24/05/05 Si ce ne sont pas ceux qui disent Seigneur, Seigneur, ou qui enseignent SON nom au croisée des chemins, ou font des miracles en SON nom, qui entreront forcément au royaume des cieux, mais ceux qui font la volonté du Père, il y a aussi ceux qui sont choisis pour porter du fruit et que leur fruit demeure .... Mais comment faire la volonté du Père sans chercher expressément à la connaître, selon ce qui est donné à chacun? .... Attention cependant que celui qui croit avoir peu reçu, ne l’enterre sans le faire fructifier, car il serait condamné ....

... Ainsi tout est DIEU, dans la Gloire éternelle du Ciel, comme dans l’humiliation temporelle de l’univers, hormis le péché qui est séparation d’avec LUI.... Ainsi DIEU à DIEU sur la terre a voulu poser le point d’interrogation sur LUI-MÊME de la "liberté", en qui seul SON Fils Jésus-Christ, accompagné de SA Mère, unique créature immaculée, après nos premiers parents mais fidèle, a répondu pleinement, en y associant la hiérarchie des autres libertés créées qui auront bien voulu des souffrances de SON Amour ...

25/05/05 En Jésus-Christ, DIEU nous donne dès cette terre comme au ciel, à nous révoltés et ingrats, d’offrir DIEU à LUI-MÊME, seul Bien digne de LUI ... Merci ... pardon ....

L’Église a eu raison, en son temps, de condamner les thèses de Galilée, car les vérités scientifiques, par rapport à la Vérité éternelle, seront toujours relatives et qu’Elle a avant tout à tenir compte de la faiblesse de son peuple. Et si Elle n’a rien à craindre de moi puisque je ne suis pas même un savant, la fusion de la science et de la religion dont j’annonce certaines modalités seront toujours, quoiqu’il arrive toutes relatives ....

26/05/05 ... Comme il faut être amoureux de tous les traits de la Providence, en comprenant sans comprendre que toute absurdité ou injustice ne vient que de nous-même et que absolument rien n’est inutile. On peut oser dire du reste que ce sont les mêmes traits que dans la vie éternelle mais ressentis provisoirement d’une manière différente .....

... Pour mériter de "participer à la Passion du Christ, il faut être libre (de péché) et léger (de soi-même) ".... Seigneur rendez-nous tel ... ne jamais quitter des yeux intérieurs, jour ou nuit, les souffrances, nues et absolues, (coeur transpercé), de Jésus-Christ .....

27/05/05 Les souffrances nues et absolues de Jésus-Christ couvrent tout (hormis bien sûr le refus que notre liberté peut en faire) en un graphique de l’âme en dents de scie qui doit toujours monter. Mais quand l’âme jette un coup d’oeil sur elle-même, elle voit le même graphique inversement descendre ...

Si pour des raisons basses (matérielles) la vision intérieure des souffrances (Glorieuses ou douloureuses) de Jésus-Christ nous était enlevée, il ne faut avoir de cesse que de la retrouver, en y émargeant, même d’une manière infime.

28/05/05 C’est du Ciel que nous vient la certitude de la fidélité .... C’est donc au Ciel qu’il faut placer notre entendement .....

29/05/05 J’aurai voulu dire que le site entier www.f-v-m.net pose un problème absolument inédit dans l’histoire de l’humanité et pourtant récurrent dans celle de l’Église catholique. Mais comment peut-on prétendre annoncer l’extension au monde entier des conditions de la voie mystique ? ... Qui donc peut être à même du reste de contrôler la voie mystique? Elle est comme à peine un point sensible qui s’étend dans le temps à travers toutes sortes de religions et de sectes, et complètement étranger à presque tous. On pourrait facilement établir une thèse sans fin pour le corroborer. Si, moi, je dis donc, qu’elle doit régir le monde à venir, et même dans des conditions concrètes, ou bien qu’alors celui-ci serait presqu’immédiatement condamné, sur quoi puis-je m’appuyer? .... Rien d’autre que sur cette humiliation temporelle Divine, sachant , Elle par Amour, le nombre et les moments des âmes, et pouvant aussi se servir de la raclure du libre-néant humain. La grandeur incomparable de cette moisissure terrestre qu’est l’homme, du reste, consiste à reconnaître et à partager, à son échelle, cette humiliation de DIEU... Comme on voit facilement cependant que c’est exactement l’opposé de sa révolte congénitale .....

30/05/05 Oui, je crois que si ceux qui ont reçu le don de piété en Jésus-Christ, à un degré ou à un autre, étaient fidèles en esprit et en vérité, le péché du monde qui est le seul mal réel, serait jugulé. Mais ils doivent, fidèles ou non, se jeter dans l’humiliation douloureuse de SON coeur blessé d’amour , blessure à laquelle communie sans cesse la Vierge Marie, SA Mère et tous les saints ....

.... J’ai évoqué depuis 5 ans ... mais comment le monde, orgueilleux et frivole, peut-il être amené à plier les genoux en esprit et en vérité? .... la faiblesse de l’homme propose; la Puissance de Dieu dispose .....

31/05/05.... Souffrir, c’est éprouver ce que nous ne voudrions pas soit physiquement, moralement ou spirituellement; c’est donc ressentir ainsi l’humiliation à des degrés infiniment divers. Mais l’humiliation temporelle de DIEU, révélée en SON Fils Jésus-Christ, dépassera forcément en douleur tout ce qu’on peut imaginer ...

1e semaine juin 2005