23/03/01 On doit TOUT demander au Christ-Dieu, même de nous donner la confiance en LUI qu'IL nous demande. Et quand quelque chose semble nous manquer, nous humilier profondément avec patience. Quelquefois cela paraît dur et long, mais face aux souffrances du Christ ce n'est rien et ce sont des fichiers à remplir pour obtenir la gloire de l'Éternité.

24/03/01 En contemplant les souffrances du Christ, nous amener tous à TOI, en commençant par obtenir plus de ferveur des âmes déjà ferventes.

25/03/01 Il nous faut contempler sans cesse les souffrances du Christ, dans le bonheur comme dans le malheur; dans le bonheur pour ne pas nous enorgueillir outrageusement et nous relâcher dangereusement de la voie du salut et dans le malheur pour nous unir plus étroitement à LUI et nous encourager à travailler au salut des âmes dont la nôtre, ou bien contempler Sa Gloire Éternelle. 

26/03/01 A l'annonciation de l'incarnation de son Fils par l'ange, à laquelle elle a accédé, la Vierge Marie voyait la somme d'humiliation, d'incompréhension et de souffrance, annoncée par les prophètes, que cela impliquait pour elle comme pour Lui et par la suite pour tous ceux qui Lui seraient fidèles dans la voie du salut......

27/03/01.....Mais Marie voyait EN MÊME TEMPS la somme de Joie, de paix intérieure, et de Gloire Éternelle que Son Enfant allait amener au monde d'une façon universelle. 

28/03/01 Le Christ-Dieu est un Dieu d'infinie humilité et d'amour infinie qui est venu se mettre au service de tous et de toutes religions. Ne L'accaparons donc pas pour nous seul, mais qu'Il nous remplisse et que nous nous laissions remplir, jusqu'à Le déborder sur tous et toutes religions.

29/03/01 Thérèse d'Avila traitait la vie du monde de mauvaise comédie et des écrivains célèbres ont tenté de décrire des parties de la comédie humaine en de belles oeuvres littéraires. Pour moi, je la vois plus profonde: comme la condition nécessaire à notre union définitive avec Dieu. Quant aux modalités, il est vrai, elles peuvent paraître étranges (n'est-ce pas plutôt notre conduite en elle-même qui est étrange?) à nous qui sommes sans jugement aucun.

30/03/01 Prière: De l'abîme de TON humiliation d'amour insensé, nourris-moi, abreuve-moi, transformons-moi... C'est par l'amour parfait que le gouffre infini d'humiliation Divine engloutit  l'abîme de notre orgueil vicieux.

31/03/01  Toutes les religions (à commencer par les chrétiennes) ont besoin du Christ Jésus, car toutes reconnaissent, plus ou moins, la nécessité du détachement absolu. Seul le Christ , depuis Son incarnation jusqu'à Sa résurrection, est le "rien absolu" incarné sur le quel peut reposer la "plénitude de l'Être" Divin.

          1e semaine avril 2001