4e semaine avril 2006

01/05/06 Où ....

Où irait donc cette créature si ce n’est à l’abîme de l’abîme de la Miséricorde, Centre Divin du coeur de Jésus-Christ ..... C’est là qu’il faut tout demander, même ce qui nous est demandé ....

02/05/06 rappeler ....

Par son humble mort dans les bras de Jésus et Marie qui a suivi une vie de même qualité, St Joseph a annoncé la Passion et la Résurrection du Christ....

03/05/06 vocation ....

La vocation unique de l’être humain sur terre est de partager l’humiliation temporelle de DIEU, nécessaire à la conquête de sa liberté éternelle. Seul, le Messie juif, parce que DIEU LUI-MÊME, pouvait en annoncer sa nudité. Elle est le fondement intangible de toutes les religions bien nées. Les moyens pour la réaliser données par Jésus-Christ, en tant que prophète Divin, sont la plénitude de l’Amour, de même que le Bouddha en a donné la Compassion, Moïse l’Obéissance, Mahomet l’Adoration, d’autres traditions la Componction ou bien la Tolérance, etc.....

04/05/06 mérites ...

Si les âmes sont créées en une certaine hiérarchie les unes par rapport aux autres, toutes sur terre peuvent accroître leurs mérites pour l’éternité, selon ce qu’elles désirent. Les mérites consistent à la forme de communion au centre doux et humble de DIEU fondement de l’Amour (dans toutes ses approches oecuméniques) et de toutes les autres voies religieuses du monde entier ...

05/05/06 couronne ...

La couronne d’épines intérieure de St Joseph préparait celle rédemptrice de la croix et la Passion de son Fils Jésus dont les effets LUI ont été toujours présents depuis SA conception virginale ....

06/05/06 peu ....

Qu’il y a donc peu d’âmes qui comprennent la réalité mystique de l’ Au Delà... Il faut faire avec .....

07/05/06 psychologie ....

L’orgueil et la violence humaine sont d’une subtilité et d’une finesse incroyables. Seule la foi catholique en Jésus-Christ, reçue des apôtres, renouvelée et approfondie à chaque instant ( pour ceux nés dans divers religions au moins sa reconnaissance) peut briser dans l’homme, même le plus humble et le plus doux, cette fissure viscérale orgueilleuse et violente ... De nos jours la connaissance de la psychologie humaine a compris les bienfaits intérieurs de mesure de la vertu d’humilité, notamment après un coup dur ( pour la promouvoir et faire retrouver un équilibre aux victimes et à leurs parents on s’adresse à des psychologues avertis). Mais si elle est primordiale pour soi-même et la vie en société ( c’est souvent un critère d’embauche pour certains salariés), elle ne doit pas en rester là. Elle doit non seulement être entretenue mais déboucher, dans ce qu’on peut appeler une seconde conversion, sur la filiation de l’humilité sans limite de DIEU. Et là les psychologues eux-mêmes sont mis au pied du mur....

2e semaine mai 2006