23/10/01 La vie véritable, c'est, en vue de la Gloire de Dieu et du salut du monde, de nous laisser écraser comme Jésus-Christ pour renaître avec LUI .... Comprenne celui qui pourra, car l'orgueil humain aveugle l'entendement.

24/10/01 Tout voir et subir à travers les souffrances ineffables  de Jésus-Christ et de celles de Sa Mère Marie.

25/10/01 Physique, morale et spirituelle, l'amertume joyeuse, pourtant misérable et sporadique de notre vie, tient compagnie à l'amertume de joie, indicible et constante, de la vie de Jésus-Christ.

26/10/01 Oui, à la Toute Puissance de Dieu rien n'est impossible et c'est lui qui détient dans ses mains le déroulement de tous les événements, mais la finalité de Sa Volonté trois fois sainte, n'est pas la finalité de la nôtre trois fois vicieuse.

27/10/01 ...J'ai besoin des souffrances du Christ pour embrasser sincèrement le repentir nécessaire.

28/10/01 En esprit et en vérité, pour tous, sans distinction de causes ou d'effets,  avec le Christ jusqu'à la croix: amitiés en tout état de cause.

L'amour insatiable de Dieu a la même intensité pour la plus petite de ses créatures que pour la plus grande, bien que les écarts de dimensions demeurent.

29/10/01 Souffrir pacifiquement l'humiliation avec le Christ c'est ouvrir toutes grandes les écluses de la grâce parfaite de Dieu sur ceux qui la refusent ou la désirent insuffisamment, dont nous-mêmes.

30/10/01 S'unir en toutes choses, depuis la plus infime jusqu'à la plus grande, aux souffrances du Christ, c'est entrer dans la vie pacifique, sur terre et la vie bienheureuse, au ciel et déjà ici-bas.

31/10/01 Avec ou sans mission active: DIEU SEUL, en Lui-Même et dans mon prochain. S’unir à Dieu à travers son prochain demande davantage d’acuité mystique mais complète l’union parfaite

1e semaine novembre 2001