Octobre 2001

04/10/01 La nature humaine est tellement vicieuse que même en se traitant d'insignifiante elle peut arriver à s'enfler d'orgueil. La perfection de la perfection, l'humilité et la douceur de la douceur intérieure c'est le Christ Jésus catholique. L'humilité et la douceur intérieure sont le centre de l'Amour.

18/10/01 Il existe un sur-Evangile nécessaire à une sur-foi en Jésus-Christ pour toutes les religions sans distinction (y compris chrétiennes). C'est le commandement unique et nouveau donné au monde par le Messie Universel: aimez-vous les uns les autres comme JE vous ai aimé.

27/10/01 ...J'ai besoin des souffrances du Christ pour embrasser sincèrement le repentir nécessaire.

Novembre 2001

08/11/01 Il ne faut jamais se lasser, sous peine de mort intérieure, de contempler les souffrances infinies de Jésus-Christ, jusque dans leur gloire, et de communier à leurs mérites. Car ce sont elles qui maintiennent le monde en vie, ainsi que nous-mêmes et notre prochain, pour le temps et pour l'Éternité.

27/11/01 L'amour pur est fait de volonté nue animée par la douceur et l'humilité du cœur de Dieu.

28/11/01 Les souffrances d'amour du Christ brisent à jamais la révolte humaine. LUI seul sait la forme de témoignage qu'il en demande à chacun, quelle que soit sa religion par ailleurs.

Décembre 2001

19/12/01 C'est vrai qu'il y a peut-être une hiérarchie des âmes sur terre comme il y a une hiérarchie des esprits bienheureux au ciel, mais l' intensité d'Amour d'un Dieu est la même pour chacune d'elles. Et chacune doit rendre la totalité de son être.

29/12/01 LA BONNE NOUVELLE = Le monde est entièrement purifié par les souffrances amoureuses, indicibles, de la vie du Christ et la Gloire infinie du royaume des cieux lui est ouverte pour un peu de souffrance dans le temps, unie à celles du Messie juif.

 

Janvier 2002 

07/01/02 Nous ne sommes que des zéros révoltés. 

19/01/02 Chacun, selon son état, doit s'efforcer de devenir une seule et même chose avec la souffrance et la Gloire du Christ. Il y en a quelques uns, de toutes les croyances possibles, qui  sont appelés d'une manière spéciale à cette union.

    En effet la personne du Christ déborde toutes les religions y compris chrétiennes. Mais les chrétiens, il est vrai, ont la redoutable tache d'annoncer le Messie universel en devant savoir s'effacer eux-mêmes.

Février 2002

01/02/02 Par la souffrance d'amour et la gloire d'éternité du Christ, oser voir Dieu en toutes choses, depuis toutes les oeuvres de la nature et des inventions de l'homme jusqu'au cœur de l'être humain, hormis dans la révolte humaine que la Bible appelle le péché et dont notre liberté a abusée.

12/02/02 Se glisser par amour dans le sacrifice de Dieu à Dieu....

18/02/02     Jésus-Christ prend sur LUI et mon insignifiance et mon ignominie...

28/02/02 Sans négliger l'amour de sentiment c'est l'amour de volonté qu'il faut embrasser.

Mars 2002

09/03/02 C.de Sienne:" Les vrais ouvriers (du champ Divin) travaillent bien leur âme: ils en arrachent tout amour-propre et retournent la terre de leur amour pour le Seigneur (en Lui-même ou dans le prochain)... LUI qui n'a aucune dette envers nous et n'a nul besoin de nous puisque nous ne sommes que des criminels et mauvais débiteurs..."
    S'unir au sacrifice de Dieu à Dieu....

30/03/02 Avec TA souffrance aller à TA souffrance....

31/03/02 C'est vraiment TON amour (de TOI à TOI et de TOI à nous) qui nous emmène à ton Amour et ce sont vraiment les souffrances qui TE sont soumises sur terre qui hiérarchisent la Gloire du ciel....

Avril 2002

02/04/02 Hormis dans Ses transfigurations, Jésus-Christ n'a jamais fait sur terre l'ombre de sa volonté propre, malgré la souffrance engendrée et quelle souffrance!

15/04/02 En s'efforçant d'y communier, présenter sans cesse aux souffrances indicibles de toute la vie du Christ et de Sa passion , les tordus, les malfrats de toutes les religions (dont je suis) , les laissés pour compte des sociétés et des nations, en un mot tous ceux dont personne ne veut.

20/04/02 Être témoin de l'humiliation Divine qui d'amour génère et régénère l'être humain.

