagne dans ce sacrifice de notre révolte. En effet le mal est nécessaire au monde pour garantir cette liberté sans laquelle l'amour ne serait pas l'amour. Car c'est l'intimité seule avec DIEU qui est nécessaire en tout.

.... laisser toute la place à DIEU et au prochain, là où le coeur du Christ nous met ....

28/06/03 .... avec Marie, l'immaculée ....

.... Sur la croix est le Règne , la Puissance et la Gloire de DIEU, car c'est dans SON humilité d'amour et de douceur sans mesure, qu'avec le règne et la Gloire, réside Toute Sa Puissance. Qu'il y a peu d'êtres humains qui le comprennent...

29/06/03 ... sans oublier Joseph .

La voie des mystiques qui par leur recherche de la perfection spirituelle servent le monde en esprit et en vérité, est rigoureusement l'inverse de ce que cherche la masse des gens y compris religieux. Aussi leur vie intérieure doit être une véritable mort à ce qui est vécu par le très grand nombre d'où parfois un choc lorsqu'elle est appelée à sortir de l'ombre. Parmi tous les conducteurs d'esprit c'est Jésus-Christ dans Son humiliation d'amour qui enseigne la plénitude des chemins. Peu d'êtres humains y souscrivent, mais ceux-là qui y sont désignés par de multiples appels de grâce ont une grande responsabilité dans la marche du monde

.... Ne nous trompons cependant pas, si de la ferveur des âmes mystiques dépend la marche du monde (du reste pas forcément comme ce dernier le désirerait mais en fonction du but ultime qui est la vie éternelle et la Gloire de DIEU) ,ces âmes sont choisies peut-être parmi les plus répugnantes et les plus indignes ( bien qu'il puisse ne rien en paraître à l'extérieur).........

30/06/03 .... afin d’adhérer , dans leur hiérarchie, à la plénitude de la Miséricorde Divine... pour y attirer toutes les autres âmes sans aucune exception possible, autre que celles qui en tout état de cause et librement refuseraient la nature de DIEU en préférant la damnation éternelle...

Le message de soeur Josefa Menendez dont ce site parle est très clair à ce sujet.