4e semaine décembre 2006

01/01/07 les pires ...

Pour les pires des créatures que nous sommes, en fonction même des grâces qui nous sont accordées, il n’y a qu’un refuge: le Coeur au dos arraché, à la poitrine ouverte, aux poignets et aux pieds cloués, à la tête transpercée et à tout le corps malmené, du Christ Jésus, Verbe incarné, mort et ressuscité pour notre Rédemption .....

02/01/07 sacrificielle ....

DIEU À DIEU dans SON humiliation Amoureuse pour nous... Honorons la clairvoyance et la volonté sacrificielles qui ont toujours été celles de Marie depuis son immaculée conception jusqu’à son Assomption en passant par l’Incarnation, la Mort dans la Passion et la Résurrection de son Fils .......

03/01/07 démarche sacrificielle de Marie ...

La démarche sacrificielle de la Vierge Marie qui a été la sienne depuis sa conception unique sans péché dite immaculée a toujours correspondu très exactement à ce que DIEU attendait de SA créature. C’est à dire une gratuité humble et douce à l’image de la SIENNE propre. Elle impliquait une pénitence rigoureuse de tous les instants, mais sans ostentation comme s’y laisse parfois prendre les ascètes orientaux imparfaits qui n’ont pas la grâce de connaître encore l’humiliation du Christ. C’est pourquoi l’Esprit Divin a pu faire naître de Marie SON Alter Ego engendré et non pas créé par le Père. En effet le Christ Jésus, Verbe incarné, pouvait seul présenté en plénitude par SA vie, SA mort, SA Passion et SA résurrection le mode sacrificiel absolu auquel nous devons nous associer. C’est vrai que dans l’exaspération de sa révolte originelle l’homme ne veut pas facilement en reconnaître la nécessité et se dresse contre mais la petite minorité qui le fait reçoit au milieu de ses souffrances une grande paix subtile mais infiniment plus haute que la joie proposée par le monde. C’est là un motif d’incompréhension entre humains avec toutefois l’espérance d’un Beau Temps de consensus à venir sur terre, aidé par des principes de connaissances universelles, pour la Gloire de DIEU et le salut du monde ...

04/01/07 impatience ....

À quelle excès de désagrément d’impatience à cause de nos péchés devait être le coeur immaculé de Marie qui ne désirait que la Volonté de DIEU et la venue du Messie? Mais c’est nous tels que nous sommes que Marie unit à l’offrande du coeur de Jésus .....

05/01/07 jonction ...

Dans le chemin étrange qui peut être le nôtre, dans le coeur de Marie, Reine des créatures, joindre DIEU à l’homme comme l’homme à DIEU ... Jamais l’un sans l’autre ... toujours ensemble .....

06/01/07 paralysés ....

Enfants-de-rien, paralysés de naissance, il nous faut espérer de l’union de Marie, unique créature immaculée, et de son Fils DIEU-homme, une véritable pénitence en nous humiliant sans cesse toujours davantage pour la Gloire de DIEU et le salut du monde ( unissons-nous à l’humiliation sans mesure de Jésus-Christ à Gethsémani comme en toute SA Passion ...) .....

07/01/07 confidence ....

Un jour de pèlerinage familiale quand mes enfants étaient encore petits, dans le dortoir qui nous accueillait, j’avais demandé la nuit à la Vierge Marie la grâce de m’indiquer le défaut principal qui lui déplaisait en moi de façon à le combattre de préférence.... Intérieurement je me suis vu attirer cette verte réplique en un seul mot: TOUT. Tout déplaisait en moi à Marie. Il ne me restait donc que de prier celle qui a su attirer du Ciel sur terre le coeur de DIEU de me voir tout arracher de moi-même.... Ainsi ...avec les mille précautions d’une Mère aimante et attentionnée, bien qu’il n’y en ai pas de fin ici-bas, dans cette humiliation temporelle de l’Esprit glorification d’éternité .....

2e semaine janvier 2007