08/05/05 Après une faute, aussi grave paraît-elle, même et surtout sans aucun sentiment, nous humilier par volonté devant le Christ en LUI demandant la grâce d’une véritable contrition ...

09/05/05 À d’autres Jésus a donné un amour fort et parfois violent. À moi, malgré ce que je suis, IL a donné SA tendresse ... Merci ... pardon ....

RE: être ce néant-libre dans l’espace et le temps, sur lequel DIEU aura pu poser SA Miséricorde un instant pour l’éternité ...

... tout voir, ... absolument tout ... , au centre de la croix, Glorieuse ou douloureuse ....

09/05/05a exemple2

Si les militaires ont déjà réussi à créer de manière expérimentale le moteur à ion intégral simple qui se présente, sous la forme photographique d’OVNI prise en Amérique du nord, d’une boule apparaissant et disparaissant immédiatement à cause de sa grande vitesse, ils sont encore loin de compte. Même si d’autre part, en Europe je crois, on aurait vu des ensembles de ces boules (lumineuses) en association genre soucoupe volante, cet appareil même groupé me paraîtrait inoffensif car il ne saurait porter, à mon avis, de charges atomiques qui sont l’obsession des armements nationaux. En réalité il serait la route vers le moteur à ion intégral complet (ou intégrateur de Puissance comme je l’appelle ou char du Seigneur comme le nomme Luz Amparo Cuevas) dont la performance, je l’ai dit et redit, sera de donner à l’humanité l’énergie illimitée dont elle a besoin pour son épanouissement. Cependant il est une condition drastique pour en assurer la pérennité. En effet comme je m’escrime à le dire pour plusieurs raisons, la science va se trouver face au problème de l’union à la foi chrétienne. Acceptera-t-elle de s’y soumettre pour le bien humain de tous ou voudra-t-elle la phagocyter à son avantage en provoquant ipso facto la fin de l’univers? DIEU seul sait la Miséricorde qu’IL veut faire à l’homme avec son aide et c’est pourquoi entre autre l’esprit de mon journal, même s’il n’est pas toujours compréhensible, est plus important que toute autre chose.

10/05/05 ... demander que nous recevions l’ampleur de la Miséricorde Divine qui est biens spirituels résonnant dans l’éternité, même si, en plus, des biens temporels nous sont prêtés .......

11/05/05 Que peut-on rappeler d’autre aux enfants, selon ce qui nous est donné, que la livraison de Jésus-Christ ... et SON humiliation n’est pas de pacotille ....

12/05/05 ;;; l’amour de Dieu et du prochain au centre de la croix .....

12/05/05a l’art oublié

Il faut que malgré tout je dises quelques mots de l’art pictural auquel il m’a été donné d’être affronté malgré le fait qu’il n’ait pu être accepté par aucun professionnel et de ce fait paraisse forclos.

Après la période de ma peinture typiquement angulaire qui avait commencé à susciter l’opposition (tableau des "chevillards", etc...cf. mé-art) , la période sphérique a suivi tout de suite après. Cette dernière avait pour but intuitif d’harmoniser les fins fonds du phénomène de la vision que l’on trouve chez les bébés avant son éducation par l’expérience tactile. Malgré la contestation générale, ça été pour moi un succès. J’y ai eu du reste des amateurs même s’ils n’ont pas été très nombreux (cf. Mé-art). Ma femme par son exclamation instinctive lors d’un spectacle théâtral, m’a confirmé dans l’idée que ce type de vision reste bien fondamental chez l’être humain, d’où la proclamation de ma "culotte de pyjama" que "toute l’esthétique se construit par l’interférence de sphères". Du reste dans la méthode de vulgarisation de la stéréoscopie qu’il m’ a été donné de m’être au point le 21 Mai de l’année dernière (jour anniversaire de mon mariage), il en est tenu compte.

