08/07/05 fusion ...

Pire que le néant est la révolte de l’être humain .... tout faire pour l’offrir à la fusion de la parfaite livraison du Christ et de SA Mère Marie, suivie par celle des saints .... Mais nul ne sait, sur terre, s’il est digne d’Amour ou de haine ...

Nécessités dernières ...

C’est vrai que j’ai confirmé, prophétiquement, pour les temps qui s’ouvrent, la nécessité concrète d’un rassemblement de tous autour du Christ Juif, Jésus. Il va sans dire que cela ne change en rien la liberté de choix spirituelle dernière inscrite au fond de chaque être humain, ni non plus que cela ne change en rien, sinon l’optique de l’oecuménisme et du dialogue inter religieux, du moins la ligne de vérité de la foi catholique conduite par le Pape... Ce rassemblement général dans la foi des "bons" et des "mauvais" nécessite une assise d’autant plus forte des enfants-de-rien, supporters du monde. C’est pourquoi, bien que l’Esprit Saint qui les anime, sache se servir de SA propre Puissance pour les guider, il faut donner les conditions sans équivoque dans lesquelles ils se reconnaîtront et pourront prendre davantage leur élan....

Libre choix ....

La révolte de l’homme est plus forte que lui-même car elle a été supportée par DIEU dès que le premier couple humain a été en âge d’en assumer librement le choix. Aussi tous sans aucune exception, en dehors du Christ par nature et d’une créature SA Mère par grâce unique, nous y sommes soumis. Nous avons vu le 17/06/05 qu’il s’agit du "çà" ou de quelqu’autre nom qu’on lui donne et qui forme un fond suprême d’orgueil qui dépasse même l’humilité humaine. Donc ce que DIEU demande et peut obtenir par SON propre sacrifice douloureux en Jésus-Christ, c’est de nous efforcer de ne pas tenir à cette révolte. Mais nous devons faire ce que nous pouvons pour la LUI remettre afin d’en obtenir, en étant pénitent, le pardon à chaque fois qu’elle nous fait chuter sous quelque forme (de péché) que ce soit. Il s’agit en fait là du libre "jeu du je" temporel qui conduira l’âme et le corps transfiguré à la Gloire éternelle du Ciel ou bien s’il est préféré véritablement à la désespérance sans fin de l’enfer.... L’enjeu de la vie terrestre à travers toute sa complexité n’est pas mince, mais les enfants-de-rien en ont une responsabilité particulière ....

Confiance ....

Jésus nous veut tels que nous sommes, avec nos vices et nos défauts, connus et inconnus, mais c’est évidemment pour nous changer et nous transformer jusque dans d’autres LUI-MÊME, étant, sur terre comme au ciel, le Seul Être sain d’où découle toute sainteté. Il nous faut donc, en nous confiant totalement en LUI, comme IL le désire, être attentif à SA volonté de nous guérir et ne pas rechigner à la première médication qu’IL nous présente. Que penserait-on d’un patient pauvre reçu gratuitement par un éminent spécialiste, s’il ne mettait pas toute sa confiance dans ce dernier et ne cherchait pas à se conformer à son traitement, lui-même entièrement gratuit? Nous agirions ainsi en refusant ce que l’Église comme La Providence nous dit en SON nom. Il faudrait alors essayer de se demander pourquoi. Car il est connu que dans certaines pathologies dangereuses le mal portant peut quelquefois refuser de se reconnaître malade  ....

09/07/05 excommunions eucharistique ....

Comme je l’ai déjà dit le 03/07/05, il serait extrêmement facile pour l’église catholique de régler la question de l’intercommunion confessionnelle et celle de la communion des divorcés remariés. ( Il lui suffirait donc d’insérer canoniquement dans la messe les instructions formelles de St. Paul à ce sujet: "ceci étant le corps et le sang de Jésus-Christ, que chacun s’éprouve par conséquent lui-même avant de le recevoir".) Pourquoi la hiérarchie catholique responsable de la communauté ne peut-elle en réalité le faire dès maintenant? C’est simplement parce que le corps constitué de l’ensemble de l’église est malade et incapable de prendre conscience d’elle-même. Car il ne suffit pas de s’agiter et de pousser des cris au chevet d’un mal portant pour le guérir, mais il faut lui donner le traitement approprié.... Ainsi si l’on ne peut agir beaucoup sur les autres confessions, du moins pouvons-nous agir sur ce qui nous concerne, nous catholiques.... En effet il n’est pas interdit entre autre à un divorcé remarié fervent de se présenter humblement à l’eucharistie et de demander à embrasser l’hostie... Il n’est pas interdit pour ceux qui peuvent communier de penser que le corps de Jésus continue à nourrir les cellules de notre propre corps, après sa réception.... Il n’est pas interdit de continuer à remercier Jésus dans la journée ou la nuit, n’importe où ou bien dans une église devant le lumignon rouge de cette boîte du St.Sacrement où IL étouffe de solitude et d’incompréhension .... Il n’est pas interdit de se rappeler ou d’apprendre que le nouveau droit canon autorise la participation journalière à deux eucharisties.... Il n’est pas interdit de penser que Jésus-Hostie n’est pas seulement présent que dans l’ostensoir... etc .... Ce qui est permis pour rendre efficacement la santé eucharistique au corps chrétien n’est pas limité ... Quant à moi, TU fusionnes TA Livraison à l’horrible et faible chose que je suis. Gardes la fidèle jusqu’au bout!

