08/06/02 Mon Dieu, mon Seigneur et mon Tout: Dieu est toute chose, tout être et au-delà de tout. Les souffrances du Christ sont le ciment de l'Univers et des Cieux. L' Esprit Saint coordonne l'impossible nécessaire. Le cœur d'Amour Divin (cœur du Christ environné de celui de Marie et inséré dans la croix) en est le centre.

09/06/02 Offrir au moins à Dieu, par amour,  ce néant qu'il a voulu libre, à travers la création de l'univers, en LUI demandant l'anéantissement de notre orgueil.

10/06/02 Ce sont les souffrances indicibles de Jésus-Christ (depuis son incarnation, Sa Passion, jusqu'à Sa résurrection) unies à celle de la Vierge Marie et des saints qui nous amènent à Son cœur Divin.

11/06/02 Les paroles consolantes et fortifiantes des écrits de "LUI et moi" pour les âmes qui ne sont rien..... A notre tour, consoler.....en regardant les souffrances absolues d'amour humble de Jésus-dieu.

12/06/02 Ce que nous offrons en offrant notre agonie à venir, c'est avec Jésus la mort livrée au Père en toute soumission.

13/06/02 Jésus Christ a vécu constamment Sa déréliction finale, en sus de Ses divers états humains, depuis Son incarnation jusqu'à Sa résurrection. Vivons donc constamment en fonction de nos différents états de vie, notre agonie terminale à venir, agonie qui peut racheter toute une vie de relâchement et de révolte...

14/06/02 Face à l'humilité Suprême de Dieu, l'orgueil de la créature serait irrémissible sans l'Amour incarné que nous célébrons dans la vie et l'enseignement de Jésus-Christ qui nous ouvre à la possibilité de la parfaite disposition à s'humilier.

"Plus que de charité, c'est d'humilité dont le monde a besoin (St.Vincent de Paul)." L'Amour Divin de Jésus-Christ cherche à l'y amener en plénitude.

L' Amour-saint a un but qui est de redonner à la créature perdue par orgueil, qui le veut encore, l' union, dès ici-bas, à l'humilité et à la douceur Souveraines du cœur de Dieu.

15/06/02 Le redire toujours: Les souffrances du Christ broient notre indignité....

3e semaine juin 2002