3e semaine juillet 2007

22/07/07 Division de l’humanité ….

Ce n’est pas seulement la conception  de l’existence ou de la non-existence de DIEU qui est en cause … Lorsque le Principe de Contradiction Moral qui a été esquissé dans ce site aura été élaboré et sera parfaitement établi pour l’appui des sciences par qui de droit, il restera à l’homme à faire le choix nu. En effet il y a pour l’être humain un dilemme absolu dans ses relations avec DIEU, CELUI qui SUIS. Jésus-Christ, Messie, comme les prophètes juifs dans l’enseignement catholique, dévoile un DIEU humble et doux de centre contre ce qu’est l’homme intrinsèquement, à l’inverse radicalement de SES ennemis …..

23/07/07 sans question …

Il n’est pas même nécessaire de poser des questions puisque le Christ-DIEU Jésus est maître du temps comme de l’éternité, sinon toutes celles qui peuvent nous unir davantage à LUI…. En effet notre liberté extérieure, très limitative dans son action, laisse le pas à notre liberté intérieure, absolue dans son intention, dont la vocation est de se remettre à DIEU seul, directement ou par l’intermédiaire des créatures ….

24/07/07 affiner …..

Dans Son humiliation temporelle, DIEU S’est dépouillé de tous Ses attributs pour SE mettre à la portée de la créature humaine et SE livrer à elle corps et bien. C’est le concept, unité de toutes les religions et donc du monde, que la théologie de l’humilité et de la douceur de DIEU, le TOUT infini, doit développer sous toutes ses formes possibles, sans oublier que pour nous chrétiens c’est la perfection de l’Amour de DIEU et du prochain qui y mène…. Dans cette cage où nous enferme notre orgueil viscéral originel, nous avons avec le Messie universel à essayer de nous tenir à l’écart de la morsure des barreaux par l’humble foi Trinitaire  au Christ Jésus, Père de Miséricorde….. Au sang de Gethsémani, Il a souscrit pleinement à la redoutable épreuve infinie de notre salut éternel, laissant notre volonté si continuellement lâche y communier… Toute créature temporelle est bien DIEU dans SON humiliation comme dans SA douceur et l’homme dans sa dignité avec sa liberté révoltée ... La théorie de supra-relativité d’Hawking et d’Hertog imagine une série d’univers s’écrasant les uns sur les autres. Pour affiner cette théorie il faut faire intervenir les données de la foi chrétienne en d’une part l’unicité de l’univers actuel et d’autre part en l’humiliation temporelle de la raison pour la Gloire éternelle de l’Esprit …..

25/07/07 divergence …

Jésus-Christ, Messie universel, crevant l’orgueil humain, a été toujours fondé sur l’Esprit, car la chair  ne sert de rien. Cependant dans sa divergence d’avec la matière vivante, pour être fidèle, il n’en a pas moins sué le sang à Gethsémani, pour acquiescer à Sa libre Passion débouchant trois jours après Sa mort sur la résurrection. De même, pour percer avec LUI notre orgueil originel, soyons fondés sur l’Esprit quoiqu’il en coûte à la chair.  ….

26/07/07 cadrer ….

Il nous faut bien cadrer la joie de notre but qui est avec Jésus et Sa Mère l’humilité et la douceur de l’Esprit Éternel, nécessitant la souffrance dans le temps pour y arriver… Christ chair d’Esprit et Marie d’Immaculée Conception …..

27/07/07 compréhension …

Pour comprendre la vocation humaine dans ses composants fondamentaux, il faut accepter, comme en science, de ne pas s’aliéner aux apparences de la nature. Cela implique en l’occurrence un profond travail sur soi-même, puisque de nous-mêmes nous sommes aussi « apparence de nature »…. Mais si par la prière et la méditation « droites » on accepte cette démarche, on comprend tout dans un sens totalement différent, nouveau et véritable. La souffrance apparaît alors nécessaire humiliation Divine comme guérison de l’orgueil originel et ouverture à l’humilité éternelle des Cieux…. Toutefois il faut inverser les normes d’apparences naturelles…. Il nous est demandé qu’un petit effort d’union quotidien au Christ, chacun à notre taille ….

