24/02/02 Nous devons sans cesse avoir devant les yeux les terribles souffrances humiliantes, subies pour nous, de la vie du Christ mais, en même temps, sinon alternativement, la vision intérieure de Sa Gloire sans limite qu' IL nous fait goûter dès ici-bas par Sa transfiguration Trinitaire, Sa résurrection de 40 jours et Son Ascension dans l'empirée, ainsi que par le témoignage de ses nombreux mystiques.

25/02/02 Jésus-Christ a étendu un voile de miséricorde jusqu'à notre néant. Notre libre-néant doit L'en remercier par une louange constante et un regret sincère de nos manquements incessants. Que ceux qui en ont une compréhension particulière agissent avec plus de ferveur dans ces temps qui précèdent les derniers.

26/02/02  Il ne suffit pas d'annoncer que le Christ veut couvrir d'un voile de miséricorde le monde ordinaire malgré le fait qu'il s'est toujours montré son ennemi, mais aussi le prix inouï dont les souffrances de Jésus-Christ ont payées ce voile et qui nécessitent un minimum de reconnaissance.

27/02/02 La conversion avec Jésus-Christ nécessite que non seulement on porte ses propres souffrances mais aussi qu'on les prenne (avec LUI), c'est à dire qu'on les aime, autant que la nature le permet, autrement dit qu'on les aime spirituellement.

28/02/02 Sans négliger l'amour de sentiment c'est l'amour de volonté qu'il faut embrasser.

1e semaine mars 2002