16/06/04 À travers tout ce site internet que j’entretiens, c’est d’une forme ou d’une autre, l’annonce au monde qu’il va falloir qu’il choisisse, se trouvant au pied du mur entre l’ AMOUR ou la HAINE. Deux camps irréductibles. Mais les tenants de l’ Amour doivent donc comprendre que Jésus-Christ , chef de l’amour, possède la Puissance de DIEU pour incliner l’humanité, pour le temps qu’ IL voudra et celui de notre pénitence, à s’inclure dans le camp de l’ Amour. Cependant même si ce temps devait durer très longtemps, il nous faudrait penser aux fidèles de l’ Amour qui vivront sous l’antichrist, promoteur de la haine et qui n’auront plus aucun point d’appui de leur foi autre que l’Esprit Saint et prier intensément pour eux. Il reste que le combat pour asseoir le règne de Jésus-Christ est crucialement en cours.

..Tout est voulu ou permis sur terre par DIEU pour l’épreuve de l’amour qui repose sur l’humilité et la douceur Divine ... Rien d’autre ne compte ....

17/06/04 en CHRIST et en Marie ... n’être qu’à DIEU et DIEU en moi n’être qu’aux autres .... C’est là tout mon secret .....

.... C’est TOI qui me peut en TOI .... comment devant cette humiliation d’amour demandée à l’humanité entière à commencer peut-être par le monde scientifique, ne pas me l’appliquer d’abord à moi-même comme devront le faire tous ceux qui me suivront....

..... Une oeuvre aussi insignifiante soit-elle, et c’est la plus sûre aux yeux de DIEU, prend sa valeur par le sceau du Christ-Roi qui y est apposé....

18/06/04 Où irais-je donc, moi?! .... descends ,Ô mon âme, descends encore et toujours plus bas, jusqu’à l’humiliation sans mesure infiniment douloureuse et aimante du coeur de Jésus ...

19/06/04 Résumé de l’état d’esprit du site www.f-v-m.net à ce jour:

Après mon baccalauréat philo royalement manqué à ma plus grande satisfaction puisque j’y avais exposé ma pensée la plus chère sur le phénomène de la lumière mais ce qui était malgré tout un "hors-sujet" manifeste, inscrit à l’école des Bx Arts de Paris, section sculpture, je travaillais, contrairement à ce que les études nous incitent à faire, plutôt à alléger ma mémoire de tout ce qui aurait pu empêcher la contemplation infuse de la Vérité. Quelques années après ma conversion brutale, je me suis donc trouvé avec ce phénomène de sciences purement intuitives, puis, continuant le développement que cela engendrait, je me sui retrouvé avec les intuitions également sensitives d’une nouvelle philosophie, unissant les trois données de base de la métaphysique. J’en arrive maintenant, à l’âge de 80 ans (!), à être poussé à leur réalisation. En science j’ai été amené à publier le 21 Mais dernier le procédé que je juge définitif pour la vulgarisation de la photo et du cinéma en relief stéréoscopique. La publication de ce procédé dont je ne doute pas du reste et dont l’impact social sera forcément important servirait entre autre à confirmer la réalité de mes intuitions scientifiques.

D’un autre côté la nouvelle philosophie-métaphysique nécessaire à l’élaboration dans les sciences de l’ "intégrateur de puissance" doit inclure aussi la théologie. De sorte que nous ne pourrons plus avoir des théologies catholiques séparées de la philosophie extravertie (St Thomas d’Aquin) ou intravertie (St Bonaventure) et des théologies opposées des purs esprits en dépendant. Mais cette nouvelle métaphysique unitaire , fondée sur le Principe de Contradiction Divin, immuable et toujours en mouvement vers le Bien, (confirmant les théologies similaires de Thomas d’Aquin et Bonaventure mais unissant leurs concepts différents des purs esprits) sera forcément aussi une théologie intégrale. Cette énormité ne peut plus reposer sur la raison comme précédemment toutes les philosophies ont fait, mais en quelque sorte étant "fidéiste", pour employer un mot approximatif que nous connaissons, elle devra reposer UNIQUEMENT sur la parole transcendantale d’un homme. De plus, dépassant les fondements de la raison, elle serait fragile et réversible dans son choix: ou l’amour ou la haine, ou le Bien ou le mal, ou l’orgueil ou l’humilité, etc... Il n’y aura donc pour l’instaurer que la parole de deux hommes transcendantaux ou bien Jésus-Christ ou bien l’anti-christ.... C’est devant ces faits que j’ai hésité jusqu’à présent et plutôt cherché à comprendre dans mon journal spirituel la réalité de la puissance du Christ dès cette terre, allant jusqu’à pouvoir obtenir AVEC LUI l’humiliation amoureuse de toute l’humanité.....

Poussé par l’esprit j’ai à m’engager, si je dispose des moyens nécessaires, après un petit pas de réalisation dans la science avec la stéréoscopie, dans cette nouvelle unité philosophie-théologie débouchant sur la science du futur. Pour ceci il est bien nécessaire de comprendre que ce ne sont pas les choses importantes aux yeux des hommes qui le sont aux yeux de DIEU mais plutôt au contraire toutes celles qui sont infimes dans la vie de tous les jours. C’est là mon combat incessant, avec Jésus et Marie.

La pureté et la force de la foi s’exprime à Gethsémani. Aussi faut-il user des vifs sentiments de foi qui sont accordés à notre faiblesse, avec de très grandes précautions et contempler sans cesse la vérité de la Passion de Notre Seigneur .... Jusqu’où es-TU venu me chercher Seigneur Jésus?!

20/06/04 ... au milieu des tentations, très ciblées pour moi, ne chercher avec Jésus-Christ et Marie que le Règne de DIEU sur terre comme au ciel, en esprit et en vérité, sans me tromper sur ce qu’il faut entendre par là ......

21/06/04 .... contemplant sans cesse l’humiliation douloureuse de la Passion dans la vie de Jésus, ne prendre de repos que dans la joie hors nature, véritable paix, du Christ ....

.... Qui dira avec Jésus-Christ, en esprit et en vérité, l’humiliation aimante et douloureuse de DIEU...

22/06/04 ... Ne chercher en tout que l’ Éternité, demeure de DIEU, d’où découle dans l'espérance et la foi les bienfaits quels qu’ils soient, sur la terre .....

Nous sommes comme des petits rats qui désireraient voler et qui demanderaient à un aigle ami de les prendre dans ses serres. Mais s’ils nous arrivaient de croire, étant dans les hauteurs, que ce sont de nos propres ailes que nous y arrivons, l’aigle ami pourrait avoir vite fait de nous détromper. Ainsi pour le fidèle est Jésus crucifié et ressuscité qui a seul les ailes de la vie et de la vérité et qui nous porte de ses ailes puissantes dans notre incapacité congénitale.

Des grâces il faut aussi recevoir avec l’aide de Jésus et Marie l’épreuve de Vérité.... Il n’est pas donné à tout le monde, fut-on un chrétien de haut niveau, d’entrer dans l’esprit de l’évangile mais seulement aux tout-petits, aux âmes de rien, qui, elles, doivent se livrer pour les autres, sans juger..

4e semaine juin 2004