08/06/01 La volonté d'insignifiance  humaine souffrante et déchirante de Jésus-Christ, depuis Sa conception jusqu'à Sa mort, était totale et parfaite parce qu'il est  Dieu Lui-même dans Son humilité et douceur infinies et qu'Il est venu pour racheter l'auto-suffisance blasphématoire de tous sans exception (hormis par grâce unique la Vierge Marie, Sa mère) et de plus selon la foi de l'Église catholique ratifier l'épreuve de fidélité des anges eux-mêmes. Communions à Sa Gloire!

09/06/01 Lorsque Ste Thérèse d'Avila a un frisson d'hésitation à l'union mystique de sa 7e demeure. Lorsque Moïse, l'humble des humbles, frappe une seconde fois avec la baguette le rocher de Mériba. Lorsque le Bouddha, devant la mise en  doute de sa sainteté par un de ses disciples, se met en colère. Tous ces saints éminents flirtent avec une imperfection de l'orgueil humain. Cependant des bouddhistes fêtent la "grande colère" de Bouddha. Des exégètes juifs et chrétiens se penchent depuis des siècles pour comprendre le reproche de Jéovah à Moïse. Quant à Thérèse d'Avila il a fallu plusieurs siècles pour qu'une de ses filles de rien du tout, Thérèse de L'enfant Jésus, remette les choses en place. En effet la perfection de la perfection, demandée par l'Incommensurable, n'est suscitée que par Jésus-Christ. Et ce qui désoriente les chercheurs de perfection, outre leur faiblesse  intérieure, si minime soit-elle, c'est  que la perfection de la perfection de Jésus s'adresse à tous, sans exception, chacun selon sa nature. C'est pourquoi seuls les chercheurs de cette perfection de perfection, quelle que soit leur religion par ailleurs et la grandeur de leur expérience mystique, la rencontreront en Jésus Christ en esprit et en vérité dès ici-bas pour la plus grande gloire de Dieu comme de la leur dans l'Éternité .

10/06/01 Lutter et aimer sans honneur, sans gloire, avec ou sans consolations.

11/06/01 NOUS,  l'Être réparateur et le néant pécheur, par un seul nom: Jésus-Christ en la Sainte Trinité. Union sans faille.
    NOUS = Le Christ-Dieu  dans la souffrance infinie causée par nos réticences, uni, à l'offrande renouvelée que nous LUI faisons de ces réticences = L'Être de Dieu rédempteur par amour et le néant perdu par orgueil = NOUS , UN avec Lui, en Lui, par Lui, pour la Gloire de Dieu doux et humble de coeur,  comme pour le salut de notre prochain.

12/06/01 NOUS, au ciel comme sur la terre, TOI .....

    Le Christ endosse sur terre la souffrance causée au Père par notre orgueil séparateur pour que le règne de Dieu arrive en chacun comme au ciel. Joie des fidèles. Bientôt dans le nouveau pas que le Christ fera vers l'humanité, par le domaine aussi des sciences et des religions, un temps faste de la Gloire de Dieu et du salut du monde s'ouvrira, autant que l'homme et Dieu voudront.
    Dieu adore Dieu. Le Seigneur appelle toutes ses libres créatures à cette adoration, à la fois humble et amoureuse, du Tout Bien, qui seule donne la vie éternelle d'union.

13/06/01 Le monde entier est le calice d'humilité du Christ-Dieu où chacun est appelé à boire à la véritable source de l'amour de Dieu et du prochain.
    Vu mon âge, l'élaboration de ce site sera-t-elle ma seule contribution possible à l'histoire de l'humanité? Je n'en sais rien. Il y est dit l'essentiel. Ce fabuleux don de Dieu que sera l'intégrateur de puissance (ou moteur à ion intégral) , s'il est utilisé (sa puissance quasiment infinie est à la fois douce et parfaitement malléable) dans la foi à l'enseignement de Jésus-Christ, permettra à l'humanité de s'épanouir comme jamais malgré les différentes menaces actuelles qui pèsent sur elle ( réchauffement climatique, etc...). L'appel primordial reste celui à l'unité des amis, en esprit et vérité, de Jésus-Christ dans toutes les religions par un accroissement de foi.

14/06/01 Le domaine de l'Esprit Saint-Dieu s'étend sur toutes choses, matérielles comme spirituelles. A la suite de l'affaire Galilée et du progrès des sciences, les chrétiens ont voulu donner à la science un chemin séparé de la religion, se réservant eux-mêmes le domaine spirituel, fond de toutes réalités, ou social qui est de première nécessité matérielle. De nos jours l'exclusivité de ces domaines traditionnellement réservés leurs sont ôtés.

    Le temps qui vient va demander aux disciples du Christ la réintégration de l'Esprit Saint en tout. Devant cette exigence négligée par ces derniers si souvent, il est possible que les juifs eux-mêmes aient moins de difficultés à reconnaître Jésus dans Sa nouvelle Gloire de Souverain du monde que beaucoup de chrétiens. Il est cependant à rappeler que la durée de ce temps bénéfique pour tous, dépendra de la confiance de l'humanité à la douceur et à l'humilité du coeur de Jésus-Christ, centre de Dieu.

15/06/01 Le commandement Messianique nouveau que donne Jésus:
Aimez-vous les uns les autres, comme JE vous ai aimé, implique d'aller pour cela jusqu'à l'humiliation parfaite de la croix, ce qui donne à l'humiliation, acte d'humilité dans l'amour, le rang de certificat Divin. Comprenne donc qui pourra! Mais tous nous avons à entrer, peu ou prou, dans cette logique de l'amour.

  3e semaine juin 2001