08/05/02 Le Père nous donne un intermédiaire, en LUI-MÊME, l'Amour, Son Fils. Quant à ceux qui prétendent Dieu sans intermédiaire, qu'ils soient préserver de toutes illusions et en tout état de cause ne peuvent l'appréhender dans Son essence.

09/05/02 Qu'est-ce qui peut amener Dieu aussi bas, sinon entre toutes choses l'Amour gratuit? Mais qu'à combien de sauce mettons ce nom!
"Nihil, nié..." s'anéantir dans le Christ, parfait néant ET être parfait.........
Le long regard de Jésus-Amour de l'être au néant......

10/05/02 La VIOLENCE de l'Amour de Dieu dans Son humilité, qui la dira..... Chercher et trouver.....

11/05/02 Si nous ne partageons pas la VIOLENCE de Jésus-Christ, doux et humble de cœur, comment pourrons-nous faire entrer dans le monde Son Amour?

La Toute Puissance de l'humiliation d'amour donne vie à la libre communion des esprits.

12/05/02 La souffrance de l'humiliation d'amour Divin nous unit dans le salut.

Pour aimer la souffrance en notre nom tout en en ressentant la gène, il faut ou avoir l'esprit tordu ou aimer Jésus-Christ et les âmes plus que soi-même.

Le Christ, Messie universel, a voulu se révéler au monde, à travers les faiblesses immenses et innombrables de Son Église. Comme nous devons l'aimer et la servir telle qu'elle est et que nous sommes!

13/05/02 Contemplant la chair torturée et meurtrie de Dieu incarné, pardonnant l'impardonnable, quel pardon dois-je donc donner à mon tour?!

Toute la douleur de l'univers, célébrant l'humiliation amoureuse, de Dieu, se trouve résumée en la vie d'un homme, Jésus-Christ.

14/05/02 Les mots se pressent mais toujours les mêmes: souffrance nue et absolue de la vie du Christ pour nous permettre d'aimer avec LUI, malgré tout, à travers nos ingratitudes et nos péchés constants.

3e semaine mai 2002