24/01/03 Par les mérites infinis de la vie de Jésus-Christ, une âme même insignifiante et imparfaite peut recevoir la plénitude de l'Amour Divin et rendre Gloire à Dieu sur terre comme au ciel moins bien sûr la béatitude sans mesure, réservée à la vie de l'au-delà.

25/01/03 Dans la joie comme dans la douleur, avec Jésus-Christ, Dieu de Paix intérieure, tout réparer aussi insignifiant et dépourvu de mérites soit-on mais revêtu des mérites de Jésus-Christ, de la Vierge Marie et de tous les saints...

26/01/03 De nous-même nous ne sommes dignes que d'un anéantissement total, et c'est par des touches matérielles, morales et spirituelles continues, infiniment variées, que Dieu cherche à faire découvrir à notre liberté et à notre faiblesse de créature révoltée, la réalité de Son Amour incommensurable pour nous...

Même s'il ne reste que quelques heures à vivre, rendre Gloire à Dieu sur terre comme nous le ferons au ciel.

Toutes les religions cherchent ici-bas sans le savoir, l'humilité et la douceur infinies du centre de Dieu dont la plénitude de la voie est l'enseignement par Jésus-Christ de l'amour de Dieu et du prochain à travers Son Église.

27/01/03 Chrétiens fervents, nous sommes séparés du monde quoique cherchant à le guérir par la seule foi en Jésus-Christ et livrés sans défense  à la vindicte de sa  désillusion, dans l'amour du Christ pour tous.

Les miracles n'ont pas tant pour but de révéler la puissance de Dieu qui est infinie et dépasse notre univers, que de relativiser la puissance que se donne entre eux les hommes et d'élever ainsi leurs yeux vers la vie éternelle.

Comment les saints ont-ils su porter jusqu'au bout tant de souffrances, sinon parce qu'ils avaient sur la vie un autre regard que celui habituel et qu'ils savaient lutter par amour de l'Amour de Dieu sur nous contre leur volonté propre!

28/01/03 Il y a deux voies pour arriver réellement au pied de la croix salvatrice de Jésus-Christ:
la mortification jusqu'à l'humilité
                ou
l' humilité jusqu'à la mortification.
Mais ne nous trompons pas d'humilité. Ce ne peut être qu'une marche constante vers l'humilité infinie de Dieu qui serait cependant pour nous un gouffre effrayant sans la douceur Divine sans limite qu'il applique à chaque âme selon ses besoins.

29/01/03 L'aveuglement dû au péché, c'est à dire à l'orgueil humain,  provoque l'horreur moral de la souffrance.

30/01/03 Il y a des âmes qui sont incapables du moindre mérite. Elles ne sont que pure grâce de Dieu et du mérite des autres âmes. Celles là ne peuvent que venir et revenir sans cesse aux souffrances d'amour incommensurables du Christ.
Il y a des âmes qui sont comblées de tant de grâces et qui y correspondent si mal qu'on peut les considérer comme la honte de l'humanité. A celles là il leur faut espérer envers et contre tout en l'agrandissement infini de la Miséricorde Divine.

31/01/03 La souffrance infinie de l'amour Divin pour nous qui sommes un abîme de sans-amour nous offre en Jésus-Christ le moyen de le recevoir en plénitude.

1e semaine février 2003