08/07/04 .... Si TU voulais TE servir de ce qu’il y a de plus faible au monde, de ce qui est vraiment "incapable de tout", pour TA plénitude d’Amour, humble et douce, nous refuserions-nous, sûrs d’être traités comme la prunelle de TON oeil!

RAPPORT du site www.f-v-m.net

§§§§§§§§§§§§

Ayant donc en 1963 ou 1964 (je ne me souviens pas exactement) eu des intuitions sur la stéréoscopie, dont la finalité pourrait être mise à l’épreuve depuis le 21 Mai de cette année à propos de la publication du procédé définitif de vulgarisation du relief photographique que j’ai fait sur internet, ayant eu ensuite d’autres intuitions sur l’hologramme dont je n’avais aucune idée antérieure, dans une version un peu différente de celle connue actuellement, puis sur un générateur de matière à spirale, transformant intégralement la lumière en matière et enfin sur cet appareil extraordinaire que m’est apparu l’"intégrateur de Puissance" appelé ultérieurement "moteur à ion" supposé intégral par un peintre américain, à ce dernier objet j’étais dans une joie fulgurante. En effet je m’étais rendu compte de l’union de la science à la foi religieuse que supposait cet engin, ainsi que son utilisation merveilleuse pour le développement de l’humanité, jusque dans l’espace.

Ayant été interpellé ensuite comme "sauveur du monde", je n’ai reconnu aussitôt que Jésus-Christ comme tel et ai prié la Vierge Marie de me garder dans cette voie. Après cela de nouvelles intuitions sont intervenues, me montrant que l’"intégrateur de puissance" pouvait être transformé en un nouvel engin que j’ai qualifié par la suite d’"anti-moteur" parce qu’il se fondait d’une part sur la science considérée comme religion et pouvait inciter son promoteur à prendre la place de Jésus-Christ comme DIEU en préludant d’autre part à la destruction cosmique de l’univers.

Voilà donc en peu de mots le rappel des faits sur lesquels sont basés ce site. Je pense donc (comme Auguste Comte) que si l’être humain désire se développer harmonieusement, il devra renoncer énergiquement , en s’humiliant avec la grâce de DIEU, à la recherche de l’anti-moteur, dont personnellement je n’ai pas voulu connaître plus que son aspect.

Je n’ai peut-être rien à ajouter sachant que même si DIEU disparaît de l’horizon sensible de l’homme, celui-ci doit, dans cette épreuve, être fidèle à SA pensée et SON amour envers et contre tout.

09/07/04 ..... prière et pénitence .....

10/07/04 ... quels que soient les motifs qui nous font agir, ils doivent rester inclus dans le but du salut éternel des âmes. Je sais bien que les contraintes immédiates des choses terrestres pèsent en premier lieu sur tous. C’est là l’épreuve de la foi confiante qui est demandé à l’être humain pour s’unir à l’ Amour sans fin de l’humble DIEU Tout Puissant... Mais dans son orgueil, l'homme se dresse contre la Divinité en disant, puisque tout LUI est due, comment peut-elle être humble?!..

11/07/04 L’histoire de l’Église:

Il faut d’abord bien comprendre ce qu’est l’être humain, c’est à dire une créature spiritualisée viscéralement révoltée par orgueil contre DIEU, depuis l’homme le plus religieux et le plus saint qui soit, jusqu’au plus mécréant et au plus vicieux. Alors il faut accepter de comprendre que Jésus-Christ est annoncé comme totalement le contraire, c’est à dire une créature humaine entièrement soumise à la Divinité et ne faisant qu’un avec elle, dans une humilité sans borne. Moyennant quoi on peut admettre que Jésus a voulu s’humilier pour révéler de plus en plus SON visage, petit à petit, à travers l’assemblée d’hommes et de femmes qu’il amène à adhérer à SA personne, tels qu’ils sont, et qui formera l’Église catholique en but aux différents déchirements de l’orgueil à travers le temps, mais cependant toujours constante dans l’enseignement du mystère de la rédemption du Christ. C’est pourquoi notamment dans l’oecuménisme chrétien et le dialogue inter religieux, l’Église catholique a à se réformer sans cesse elle-même pour révéler toujours de mieux en mieux cette humilité et douceur de l’amour de DIEU si inverses de l’esprit humain. ...

Ainsi donc DIEU confirme qu’ IL a pris sur LUI, par SON Christ, nos humiliations ......

Compétition: .... Lorsqu’on a tout fait pour être le premier dans quelque occupation que ce soit, il faut se mettre en esprit le dernier de tous et tout attribuer à la volonté de DIEU....

12/07/04 ... le matériel et le tangible ne sont que le pâle reflet de l’image d’être sur le néant qu’il nous faut librement quitter pour avoir accès à la plénitude de cet Être. Cela ne va pas sans souffrance, mais quelle a été celle de Jésus-Christ, seul homme à posséder l’Être déjà sur terre et, comme tous, à devoir le quitter ......

....dans la foi catholique la hiérarchie des âmes doit, pour être pleinement efficace, se soumettre à la hiérarchie des corps que représente l’Église visible ....

13/07/04 ... comprenons bien l’humble tendresse de DIEU qui veut nous unir à SA joie sans limite pour l’Éternité. C’est vrai que les conditions humaines en sont partiellement dures. Mais luttons pour nous laisser enlever par la foi, et la souffrance inhérente à notre état en sera allégée.....

14/07/04 La souffrance de DIEU causée par le péché (séparation de SA créature d’avec LUI) est sans limite et n’a d’égal que SON désir de pardon à celles qui le veulent librement ....

15/07/04..... L’incommensurabilité de DIEU se livre à nous, pour enserrer notre insignifiance comme dans un cocon .....

... du reste si les paroles sont plus nécessaires pour la conversion des âmes que les miracles, la souffrance, si minime soit-elle, l’y est encore plus ...

3e semaine juillet 2004