23/09/04 en Jésus-Christ souffrant ... rien, moi .... en Jésus- Christ Glorieux ... TOI, TOUT

Non, DIEU n’avait aucune obligation d’incarner la souffrance sans mesure en SON Fils Jésus-Christ. IL l’a fait pour arracher SA créature à la damnation et lui obtenir la plus grande Gloire éternelle, alors que nous nous en sommes à mégoter l’inconfort ....

24/09/04 Plus on reçoit de grâces, plus on est responsable aux yeux de DIEU et, étant donné notre nature, plus en fait on est coupable, peut-être beaucoup plus que le pire criminel de la société. C’est pourquoi on doit sans cesse s’unir aux mérites sans mesure de la souffrance absolue de Jésus-Christ comme de SA joie pacifiante qui sauvent les âmes éternellement et le monde temporairement, en même temps que l’on doit communier plus qu’un autre à la miséricorde infinie Divine qui nous sauve .....

25/09/04 cf. 15 et 25 septembre 2004

26/09/04 Aimer, mais chercher le coeur de l’Amour .....

27/09/04 Seules les souffrances de la Passion de Jésus-Christ arrachent intégralement l’être humain, s’il le veut, à l’attache de son orgueil viscéral qui n’est qu’attache au néant ....

28/09/04 L’intuition ou l’Esprit Saint sont une seule et même chose. Le nom de l’un est appliqué aux manifestations de l’Esprit de DIEU dans les choses mineures, l’autre aux choses plus élevées de la connaissance de DIEU  LUI-MÊME. Mais que ce soit de l’un ou l’autre mode il est nécessaire de rendre à DIEU ce qui LUI appartient ...

DIEU est amoureux de notre néant qu’IL a créé libre ... Communions donc aux mérites rédempteurs infinis de la souffrance libre du Christ si infime soit la nôtre ....

29/09/04 .... tout cela me dépasse; je suis comme une larve d’homme sous la tente du Seigneur. Pénitence donc aussi infime soit-elle, toujours commencée et recommencée, et soumission à l’ Intuition Sainte .....

Je crois à l’ Intuition Sainte, manifestation de la Divinité, dans la communion des esprits pour un DIEU Tout Puissant ET infiniment humble qui nous arrache à la damnation par le sang de l’Innocent en esprit et en vérité, le juif Jésus-Christ et ceux qui LUI ressemblent, en rendant à DIEU présent jusque dans l’être humain ce qui LUI appartient , tout cela inclus pleinement dans l’Église catholique apostolique et Romaine....

Pour être un véritable ouvrier de DIEU, il faut s’humilier (la souffrance est humiliation) avec Jésus-Christ pour obtenir non seulement le salut des âmes mais aussi la sauvegarde du monde par une certaine volonté d'humiliation nécessaire ....

30/09/04 nouvelle évangélisation:

Je m’excuse d’avoir à revenir de nouveau sur le site www.f-v-m.net et prie les webmaster qui ne comprendraient pas l’utilité de ce qui est écrit de le transmettre cependant à l’ensemble de leur communauté et de ses responsables dans lequel peut résider une petite minorité intéressée....

Il n’y a pas lieu de cacher la fracture spirituelle de l’humanité, présente aussi dans toutes les religions et qu’a touché du doigt un film comme celui de Mel Gibson sur la Passion du Christ, car elle est un puissant moyen de ferveur, peut-être douloureuse, sur les âmes-de-rien, les simples et les petits de tous bords qui n’ont comme seules armes, en toute liberté d’esprit, que la prière, la pénitence et la soumission à l’Intuition Sainte.

De même qu’il n’y a pas lieu de cacher plus longtemps, dans le domaine intellectuel, la fracture de la philosophie scolastique chrétienne à propos de la notion des purs esprits (appelée par dérision, faute de la comprendre, guerre du sexe des anges, et que l’Église a voulu étouffer en imposant St Thomas d’Aquin seul), car elle peut devenir aussi un puissant moyen d’unité (cf.www.f-v-m.net réf. Philosophie) pour le monde entier comme pour les religions.

Amitiés Francis Victor Marie

1e semaine octobre 2004