3e semaine mars 2007

23/03/07 misère ...

L’effroyable misère humaine, ce n’est pas celle des plus épouvantables de ses souffrances, même si pour le dire on ne les a pas encore expérimentées, mais celle de ne pas vouloir entrer dès ici-bas, dans la munificence de l’Au-Delà .... Et cela quel qu’en soit le coût selon la manière de ce qui est demandé à chacun, à tous étant demandée la même chose .......

24/03/07 allégement .....

Ainsi la peine la plus lourde des hommes qui est ce refus d’état d’humiliation est parfaitement allégée par la foi en la Passion du Christ Jésus suivie de Sa résurrection de 40 jours sur terre dans l’état qu’aurait peut-être connu l’union mystique d’Adam, sauf bien entendu qu’elle aboutit à l’Ascension eschatologique définitive.... Sans la mystique et la foi qui va avec, nous ne pouvons pas comprendre la destinée humaine ni la manière véritable d’y répondre efficacement .....

25/03/07 disciples ...

C’est à cause de ses dons de thaumaturge et de la chaleur de sa voix que les foules en son temps suivaient Jésus. Mais pas plus elles que ses propres disciples ne comprenaient la teneur de son enseignement qui en effet prenait le monde humain à contre pied. Pour ses disciples fidèles et conscients il en sera de même de nos jours, LUI seul sachant confirmer leur envoi là où IL veut et de la manière qu’IL veut...... Épouser en plénitude la forme de la croix qui nous est destinée, visible ou invisible..... Les évangiles c’est le mystère du choix de la dernière place absolue à laquelle tout homme est invité, quelle que soit sa condition extérieure, pour correspondre à celle de DIEU et obtenir la Résurrection éternelle. Mais nous avons besoin avec tous les saints des bras étendus de la Vierge Marie au pied de la croix pour nous confirmer dans le respect..... En effet ce n’est pas parce que le Christ Jésus dans Sa Miséricorde décide de donner au monde un BEAU temps ( dès l’an 2200 disent certains) qu’IL amoindrira la vérité de ses instructions qui aura toujours à être vécue..... Certes avec l’aide notamment des la ferveur activée des apprentis mystiques ( c’est à dire de ceux qui par leurs expériences particulières sont plus capables de toucher la réalité de l’au-delà) ou enfants-de-rien, on peut espérer la conversion de beaucoup d’autres mais il sera nécessaire de continuer l’accroissement de cette ferveur sans plus jamais s’arrêter jusqu’à la fin des temps .....

26/03/07 rien ....

Rien de la terre, rien du Ciel, rien à droite, rien à gauche, rien devant, rien derrière, DIEU Seul au-delà de Tout, témoigné en Jésus-Christ ........

27/03/07 le pain ...

Tout ce que nous pouvons apporter à l’Église et au salut du monde, malgré quelques autres activités apparentes que ce soit, c’est le rappel de la croix du Christ Jésus.... En conséquence avec LUI nous avons à nous nourrir du pain quotidien de l’humiliation, selon ce qui nous est donné, doux fardeau et joug léger en comparaison du poids terrible et du lourd esclavage de l’orgueil .....

28/03/07 le noeud ....

Oui, le noeud de la souffrance c’est le refus de reconnaître l’état d’humiliation (et de douceur) qui est celui de Dieu dans l’univers..... Cependant même jusqu’au néant révolté que je suis, TU sais TE pencher. Où irais-je donc , Mon Dieu, sinon au fond de l’abîme de Ton Amour, l’humble et doux coeur et où puis-je mieux entraîner les autres ? ....

29/03/07 7000 ans ....

Oui, c’est vraiment l’humiliation (douloureuse) sans limite et la douceur de DIEU qui donnent vie au monde.... Si j’ai indiqué la limite de 7000 ans comme à l’origine du péché originel, c’est qu’il semble bien que vers cette époque l’humanité morale et spirituelle a subi une profonde mutation. N’est-ce pas vers cette date qu’on voit comme une traînée de poudre de l’orient à l’occident, d’Amérique du Sud à l’Extrême Orient se répandre une sorte d’idolâtrie, l’érection de dolmen, des statues de l’île de Pâques, etc... Il semblerait en effet qu’à partir de ce moment les sociétés humaines soient incapables de sortir du panthéisme, c’est à dire de la notion de Dieu seulement inclue dans l’univers et non plus dans celle de Dieu à la fois dans l’univers et hors de l’univers comme elle aurait dû être précédemment d’une manière inconsciente.... Mais, sans prendre au sérieux les possibilités de l’union mystique et de la mystique en général, on ne peut arriver à comprendre ce changement brutal, qui aurait pu être aussi bien celui d’un simple couple humain ......

30/03/07 fil ....

C’est donc en reconnaissant l’infini de l’humiliation de DIEU en notre univers et en y communiant qu’avec SA douceur nous allons au fond de nous-mêmes et de notre néant comme à la plénitude de l’Être.... Ne pas avoir peur de rechercher d’abord l’âpreté de l’humiliation Divine comme la nôtre, en laissant le soin à DIEU Seul de nous relever dans la Paix de Sa douceur qui n’a rien de matérielle..... Car la révolte est sans cesse en nous, d’une manière autant subtile qu’ignoble, toujours présente... Aussi ne jugeons personne, mais prions pour tous, qui que ce soit. Du reste, nous les inexistants, enfants-de-rien, sommes tenus par le prodigieux fil de la fidélité Miséricordieuse Divine, en commençant nous-mêmes et en recommençant sans cesse ...

31/03/07 néant ...

Néant, ce que nous sommes, néant, ce que nous faisons, mais l’Infini de Miséricorde descend jusqu’au néant.... Ce n’est pas pour soi qu’il faut se mortifier mais pour qu’à travers ces petits inconforts, si restreints, la foi avec le Christ Jésus grandisse dans le monde comme la Gloire de DIEU d’humilité et de douceur doit y éclater ....

1e semaine avril 2007