24-09-03 Ne pas se préoccuper des événements temporels dont les plus grands ne sont rien.... N’être qu’un néant sur le quel aura voulu se poser une expression, entre mille infini(s), de la Miséricorde Divine... Mais ne nous trompons pas sur le but de cette Miséricorde, sur cette libre souffrance nécessaire à l’entrée au Royaume des Cieux, pour nous comme pour les autres ....

25-09-03 Dans Son humilité Amoureuse, par les souffrances sans mesure de Son Alter Ego Jésus-Christ, reçues au coeur ouvert, par le transpercement de la poitrine de Son Fils mort, de Marie, DIEU S’offre à LUI-MÊME l’horreur de notre orgueil immonde...

Raisons des religions

    On ne peut rien comprendre au fondement des religions et à leur condition d'unité tant qu'on ne peut pas se rendre compte du vice fondamental et inné de l'être humain. On devrait bien voir cependant que lorsqu'on vous marche sur les pieds au propre comme au figuré, d'une manière volontaire ou non, on sent immédiatement au fond de soi une révolte qui peut même être très violente. Cette expérience si générale pour tous , qui devrait pourtant frapper l'intelligence intérieure de l'être, porte chacun à désigner autrui  comme seul responsable de cet état de fait .
    Il s'agit là, très exactement, de l'illustration de ce qu'est le vice d'orgueil et ses séquelles d'où proviennent à peu près tous les maux de l'humanité.

    Le fondement des religions, bien nées, tend à se rendre compte, sous divers noms, de cette faille universelle en cherchant à y porter le remède à la racine. Mais la tâche n'est pas facile, pour les promoteurs en portant au fond d'eux-mêmes, malgré eux, quelques réminiscences de ce fait. C'est pourquoi toutes les religions, dans la richesse de leurs enseignements variés, ne se valent pas et que souvent celles-ci risquent chez les plus faibles spirituellement de provoquer une irritation plus vive de cette révolte au lieu de l'apaiser.
    En effet le seul antidote valable face à cet orgueil humain incommensurable ne peut être qu'une humilité infinie  plus puissante, autrement dit celle de DIEU LUI-MÊME.

    C'est pourquoi donc les mystiques devront chercher parmi toutes les religions, celle qui peut révéler le mieux une telle humilité Divine et non pas se baser même sur soi.

    Pour moi, après avoir visionné toutes les religions et y avoir adhéré par la foi, il m'a été donné de rester catholique. La raison que j'en ai cherchée, réside dans cette représentation unique en plénitude d'une humilité du Père, du Fils et du Saint Esprit qu'elle en donne, dépassant tout l'imaginable , l'amour en étant la voie.

26-09-03 La Vierge Marie, parce que co-rédemptrice du genre humain, a reçu la plénitude de la souffrance de DIEU qu’ IL a éprouvé dans les trente trois ans et neuf mois de la vie de Son Fils, Jésus-Christ, autant qu’une créature humaine pouvait la recevoir (avec le paroxysme au moment du transpercement de la poitrine de son fils mort sur la croix). Humilions-nous de si peu souffrir et même de fuir la souffrance. Et humilions-nous de savoir si peu nous humilier.....

27-09-03 Même l’âme la plus infime et la plus faible (c’est à dire la plus tordue) peut recevoir, si elle le veut, les mêmes grâces, à son échelle, que les plus grandes, celles qui savent sur terre fuir , par amour de DIEU et du prochain pour DIEU, les consolations physiques, morales et spirituelles en vue de la Gloire surnaturelle Divine.

28-09-03 Dans Son infinie humilité amoureuse, DIEU, par les souffrances incommensurables de Jésus-Christ, s’est incarné au centre des entrailles de l’abomination orgueilleuse humaine, ne demandant qu'un peu d'amour......

29-09-03 Voir dans le détail de chaque créature DIEU LUI-MÊME dans son humilité infinie et contempler au fond d’elle ce noeud des souffrances incommensurables et rédemptrices du Christ qui cherche à s’attacher chaque âme pour l’éternité du salut dans les meilleures conditions possibles.

C’est dans la mesure où nous voulons recevoir les effets des souffrances indicibles de Jésus-Christ au fond de l’horreur spirituelle que nous sommes tous (même si il ne nous est pas donné de nous en rendre compte) qu’augmentent ces effets dans les autres âmes quelles qu’elles soient, où qu’elles soient, quelle que soit leur croyance ou leur situation.

30-09-03 Que nous ayons de nos propres souffrances et petites gênes ou non,.... offrir aux souffrances incommensurables du Christ présentes au centre de chaque âme, celles du monde entier, passé, présent ou à venir.....

1e semaine octobre 2003