16/01/01 A St Joseph il a été donné d'offrir et préparer la mission et la passion de Jésus et Marie, par son insignifiance aussi parfaite qu'il est possible à un être humain ordinaire, en communiant incessamment à la volonté sans faille de tout souffrir du Christ et de Sa Mère.

    L'insignifiance totale que nous demande le Tout Puissant est évidemment fonction de notre personnalité qui fait que parmi les hommes il y a une hiérarchie comme chez les anges.

17/01/01 A moi, il a été donné de voir d'une certaine façon les modalités d'une conversion mondiale nécessaire pour la survie de l'univers. Cependant rien ne peut se faire sans une augmentation véritable de la ferveur des mystiques de toutes les religions.

    Cette augmentation, à mon sens, doit consister en une mortification croissante intérieure (et extérieure) de l'idée que l'on a de soi afin de palier à cette ignominie de l'amour-propre générale. Les mystiques peuvent tout, mais seulement dans la mesure où ils ne sont rien.....

18/01/01 A propos d'une émission KTO hier soir. Quand les chrétiens les plus engagés comprendront-ils enfin que nous servons un Dieu sans défense bien que Tout Puissant?   Mais nous, mystiques, qui sommes le fondement de l'Eglise, nous sommes peu écoutés et encore plus mal compris aussi bien par la masse des croyants que par la hiérarchie. Cependant c'est par l'Eglise dans son ensemble, véritable assemblée de païens aveugles, que le Messie, Jésus Christ, dans Son humilité, veut Se révéler. Comme nous, mystiques, nous devons aimer cette Église rebutante et nous sacrifier pour Elle (quelle que soit notre religion par ailleurs).

    Le Christ par Ses souffrances incommensurables porte sur Lui nos péchés (ceux que nous voulons Lui donner) et par Sa douceur inénarrable nous arrache à l'ingratitude coupable.

19/01/01 Il arrive parfois que par suite d'une faute ou d'une ingratitude, la paix brûlante que nous entretenons avec le Christ au dedans de nous semble s'évanouir. Mais l'apôtre le dit très bien: "quand même nos cœurs nous condamneraient, Dieu est plus grand que nos cœurs". Dans cet état il nous reste à nous humilier, non en sentiment seulement (nous ne le pouvons pas alors) mais en pénible désir de volonté. Il faut considérer que nous sommes l'ignominie même. Et malgré les blessures indicibles que nous faisons à Dieu-Christ, l'infiniment sensible, nous sommes aimés d'un amour fou. Pour le comprendre vraiment il faut avoir l'humble et forte foi en la vie éternelle et la bonté infinie de Dieu.

20/01/01 On ne peut pas arracher le péché originel de l'homme directement. Il est comme une tunique de Nessus qui fait corps avec lui-même. Aussi tous les promoteurs de religions ont enseigné une voie qu'ils jugeaient efficace. Le Christ a enseigné la perfection de l'Amour Divin, Moïse celle de l'obéissance, Mahomet celle de l'adoration, Bouddha celle de la compassion, Lao Tseu celle de la componction, l'hindouisme celle de la tolérance, etc...  Mais  c'est l'enseignement du Christ Jésus, parce qu'il se met par la souffrance au delà de tous dans la perfection de chacune des voies qui Le propose comme Messie universel à tous.

21/01/01 Pour les insignifiants que nous sommes, qui se nourrissent de consolations matérielles et/ou spirituelles, il y a lieu de se rappeler la vie du Christ depuis Son incarnation jusqu'à Sa résurrection, totalement pauvre de tout, totalement humiliée en tout, et totalement souffrante. En comparaison de cette vie, vécue pour le salut de tous, nous ne pouvons que nous humilier aussi sincèrement que nous le pouvons. Mais la douleur du coeur n'y suffit pas, il y faut aussi des actes aussi minimes soient-ils.

22/01/01 Dieu-Christ dans Sa Toute Puissance misérable ne demande à Sa créature qu'une obole de Foi pour lui donner l'Unité éternelle d'une joie sans mesure. Est-ce trop demander à l'Amour?

23/01/01 ÂME INSIGNIFIANTE ET COMPLETEMENT INUTILE si ce n'est par son insignifiance même, en fonction de ce que le Christ veut poser sur elle.

L'insignifiance qui sauve le monde, seul le centre du Christ peut la donner parfaitement. C'est pourquoi Il est Maître, Seigneur et Messie universel.

     répertoire   4e semaine janvier 2001