1e semaine août 2008

08/08/08 détourer …

Qui peut donc détourer parfaitement l’âme qui doit témoigner sinon DIEU Lui-même ?....

09/08/08 nouvelle incarnation ….

Oui, vraiment c’est à une certaine incarnation concrète de l’être du Christ à laquelle par l’évolution des sciences profanes nous devons assister. Mais attention sa nature, que Teilhard de Chardin a voulu évoquer, est livrée entre nos mains ici-bas. Elle pourrait être anéantie sensiblement  avant Sa Glorification finale et le jugement universel… À Luz Amparo Cuevas de l’Escorial en Espagne il n’a été donné, tardivement, que la vision de « Char du Seigneur » dont les ennemis du Christ auront eux aussi la possession. Cela peut peut-être suffire ?!....

10/08/08 crucifier ….

Crucifier, AVEC  Jésus, nos pensées : l’échec quand nous désirons le succès et le succès quand nous concevons l’échec…. Les saints, Vierge Marie en tête, ont été le reflet de la souffrance créatrice sans mesure du Christ. Cherchons en le pauvre reflet qui nous concerne ….

11/08/08 l’ Église …

L’Église c’est cet anneau nuptial vivant de l’Alliance Éternelle que DIEU Trinitaire, au centre humble et doux, met au doigt de l’humanité pécheresse jusqu’au dernier des derniers de tous ….

12/08/08 flamme …

Comme sous l’arc de triomphe de Paris on ranime la flamme du soldat inconnu, au milieu d’une pierre pas forcément avenante, de même avec Marie et tous les saints on a à raviver dans l’Église de Pierre, génération après génération, la flamme de la Passion Rédemptrice du Christ Jésus….. TU nous nourris du sang de TA Miséricorde Infinie… En nous humiliant, faisons-en bénéficier l’univers entier …..

13/08/08 texture …

Après avoir renoncé à soi-même, avoir voulu sa croix (la prendre), il faut suivre Jésus jusqu’à la texture de l’Amour Divin, d’humilité ET de douceur, à laquelle toutes voies sont soumises …

14/08/08 l’ignominie humaine ….

En s’incarnant pour porter douloureusement l’ignominie humaine, le Christ Jésus a remis à Sa Mère le soin de Lui offrir la plénitude de nos horreurs dont nous ne voulons pas avoir conscience. C’est pourquoi il nous faut puiser avec Elle sans crainte dans leurs souffrances ….

15/08/08 embryon ….

Que nous le voulions ou pas, nous devons être l’embryon d’humilité ET de douceur inclu dans l’humilité ET la douceur sans borne du Centre de DIEU. Dans sa croissance, c’est vrai, l’humilité tend à souffrir l’humiliation, qui n’est autre que toute douleur (physique, morale ou spirituelle), mais qui en DIEU tend aussi à la douceur de la Gloire qui n’est autre que toute Béatification. Il nous faut donc nous humilier, AVEC la douceur de DIEU Tout Puissant, en cherchant Sa Gloire Éternelle… L’ÊTRE descend au néant et le néant s’offre à l’ÊTRE ……

3e semaine août 2008