Ensuite toujours en recherche d’arriver à une approche plus serrée des fondements de l’art, non seulement de l’esthétique mais aussi des règles profondes de la vision humaine, il m’ a été donné à travers un tableau intuitif du Sacré Coeur de découvrir ce que j’ai appelé à la fois la "stroMboscopie" (application de la stroboscopie à l’esthétique) et le taggisme (application de l’esprit des taggs à un art plus complet). Ce n’était pas ma vocation de développer beaucoup la stroMboscopie du fait de son origine spirituelle beaucoup plus élevée que celle de l’art. Il en a été de même du taggisme qui n’est pas l’application de la reproduction visuelle des sujets par des croix ou des points, comme le peintre Vasarelli, je crois, l’a fait, ou bien ce peintre américain qui pour faire scandale a reproduit de cette manière le portrait d’un criminel célèbre, mais qui est un tout autre mode d’expression. Il s’agit en fait de signes distinctifs, tous différents, mais intuitifs à la manière de certains taggeurs, pour tenter de fixer sur la toile ce qui ne pourrait l’être autrement. C’est ainsi qu’on peut arriver à toucher à l’eschatologie qui fait fuir tant de monde. Si j’ai pu produire cependant un certain nombre de ces toiles, je me suis aperçu aussi que dans ce jeu plastique n’entraient pas toujours ceux qui cherchent avant tout une vie religieuse véritable et qui préfèrent les choses communes. Du fait que cela demandait aussi une tension personnelle exceptionnellement intense, j’ai décidé d’arrêter cette expérience et de me tourner vers quelque chose de plus accessible jusqu’au jour où j’ai mieux compris que malgré l’utilité qu’en faisaient les hommes, l’art doit céder le pas à une plus grande profondeur et que pour ce faire, la foi catholique doit prendre la pleine mesure de son universalité spirituelle ( révélation de l’humilité et la douceur sans mesure de DIEU support de SON Amour) et se mettre au service de tous ceux qui ne sont pas contre elle et sont donc ipso facto pour elle.

13/05/05 Le secret de l’Amour-Vérité:

... l’humilité du DIEU que nous sommes dans SA hiérarchie, demande à s’humilier librement devant ceci même comme devant l’humilité du DIEU que sont les autres....

Depuis la faute originelle, nous sommes cependant en révolte. Humilions-nous donc en esprit et en vérité, avec le Christ jusqu’au bout, devant DIEU, nous-mêmes et les autres, sans comprendre en acceptant que notre DIEU soit un DIEU jaloux puisqu’IL EST seul Tout Bien.

DIEU Trinitaire et avec nous Quaternaire, est l’incompréhensible et le compréhensible, étant le Principe Suprême de contradiction moral, ÊTRE et néant en mouvement immuable vers le toujours mieux ...

... DIEU SEUL en LUI-MÊME ou dans les autres .....

Remercions la Vierge Marie d’avoir mis pour nous à Cana en Galilée, un jour de noces, le lourd manteau de thaumaturgie sur les épaules de SON Fils, unique Rédempteur ....

14/05/05 Aussi bas que nous soyons, Christ est encore infiniment plus bas ... Nous plonger dans SA livraison infiniment humiliante .... Car rien en dehors de DIEU ... Rien en dehors de TOI dans TES multiples visages hiérarchisés, sur fond de libertés créées, un dans le Christ Jésus ....

L’ être humain ( cette liberté d’union à l’image de DIEU qu’il est) ne peut vouloir la souffrance, Jésus-Christ LUI-MÊME, en tant qu’homme, ne l’a pas voulue, mais avec LUI il doit vouloir la perfection de l’amour.... Si DIEU a permis la faute originelle ( nos premiers parents responsables étant sans aucun doute dans la plénitude de leur évolution sociale et religieuse) en même temps que la souffrance et la mort telle que nous les connaissons, ce ne peut être que pour une exaltation plus grande de l’amour, à notre profit ....

15/05/05 DIEU à DIEU s’est souvenu de nous, de toute éternité, pour y poser dans la liberté de l’Amour l’humiliation temporelle sensible de SON visage ....

... Il est donné à la seule église catholique apostolique et romaine, à travers le monde, d’en maintenir la plénitude de la révélation, visiblement et invisiblement .....

3e semaine mai 2005