Merci, Pardon ... Car c’est en fusionnant ainsi qu’on entraîne la fusion de plusieurs pour le retour des âmes, Gloire de DIEU ....

Dolorisme ...

Pourquoi des cris d’orfraies de certains lorsqu’on parle des souffrances de DIEU éprouvées en SON Fils Jésus-Christ? La question vaut qu’on se la pose en détail... En effet il ne s’agit pas même de nos propres douleurs mais de CELUI qui nous a créé. Premièrement pourquoi ne voudrions-nous pas que DIEU partage celles que nous éprouvons?... Par délicatesse pour LUI? Soit! Mais alors nous savons bien que les tourments nus et absolus qui sont les SIENS ne sont dûs qu’à nos propres fautes.... et c’est là que peut-être le bât blesse. On a du mal à se considérer tels que nous sommes et comme le disait un humoriste antique "un simple sac à merde". L’image n’est guère jolie bien que dans le fond assez suggestive. Car si nous le sommes pratiquement sur le plan physique, il n’en est pas moins vrai que sur le plan moral ou spirituel c’est encore pire. Nous n’aimons pas cependant avoir recours à de telles ressemblances et préférons peut-être encore nous voir traiter d’"image de DIEU". La question n’est malgré tout que déplacée: DIEU personne ne L’a jamais vu en dehors de l’approche de quelques rares mystiques à la parole obscure!!! Le Christ-DIEU LUI est sans ambiguïté: c’est quand nous LE voyons, LUI, que nous voyons le Père des Cieux. Tout donc se résume à "voir Jésus". Qu’entendrions-nous donc par LE voir tel qu’IL EST, si nous sommes incapables de nous voir d’abord tels que nous sommes, ou ne le voudrions pas?... C’est le fond de cette question que, moi si frêle mais regardé par le Seigneur, je pose sans désemparer et qui heurte ou fait fuir. Qui de fait attend la réponse?.....

10/07/05 le but ...

Un seul but: TA Livraison, salut du monde, Gloire du Ciel ..... et où irais-je, moi, sinon à TON humiliation amoureuse et de quoi parlerais-je sinon de cela même ... L’enfant-de-rien, vraiment le dernier des derniers de tous .....

L’amour rédempteur ...

J’ai donc à prophétiser d’une manière encore plus précise.... Par suite de l’évolution des connaissances humaines, notamment scientifiques, l’Église catholique va être amenée à recevoir dans son sein la marée humaine des mal croyants et des incroyants. À ce sujet, Jésus-Christ met en garde SES disciples les avertissant qu’ils risquent d’en être dévorés tout en leur prescrivant de ne rien cacher de ce qui leur est dit à l’oreille. C’est qu’à cet océan du monde de déviants spirituels que DIEU veut réunir autour de SON Fils doit faire front en même temps une doctrine évangélique toujours plus exigeante, élaborée et forte qui défendra le petit troupeau, appelé de toutes les religions, restant à la fin des temps. L’Église va donc avoir un double devoir qui sera de protéger, encourager et enseigner ses enfants-de-rien arrivés ou potentiels et d’autre part accueillir la masse humaine qu’elle-même désire donner au Christ dans sa totalité et pour laquelle elle devra tout faire, quoiqu’il en soit. Le rôle fidèle à Jésus-Christ des enfants-de-rien venus de toutes religions demeurera prépondérant dans le fondement de cette marche jusqu’à la fin ....

11/07/05 travailler ...

...Travailler avec Jésus et tous les saints à arracher les âmes, dont la nôtre, au péché originel comme actuel, selon ce qui nous est donné. Mais y étant nous mêmes attachés nous avons sans cesse à remettre librement le canevas sur le métier .... à cause de notre ignominie, voir toutes choses du Ciel et de la terre, au centre de la croix de Jésus-Christ et de tous SES saints ....

12/07/05 Puissance ...

La livraison souffrante du Christ lie notre révolte et instaure le Ciel sur la terre; car la Toute Puissance de l’Esprit Saint est limitée par SA Volonté qui est ici-bas humiliation d’Amour en vue de la Gloire éternelle du Père ....

