2e semaine juin 2007

16/06/07 libre .....

C’est la libre volonté à Gethsémani de souffrir l’humiliation à l’extrême, physique, morale et spirituelle, pour notre salut qui seule, malgré les apparences, maintenait le Christ cloué à la croix... Il n’y a rien de plus dur pour l’être humain que l’état d’humiliation à moins d’en espérer un bénéfice plus grand. C’est pourquoi Jésus-Christ nous a donné l’Amour qui pour nous chrétiens inclue toutes les autres voies, pour une vie ici-bas pacifiée et dans l’éternité béatifiée... Quoi donc peut approcher le bonheur de croire en LUI?... Seigneur Jésus pétris-nous de TA Volonté, nous commençant et recommençant, venant et revenant, sans cesse dans notre faiblesse naturelle ....

17/06/07 tous DIEU ....

En chaque âme, quelle qu’elle soit, de Jésus-Christ se joue la Passion ( du dos arraché, du front transpercé, des poignets et des pieds cloués, du côté ouvert et de toute le corps martyrisé) et la Résurrection ( Ses plaies et Son côté ouvert confirmés par la main d’un de Ses apôtres) suivies de Son Ascension au Ciel . ... Aussi avec le coeur immaculée et douloureux de Marie, Sa Mère, confions-nous à Son côté ouvert mort et ressuscité... Oui, il est difficile de se rendre compte que NOUS SOMMES TOUS DIEU dans Son humiliation temporelle et qu’en conséquence Jésus-Christ est la plénitude de la libre réponse à LUI-MÊME. Car la seule chose qui soit nôtre est la liberté au temps-néant dans le choix de la remettre au Christ-DIEU Plénitude... Ainsi ce sont les humbles acceptations des dons de DIEU qui nous unissent pleinement de LUI à LUI pour le salut de tous ....

18/06/07 libre ..

Jésus-Christ est notre seul véritable Ami, contre LUI-MÊME, même, comme nous, nous devons nous efforcer d’être son ami contre nous-mêmes... Homme, IL ne s’est jamais regardé un seul instant lui-même mais ne regardait que le Père et en nous la vie du Saint Esprit... Aussi le sort de l’être humain est-il pour un temps de souffrance le libre choix de DIEU contre celui de soi-même ....

19/06/07 DIEU à DIEU ...

Comment comprendre la douceur de DIEU, nous, qui ne sommes que violence; Doux Père prends pitié ... Car la forme du néant temporel n’est être que dans la liberté qui doit être retournée à DIEU pour LE vivre éternellement dans la béatitude. ... Cette liberté par suite de sa révolte s’oppose à DIEU, ou autrement dit cherche à magnifier le néant au lieu de l’Être, c’est à dire à opposer Dieu à DIEU. On se rend compte par là combien est horrible le moindre péché qui rêve de briser l’unité Divine. Mais "notre coeur produit le mal; il entend le bien" dit St.Bernard,... si nous le voulons ...

20/06/07 Tous DIEU .....

Ceux qui connaissant la vie de Jésus-Christ rapportée par les apôtres, ne croient pas qu’IL soit DIEU, sont en réalité en révolte contre eux-mêmes. En effet, par définition DIEU étant TOUT, NOUS SOMMES TOUS DIEU DANS Son anéantissement (moralement humiliation) TEMPOREL avec c’est vrai une liberté créée qui alliée au néant de la temporalité, fait notre personnalité à sauver du chaos de l’inexistence.... Cette révolte contre nous-mêmes qui se présente sous toutes les formes imaginables possibles, s’est inauguré, il est vrai, seulement peut-être il y a environ 7000 ans, suivant ce qu’on croit savoir de l’évolution morale de l’humanité primitive qui était alors à la fois saine et sainte dans son état normal d’humiliation à l’image de celui de DIEU..... Que la puérilité du conte enfantin peuch’doudou ne vous laisse pas indifférent ni ne vous trompe pas .....

http://www.f-v-m.net/delayefvmjour/decembre6d.htm

21/06/07 jamais .....

"Jamais DIEU tout seul; jamais l’homme tout seul" mais toujours ensemble: Nous, LUI et moi ... C’est ainsi que nous réalisons en chacun l’unité du monde pour l’éternité. Jésus-Christ en est la condition .... Avec Sa Volonté anéantir la nôtre pour la Sienne .... Mais ce n’est pas notre corps qu’il faut haïr à proprement parler. Il n’est que l’humiliation de DIEU dans le temps pour nous. C’est en réalité la révolte de notre liberté (la moindre extérieure et surtout celle intérieure), offerte gratuitement, chair criminelle et maudite qu’il nous faut combattre, restant dans l’espérance de la parole de guérison du Christ ....

22/06/07 coeur .....

C’est le coeur qui dé-termine la croix comme Jésus à Gethsémani et au même moment Sa mère par corrélation spirituelle. Ne nous trompons donc pas de prophétie. La vie sur terre peut se transformer en unissant ses connaissances à la mystique mais ce qui compte est la Vie éternelle de l’au-delà enseignée par Jésus-Christ Trinitaire...... Nourris de Son côté ouvert, LUI ressuscité, nous sommes nourris comme LUI L’est au coeur éternel du Père, au milieu des stigmates de la Passion ......

4e semaine juin 2007