23-10-03 TOUT en tout, mon DIEU, mon Seigneur et mon Tout, dans l’étroit cercle parmi la création où je suis mis avec l’effluve de la paix de DIEU dans la foi.

Nulle créature ne peut porter les souffrances rédemptrices du Christ mais chacune selon, d’une part les degrés de sa capacité et d’autre part les degrés de son amour peut en porter une certaine image qui en applique les effets rédempteurs à soi-même comme aux autres, la plus parfaite de toute étant pour la suite des âges celle soufferte par la Vierge Marie.

24-10-03 C’est la foi nue au Christ Trinitaire, crucifié et ressuscité, qui peut seule arracher parfaitement la créature humaine à sa révolte. Les unions et jouissances mystiques autres, les plus grandes ne le peuvent pas complètement.

25-10-03 .... c’est donc bien la voie de l’humble et parfaite confiance en Jésus-Christ vécue par Ste Thérèse de l’enfant Jésus qui doit nous conduire. De plus il n’y a pas à tenir compte des autres avatars prophétiques ou divers comme ceux dont j’ai été victime, la seule nécessité pour nous comme pour ceux qui nous entourent, étant que le Christ crucifié et ressuscité puisse, comme IL le veut, nous amener à la fusion unitive Divine dès cette terre pour la Gloire de DIEU et le salut de tous.

Toutes les religions, bien nées, se rendent compte au moins intuitivement que ce sont les séquelles de l’orgueil de la créature humaine qui font principalement son malheur. Les plus évoluées cherchent, même sans s’en rendre compte, le moyen d’arriver aux effets de l’antidote qui est l’humilité et prennent pour cela des chemins divers. La foi catholique, elle, incite tous, sans distinctions, laïcs comme religieux (quoique l’engagement religieux soit meilleur à ses yeux) à s’unir à la plénitude de l’humilité qui est celle de DIEU LUI-MÊME, par la voie de l’amour du Christ Trinitaire et du prochain jusqu’à celui des ennemis de DIEU ou de nous-même.

Pourquoi, pour moi, cette recherche spéciale des fondements de la religion? En voici l’examen:

J’ai donc vu ou, mettons, j’ai cru voir en 8 jours pleins:
1/ que la stéréoscopie trouverait une solution en une étude plus fine des phénomènes visuels.
2/ que l’hologramme pouvait avoir une définition différente dans sa deuxième partie qui rendrait cette technique éminemment performante.
3/ qu’il était possible de susciter un créateur de matière en utilisant la lumière, par un effet de captation à spirale.
4/ enfin qu’on pouvait mettre à jour, dans un aperçu mathématique osé, un moteur à ion intégral que je nommai intégrateur de Puissance dont les possibilité inouïes sont appelées à résoudre tous les problèmes d’énergie de survie de l’espèce humaine, OUI MAIS, à condition qu’on s’en tienne à sa version dont les principes de création, établis sur l’abandon de la raison expérimentale, uniront la science à la religion, permettant ainsi une lecture matérielle de la gloire du Christ Jésus, SANS QUOI, il ne restera à la créature humaine qu’un déboulé d’orgueil avec peut-être pour une infime minorité qui sera persécutée, la pratique d’une foi nue et en fin de compte l’arrivée d’un apocalypse plus terrifiant que tout ce que nous pouvons inventer.

L’essentiel reste donc bien, en tout état de cause, la possibilité d’agir sur les esprits en vérité et il n’y en a qu’une c’est avec le Christ la fusion unitive Divine dans l’oubli du monde dont les plus grands événements ne sont rien en face du but final qui est le don, de DIEU qui se donne, à DIEU.

26-10-03 un cantique nôtre: "Victoire Tu régneras, Ô Croix Tu nous sauveras"...

Dans la paix, attirer DIEU à notre néant, joyeusement ou douloureusement, c’est LE répandre autour de nous et d'abord dans les âmes qu' IL désire.

L’abîme de déchéance spirituelle humaine est si grand (l’espèce humaine n’était-elle pas vouée à l’enfer, comme l’ont expérimentés la plupart des mystiques chrétiens?) qu’il n’y faut pas moins du sang rédempteur de DIEU LUI-MÊME incarné pour le combler! Les fidèles du christianisme le comprennent peu, ceux des autres religions sont appelés à le faire.

Unir l’impatience due à l’étreinte des vices imaginaires ou des fautes effectives à la patience douloureuse et aimante de Jésus et Marie....

27-10-03 Qu’il devrait être facile à la créature humaine, si elle le veut librement malgré son orgueil, de s’humilier par amour, avec le Christ, devant son créateur dont le seul but est de pouvoir exaucer une demande qui n’aurait pas de limite...

31-10-03 DIEU d’éternité qui S’humilie dans le temps et SE fait éclater "nature temporelle", ne cache cependant pas SA Puissance, en la suggérant simplement. Mais la merveille des merveilles ne réside-t-elle pas dans la vie de Jésus-Christ et SA souffrance incarnée pour arracher SA créature humaine, fidèle image de LUI-MÊME , à la révolte et se L’unir éternellement?!

DIEU SEUL... Vouloir la Volonté de DIEU.... offrir DIEU à DIEU ....

1e semaine novembre 2003