28/07/07 même endroit …

Il est bien évident que nous ne sommes que des néants libres et que la seule chose qui nous appartienne, même pas en propre car nous avons à la remettre à la Toute Puissance de l’Être, serait notre liberté. Ainsi malgré tout notre liberté intérieure qui est la seule entière, la liberté extérieure étant tout à fait relative, est appelée à être travaillée de telle sorte qu’elle devienne la liberté de l’ÊTRE et plus celle du néant…. Il nous faut donc être broyés avec le corps anéanti mais revivifié du Seigneur… Aussi, il n’a jamais été cherché ici à complaire mais, pour l’extrême nécessité des temps qui s’ouvrent,  au contraire à dénuder les fondements de la Vérité, unité du monde, que le Messie Juif, Jésus-Christ, dans Son Amour, a révélé au monde. Nous allons tous au même endroit, la Gloire des Cieux Éternels, si toutefois nous montrons intérieurement que nous acceptons librement leur douce humilité ….. C’est pourquoi la pratique droite de la religion  est si nécessaire pour essayer de ne pas rester en chemin …..

29/07/07 même …

Même paralysé sous la tente du Seigneur, l’esprit doit en être toujours, avec Jésus-Christ, Sa Mère et tous les saints, en état de livraison….. Chaque être ou groupe humain est ainsi pétri, dans la vie terrestre, de multiples manières, variées à l’infini, pour y aboutir… Offrir donc par les souffrances du Christ à l’humble Miséricorde sans mesure de DIEU, tous les péchés du monde dont nous sommes les premiers redevables ….

30/07/07 déclaration….

Oui, il faut le déclarer haut et fort, le cœur du DIEU Tout Puissant du Ciel et de la terre, se présente le dos arraché par des fouets serviles et crochus, une chlamyde impériale déchirée et sanglante dérisoirement jetée sur les épaules meurtries, une couronne royale d’épines acérées sur la tête, les mains attachés recevant comme sceptre un manche à balais usagé et pour comble un bandeau répugnant ensanglanté aveuglant Ses yeux afin de compléter la moquerie des hommes et terminer cloué à mort sur quatre planches grossières, le côté ouvert MAIS revivant trois jours après. Oui telle est la royauté de DIEU sur terre que toutes les religions et non religions doivent reconnaître…. Merci d’en témoigner, pardon d’être ce révolté…. Le TOUT-ÊTRE s’est abreuvé du néant-rien, créant avec LUI la multitude des libertés  humaines …. Mon âme magnifie le Seigneur, exulte de joie en DIEU mon sauveur, car IL s’est penché sur Son humble servante, désormais tous les âges me diront bienheureuse (en effet IL m’a permise d’incarner l’humiliation Divine pour le salut des hommes….). Le Seigneur fit (donc) pour moi des merveilles. Saint est Son Nom. Son Amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui Le craignent (donc sur tous mes enfants en esprit …) ….

31/07/07 en fonction …

C’est en fonction de la droiture de nos intentions que nous nous voyons aussi co-responsables du péché des autres. La Vierge Marie, conçue sans la faute originelle, elle, se voyait co-responsable de tous les péchés passés, présents et à venir de l’humanité. C’est en fonction de ce fardeau intensément douloureux qu’elle a correspondu parfaitement à l’humiliation de l’Incarnation Divine en elle-même…. Paralysés par nos propres manquements, nous avons du mal d’une part à accepter cette co-responsabilité et d’autre part à nous humilier assez profondément notamment pour recevoir les grâces incomparables de DIEU Trinitaire. C’est pourquoi nous avons besoin pour communier pleinement à la Volonté du Christ de fusionner avec celle de Marie dans son obéissance de foi…. Mais ce n’est toujours qu’au centre de la croix rédemptrice et miséricordieuse que nous, pécheurs, pouvons appréhender ces mystères …

1e semaine aout 2007