01/11/00 La souffrance indicible de Jésus Christ forme le support de tout bonheur humain, qui est le prémisse de la joie spirituelle, elle-même prémisse de la gloire éternelle.
    La seule humilité de la Vierge Marie rejoint au nom de la créature corrompue l'humilité de Dieu.

    C'est ainsi que dans la douleur nous devons regarder la joie de nous sauver de Jésus Christ et de Sa mère et dans la joie la souffrance qu'il leur a fallu payer pour nous.

02/11/00 Reconnaître, en Marie, de plus en plus notre terrifiante misère intérieure, pour l'unir avec douleur aux souffrances indicibles, d'humble amour, du Christ, qui sait Lui la transformer jusqu'à l'ouverture du ciel.

03/11/00 Eucharistie: Englobe-nous Seigneur, comme nous T'englobons. Pardon, Merci.

05/11/00 PLus le néant intérieur de l'homme est total plus l'Être de Dieu l'investit.

Que la fidélité du Christ et Sa patience nourrissent notre infidélité et nos impatiences constantes jusqu'à l'extrême possible ou impossible.

04/11/00 Les religieux peuvent encore se croire quelque chose sur le plan spirituel. Nous laïcs ne sommes absolument rien, parfaitement insignifiants, avec un habit de personnalité qui ne nous appartient pas. Toute notre espérance est dans la souffrance nue d'humble amour du Christ-Dieu, Tout Être et rien néant absolu (Principe de Contradiction), et de Sa mère, l'immaculée Marie.

On ne peut pas comprendre l'amour de Dieu, si l'on ne comprend pas la priorité de Sa souffrance, témoignage de Son humilité.

06/11/00 C'est dans le courant de la vie que s'expérimente la souffrance mais c'est dans la religion, bien qu'il faille rendre à la religion ce qui appartient à la religion et à Dieu ce qui est à Dieu, que l'on en comprend le sens valorisant.

07/11/00 Seigneur TU veux T'unir à cette effroyable misère qu'est l'être humain et malgré le prix que TU en paies, Tu ne demandes qu'un peu de reconnaissance (dans tous les sens du terme). Le monde qui s'est tant montré ton ennemi, voudra-t-il T'écouter enfin?

    Tes enfants augmenteront leur union. Daignes entendre leurs efforts.

          répertoire    2e semaine