29/04/02 Nos mesquineries empêchent de connaître les magnificences de notre Dieu. Confions ces mesquineries de toutes sortes à la croix du Christ pour y être clouées sans cesse et à jamais.
Chercher ainsi les "douces et agissantes vertus" (C.de Sienne) qui sont mises à notre disposition et dont le Christ nous demandera compte au jour du jugement.

Mai 2002

07/05/02 Le Christ veut pleinement témoigner de LUI-MÊME (amour, doux et humble de coeur, autant que plénitude d'Être et néitude [ inverse de plénitude ] de néant) en chacun de nous, selon sa hiérarchie et sa liberté.

11/05/02 La Toute Puissance de l'humiliation d'amour donne vie à la libre communion des esprits.

12/05/02 Le Christ, Messie universel, a voulu se révéler au monde, à travers les faiblesses immenses et innombrables de Son Église. Comme nous devons l'aimer et la servir telle qu'elle est et tels que nous sommes!

16/05/02    Structure de combat  dans "LUI et moi" de Gabrielle Bossis , tome I, Jésus parlant:
"Nourris le monde de tes souffrances (de la plus infime -du plus petit agacement- à la plus grande) ; c'est ainsi que tu seras MON épouse."
"Ne ME  laisse pas sans tes souffrances; elles aident les pécheurs (du monde entier et de l'Église en particulier qui ne compte que des justifiés )."
"JE cherche des souffrances (aussi minimes soient-elles) qui veuillent s'unir aux MIENNES (nues et absolues)."
"toi tu n'es rien; que ce rien soit MIEN"....

22/05/02 Pour toutes les religions, la souffrance est stérile ou ne sert qu'à soi-même, seul le Christ enseigne que la moindre souffrance (même le plus petit inconfort) unie aux Siennes, sert au salut de l'humanité entière comme à notre propre salut.

30/05/02 Tout est Dieu, hormis le péché: Dieu en a voulu un centre, c'est le cœur doux et humble de Jésus-Christ, enserré par les plaies de Sa croix.

Juin 2002

02/06/02 L'Incommensurable, Principe de contradiction à la fois Être et à la fois néant dans un mouvement perpétuel vers le Bien, devra apparaître ainsi aux scientifiques. Tout est dans les mains du Seigneur. Agissons en conséquence....

26/06/02 Reconnaître avec le Christ ce que nous sommes...
Regretter avec LUI ce qu'il en est....
Réparer avec Son cœur ....

La blessure du cœur de Jésus guérit l'abîme de notre révolte.

Le cœur de la Vierge Marie depuis Son Immaculée conception jusqu'à Son Assomption a toujours été lié à l'offrande du Christ. Avec lui nous seront plus parfaitement unis au centre d'amour Divin.

Avec Jésus, pour bien comprendre la loi d'Amour, à la quelle ceux de l'Ancien Testament ne pouvaient atteindre, il faut contempler, avec Marie, sans se lasser l'enseignement, la vie et la résurrection du Christ. On comprendra alors pourquoi, pour apaiser la révolte du monde comme la nôtre, plus l'on souffre uni au Messie, plus on sert l'humanité.

Demandons, quand la souffrance est là, quoique on souffre toujours "mal", que Jésus nous apprenne à "bien" "mal souffrir", pour la plus grande Gloire de Dieu et le salut du monde.

29/06/02 Revêtus en esprit par la robe pourpre du sang de Jésus-Christ, qui anéantit notre révolte, nous sommes unis à l'Église Sainte. C'est d'Elle que doit venir l'enseignement de la plénitude du Messie.

mois de juillet 2002

 

02/07/02 Le Christ pourrait nous sanctifier en un instant mais Il aime nos lents et misérables efforts toujours recommencés qui participent de fait au salut du monde et aident les enfants à grandir.

07/07/02 Voir, avec le cœur de Marie, dans le cœur Eucharistique de Jésus, reçu matériellement ou/et spirituellement , le gouffre de la Miséricorde de Dieu...

08/07/02 UN cri: MON DIEU, MON SEIGNEUR ET MON TOUT, par tout, en tout, pour tout, au-delà de tout, enserré dans l'Incarnation, la CROIX et la Résurrection.

Pour faire aimer Dieu, le connaître en toutes choses et l'aimer davantage....

13/07/02 Obtenir de Jésus-Roi (chaque jour! "LUI et moi"), qu'un pécheur se convertisse et qu'un saint se perfectionne, en contemplant et vivant Sa croix au cœur.

14/07/02 Apporter à la France et au monde la volonté d'espérance qui est le lien de la Foi et de l'Amour-saint.

