01/01/04 En Christ, aimer DIEU de SON Amour ( pour LUI-MÊME, Tout ÊTRE étant, et pour nous, rien néant à devenir....).

"En TES mains Seigneur, je remet mon esprit..." Confiance jusque là ....

02-01-04 La douce humilité ce n’est pas ne pas reconnaître ce que nous sommes en qualités. DIEU se reconnaît DIEU, à qui tout est dû. IL se met cependant au-dessous de tout par amour......

03-01-04 Quelle que soit la religion, c’est la plénitude de la foi au Christ, nommément ou non, qui sauve et donne de sauver. Le Christ donne parfois de vifs sentiments religieux à ceux qui peuvent être encore très loin de LUI, tellement son amour est impatient de se manifester.....

04-01-04 Ne jamais laisser le Christ-DIEU seul, dans la douceur comme dans la douleur, dans le boire, le manger ou le dormir comme dans toutes nos activités ou repos.

Trop souvent, les hommes, malgré les mots, et bien aussi que chrétiens, honorent un Dieu qu’ils font à leur propre image, c’est à dire un Dieu d’orgueil, d’où les dissensions religieuses, au lieu de révérer DIEU tel qu’ IL S’est fait connaître par SA propre réalité, le Christ, c’est à dire DIEU d’une infinie et douce humilité, fondement de l’amour véritable.....

05-01-04 ....Pour promouvoir dans l’Église et le monde entier la reconnaissance de la douce et infinie humilité de DIEU, support de SON amour, il n’y a qu’une voie qui est, dans les souffrances de Jésus-Christ avec la Vierge Marie et tous les saints, de la rechercher en confiance de toutes nos forces et de tout notre être....

06-01-04 Les mots et l’esprit défaillent à chercher à évoquer l’acuité infinie des souffrances voulues librement par le Christ à chaque instant de SA vie sur terre, pour nous sauver de notre orgueil.... Même avec un peu de douleur, n’ayons donc pas peur, en y pensant, de descendre jusqu’au fin fond de notre abîme intérieur, même terrifiant, relevé dans SON amour, par SON humilité....

07-01-04 Pour les âmes concernées, ne nous trompons pas, si nous voulons sauver le monde comme nous-même, ce qui est la Gloire de DIEU, quel que soit notre état, avec la pensée de St Jean de la Croix, il nous faut après la nuit des sens, pour accéder à l’infinie et douce humilité Divine, entrer dans la nuit de l’esprit.... Jean de la Croix nous dit de plus que très peu d’âmes, même le désirant, y arrivent. Il y faut en effet certainement, en désirant souffrir volontairement par amour, une foi exemplaire au Christ Jésus, une confiance illimitée en LUI, à la manière même d’une Ste Thérèse de l’enfant Jésus et de la Sainte face....

2e semaine janvier 2004