16/07/04 ... Jésus-Christ, par SES souffrances, SON incarnation et SA résurrection a racheté la conversion du monde entier. C’est aux âmes de rien ( dans leur hiérarchie; ma condition étant l’une des plus basses) à appliquer les effets de ce rachat et obtenir la transformation de l’humanité.

Le Seigneur a permis ce déchirement actuel d’avec toutes SES créatures, excepté par nature SON Christ et par exception la Vierge Marie, pour leurs donner plus de Gloire personnelle dans l’Éternité par l’union sur terre aux souffrances de SON Fils, en mesurant cependant l’épreuve aux âmes faibles ... Nous avons tous du reste à nous fonder sur l’espérance de SA grâce.....

17/07/04 .. Ne nous trompons pas sur la Nature de DIEU, à la fois Toute Puissance de Bien et en même temps humilité infiniment douce et sur la nôtre toute faiblesse sans LUI et pleine d’orgueil et de dureté. Mais si nous savons LUI offrir notre insignifiance totale, IL nous donne la plénitude de SON incommensurabilité. En effet la Puissance du sacrifice de Jésus-Christ sur terre dépasse de loin tout ce qu’on peut en imaginer..... Ne limitons donc pas nos demandes sûrs d’être exaucés en temps voulu .....

18/07/04 LUI à qui tout est dû et qui n’est sur terre qu’humiliation sur humiliation, nous englobe par SES souffrances dans notre vanité orgueilleuse contrite qui renaît pourtant à tout bout de champ... Le monde est vraiment divisé en deux camps. Mais ce n’est pas seulement celui des riches et des pauvres en argent, c’est autrement profond......

.... NON, malgré la répulsion de notre nature et la révolte mondaine, ne cachons pas avec Jésus-Christ la nécessité de la souffrance humiliante, non seulement pour le salut des âmes ce qui est primordial, étant la Gloire de DIEU, mais aussi pour le salut du monde. Pour les âmes de rien de toutes les religions, véritables enfants de DIEU, qui y travaillent d’arrache-pied et doivent être sûrs par la foi du résultat, il ne s’agit pas forcément de grandes douleurs mais de ces petits inconforts, ces petits coups d’épingles à la volonté propre, acceptés volontairement pour l’ Amour de DIEU et des autres.....

19/07/04 Même si la Gloire de DIEU est entièrement mystique, elle n’en prend pas moins racine sur terre dans l’humiliante souffrance...... Et si nous sommes de ces âmes trop faibles pour n’avoir pas les épreuves mesurées, humilions-nous en conséquence.... Quant aux manifestations mystiques qui surgissent dans le monde ici et là, si, ancrées dans le cadre de l’Église catholique, elles peuvent être utiles, avant toutes choses, éprouvons les comme elles ont été éprouvées par la vie de soeur Joséfa Menendez ...

20/07/04 Il s’agit des visions de Luz Amparo cuevas qui ont lieu à l’Escorial en espagne:

....J’ai bien reçu votre livre sur l’Escorial, dont je vous remercie où effectivement d’après les indications de Mgr Aldo Gregori j’ai trouvé la description des chars des derniers temps. D’après les comparaisons employées, notamment celle de "langouste", il pourrait bien s’agir de l’"intégrateur de Puissance" dont j’ai eu en 1963/64 les intuitions scientifiques (dont je vous ai envoyé un croquis très succinct) et qui par sa nécessité eschatologique "mathématique" doit respecter, si le monde le veut, la prééminence divine de Jésus-Christ. Ainsi on peut appeler cet engin véritablement fabuleux au point de vue des connaissances humaines, le char du Seigneur. Mais d’après ce qui m’a été donné de voir ensuite si l’homme n’arrête pas toute autre recherche dans ce domaine, un "anti-moteur " anéantira toute foi dans le monde, et provoquera l’arrivée monstrueuse d’un anti-christ précédant de peu l’anéantissement de l’univers.

Il reste qu’il faut être très prudent dans ce genre de "révélations" car il y a forcément un relent d’amour-propre spirituel qui en empêche la pureté absolue. C’est pourquoi St Jean de la Croix insiste tant pour que ces âmes s’efforcent d’entrer dans la nuit spirituelle, succédant à la nuit des sens, en précisant qu’il y a peu d’âmes cependant qui y arrivent.... À mon idée parmi les révélations mystiques, dans l’histoire de l’Église , c’est la bienheureuse Angèle de Foligno qui va le plus loin et le plus clairement dans le fond des choses, grâce aussi probablement à l’aide de la sainteté de son secrétaire....

Quant à moi, dans ce travail mystico-matériel (n’oublions pas que les 40 jours de résurrection du Christ nous ont montré l’absorption de la matérialité par la mystique!) qui est le mien (il m’a été donné le 21 mai dernier de boucler ce qui résultait de la "stéréoscopie", première étape de mes intuitions!?), l’essentiel réside dans l’union au coeur du Christ-DIEU, livré sur la croix jusqu’aux dernières extrémités pour notre amour.

21/07/04 .. C’est parce qu’ils sont écrasés par leur orgueil (amour-propre de vanité, de cupidité et de sensualité) que les hommes ne cherchent pas à servir Jésus-Christ. AVEC LUI allégeons-les!

.... Descendant de l’Éternité et l’Infini, pour la temporalité et la quantativité de l’univers, jusqu’à l’amour de SA créature révoltée, DIEU, dans une humilité et une douceur sans borne, s’humilie de LUI-MÊME à LUI-MÊME, demandant à l’être humain de s’humilier, également par amour, pas tellement devant qu’ AVEC LUI. C’est tout le sens de ce journal spirituel et de tout ce qui est annoncé dans le site.....

23/07/04 .... Jésus-Christ maître de l’histoire ..... abaissons-nous ......

..en contemplant l’ Eucharistie où se concentre toute la souffrance de l’amour rédempteur de DIEU-homme, offrir notre insignifiance et contrite notre faiblesse, mesure de notre vanité , de notre cupidité et de notre sensualité ....

4e semaine juillet 2004