08/07/02 UN cri: MON DIEU, MON SEIGNEUR ET MON TOUT, par tout, en tout, pour tout, au-delà de tout, enserré dans l'Incarnation, la CROIX et la Résurrection.

Pour faire aimer Dieu, le connaître en toutes choses et l'aimer davantage....

09/07/02 L'Évangile rapporte l'intensité des souffrances de la Passion, mais il nous faut comprendre que la même intensité de douleurs, dues à notre péché, a été l'apanage de toute la vie du Christ-dieu, selon son état, depuis son Incarnation.

10/07/02 Toujours ensembles, LUI portant notre indignité (âpre et orgueilleuse), Nous portant SON amour (doux et humble).....

11/7/02 L'Amour du Christ, par Ses souffrances, brise sans cesse notre révolte, que sans cesse nous reprenons, mais avec l'espérance cependant que Jésus-Chist en triomphera une fois pour toute dans Son Incarnation, Sa Passion, Sa Mort, Sa Résurrection et Son Ascension. C'est là l'espérance que donne le Messie révélé.

12/07/02 Livrer la misérable marche quotidienne vers notre agonie, à l'agonie immense, continuelle et sainte de toute la vie de Jésus-Christ voulue par Amour.

13/07/02 Obtenir de Jésus-Roi (chaque jour! "LUI et moi"), en contemplant et vivant Sa croix au cœur, qu'un pécheur se convertisse et qu'un saint se perfectionne.

14/07/02 Apporter à la France et au monde la volonté d'espérance qui est le lien de la Foi et de l'Amour-saint.

15/07/02 Ce ne sont pas seulement les souffrances sans mesure de Jésus-Christ qui anéantissent nos fautes mais en même temps la fournaise de SON Amour Divin....

3e semaine juillet 2002