16-09-03 À qui il est donné beaucoup, il sera demandé davantage.... Jusqu’à présent je me suis parlé des sentiments de la foi vivante nécessaire au salut du monde... C’est la foi qui mène à l’espérance et l’espérance à la charité.... Avancer toujours plus loin dans les profondeurs de la foi.....

17-09-03 Les incidents de la vie terrestre, mêmes dramatiques, ne sont pas exigences tyranniques du Seigneur mais agissements de Son Amour pour cette union ineffable et éternelle qu’ IL désire avec le néant que nous sommes et qu’ IL a créé libre à Son image.....

C’est le coeur de Marie qui a ressenti la douleur de la poitrine transpercée du Christ mort, pour que nous comprenions bien son rôle auprès de nous ....

18-09-03 Jésus-Christ le Saint des saints mis au rang des criminels pour couvrir, par en bas et par en haut, ce que nous sommes . (avec le coeur de Marie pour centre du Sien).....

.... Je n’ai que ce néant à T’offrir et que pourtant sans cesse je suis tenté de reprendre ....Mais c'est avec la perfection des souffrances du Christ que ce néant peut être offert aux souffrances de DIEU, dans la douleur du coeur de Marie au coeur de Son Fils transpercé et la joie surnaturelle du salut...

19-09-03 Ne tenir aucun compte des rêves, ni même des connaissances prémonitoires , car une liberté de néant, arrachée par les souffrances du Christ à l’ombre de la réalité pour la proie de sa vérité, doit consentir à être livrée avec LUI sans restriction à l’action de la Miséricorde Divine que le monde a besoin plus que tout d’accepter à recevoir, dans la joie comme dans la douleur...

C’est l’humble disponibilité de la Vierge Marie, dans sa perfection innée, qui a permis au Christ de maintenir sa présence au monde durant toute Sa vie et donc de nous en donner le salut ...

20-09-03 Le sang des souffrances du Christ recouvre l’humanité entière pour y apaiser, dans la mesure de l’aide de ses fidèles, la terrible révolte de l’orgueil humain ...

21-09-03 À la libre créature humaine est demandée la fusion unitive à DIEU, seul unique et souverain BIEN qui seul a l’être et sait s’anéantir en LUI-MÊME dans une humilité infinie. Pour rejoindre donc cette humilité-anéantissement qui mène à l’Être, le Christ Jésus enseigne la plénitude de la voie de l’amour, faculté d’aimer dont tous les êtres humains sont pourvus par Miséricorde Divine.....

22-09-03 Tous les événements matériels et spirituels, ceux qui semblent avoir une cause naturelle comme les autres sont une gestation pédagogique des âmes effectuée par DIEU, dans l’espace de la liberté humaine, et dont le but est la vie éternelle ....

Les souffrances du Christ seul peuvent descendre en-dessous des fondements de notre hypocrisie, de notre mensonge, de nos grossièretés pour les élever jusqu’à ses souffrances rédemptrices; alors dans le coeur ouvert par le transpercement de la poitrine de son Fils mort de Marie, nous serons à travers l’histoire ce néant sur lequel aura pu se reposer un instant une plénitude de la Miséricorde Divine...

23-09-03 DIEU seul existe hormis dans le péché, qui n’est que néant et se manifeste en l’homme par l’orgueil et ses séquelles (vanité, cupidité, sensualité....). L’antidote est donc de s’humilier et de s’humilier encore en se livrant à Jésus-Christ, humilité infinie de DIEU incarnée par Amour...

4e semaine septembre 2003