17/07/02 Toutes les âmes sont les préférées de Dieu. Certaines, c'est vrai, atteignent des niveaux de grâces extraordinaires, mais la plus insignifiante n'en est pas moins aimée du même amour, qui sait se mettre au niveau de chacune.

Il y a bien sûr une hiérarchie terrestre et céleste, parmi elles. L'amour de Dieu, néanmoins, se vérifie par l'amour en Dieu du prochain, corps et âme.

19/07/02 Ne rien savoir d'autre que la Puissance de l'amour, doux et humble de Jésus-Christ et le prix de notre rachat, reçu par Marie au pied de la croix.

20/07/02 La seule chose qui met les êtres humains sur pied d'égalité, entre eux et avec Dieu, est l' "état de Messe", c'est à dire l'état de livraison du Christ, depuis Son incarnation jusqu'à Sa résurrection qui sauve l'humanité.

21/07/02 Plus l'on souffre, même du plus petit mouvement d'impatience retenu, plus l'on sert la cause du Christ.... Il y a certes les grandes âmes réparatrices, mais la multitude des "âmes de rien" forme le gros du bataillon des "âmes justifiées" utiles au salut du monde comme à la Gloire de Dieu.

24/07/02 Faire pénitence pour ses propres péchés est peut-être une bonne chose en soi. Des saints s'y sont essayés, quelquefois avec une extrême violence. Ce n'était qu'un feu de paille. Car Seul Jésus-Christ, dans Son humiliation, pauvre d'esprit et combien douloureuse, peut satisfaire celle-ci par l'Amour qu'il nous porte. A notre tour, avec LUI, faisons pénitence à la place des autres, comme la Vierge Marie, Sa Mère, Joseph, Son père adoptif et tous les saints l'ont faite pour notre amour.

Mois d'Août 2002

02/08/02 "Arriver à aimer peu à peu (Lui et moi)" la souffrance (physique, morale, spirituelle) dans la paix (et non pas à ne pas en ressentir les affres) pour l'amour du Christ et le salut du monde.

Vivre le pardon énorme, prodigieux, infini que Le Christ nous donne à chaque instant et spécialement dans l' Eucharistie et le transmettre aux autres....

03/08/02 Il est une autre manière théologique d'envisager la Sainte Trinité, plus accessible à nos petits esprits:

Dieu, appelé Le Père, s'est incarné dans une chair d'homme, Jésus-Christ, appelé Le Fils, qui Lui renvoie l'esprit d'amour, appelé Le Saint Esprit....

De même dans l'Eucharistie: Dieu, Trinité, humble et doux de coeur, tel que nous l'enseigne Jésus-Christ, Se réincarne dans un peu de pain et un peu de vin....

06/08/02 Pratiquer au moins la vertu du perpétuel recommencement......

22/08/02 Marie Reine de souffrances. Il n'y a que Marie qui ait pu obtenir la présence de Jean, avec elle, au pied de la croix de Jésus, résumé infini de toutes les douleurs du monde.

Obtenir par Marie la meilleure place au ciel dans le rang prévu de toute éternité par le Père, pour moi.

.Chaque âme a son chemin. Cependant combien ont besoin d'être encouragées et redressées, même sans le comprendre. Cet écrit peut-il servir? Je n'en sais rien. Il est livré à Jésus.

Il y en a qui ont le loisir de penser à la souffrance, d'autres qui la vivent. L'un prépare l'autre. Mais rappeler que l'union aux souffrances du Christ, sentie ou non, même d'un amour pauvre et tremblant, déverse sur le monde les mérites du Messie qui sont d'un bien immensément précieux pour le temps et l'éternité. Rappeler qu' il ne convient pas de se tromper présomptueusement sur soi-même.

24/08/02 Doux Seigneur, crucifie avec TOI, notre révolte, celle du monde entier comme la mienne et que TON règne arrive sur la terre comme au ciel....

Sur terre, il n'existe qu'une injustice, c'est nous-même: l'offrir à l'amour justificateur du Christ-Dieu....

26/08/02  Lorsque Marie dans sa sensibilité extrême, enceinte de Jésus, a exhalé devant Élisabeth et Jean Baptiste en gestation, son cantique MAGNIFICAT , elle devait aussi ressentir une douleur inouïe de sa volonté humaine contrariée et mise à l'épreuve dans la nécessité de la croix, en même temps que sa joie était d'une autre élévation que celle que nous pouvons imaginer en vue de la rédemption.

mois de Septembre 2002

08/09/02 Même l'âme la plus insignifiante du monde possède en elle-même, un abîme insondable d'orgueil mortifère dans lequel l'univers peut se perdre. A elle de chercher le sur-abîme infini d'humilité qui peut lui donner la vie.

