1e semaine janvier 2007

08/01/07 par Marie ....

Marie, Présidente et Reine de l’univers par sa conception immaculée, représente toutes les souffrances et les joies de la terre que Son Fils Jésus unit à celles infinies de DIEU pour la Rédemption douloureuse de l’orgueilleux genre humain.... Ainsi le BEAU TEMPS à venir de l’humanité qui est annoncé judicieusement ne peut pas faire l’économie de cette souffrance qui doit être accomplie volontairement pas les enfants-de-rien en esprit d’Amour et de pénitence. Car comme il m’a été donné de le dire et de le redire maintes fois avec insistance et comme il apparaît les fondements de ce temps sont à double faces ....

09/01/07 Oui ...

La Toute Puissance sans limite comme l’humilité et la douceur sans mesure de DIEU se sont laissées inviter jusqu’à s’y incarner au fond de l’ignoble orgueil humain illimité par le pur assentiment d’une jeune Vierge Juive, Marie.... Qu’elle couvre notre révolte spirituelle de son "Oui" sans réticence... AVEC MARIE il nous faut assumer notre rien pour accueillir l’humble TOUT ....

10/01/07 merveilleuse laideur de l’Église....

C’est cela qui choque l’orgueil monstrueux de l’homme révolté. Comment DIEU-homme Tout Puissant Christ Jésus peut-IL S’avaliser LUI-MÊME ainsi?.... Aussi le malheureux est-il tenté de chercher ailleurs ce qu’il croit être la Beauté Divine... La perfection Céleste qui sur terre n’est que toute humiliation avant d’être Gloire éternelle lui échappe... Il voudrait "sa" perfection et dans son orgueil insensé et subtil ne comprend pas Celle de DIEU, qui pourtant ne cherche qu’à le guérir....

Il s’éloigne alors de la pratique religieuse parfaite et de son propre achèvement.... Plût au ciel qu’il ne s’éloigne pas de son salut éternel ......

11/01/07 Marie, clairvoyante de la Passion dans sa foi librement aveugle, criait son magnificat: "Mon âme magnifie le Seigneur, exulte de joie en DIEU mon Sauveur. Car IL S’est penché sur son humble servante, désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Seigneur fit pour moi des merveilles, Saint est SON Nom. SON Amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui LE craignent. Déployant la force de SES bras IL disperse les superbes et élèvent les humbles. IL renvoie les riches les mains vides et comble de bien les affamés. IL relève Israël SON serviteur et se souvient de SA promesse faite à Abraham en faveur de sa race à jamais...."

Comme Marie et Joseph, son époux électif, continuellement en rapport avec les esprits, nous ne devons pas faire, du moins en pensée, l’économie des souffrances de Jésus-Christ, dont les saints catholiques garantissent l’enseignement, car de nous-mêmes nous ne voudrions que les édulcorer ....

12/01/07 intérieur de Marie ...

Avec Marie ne laissons jamais passer aucune occasion de nous humilier intérieurement et, lorsque cela est possible dans ce monde de péchés, extérieurement. Ainsi nous nous unirons, selon nos faibles moyens, à l’humiliation Divine, infiniment Sainte, de Jésus-Christ qui dans SON Amour nous sauve, de cette manière, de notre faute originelle et de celles actuelles. IL nous permet, à notre tour, d’aimer DIEU et les autres sans autre mesure que notre liberté.... L’état intérieur immaculé de la Vierge Marie était l’état moral d’humiliation qui était celui de l’homme primitif avant que ses représentants qualifiés, le couple, arrivé à maturité sociale et religieuse, sollicité pour l’union mystique pleine à répandre dans le monde, s’en soit révolté .....

13/01/07 un fait ....

C’est un fait ... Plus on souffre dans la paix du Christ, sentie ou non, plus on sert l’humble salut du monde, Gloire de DIEU... Mais si le hors-nature a ses lois, la nature, elle, ne supporte même pas la moindre contrariété!? Lors dans la foi au coeur de DIEU enrobé de celui de Marie nous offrons, en nous y soumettant de manière sentie ou non, l’état d’humiliation de SA Passion au centre de laquelle, créateur, IL est contenu dans la croix pour notre rédemption et notre sanctification.... Dans notre constat d’incapacité spirituelle ou même matérielle n’ayons donc pas peur d’en soupeser avec Marie, les poignets et les jambes cloués et étirés, la tête transpercée, le dos arraché, la poitrine défoncée d’où jaillit à la mort l’eau et le sang.... en toute libre volonté pour le dernier d’entre nous. Mais qui dira la profonde détresse de l’humiliation Divine? Le Christ Jésus porte sur LUI SA Passion pour en communiquer les mérites à notre infinie petitesse où IL veut reposer la plénitude de SA Gloire Miséricordieuse.... Le livre de LUI et moi (de Gabrielle Bossis aux éditions Beauchesne) est fait pour mon livre de chevet. Je n’aurais rien à y ajouter si ce n’était ces intuitions étranges de 1963 et leur suite qui me rendent proche des intuitions du Printemps de l’Église de Marthe Robin et d’autres mystiques comme de celles du new age gnostique... La lenteur de l’Église à prendre conscience de ces démarches de l’Esprit est une des conséquences de sa sagesse, garantie à Pierre et à ses successeurs par le Christ LUI-MÊME, et sans laquelle SON message serait facilement faussé, l’esprit ou les esprits pouvant être à la fois bons ou mauvais selon chacun .....

14/01/07 cause de DIEU .....

Marie est parthénogenèse de DIEU en nous, si nous le voulons, en vue de la Passion et de sa résurrection.... Mais ne nous trompons pas sur le témoignage que nous avons à rendre ... Un jour de guerre froide extrêmement tendue avec le communisme athée de Staline, une radio française avait produit une confrontation entre un éminent partisan et un prêtre catholique. Dans cet interview le communiste d’une grande intelligence écrasait sans pitié tous les arguments du pauvre prêtre. À la fin le speaker demande à chacun pourquoi il était venu à cette émission . L’athée dominant clamait très fort que c’était pour le triomphe de la "cause". Le prêtre, lui, a simplement déclaré qu’il était venu par "obéissance". C’est alors qu’a éclaté l’humble triomphe de DIEU et de SON Christ. En effet la cause de DIEU n’est rien d’autre que cette exigence d’humilité vis à vis du Père des Cieux que nous ressentons librement en nous-mêmes, quand bien même l’athéisme conquerrait de manière irréfutable tout l’univers.... Car DIEU est infiniment doux et humble en SON centre ....

15/01/07 le Pauvre ....

Comme le Saint larron du calvaire pensons que nos douleurs ne nous sont que dues et implorons de Jésus-Christ qu’IL se souvienne de nous dans SON Royaume..... Malgré notre propension continuelle à prendre nos aises, toujours revenir à éprouver un peu de gêne, aussi minime soit-elle, en communion à la pénitence hors norme des saints et de celle infinie du Christ Jésus.... Bien qu’il me soit donné de voir les conditions du BEAU TEMPS spirituel de l’humanité, annoncé par plusieurs, c’est surtout sa précarité qui me fait prendre conscience qu’il ne sera qu’une préparation de l’humanité entière à sa terrible et dernière épreuve spirituelle. C’est donc entraîner, en étant avec Marie toute charité pour les pauvres et surtout pour le Pauvre Son Fils, les enfants-de-rien, responsables dans tous les temps de la marche spirituelle de l’histoire, .... les entraîner dans un surcroît de ferveur et de pénitence qui convient avant tout malgré mes faibles moyens .....

3e semaine janvier 2007