1e semaine août 2012

08/08/12 ambigüité ….

Le plérôme attribué au Christ Jésus de la fin des temps par Teilhard de Chardin n’est-il pas trop ambigu ? En effet n’est-ce pas Lui vouloir une figure trop humaine d’orgueil et non  une figure pas assez Divine d’humilité ? Ceci de fait correspondrait plutôt à l’ambigüité de la période ante-apocalyptique évoquée ici. Elle serait un vrai rassemblement universel équivoque comme l’entrée triomphale à Jérusalem dite les Rameaux précédant la Passion mortelle. Elle serait  cependant nécessaire pour rapprocher au pacifique abaissement Divin du cavalier d’ânon, en prévision d’une nuit obscure de la foi, toutes les âmes sans exception ….

09/08/12 Ainsi ….

Ainsi la foi quantique scientifique se confirme par l’expérience technique matérielle alors que la foi Trinitaire religieuse se confirme par la voix intérieure de la conscience spirituelle. Il y a ici de fait, Galilée (et sa suite) à l’appui, un antagonisme fondamental. La délimitation entre les deux peut n’être faite qu’à la période de la fin des temps comme le prédit l’annonce du manque de foi la concernant. Auparavant il peut y avoir un consentement mutuel même dans l’ambivalence pour le profit social général. Mais ce moment ne peut être porté à bout de bras que par la conversion massive spécialement des « élus » c’est-à-dire de ceux qui avec la grâce de Dieu acceptent de se sacrifier pour le salut des âmes….. Si le monde en effet ne peut être humble, il peut toujours s’humilier de son orgueil et être ainsi guéri par une parole Divine ….

10/08/12 porte- ….

Soyons un porte-Eucharistie (custode ou ostensoir).  Elle est le salut du monde et des âmes …. La grandeur de l’homme ici-bas est de s’humilier ensemble avec Dieu Trinitaire Infini …. Ainsi le Verbe-Dieu doit livrer Sa puissance entre les mains humaines pour les éprouver  ….

11/08/12 depuis …

Depuis la lente progression pour arriver sur terre à l’hominidé jusqu’à l’infime temps de l’homme vraiment responsable spirituellement issu du couple d’Adam et Ève d’il n’y a peut-être seulement que 7000 ans, se profile déjà la fin de notre univers dont nous pourrions cependant repousser l’échéance. Dans cette dernière optique et en vue de l’épanouissement éternel dans l’au-delà, livrer à Dieu notre ignoble réticence intérieure allant jusqu’à la révolte.  Tout réunir à Jésus-Christ pour permettre, sentiment religieux ou non, le tri en esprit et vérité ….

12/08/12  profondeur ….

L’humilité de la Vierge Marie a atteint la profondeur des Cieux. Son Fils, l’ayant vécu toute sa vie jusqu’à sa revivification,  n’a pu l’exprimer théologiquement qu’en trois  mots  signifiant que « Dieu est humble et doux en Son Centre », tellement cette profondeur se trouve éloignée des conceptions de la raison humaine si profondément orgueilleuse à l’infini ….

13/08/12 acuité ….

L’acuité infinie du pardon de Jésus-Christ au gibet centrant le cœur Divin est à fusionner ….  Ainsi la temporalité, point humilié d’Éternité est entièrement livrée à la Miséricorde Divine ….

14/808/12

Avec Marie les enfants-de-rien,, tout en luttant contre eux-mêmes, ne vivent que de pardon ….

15/08/12 corps ….

Le Père rompt Son corps à l’Annonciation agonisante de la Vierge Marie pour nous le donner ….

3e semaine août 2012