2e semaine avril 2014

16/04/14 au Ciel …

Au Ciel, le règne, la puissance et la Gloire ; sur la terre l’Eucharistie de la Passion du Messie.

17/04/14 embrasser …

Embrasser avec Jésus et Marie l’amer silence triomphant de la vérité même s’inverserait-il.

18/04/14 avancée …

Notre  meilleure avancée spirituelle est celle que nous faisons sans goût par volonté de Dieu. Lutter et aimer sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que Ta Paix vive ou non. L’ÊTRE esprit veut nous arracher à l’emprise du néant que beaucoup préfèrent en matière. La douleur de Jésus en attente du regroupement d’Israël autour de Lui, aussi celle aux Rameaux ! Ce sont nos progrès spirituels constants qui font avancer l’Église plus que toute autre chose. Vivre Ton Règne, Ta Puissance, Ta Gloire Éternels dans l’instant de la misérable temporalité.

19/04/14 plus …

Plus tu souffres, plus tu sers ! Ce n’est pas une consolation mais c’est la connaissance du but. Et la contrition en esprit et vérité de quelques-uns sur terre fait la joie surérogatoire de Dieu. Mais quand on ouvre un gros dictionnaire catholique on voit qu’au mot « humilité » il n’y a absolument rien, renvoyant simplement à un saint comme François d’Assise. Effectivement oser parler de l’humilité, en plus de Dieu, pour un Chrétien cela paraît mal élevé ou enfoncer les portes ouvertes face auxquelles il faut se taire. Pour moi devant l’action à venir de cette humilité Divine Souveraine face aux techniques humaines, il est impossible de ne pas avertir quitte à se faire mal voir. Ainsi naît une théologie nouvelle qui implique la nécessaire réponse de toute l’humanité quelles que soient les religions même celle de science physique éveillée.

20/04/14 oui …

Oui, l’humilité Divine qui structure tout exige de tous la dépendance et le silence intérieur.

21/04/14 rattache …

Par Jésus-Christ Tu rattaches ton règne, ta puissance, et ta gloire éternels aux vertus d’ici. La pire des créatures doit accepter d’être portée à bout de bras par le Seigneur qui, Lui, est fidèle. La plénitude de la douleur du Christ Jésus rattache l’entraille de notre mort à sa vie éternelle.

22/04/14 dès..

Dès sa conception à ce monde de péché, la chair du Christ Jésus est infiniment douloureuse. L’éternité déjà là est le fruit de l’humilité Divine. C’est pourquoi nous avons du  mal à la voir.

23/04/14 croisse …

Il faut que Dieu croisse et que nous diminuions. Et on ne peut diminuer ici-bas sans souffrir. Aussi l’ÊTRE-DIVIN pour nous conforter jusqu’au bout s’est-il humilié jusqu’à l’extrême. À la fois âme ordinaire et pourtant comblée de grâce, à s’humilier profondément en Jésus-Christ.

4e semaine avril 2014