3e semaine juin 2006

23/06/06 célébrer ....

C’est l’Église qui envoie en mission et à qui il est donné d’appliquer les prophéties. À l’un de dénuder les fils, à l’autre de les brancher.... Comment transcrire et célébrer cette fantastique humilité et douceur sans limite du Centre de DIEU dont le Christ s’est investi? Il n’y a pas de meilleur moyen, semble-t-il, que de lui demander l’assimilation de sa vie à la nôtre dans notre personnalité.... fusionner la vie du Christ ( nommé ou non) but éternel de l’humanité ... Souffrir avec Jésus-Christ c’est avoir le regard vissé à DIEU en ignorant même cette soudure pour une fusion complète, en acceptant même de souffrir de ne pas souffrir ..... Pour l’homme Jésus, l’eucharistie est le broiement de tout l’Être de DIEU mis à notre disposition quelque soit notre abomination ....

24/06/06 la nature ....

Si la nature fuit la douleur, l’être humain fuit peccamineusement plus que tout l’humiliante volonté , droite et joyeuse, de souffrir qui a été celle du Christ Jésus. Depuis son incarnation jusqu’ à sa résurrection il a ainsi , par l’interférence des esprits, restauré l’état d’humiliation primitif nécessaire temporellement ici-bas et éternellement dans l’au-delà à l’humanité.... Devant l’orgueil de la liberté de son néant, il n’y a donc pas d’autre solution, pour sauver l’homme, que de fusionner , jusque dans l’abîme, notre volonté à celle de l’homme Jésus et obtenir cette fusion au moins de tous les enfants-de-rien. Car l’homme c’est l’humiliation de DIEU jusqu’à l’impossible qui cependant pour LUI seul n’existe pas....

25/06/06 mérites ...

L’humilité sur terre n’existe pas. Seule existe la poursuite inlassable de l’humilité et de la douceur (l’une ne va pas sans l’autre) du centre de DIEU. C’est pourquoi l’homme Jésus a placé avant sa couronne béatifique de Gloire éternelle, une couronne de dérision temporelle d’épines douloureuses. Si nous le permettons, les mérites de ces épines transpercent sans cesse notre être jusqu’à sa racine et résonnent dans l’éternité. Contre notre volonté, le désir droit et allègre de l’humiliante souffrance, aussi infime soit-il ( souffrir de ne pas souffrir) mais réfléchi, uni à celui, trois fois saint, du Christ Jésus, à qui seul (avec sa mère Marie) il appartient, arrache le monde et les âmes à la violence de l’orgueil porte de l’enfer, en rendant Gloire à DIEU .... Aussi inexistant soit-on, on a toujours, malgré notre révolte congénitale, à livrer notre liberté à DIEU ..... On ne peut le faire qu’en le LUI demandant en tout temps car LUI-Même se livre ainsi ....

26/06/06 réalité mystique ...

La vie de l’homme: un peu de souffrance ici-bas pour une éternelle jouissance dans l’au-delà. (C ‘est la libre douleur de toute sa vie que le Christ a voulu nous résumer dans SA Passion )..... La réalité mystique, aussi étrangère à la quasi totalité des êtres humains que les couleurs le seraient pour un aveugle-né, se résume pour ceux qui l’expérimentent ou croient l’expérimenter, à l’exercice d’une droiture d’intention qui n’a d’exemple qu’en Jésus-Christ et sa mère Marie ....

27/06/06 hiérarchie ....

Dans la hiérarchie des âmes où nous sommes créés, fleur altière ou simple graminée , l’essentiel demeure pour nous de produire beaucoup de fruits. Du reste dans l’Eucharistie, restant multiples personnalités à personnalité du Christ, nous fusionnons cependant à UN .....

 

28/06/06 fruits ....

..... fleurs ou graminées, les fruits que nous avons tous à porter, c’est le sacerdoce. C’est pourquoi nous, catholiques, nous exigeons tant de ceux qui nous le représentent et auxquels nous concédons seuls de célébrer la cène... Peuple de prêtres, nous chantons... En fait on pourrait dire que toutes les religions sont des sectes, en ce sens qu’elles flatteraient plus ou moins un vice de l’homme. C’est pourquoi l’Église catholique, malgré la forme juive qui est la sienne, ne se définit pas en tant que religion mais uniquement comme apôtre de la foi catholique au Messie universel Jésus-Christ. Sa mission est d’imprégner le monde et par conséquent toutes les autres religions du message unique de la vie et de l’enseignement du Christ Jésus.... L’humilité et la douceur du coeur de DIEU qu’IL révèle s’exprime dans les douleurs de la croix. Aussi le plus ordinaire des six milliards d’êtres humains peut apaiser la faim que DIEU a des hommes tels que nous sommes .....

29/06/06 Toute Puissance ....

La Toute Puissance de l’humiliation des souffrances du Christ Jésus se propose à la continuelle renaissance de la révolte humaine ......

30/06/06 l’épée ....

L’épée qui doit déchirer les entrailles du monstre qui retient les peuples en esclavage, n’est-elle pas l’humble Toute Puissance des douleurs voulues et désirées par le Christ. Car ce sont elles qui partagées d’une manière même infime par SES amis, restaurent le saint état d’humiliation primitif de l’humanité ..... Mais pour le vouloir il faut sans cesse lutter contre sa propre inclination ......

1e semaine juillet 2006