08/10/00 Si une certaine vision concrète du devenir humain m'a été donnée, en fait la première chose qui compte vraiment c'est d'obtenir une augmentation de ferveur continue des âmes de toutes religions, déjà un peu ou beaucoup ferventes, qui seules, pour l'instant, peuvent en admettre la nécessité. Ce n'est pas tellement en augmentant leur pratique religieuse qui dépend de chacune, qu'en admettant et creusant la "sur-foi" catholique qui révèle par le Messie le centre de l'amour en une humilité et une douceur infinies de l'Inconnaissable- Dieu.

Centre trahi si souvent, il est vrai, par ceux-là même qui devraient l'enseigner. Que l'on comprenne donc une fois pour toute que le Tout Puissant aime se servir le plus souvent, pour ne pas dire toujours, de ce qu'il y a de plus laid , de plus bas et de plus vil pour ses œuvres.

09/10/00 Dieu- Christ seul peut faire parvenir les êtres humains dans la gloire éternelle mais Il a voulu à cet effet avoir besoin, pour correspondre à Sa perfection, du lent exercice de leur libre volonté. ...

10/10/00 Pour le co-rédempteur, consolateur du cœur de Dieu, il y aurait erreur à prendre la place de la croix du Christ, seul  rédempteur, mais il y aurait manquement aussi en ne voulant pas s'y unir. C'est  cette si difficile unité des contraires que tout l'orgueil de l'homme refuse (unité avec un mouvement à sens unique vers le bien, évidemment!).

11/10/00 Pour comprendre qu'Elle est maîtresse en spiritualité, l'Eglise catholique doit comprendre aussi qu'elle est avant tout servante en spiritualité. A ce titre Elle doit se mettre au service de tous et de toutes les religions, à commencer par les chrétientés séparées mais sans oublier les religions du monde entier.

Depuis 2000 ans l'Eglise est fière du service des pauvres et des déshérités sur le plan humain. Elle doit comprendre maintenant qu'elle a à servir toutes les autres religions en leur révélant le cœur humble et doux du Messie, centre de Son Amour et de toutes les autres approches qui Le concerne. Le Christ Jésus est en effet et de loin parmi les pauvres, parce que Dieu, le plus déshérité de tous. L'Eglise catholique, en renouvelant l'esprit de ses missions, appellera-t-elle à Le reconnaître.

12/10/00 Faire de chaque instant une telle livraison qu'elle corresponde parfaitement à la Livraison définitive de l'heure de la mort. Pardon si cela n'était pas; Merci si cela est!

13/10/00 Tout homme doit offrir à la rédemption du Christ l'hypocrisie latente qui est jusqu'au fond des meilleurs d'entre nous. Le péché contre l'esprit, qui fait si peur à toute âme droite, c'est de ne pas accepter, volontairement, même sans aucun autre sentiment que le remord, le pardon de ce qui est impardonnable, car Dieu infiniment bon est au-dessus de tout, par Sa Puissance.

14/10/00 St Vincent de Paul, cependant parangon de la charité comme chacun sait, disait: " il y a quelque chose de plus important que la charité à apporter au monde, c'est l'humilité". En effet l'humilité est le cœur de la charité. Mais ce que l'homme appelle "humilité" n'est en fait que simple justice. Dieu seul, en Sa Trinité, est humble et par grâce unique, une créature, la Vierge Marie. Tout l'effort de l'être humain consiste donc, dans la justice, à chercher à contempler l'humilité Divine et celle de la femme unique qu'il a voulu comme mère. Quant à la justice de l'homme c'est quelque chose qui n'a pas de fond pour la bonne et simple raison qu'il est créé à l'image de Dieu Lui-même.....

15/10/00 Une seule mission: Livraison, avec l'Eglise (mystique et œcuménique), de tout son être, pour la Gloire de Dieu et le salut des âmes (et de ce fait pour le salut du monde; le statut éthique du "moteur à ion intégral" n'est pas une plaisanterie).

    Dans notre faiblesse: venir et revenir... venir et revenir... venir et revenir.... jusqu'au bout.

       répertoire        3e semaine