.... écrire sur une table trop haute ...... mais présente ....

13/07/05 communauté de saints ...

Bien que l’Église ait encore à amplifier la compréhension de l’enseignement du Christ, les siens n’ont pas à la critiquer mais à la sanctifier.... Comment comprendrons-nous donc cette sanctification nécessaire au déroulement des secrets qui n’avaient jamais été révélés jusqu’à ce jour? .... Car l’Église catholique n’est ni une démocratie ni une théocratie mais une communauté de saints, certes en puissance et qui viennent peut-être de loin mais que la foi à la vie du Christ transforme petit à petit. Ne nous étonnons pas que la barre en soit maintenue haute par les Papes. Car il y a une évolution à venir en nous et que la vie chrétienne doit développer. Si l’un d’entre nous se reconnaît être un "éléphant d’orgueil" , après lui, que seront donc les autres? Puissent-ils ajouter que le Seigneur Rédempteur est avec eux! En effet ce groupement de fidèles ne ressemblent à rien de ce que l’on voit ailleurs. Il n’est composé que de "fauteurs". Seule la foi vivante en la livraison du Christ les justifie. Tous nos soins doivent donc se résumer à la recherche de la qualité de cette foi.... Faut-il encore accepter ses conditions, même si on est éloigné de les vivre et ne pas chercher à les rabaisser à notre pitoyable état. C’est en cette acceptation que doit consister, en cherchant à la réaliser, la conversion des nations dont la mienne, entraînée par l’augmentation de ferveur des enfants-de-rien ....

14/07/05 censure sur Partenia le 12/07/05 ....

.... Mais c’est la Vérité qui nous rend libres ..... être aveugles dans la main de DIEU-Christ, infiniment souffrant de nos fautes et pourtant infiniment joyeux de notre salut, pour aider, puisqu’IL le permet, à la Paix des libertés révoltées dont la nôtre .... La vie sur terre est prenante mais insuffisante dans sa durée et son expression pour l’Amour qui LUI a besoin de l’éternité ...

Amitiés francis delaye www.f-v-m.net

www.f-v-m.net révolte .....

La souffrance et la douleur en même temps que la paix et la joie nues et absolues, dans la progression de la vie de l’enfant Jésus amèneront la transformation du monde ... Mais où irions-nous sinon à cette abîme d’humiliation fondement de SON Amour. En effet à l’homme il est impossible d’arracher la révolte originelle inscrite dans sa chair. À DIEU seul rien n’est impossible. IL a voulu nous en montrer le pouvoir, en nous donnant par la foi la livraison et la résurrection de 40 jours sur terre avant l’ascension de SON FILS, DIEU absolu, pour anéantir cette révolte, si nous le voulons, d’instant en instant, toujours davantage, jusqu’au début définitif de l’Éternité promise ....

15/07/05 www.f-v-m.net comprenez bien .....

Ce n’est pas parce que il m’a été imposé, sur un forum qui se voudrait totalement libre (?), d’une manière impromptue, un identifiant comportant une partie de mon nom ( et pourquoi pas l’autre ou ce par quoi j’identifie mon activité de prophète: "l’âne qui brai "?) Que cela peut changer quoi que ce soit. Il ne s’agit là que de puérilité.... Plus grave serait que les prestations du 12/07/05 aient été supprimées, non par une fausse manip’ informatique, ce qui peut toujours arriver, mais sciemment et volontairement.... De toutes façons ces notes peuvent toujours être consultées sur le journal spirituel de cette date, avec en plus une image, sur ce site www.f-v-m.net .....

www.f-v-m.net s’abreuver ....

..... S’abreuver par la Livraison (incarnation, Passion, résurrection) du Christ à l’Éternité ...... Car, par là, il est donné, même aux plus simples, de se nourrir du pain des anges .....

www.f-v-m.net secours ....

Ce que DIEU nous donne, c’est par SON Christ de pouvoir nous relever chaque fois que nous tombons dans une faute ou la révolte, même si le sentiment de ce relèvement nous manque et doit être remplacé par une certaine patience. En même temps IL nous donne de ne jamais tomber, quoiqu’il puisse nous en sembler, au-delà de nos forces. Car le Règne de DIEU sur terre qu’on peut assez raisonnablement assimiler à une humiliation, n’est qu’un appel pour la Puissance effective de l’Esprit ici-bas à SA Gloire d’Éternité. C’est là la victoire de la livraison du Christ-DIEU.... Mais au sujet de notre libre fidélité nécessaire, nous devons toujours agir avec crainte et tremblement et ne jamais cesser d’implorer, dans la confiance et non dans la présomption, SON secours avec celui de Marie SA Mère comme celui de tous les saints .....

3e semaine juillet 2005