01/06/03 Si l'on veut aimer DIEU en esprit et en vérité, il faut dépasser les gardes et entrer avec LUI dans une solitude absolue, jusqu'à la solitude finale où LUI-MÊME dans SA plénitude, à la fois¨Être et néant, paraîtra absent....

Même l'horreur de l'horreur que nous sommes tous spirituellement, unie aux souffrances rédemptrices du Christ , dans l'infime part qui nous revient, travaille au développement du monde comme au salut des âmes pour la Gloire de DIEU...

02/06/03 Lorsque nous chantons la victoire du Christ sur le monde, ne nous trompons pas de victoire. C'est celle du visage tuméfié et humilié de Jésus-Christ offert à l'orgueil mondain qui est présent partout dans l'humanité même religieuse. N'ayons pas peur de l'embrasser publiquement, en communiant de notre chair criminelle et maudite à la livraison qu'il fait de SA propre chair chaque jour...

03/06/03 Avec Jésus et Marie, soulager le monde (laïc comme religieux) du poids qui l'écrase et dont il ne se rend même pas compte: poids de l'incroyance ou indifférence, de la mal croyance, de l'insuffisance de croyance.....

04/06/03 Par son humilité unique dans l'histoire des hommes, la Vierge Marie a pu arracher pour nous DIEU à DIEU qui se fusionne à nous dans l'Eucharistie...

05/06/03 Ne jamais cesser d'avoir devant les yeux intérieurs, la vue de la pure humiliation du Christ aussi bien dans sa fonction Divine que dans sa totalité humaine.

06/06/03 Communier sans cesse à l'acte pur : avec les souffrances de Jésus-Christ dans l'espérance de la résurrection pour activer le règne de Dieu sur terre.   Il ne peut y avoir d'autre sens à donner à ce site  que cette évidence de foi.....

Qui perd la terre avec le Christ, gagne le ciel avec Lui, pour soi-même comme pour ceux qui l'entourent ou l'entoureront sous la seule condition de leur liberté.

07/06/03 L' Esprit-Saint descend jusqu'à l'extrémité de l'ignominie pour en relever le frêle être humain, par le sacrifice infini du Verbe incarné, Jésus-Christ......

2eme semaine juin 2003