Dieu Seul est humble, Son Fils unique Jésus-Christ, l'Esprit-Saint et par grâce unique une créature la Vierge Marie.

La création de l'univers a été avant tout un acte d'humilité Divine, Dieu s'abaissant de l'intemporalité à la limite du temps, en même temps qu'un acte libre d'excès d'amour, devant unir à LUI infini une créature finie.

Ainsi l'amour véritable a besoin d'abord de l'humilité bien que sur terre depuis le péché d'origine, l'humilité, même seulement approchée, sans la souffrance (douleur, humiliation et pauvreté d'esprit) ne soit plus l'humilité. L'amour doit donc faire avec.

Mais il n'est pas facile d'exprimer l'interdépendance de l'amour et de l'humilité. En effet on ne dit pas de quelqu'un qu'il est "un peu" humble alors qu'on dit bien qu'il aime "un peu", "beaucoup"... L'humilité, vertu complètement disparue de l'être humain, ne souffre pas même d'être partagée. Ce que l'on appelle donc humilité n'est qu'un regard, plus ou moins aigu ou constant, sur la seule humilité valable: l'humilité Divine dont seuls sur terre sont porteurs Jésus-Christ et Sa mère Marie.

13/09/02 Donnons, donnons au Christ, nos péchés et nos ingratitudes sans cesse répétés malgré nous. Il a souffert l'incommensurable pour avoir la joie de les porter afin de nous ouvrir le royaume des cieux et de la terre. On ne peut rien ajouter à SES souffrances mais elles réclament la reconnaissance de tous.

La Vierge Marie, à la rencontre d'Élisabeth, chantait le Magnificat, clairvoyante de la souffrance nécessaire, sans consolation mais dans la joie du salut annoncé. Unissons-nous....

15/09/02 Lutter contre la haine, comme le veulent à juste raison les instances politiques, implique qu'on veuille établir l'amour. Mais l'amour sans l'humilité est un leurre. Et l'humilité de l'homme ne se suffit pas à elle-même sans un regard de foi, vif et constant sur celle de Dieu, LUI-MÊME; " Le plus important étant bien sûr mon regard personnel qui peut, par la communion des esprits, entraîner celui des instances humaines supérieures." Je crois et j'espère fermement en la victoire du Christ sur l'horreur intérieure que je suis et dont dépend la vie du monde.

17/09/02 "Victoire tu régneras, Ô croix tu nous sauveras"

Plus tu souffres, plus tu sers....

Plus tu souffres, tes souffrances grandes ou petites unies sans limitations à celles incommensurables du Christ comme tes joies.....

Plus tu sers, au salut du monde et des âmes (dont la tienne) et à la venue du règne de Dieu sur terre comme au ciel.

22/09/02 

Marchons avec joie dans le Christ, mais sans se tromper de victoire. Car l'homme veut bien à la rigueur d'une Toute Puissance de Dieu que certains veulent contester, mais peu d'êtres humains honorent Son humilité en esprit et vérité.

  ... Élargir la victoire du cœur transpercé du Christ....

Dans cette marche chrétienne victorieuse, à chaque pas l'on bute, à chaque pas l'on tombe mais à chaque pas Jésus-Christ nous propose de nous relever et à chaque pas nous devons demander Son aide, en un perpétuel recommencement. Cependant la victoire éternelle et temporelle du Christ sur l'humanité orgueilleuse est au bout. Comment ne pas être dans la joie même au milieu des pires douleurs.

25/09/02 Le Christ nous a enseigné exclusivement LUI-MÊME la douceur et l'humilité du centre de Dieu. Il nous commande de nous mettre et de servir à la dernière place, intérieure et si possible extérieure. Il ne nous commande pas l'humilité dont il connaît notre impossibilité. En effet Dieu Seul est humble et nous ne pouvons que fixer constamment notre regard sur LUI. Par contre IL nous commande de nous aimer les uns les autres comme LUI nous a aimé.

Dieu adore Dieu

Entièrement présent en elle, Le Christ souffrant anime chaque créature humaine dont la liberté Lui est comme une auréole inachevée, une sorte d'accent circonflexe qui devrait se terminer en triangle de la Trinité.

Nous sommes absolument sans force aucune devant l'orgueil. Seul Jésus-Christ peut triompher pleinement de notre hypocrisie. C'est pourquoi IL envoie l'Église en mission sur toutes les routes du monde, maintenant et toujours.